Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
27
ven
2018
10:00 RADIO ALTEO – Claude – Sylviane,...
RADIO ALTEO – Claude – Sylviane,...
avr 27 @ 10:00 – 12:00
RADIO ALTEO - Claude - Sylviane, et Christophe
Radio Altéo – Vendredi 10h – 12h Le vendredi de 10h à 12h Camille et Claude ainsi que leur équipe Altéo, mouvement social de personnes , valides et handicapées soutenue par la  Mutualité chrétienne, diffuse[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
avr 27 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.
13:00 LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
avr 27 @ 13:00
LES TUBES DANS LA RADIO - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Bizutage’

Soirée d’intégration qui tourne mal : la mort d’un étudiant lillois en médecine en trois questions

La mort de Jean-Baptiste Pignède, étudiant en médecine de 18 ans retrouvé noyé dans un étang de Wavrechain-sous-Faulx (Denaisis) mardi. Il avait disparu, dix jours avant, lors d’une soirée étudiante très arrosée, ce qui relance le débat sur le bizutage, rituel interdit mais qui n’a peut-être pas disparu.

Depuis la rentrée, une dizaine de « dérapages » ont été recensés en France par le Comité national contre le bizutage.  PHOTO AFPAFP

 

1. Que s’est-il vraiment passé ?

Étudiant brillant et sans histoires, Jean-Baptiste Pignède avait été vu pour la dernière fois vers 2 h dans la nuit du 17 au 18 octobre. Il participait à une soirée dans un camping réunissant quelque 150 étudiants en médecine de 2e et 3e année. Une discothèque avait été privatisée, le camping à côté réservé et l’alcool avait le premier rôle. À la fac de médecine, le doyen Gosset a interrompu il y a trois jours les cours pour annoncer lui-même le décès à ses étudiants. Vendredi, ces derniers étaient encore sous le choc et l’allusion au film Wei or die, plongée fictive mais inspirée de faits divers dans un week-end d’intégration était sur toutes les lèvres. « Peut-être que les langues vont se délier à propos de ces soirées », espère ainsi une étudiante.

2. Pourquoi une enquête est-elle toujours en cours ?

Si l’instruction pour disparition inquiétante a été close après l’autopsie privilégiant la noyade accidentelle, une nouvelle enquête est ouverte depuis jeudi pour recherche des causes de la mort. Des étudiants devraient être entendus. Si, côté justice, le vice-procureur de Valenciennes, Christophe Delattre, n’hésite pas à parler d’« une soirée d’intégration classique », la fac de médecine évoque « une soirée privée d’étudiants » qui ne serait donc pas à l’initiative d’une association officielle de carabins. Mais tout le monde s’accorde à dire que cette soirée était « bien arrosée ».

3. Nouvelle affaire de bizutage qui ne dit pas son nom ?

Le mot est désormais tabou, mais la pratique du bizutage (qui est un délit depuis 1998) n’aurait pas tout à fait disparu. En septembre 2012, la fac de médecine était déjà épinglée après une « session d’intégration » ayant salement dégénéré pour un bizut. Depuis, on fait appel à la rentrée au procureur de Lille lui-même pour une sensibilisation à la question du bizutage et de l’alcoolisation massive. Même type de réponse à l’EDHEC, prestigieuse école de commerce de Lille, qui avait parlé d« accident » en octobre 2013, après la chute par la fenêtre d’un étudiant ivre (il souffre de séquelles à vie). Des cas symptomatiques d’un phénomène qui ne se cantonne pas à la fac de médecine et aux grandes écoles. Ce qui reste spécifique, c’est la façon dont les établissements s’attaquent, ou non, au problème.

Les obsèques de Jean-Baptiste Pignède devraient avoir lieu ce samedi matin dans l’intimité.

Bizutage ou soirée étudiants ? décès d'un étudiant en médecine à Lille.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 1 novembre 2015