Warning: Declaration of WarpMenuWalker::start_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: Declaration of WarpMenuWalker::end_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: Declaration of WarpMenuWalker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: Declaration of WarpMenuWalker::end_el(&$output, $item, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 61 Carlo Di Antonio Archives | Pacifique FM
Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
24
mer
2018
09:00 WAPI JOB
WAPI JOB
oct 24 @ 09:00
WAPI JOB
WAPI JOB, c’est une émission où on retrouve et vous présente des indépendants, des entreprises de la Wallonie Picarde mais aussi de nos voisins du 59 en France, région liée de part la frontière commune.[...]
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
oct 24 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et/ou transcommunication gratuite ! Vos être chers qui sont passés de l’autre côté[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
oct 24 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.

View Calendar

Articles marqués avec ‘Carlo Di Antonio’

Inauguration à Tournai de la première station CNG de Wallonie

La première station-service de gaz naturel compressé (CNG) de Wallonie a été inaugurée jeudi à Tournai en présence des ministres Rudy Demotte (PS), Carlo Di Antonio (cdH) et Marie-Christine Marghem (MR).

CNG

Avec un prix moins élevé que celui des autres carburants, le gaz naturel est un carburant économique et moins polluant que l’essence ou le diesel. En Belgique, selon la Fédération belge de l’automobile, il n’y a que quelque 1.700 voitures adaptées au CNG, sur près de 6 millions de  véhicules.

Le frein provient d’un manque de stations de rechargement, à  peine une vingtaine en Belgique, uniquement situées en Flandre.  Aucune en Wallonie jusqu’à ce jour. En effet, la première  station-service CNG de Wallonie a été inaugurée jeudi à Tournai. Il s’agit d’une  initiative d’IDETA (intercommunale de développement économique) qui, en collaboration avec Electrabel GDF Suez et G&V Energy Group, a fondé la société Enora.

L’objectif de cette société anonyme (SA) est de développer, d’implanter et d’exploiter des stations-service fournissant du CNG en Belgique et au  Luxembourg. D’ici 2018, Enora compte mettre sur place un réseau de 25 à 30 stations. Dans l’immédiat, l’ouverture de stations à Nivelles, Zellik, Lessines, Mouscron, Jemappes et Mont-sur-Marchiennes est prévue dans les prochains mois.

S’il est vrai qu’à l’achat le coût des véhicules adaptés au CNG nécessite un investissement plus important, le prix du carburant est plus bas (1,03€ le kilo) et la consommation plus faible.

Avec un prix moins élevé que celui des autres carburants, le gaz naturel est un carburant économique et moins polluant que l'essence ou le diesel !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 24 avril 2015

Un centre de formation de haut niveau en football commun au « RAEC » et aux « Francs Borains »

Voilà enfin l’éclaircie tant attendue dans la grisaille du club montois : les hautes instances politiques de Mons, Boussu et Dour ont décidé d’unir leur force pour que les clubs du RAEC Mons et des Francs Borains puissent disposer d’un centre de formation de haut niveau.

image_large

Après des journées bien difficiles comme hier à cause de l’échec des négociations avec les potentiels repreneurs ukrainiens, les lendemains sont parfois remplis d’espoir. Même si le club montois risque plus que probablement d’être dissout, l’âme de la ville des Dragons n’aura, elle, pas totalement disparue car hier Elio Di Rupo, Jean-Claude Debiève et Carlo Di Antonio, respectivement bourgmestres de Mons, de Boussu et de Dour ainsi que Pascal Lafosse, échevin des sports de Mons, se sont réunis pour créer un centre de formation commun.

Ce centre de formation devrait compter pas moins de 500 jeunes des clubs des Francs Borains (Boussu) et du RAEC Mons, en collaboration avec des partenaires économiques. Cependant, il est encore trop tôt pour parler de l’endroit du futur centre.

L’objectif de ce centre étant de mettre sur pied un projet durable et réaliste pour la formation des jeunes. Pour le club de Mons, l’objectif premier est de finir la saison et le monde politique montois est prêt à l’aider pour y parvenir.

Néanmoins, un couplage entre les 2 clubs de Mons-Borinage n’est pas encore à l’ordre du jour en voyant les difficultés actuelles pour les 2 clubs. L’objectif principal st donc de créer, à terme, un centre de formation performant tout en ayant comme finalité de garder l’âme du club de Mons et de sa ville grâce aux jeunes.

Mons, Boussu et Dour ensembles pour le RAEC Mons .

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 26 mars 2015

Visite de l’incinérateur de Thumaide par le ministre Carlo Di Antonio

ipalle2

20150313_11092820150313_105959

 

Ce vendredi 13 mars le Ministre Carlo Di Antonio était en visite à l’incinérateur de Thumaide , Pacifique FM était présent sur place pour cette visite guidée de ce complexe de traitement des déchets de notre région.

Mais qui est Carlo Di Antonio? petite tour biographique de ce ministre Wallon :

Biographie

Carlo Di Antonio est né à Boussu le 12 juillet 1962. Il est l’aîné d’une famille modeste de 6 enfants, installée à Dour, entre le Borinage et les Hauts-Pays.

Son papa était ouvrier mineur, ayant émigré avec sa famille en 1950 du petit village de Penna St Andréa dans les Abruzzes italiennes. Sa maman est, elle, issue des Honnelles, dans le Hainaut.

Après des études primaires dans l’école communale de son village, Carlo Di Antonio opte pour des études secondaires techniques à Mons. Il obtient à 17 ans son premier diplôme, de technicien horticole. Durant sa scolarité, il prend goût à l’agronomie et rejoint l’Université catholique de Louvain-la-Neuve (UCL) pour entamer des études d’ingénieur agronome. En parallèle, il s’astreint à un entrainement sportif intensif. Il devient champion de Belgique universitaire du 5000 m sur piste et de cross country. Il représentera d’ailleurs la Belgique aux Championnats du monde de cette discipline. Trente ans plus tard, il pratique toujours la course à pied plusieurs fois par semaine et participe de temps à autre à quelques compétitions.

A l’issue de ses études universitaires, Carlo DI ANTONIO décroche un diplôme de Bioingénieur et entame un doctorat en sciences agronomiques dans les laboratoires de biologie moléculaire des professeurs Briquet et Goffaux à l’UCL. Avant d’avoir finalisé sa thèse, il quitte l’université pour créer, à Dour, deux entreprises avec des amis. L’une dans le domaine des matières plastiques et l’autre, dans le domaine du spectacle : le Dour Festival.

Créé en 1989, le Dour Festival progresse rapidement et devient l’un des événements musicaux incontournables en Europe. Aujourd’hui, le Dour Festival est une petite entreprise bien installée, qui emploie 20 personnes à temps plein à l’année.

Après un bref passage chez Ecolo durant ses études à Louvain-la-Neuve, Carlo Di Antonio renouera avec la politique 20 ans plus tard en présentant aux élections communales de Dour en 2000. Il réalise alors le plus gros score, battant le Bourgmestre socialiste en place. En 2002, il est appelé par Joëlle Milquet et rejoint l’équipe du PSC afin d’organiser l’évolution du parti vers le cdH.

Il croise alors pour la première fois Benoit Lutgen. En 2004, il devient député wallon, en succédant au borain Albert Liénart. En 2006, Carlo Di Antonio remporte les élections communales et devient Bourgmestre de Dour. En 2009, il est réélu député et est appelé en 2011 par Benoît Lutgen pour lui succéder comme Ministre des Travaux Publics et de l’Agriculture. En 2012,  Carlo Di Antonio obtient avec sa liste une majorité absolue aux élections communales à Dour et atteint le chiffre historique de 2950 voix de préférence sur l’entité douroise. En 2014, il mène la liste cdH de l’arrondissement de Mons et est réélu député.

Le 22 juillet 2014, Carlo Di Antonio est à nouveau appelé par le Président du cdH à exercer de nouvelles responsabilités ministérielles. Il prête alors serment comme Ministre wallon de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports, des Aéroports et du Bien-être animal.

L’incinérateur de Thumaide en question :

Outil fondateur de l’Intercommunale IPALLE, le Centre de valorisation des déchets de Thumaide a été mis en activité en 1980 dans le but de mettre fin aux nuisances générées par la mise en décharge des ordures brutes.

Au départ « simple station d’incinération », le Centre de Thumaide a connu des mutations importantes au cours du temps, pour devenir aujourd’hui une installation moderne, performante et polyvalente de traitement des déchets.

Thumaide, c’est aujourd’hui…

  1. Plus de 90 personnes assurant l’exploitation et l’entretien du site
  2. 4 fours-chaudières
  3. Une valorisation énergétique des déchets incinérés
  4. Un centre de compostage des déchets végétaux
  5. Une unité de tri/broyage des déchets encombrants
  6. Une installation de manutention automatisée des déchets hospitaliers et médicaux (de type B2)
  7. Une unité de traitement des mâchefers en vue de leur valorisation
  8. Une unité de co-incinération des boues de stations d’épuration
  9. 5 systèmes d’épuration des fumées performants
  10. Des actions de communication ciblées
  11. Une certification EMAS (reçue officiellement le 14 novembre 2003)
  12. Un comité d’accompagnement des riverains.

Voici quelques photos qui dévoilent l’intérieur de ce site lors de notre visite avec la presse locale, le CA d’Ipalle et sa présidente Mme Ludivine Dedonder et plusieurs élus de la région.

 

20150313_102340 20150313_102510 20150313_102528 20150313_102617 20150313_102648 20150313_103217 20150313_103231 20150313_104041 20150313_104253 20150313_104355 20150313_104642 20150313_104949 20150313_105022 20150313_105232  20150313_110218 20150313_110322  20150313_111058 20150313_111129 20150313_111624 20150313_112058 20150313_112126