Titre obligatoire

Emissions à venir

Articles marqués avec ‘CGSP’

10 octobre en Belgique c’est la grève générale confirmée

 La CGSP confirme et prévient la population de la grève du mardi 10 octobre

cgsp

La C.G.S.P. du Hainaut Occidental tient à vous informer qu’une grève générale des services publics aura lieu le mardi 10 octobre 2017 suite aux mesures de démantèlement des services publics et de la sécurité sociale qui seront mises en place par le gouvernement wallon et le gouvernement fédéral.

De très importantes perturbations sont dès lors à prévoir au niveau des transports en commun (SNCB, TEC), du transport fluvial, Poste, Enseignement, Administrations et Intercommunales, Ministères, … !

Communiqué de la CGSP Hainaut Occidental : grève du 31 mai

La CGSP du Hainaut Occidental tient à informer que ce mardi 31 mai 2016 une grève des services publics est programmée.

cgsp
poste belgecapaconem

ipallecrèche tournaiprovince de hainautsncb train danois

tec hainaut

De nombreuses perturbations sont dès lors à prévoir au niveau des transports en commun, administrations communales et provinciales, parcs à conteneurs, crèches, poste, enseignement, ministères, …
Des actions continues sont à prévoir dans les jours qui suivent au niveau de certains secteurs qui entraîneront des perturbations.

 

Grève du rail: la CGSP-Cheminots et la CSC-Transcom confirment le préavis de grève des 6 et 7 janvier prochains

La CGSP-Cheminots et la CSC-Transcom ont confirmé dimanche soir le préavis de grève sur le rail pour les 6 et 7 janvier prochains. Michel Abdissi, le président national de la CGSP Cheminots, et Isabelle Bertrand, la secrétaire nationale de la CSC-Transcom, disent n’avoir reçu aucune réaction de la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant.
sncb train danois
Sans «signal de Mme Galant disant très clairement que nous allons avoir une possibilité d’assurer un emploi statutaire en quantité et en qualité pour sauvegarder les services publics», la grève sur les chemins de fer sera maintenue, avait réaffirmé dimanche matin sur RTL-TVI Michel Abdissi.

De commun accord, la CGSP-Cheminots et la CSC-Transcom ont confirmé dimanche soir le préavis de grève pour les 6 et 7 janvier, avant l’expiration du délai légal.

«Cette décision est irréversible», précise Isabelle Bertrand. Une réunion interne à la CSC-Transcom est prévue lundi, mais celle-ci n’aura pas d’impact sur la décision de maintenir la grève, assure-t-elle.
cgsp cheminots
Initialement, les syndicats avaient prévu cinq jours de grève en janvier avant d’accepter de reporter les grèves planifiées les 21, 22 et 23 janvier à la demande des étudiants, en période d’examens. Contrairement à leurs pendants francophones, les ailes flamandes des syndicats ont également levé le préavis de grève pour les 6 et 7 janvier.

Les syndicats souhaitent manifester leur mécontentement après l’échec des négociations sur le protocole d’accord social 2016-2018 et les mesures d’augmentation de la productivité dans les chemins de fer.

Grève confirmée, affirmée mais que pour le sud du pays.Elle annonce une année de mouvements en Belgique.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur lundi 4 janvier 2016

Les TEC roulent normalement à Tournai, Ath et Mouscron !

Les conducteurs des TEC des dépôts de Tournai et Mouscron ne sont pas en grève ce mardi. Les chauffeurs n’ont même pas été officiellement avertis du mouvement de grève qui a été annoncé vendredi dernier par la CGSP.

TEC

« Au départ des dépôts de Tournai et de Mouscron, les 80 chauffeurs des TEC roulent tout à fait normalement ce mardi matin. Dans cette zone, les TEC représentent 40% des transports, le solde (60%) étant assuré par des exploitants privés. Dans la région d’Ath, la circulation est essentiellement assurée par des bus privés. Cependant, tous nos conducteurs roulent. On a appris par la presse cette action de grève. Même nos délégués syndicaux ne sont pas au courant! « , précisait vers 06h30 un responsable du dépôt de Tournai.

De fortes perturbations à Charleroi mais en Wapi, tout va bien !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 12 mai 2015

Les pompiers de Tournai ne feront pas grêve !

L’information avait été révélée dans le Nord-Éclair : les pompiers de la zone de secours de Wallonie picarde avait l’intention de mener une grève. Après une rencontre avec les délégations syndicales, le bourgmestre ff de Tournai Paul-Olivier Delannois a estimé qu’une grève n’était pas à l’ordre du jour.

« Je n’étais pas au courant et je vous certifie que la réunion de travail de ce matin,  prévue depuis longtemps, s’est très bien déroulée« , affirme le député  fédéral socialiste et bourgmestre ff de Tournai. Cette déclaration fait suite à une annonce par le Syndicat libéral de la fonction publique d’un préavis de grève dans les pages des journaux Sud Presse.

Selon M. Delannois, les principaux problèmes seraient liés à la réforme des secours qui a eu lieu en début d’année. Confiant, le bourgmestre ff affirme que qu’après discussions, bon nombre de litiges ont été résolus ou sont sur le point de l’être. « Les syndicats ont posé leurs questions et ils ont  obtenu des réponses. Bien entendu, il y a le problème des pompiers-plongeurs qui ne touchent pas leur prime, mais c’est un problème que doit  résoudre le ministre de l’Intérieur« , dit-il. Selon L’Avenir, les plongeurs ont suspendu leurs entrainements  depuis lundi.

Pascal Douliez, représentant de la CGSP lors de cette réunion de travail, s’étonne par ailleurs d’avoir lu une telle menace dans les journaux affirmant que « le SFLP n’a fait que féliciter le président et le chef de  la zone de secours et leur dire que la zone de Wallonie picarde était en avance par rapport aux autres zones du pays. » Il ajoute également que, selon lui, certaines personnes auraient profité de l’anonymat offert par la presse pour « jeter de l’huile sur le feu et insulter le chef de la zone de dictateur. » Pascal Douliez conclut en réaffirmant que le dialogue social est bel et bien engagé et que les demandes des pompiers sont écoutées durant les réunions.

Le dialogue social est engagé et semble être sur la bonne voie !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 7 mai 2015

Nouvelle action syndicale ce matin à Jurbise !

La CGSP Administrations & Institutions a organisé ce matin une nouvelle action sur la N56 de Jurbise pour protester contre les mesures du gouvernement.

cgsp

En écho aux grèves du secteur public qui ont paralysé le pays le 22 avril dernier, la CGSP ADMI n’avait pas dit son dernier mot. Insatisfaite du manque de réaction du gouvernement suite aux actions de mercredi passé, les syndicalistes ont organisé une action dans la commune de la ministre de la mobilité Jacqueline Galant.

Dès 6 h 45 ce matin, et ce, jusque 7 h 30, la CGSP a mis en place un barrage filtrant sur la N56 à hauteur de l’Académie provinciale de Police afin de distribuer des tracts aux automobilistes. Un lieu stratégique, car très fréquenté en matinée. La trentaine de militants a voulu à nouveau sensibiliser les automobilistes sur les mesures du gouvernement pour le service public jugées « négatives » par Laurent Dufrasnes, membre du syndicat socialiste.

Les actions ont rapidement pris fin suite à une demande de la police rapidement exécutée par les syndicalistes. Le barrage a ainsi été levé vers 7 h 30 par mesure de sécurité pour les militants. De plus, les files en provenance de Jurbise devenaient bien trop importantes.

Les militants ont distribué des tracts pour "sensibiliser aux mesures négatives du gouvernement pour les services publics".

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 29 avril 2015

Daniel Verdebout, CGSP : « Les gouvernements n’ont pas reculé d’un pas ! »

Les grèves du service public paralysent la quasi-totalité du pays. Plusieurs services n’ont pas ouvert leurs portes aujourd’hui, c’est notamment le cas des bureaux de l’Onem de Tournai, rue du Crampon. Daniel Verdebout, responsable de la centrale CGSP était présent devant les locaux, nous l’avons interviewé par téléphone.

verdeboutd

Il nous a confirmé que les bureaux de l’Onem était totalement fermés et que personne, mis à part les grévistes, ne s’est rendu sur place. Daniel Verdebout a installé un piquet devant les locaux pour dissuader tout travailleur de ne pas briser l’arrêt de travail organisé par la CGSP.

Pour le responsable de la centrale, il était indispensable de bloquer les bâtiments suite aux actions gouvernementales concernant les pensionnés et les pré-pensionnés. Il accuse notamment « les gouvernements qui n’ont pas reculé d’un pas » suite aux mouvements de grève organisés à la fin de l’année 2014.

Une autre mesure qui fait polémique est celle concernant le saut d’index qui doit être voté ce soir. Pour M. Verdebout, cela ne fait aucun doute, la loi passera.  « En principe, ça devrait passer. On aura du mal à les éviter. Donc des actions futures sont à prévoir. »

Daniel Verdebout revient également sur le choix de la CSC de ne pas suivre le mouvement. « Ils respectent et couvrent la grève […] mais je n’ai vu aucune personne de la CSC habillée en vert. »

Retrouvez l’interview complète de Daniel Verdebout ci-dessous :

Interview de Daniel Verdebout, responsable de la centrale CGSP by Wallace -Pacifique Fm Officiel on Mixcloud

Pour Daniel Verdebout, responsable de la centrale CGSP, si l’index saute, de futures actions seront à prévoir !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 22 avril 2015

Suivi de grève du secteur public : Mouscron mauvais élève !

À la demande de la CGSP, les grèves sont bien suivis dans les régions de Tournai, Ath et Lessines. À Mouscron par contre, véritable bastion de la CSC, les actions sont beaucoup plus difficiles.

grève

Du côté de Tournai, la gare est totalement bloquée. « Nous avons été rejoints dans nos actions par des affiliés du Setca et de la Centrale générale de la FGTB. Deux piquets de grève viennent d’être placés devant les bureaux du Ministère des finances et de l’Onem à Tournai. A l’administration communale de Tournai, des chaînes ont été placées sur les portes. Un strict minimum de personnes pourra entrer. On ne peut pas empêcher les affiliés de la CSC de travailler. Idem dans les prisons de Leuze et de Tournai où des barrages filtrants ont été placés. Au CPAS de Tournai, nos délégués sont en grève. Cependant, le personnel a souhaité travailler. Nos actions sont également bien suivies à Ath et Lessines où la gare et la poste sont bloquées. Par contre, à Mouscron, aujourd’hui ce sera beaucoup plus difficile. Il y a beaucoup d’affiliés à la CSC. Enfin, dans le Hainaut occidental, c’est relativement mitigé dans l’enseignement. La majorité des écoles est ouverte et les gardes sont assurées », expliquait à 08h00 Daniel Verdebour, secrétaire régional intersectoriel de la CGSP pour le Hainaut occidental.

À Tournai, l’entrée dans le bâtiment des TEC était bloquée par un piquet. Il n’y a pas eu d’incident, et les 32 conducteurs qui devaient sortir en matinée des dépôts de Tournai et de Mouscron ont suivi le mouvement. Seuls les bus privés roulent dans cette région. Dans la région d’Ath, il y a très peu de perturbations car les transports en commun sont quasi assurés uniquement par des sociétés privées. (Belga)

La grève se passe bien du côté de Tournai, Ath et Lessines, moins bien du côté de Mouscron…

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 22 avril 2015

Pascal Douliez, CGSP : « L’action syndicale de la CSC est à géométrie variable ! »

Ce mercredi 22 avril est synonyme de grève générale du secteur public. Les syndicats descendent dans les rues du pays pour se faire entendre. Pacifique FM a contacté par téléphone l’un d’entre eux, Pascal Douliez, représentant à la CGSP.

Pascal-Douliez

L’homme tire un premier bilan très positif de cette matinée de grève. S’il regrette des actions plus timides du côté de l’enseignement, il félicite le soutien des administrations communales, des CPAS, des finances, de l’ONEM, des chemins de fer et des prisons.

Les revendications n’ont pas changé et vise toujours les actions budgétaires du gouvernement et le nouveau régime de pension. Pascal Douliez indique à ce compte qu’ils doivent faire face à « des hommes politiques très orgueilleux qui ne veulent rien entendre et ne font que mépriser les travailleurs. » Le syndicaliste regrette également le traitement de faveur accordé par le gouvernement au secteur privé alors qu’il ne fait rien pour les communes de CPAS de la Wallonie picarde.

Le représentant à la CGSP n’est pas non plus tendre avec ses affiliés et en particulier avec la CSC dont il avoue avoir « des difficultés à suivre la logique et le fil conducteur de leur action syndicale à géométrie variable selon la façon dont il se lève le matin. » Des mots cinglants que M. Douliez remet en perspective en observant « une certaine lassitude » des mouvements qu’il impute à la trop longue période séparant les grèves de fin 2014 avec les actions débutées aujourd’hui.

Retrouvez ci-dessous l’interview complète de Pascal Douliez :

Interview de Pascal Douliez, représentant à la CGSP by Wallace -Pacifique Fm Officiel on Mixcloud

« Des hommes très orgueilleux qui ne veulent rien entendre et ne font que mépriser les travailleurs, » c’est en ces termes…

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 22 avril 2015