Titre obligatoire

Emissions à venir

juil
23
lun
2018
10:00 Santé,Bien être, La Vie au Natur...
Santé,Bien être, La Vie au Natur...
juil 23 @ 10:00 – 12:00
Santé,Bien être, La Vie au Naturel - rediffusion
Rediffusion de notre émission du jeudi avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc…  
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
juil 23 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.
13:00 LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
juil 23 @ 13:00
LES TUBES DANS LA RADIO - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘CBAS’

Le RMP peut rester en D1 seulement s’il retire sa plainte !

Ce mardi après-midi, lors d’une réunion entre les clubs de première division, la décision a été prise : la Pro League a décidé de ne pas exclure le RMP.

RMP président

Néanmoins, le club hennuyer doit retirer sa plainte au civil contre le Cercle Bruges, le Lierse, la Pro League et la CBAS pour être sûr de rester à l’échelon supérieur du football belge.

À l’issue de la réunion, la Pro League a tenu à communiquer que « une solution à l’amiable a été trouvée au sein de l’Assemblée Générale concernant le club hennuyer. Le club est d’accord pour suspendre toutes les procédures en cours devant le tribunal civil et d’accepter la CBAS concernant leur licence ».

Mouscron-Péruwelz pourra donc rester en Division 1 à condition qu’il abandonne ses procédures au civil. Pour rappel des faits, les deux clubs flamands (Cercle Bruges et Lierse) avaient contesté devant la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport (CBAS) l’obtention de la licence du Royal Mouscron-Péruwelz.

Edward Van Daele, président du club hennuyer, n’avait alors pas tardé de répondre aux attaques en intentant un recours au tribunal civil et réclamant par ailleurs un million d’euros de dommages et intérêts dans le cadre de la contestation de l’octroi de leur licence.

Mouscron-Péruwelz doit ainsi repasser devant la CBAS. La Cour Belge d’Arbitrage du Sport doit ainsi confirmer ou infirmer la décision de la Commission des Licences d’octroyer la licence au club mouscronnois.

Le RMP sera bien en division 1 l'année prochaine !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 29 avril 2015

Le RMP obtient un report de l’examen des recours contre sa licence !

Mardi matin, le président du Royal Mouscron-Péruwelz a indiqué que le club a obtenu en référé un sursis par rapport à la séance de jeudi durant laquelle les recours contre la licence accordée au RMP devaient être examinés.

président RMP

Pour rappel des faits, le 8 avril dernier, le RMP avait reçu sa licence pour pouvoir assurer sa place en D1 l’année prochaine, le tout en assurant son maintien lors de la dernière journée de la phase classique.

Cependant, deux jours plus tard, le Cercle Bruges, qui doit encore assurer son maintien dans les play-offs 3, a décidé de saisir la CBAS pour contester la licence des Hurlus. Le président du Cercle, Frans Schotte, estime que le RMP ne pourra jamais boucler le championnat l’année prochaine avec un budget de seulement 3 millions d’euros.

Par après, la Pro League (d’abord) et le Lierse (ensuite) se sont décidés, eux aussi, à introduire un recours auprès de la CBAS. C’est pour cette raison qu’une séance devait être organisée ce jeudi 23 avril pour examiner ces plaintes. Mais ça ne sera pas le cas.

En effet, à la suite des plaintes à l’encontre de sa licence, le club hennuyer a introduit un recours devant le tribunal de première instance de Tournai contre le Cercle, le Lierse, l’Union belge de football (URBSFA) et la CBAS. C’est aussi pour cette raison que le club du RMP réclame un million d’euros de dommages et intérêts.

Edward Van Daele, le président du RMP, qualifie l’attaque du Cercle Bruges de « tentative de fausser la compétition et d’éviter la relégation » et ajoutant que « le club cherche à tirer au maximum sur les règlements de l’Union belge pour obtenir sur le tapis vert, ce qu’il a été sportivement incapable de s’assurer sur le terrain. Le Cercle est par ailleurs très endetté. Ce n’est pas le cas du RMP dont tous les frais sont couverts par son budget. Je trouve dès lors que son président Frans Schotte agit hypocritement à notre encontre. Il est par ailleurs ahurissant que la Pro League emboîte le pas. Quant au Lierse, il suit le mouvement de son adversaire dans les play-offs 3. Mais nous comptons sur la justice civile pour rétablir notre honneur ».

La date exacte de la décision du tribunal de Tournai n’est pas encore connue mais selon le journal Le Soir, la plainte devrait être examinée le lundi 27 avril.

Le RMP obtient un sursis par rapport aux recours du Cercle, du Lierse et de la Pro League contre sa licence !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 21 avril 2015

Le Lierse et le Cercle contre le RMP : les Hurlus perdent leur licence !

Après le Cercle Bruges et la Pro League vendredi, c’est le Lierse qui s’est ajouté lundi pour le recours déposé à la Cour Belge de l’Arbitrage du Sport (CBAS) visant à contester l’attribution de la licence au RMP. Recours qui a pour conséquence que le RMP ne dispose actuellement plus de sa licence…

rmp licence

Après le match de samedi où les Hurlus avaient gagné leur match 2-0 contre Ostende, les autorités mouscronnoises ont annoncé qu’elles comptaient introduire une demande comme le permet l’article 421 du règlement de l’URBSFA. Leur but étant de consulter les dossiers de licence des autres clubs de D2 et de D1 pour démontrer que d’autres clubs ont également reçu leur licence alors qu’ils présentaient des anomalies dans leur dossier ou qu’ils avaient déposé les mêmes chiffres qu’eux.

Outre le RMP, c’est également la commission des licences qui en prend pour son grade : d’un côté, certains lui reprochent d’avoir attribué la licence à Mouscron alors que le club n’aurait pas dû la recevoir et de l’autre, d’autres pensent que la commission n’a pas vraiment d’utilité puisque des clubs tels que le Beerschot ou Mons avaient reçu leur licence avant de déposer le bilan par après…

C’était donc dans un climat plutôt hostile que le RMP attendait hier l’accord de l’Union Belge de pouvoir consulter les autres dossiers de licence. Droit qui lui a été accordé à midi. Vu un timing plus que serré, le directeur financier et administratif Bastien Guilbault et l’administrateur Yves Dekegeleer n’ont pu ouvrir les dossiers que vers 14H30. Ils ont dû ensuite quitter la salle à 18H. Peu de temps donc pour analyser tous les dossiers et prendre des notes. Notes qui ont été consultées lundi soir afin de savoir la suite à donner à d’éventuels autres recours devant la CBAS.

Néanmoins, ce recours suspensif a pour conséquence que le Royal Mouscron-Péruwelz ne dispose plus, actuellement, de sa licence alors qu’il l’avait pourtant obtenu le 8 avril dernier. Une situation qui peut prêter à sourire quand on sait que les deux clubs qui contestent la licence du RMP sont ceux qui se battent pour leur maintien en D1…

Mouscron perd temporairement sa licence à cause du recours du Cercle et du Lierse !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 14 avril 2015