Titre obligatoire

Emissions à venir

août
14
mar
2018
16:00 BeWAPI – Wallace
BeWAPI – Wallace
août 14 @ 16:00
BeWAPI - Wallace
BeWAPI – Le mardi de 16h à 18h   Patrick James Wallace sera avec vous pour cette émission consacrée à la Wallonie Picarde On y retrouve du tourisme, des rendez-vous culturels  mais aussi des associations[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
août 14 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
août 14 @ 20:00
Mondo Blues - Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Mardi de 20h à 22h Le mardi de 20h à 22h avec Jean-Claude Mondo et son acolyte Michel.  Le Monde du Blues  

View Calendar

Articles marqués avec ‘chikungunya’

Le moustique tigre débarque en Belgique !

Il est petit, il vole et il dangereux : le moustique tigre s’apprête à poser ses pattes en Belgique.

moustique

Porteur de maladies comme la dengue ou le chikungunya, l’Aedes est considéré comme l’espèce de moustique la plus envahissante. Empruntant son surnom de « moustique tigre » aux rayures qui parcourent ses pattes, il est déjà responsable de ravages causés dans les Antilles au début de l’année dernière.

L’introduction de cet insecte chez nous se fait principalement par l’importation de bambous ou de pneu usagés. Un mâle, une femelle et une portée de 17 larves ont déjà été découverts chez un commerçant il y a deux ans. Si heureusement ils n’ont pas survécu, l’Institut de médecine tropicale a tout de même choisi de renforcer la surveillance d’une éventuelle invasion dans les lieux les plus risqués. Cela a déjà permis d’éviter la propagation de moustiques retrouvés dans une cargaison de bambous au port Anvers.

Actuellement, les températures hivernales sont ce qui nous protègent le mieux de ces nuisibles. Mais l’Institut de médecine tropicale met en garde contre les changements climatiques et la hausse des températures qui peuvent inverser la tendance. La ministre de la santé Maggie De Block précise par ailleurs que si l’arrivée du moustique ne peut être empêchée, elle peut être ralentie. La surveillance est donc primordiale pour éviter tout risque de maladies graves.

Le chikungunya, la dengue… Le moustique tigre et ses maladies risquent d'arriver chez nous !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 7 avril 2015