Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
18
dim
2018
17:00 British Connection
British Connection
nov 18 @ 17:00 – 19:00
British Connection
BRITISH CONNECTION L’EMISSION ROCK : diffusée chaque semaine sur des radios FM & web en France, Belgique, Suisse, Canada, La Réunion & web.  
19:00 FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
nov 18 @ 19:00
Découvrez pendant 1h00 de concert de grand groupes internationaux.
20:00 Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
nov 18 @ 20:00
Fréquence Rock - Stéphane et Wallace
Fréquence Rock – Dimanche de 20h à 22h Dimanche de 20h à 22h Fréquence Rock avec Wallace et Stéphane Chaque dimanche, les studios de Pacifique FM se transforment en salle de concert. Des groupes régionaux[...]
22:00 Hard Times – Ugo
Hard Times – Ugo
nov 18 @ 22:00
Hard Times - Ugo
Hard Times – Dimanche de 22h à minuit Le Dimanche de 22h à minuit Hard Times présenté par Ugo Avec Ugo le métal sous toutes ses facettes + concerts Rejoins les fans Facebook de Hard Times

View Calendar

Articles marqués avec ‘calamités’

Avis à la population Tournaisienne

Le 15 mai 2017, le Moniteur belge a publié l’arrêté du gouvernement wallon daté du  4 mai 2017 aux termes duquel  la zone géographique de la calamité publique relative aux pluies abondantes, inondations des 6, 7 et 8 juin 2016 a été étendue aux sections de Templeuve, Blandain, Hertain, Lamain, Marquain, Ramegnies-Chin et Esplechin.

 

Tournai Hotel de ville

Si vous avez subi des dommages lors des intempéries dans un des villages précités, il vous est loisible de solliciter l’intervention du fonds des calamités à partir du 1er juin 2017 et ce, durant une période de 3 mois prenant fin, le 31 août 2017.

Les formulaires peuvent être obtenus :

– sur le site internet de la Ville;

- par envoi postal sur demande auprès de l’Administration communale de Tournai au numéro de téléphone suivant : 069/332.208.

- à l’hôtel de ville de Tournai, du lundi au vendredi, de 9 heures à 12 heures et de 13 heures 45 à 16 heures auprès du service «Fonds des Calamités ».

Nous attirons votre attention sur ce que ces formulaires doivent, sous peine d’irrecevabilité, être retournés dûment complétés et accompagnés de toutes les pièces justificatives , en un seul exemplaire, par courrier (de préférence par envoi recommandé) ou par mail, au plus tard le 31 août 2017 (cachet de la poste faisant foi) à l’adresse suivante :

Service régional des calamités, avenue Bovesse, 100

5100 Namur (Jambes)

081/323.200

calamites.pouvoirslocaux@spw.wallonie.be

Si vous souhaitez une aide dans l’accomplissement de vos démarches administratives, un agent communal se tiendra à votre disposition, à partir du  1er  juin 2017, à l’Hôtel de Ville de Tournai, du lundi au vendredi, sur rendez-vous.   A cette fin et pour tout renseignement complémentaire, nous vous invitons à contacter, le service « Fonds des calamités », Madame Patricia FONTAINE au numéro de téléphone suivant  : 069/332.208 ou via l’adresse mail : patricia.fontaine@tournai.be

 

Tournai :Fonds des calamités Les inondations de juin rencontrent tous les critères

C’est une légère consolation pour les victimes de ces terribles inondations qui ont touché l’entité de Tournai dont vient d’être informé le Bourgmestre Rudy Demotte par le Député wallon Jean-Pierre Denis.

inondation tournai

A la question écrite posée par l’Athois, le Ministre-Président Paul Magnette répond qu’un rapport circonstancié a été établi pour les deux catastrophes qui ont frappé la commune de Tournai en mai et en juin. Si les critères requis pour reconnaître le caractère exceptionnel des intempéries ne sont pas rassemblés pour les inondations de mai, ils le sont pour celles des 7 et 8 juin 2016. Le Gouvernement wallon statuera prochainement.

Dès publication de l’arrêté du Gouvernement au Moniteur, les sinistrés disposeront de trois mois pour introduire leur dossier d’indemnisation. Cette indemnisation complète les remboursements des compagnies d’assurance qui doivent intervenir dans le cadre du volet « catastrophes naturelles ».

« Pour les victimes, cette reconnaissance est attendue depuis des mois, elle permettra de compenser les lourdes pertes occasionnées par ces orages violents », conclut Rudy Demotte. « De son côté, la Ville de Tournai reste attentive afin que les travaux d’aménagement prévus comme les zones d’immersion temporaires soient réalisés rapidement. »

Pour le Député wallon Jean-Pierre Denis, « la Région wallonne prouve que ses citoyens touchés par de tels évènements climatiques ne sont pas abandonnés. Il faut continuer à prévenir et limiter les inondations comme les communes d’Ath et de Tournai le font. Malheureusement, le risque zéro n’existe pas mais la Région wallonne prouve son assiduité dans le suivi de ces épisodes violents ».
Les question et réponse: https://www.parlement-wallonie.be/pwpages?p=interp-questions-voir&type=28&id_doc=72805

 

Inondations du 7 juin : Tournai demande une reconnaissance par le fonds des calamités

Le Collège communal de Tournai a décidé ce matin de solliciter le Gouverneur de la Province de Hainaut pour qu’il introduise une demande de reconnaissance des intempéries du 7 et 8 juin comme calamité publique.

Tournai hotel de ville

Si, ensuite, le Gouvernement wallon les reconnaît comme telles et si les biens endommagés se trouvent dans la zone délimitée comme sinistrée, les victimes des inondations pourront introduire une demande d’aide à la réparation pour des dégâts qui n’étaient assurables.
Le mardi 7 juin, des pluies diluviennes se sont abattues sur notre ville provoquant d’importantes inondations dans toute l’entité et particulièrement dans les villages de Kain, Esplechin, Willemeau, Havinnes, Béclers, Vaulx, Froidmont, Blandain, Marquain, Hertain, Warchin, Rumillies, Chercq, Gaurain…
Maisons où l’eau est montée à plus d’un mètre, coulées de boues impressionnantes : il a fallu déclencher le plan communal d’urgence. Près de 700 interventions de pompiers ont été enregistrées, l’armée comme les services communaux ont été mobilisés pour venir en aide aux victimes. Passé le moment des premiers secours et de l’urgence, vient celui des indemnisations.
Depuis le 1er mars 2007, les compagnies d’assurance indemnisent, via l’assurance-incendie, la majorité des sinistres « ordinaires » : maisons d’habitation et leur contenu endommagés par des inondations, tremblements de terre, débordements ou refoulements d’égouts, glissements/affaissements de terrain.
Depuis janvier 2015, la Wallonie gère le Fonds des Calamités pour des dégâts qui n’entrent pas dans ces catégories. Face à l’ampleur des dégâts, le Collège a estimé qu’il était indiqué de solliciter la Service des Calamités du Gouverneur de la Province de Hainaut afin qu’il introduise une demande auprès du Gouvernement wallon. C’est le Centre régional de Crise qui évaluera le caractère exceptionnel de ces intempéries, à savoir la quantité d’eau tombée en une heure.