Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
22
dim
2017
17:00 British Connection
British Connection
oct 22 @ 17:00 – 19:00
British Connection
BRITISH CONNECTION L’EMISSION ROCK : diffusée chaque semaine sur des radios FM & web en France, Belgique, Suisse, Canada, La Réunion & web.  
19:00 FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
oct 22 @ 19:00
Découvrez pendant 1h00 de concert de grand groupes internationaux.
20:00 Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
oct 22 @ 20:00
Fréquence Rock - Stéphane et Wallace
Fréquence Rock – Dimanche de 20h à 22h Dimanche de 20h à 22h Fréquence Rock avec Wallace et Stéphane Chaque dimanche, les studios de Pacifique FM se transforment en salle de concert. Des groupes régionaux[...]
22:00 Hard Times – Ugo
Hard Times – Ugo
oct 22 @ 22:00
Hard Times - Ugo
Hard Times – Dimanche de 22h à minuit Le Dimanche de 22h à minuit Hard Times présenté par Ugo Avec Ugo le métal sous toutes ses facettes + concerts Rejoins les fans Facebook de Hard Times

View Calendar

Articles marqués avec ‘Belgique’

Le 10 octobre grève dans les recyparcs d’IPALLE

Des recyparcs en grève ce mardi 10 octobre

ipalle
Plusieurs recyparcs seront inaccessibles en Wallonie picarde ce mardi 10 octobre en raison d’une grève.

Voici un récapitulatif de la situation.
Recyparcs fermés toute la journée : Antoing, Bernissart, Mouscron 1 (rue de Rollegem), Mouscron 3 (zoning de la Martinoire) et Tournai 3 (chaussée de Renaix).
Recyparcs ouverts de 8h30 à 15h : Celles, Chièvres, Comines, Estaimpuis, Rumes et Tournai 2 (rue Moens).
Recyparcs ouverts de 12h30 à 19h : Ath, Enghien, Mouscron 2 (Dottignies) et Tournai 1 (Froyennes).
Recyparcs ouverts toute la journée : Beloeil, Ellezelles, Frasnes, Lessines, Leuze, Péruwelz et Silly.

IPALLE matière organique usager (3)
Attention : cette situation peut évoluer. Pour éviter tout déplacement inutile,
veuillez contacter préalablement l’intercommunale Ipalle au 069/84.59.88 ou
consulter son site internet www.ipalle.be.

 

LANCEMENT DE LA GRANDE OPERATION TELEDON

Du 3 au 20 mai 2017, une nouvelle grande opération caritative, originale et essentielle, se déroulera dans toute la Wallonie, à Bruxelles et en Région germanophone.

image001

Une opération durant laquelle on ne récolte pas d’argent mais des dons de vie.
Une campagne de 2 semaines de sensibilisation du grand public à l’importance du don d’organes et du sang, visant à inciter à la promesse de mettre ses organes à disposition des autres à son décès et à devenir un nouveau donneur de sang.
Une grande opération de solidarité car avoir besoin d’un organe ou de sang, cela peut arriver à chacun de nous ou à un de nos proches … demain peut-être !

TOUT SAVOIR SUR LE TÉLÉDON

QUOI ?
Un événement de sensibilisation du grand public pour générer des dons de vie = don d’organes et don de sang.
Une grande première en Belgique après une action pilote en Wallonie picarde en 2015 pleinement réussie.

 POURQUOI ?
En Belgique, quelque 1300 patients sont en attente d’une greffe, et chaque semaine en moyenne, 2 personnes décèdent faute d’un organe disponible.
Chaque année, 250.000 personnes ont besoin de sang pour vivre ou ne pas mourir.

 QUAND ?
Du mercredi 3 au samedi 20 mai 2017.

 OÙ ?
Dans toute la Wallonie, la Région Bruxelloise et la Région germanophone.

 COMMENT ? 

 2 actes possibles :

  1. Emettre sa promesse d’être donneur de ses organes à son décès.
  2. Emettre sa volonté de devenir donneur de sang.

4 façons de faire des promesses de dons :

  • Via le site internet www.teledon.be.
  • Par téléphone au call center Télédon : 0800/355 44.
  • Dans les communes au service état civil/population.
  • Dans les collectes de sang de la Croix-Rouge qui ont lieu en Wallonie, à Bruxelles et en Région germanophone du 3 au 20 mai 2017.

 

Pour plus d’infos : www.teledon.be

Des détenus avec de fausses identités sont de plus en plus nombreux dans les prisons

Paul-Olivier Delannois a interrogé ce mercredi le Ministre de la Justice, Koen Geens, à propos des détenus enfermés sous une fausse identité. Ce genre de fait s’est déjà produit à la prison de Tournai …

6895

Paul-Olivier Delannois (PS): Monsieur le ministre, je me permets de vous interroger sur un sujet très interpellant qui est celui détenus incarcérés dans les prisons en Belgique sous une fausse identité. Un bourgmestre d’une entité du Royaume a été récemment témoin d’un fait de ce genre, à savoir le décès d’une personne enfermée sous un faux nom. Le détenu, du nom de M. X, était enfermé sous le nom de M. Y. Il y est décédé sous le nom de M. Y et a été enterré sous le nom de M. Y.

Ce fait précis cause évidemment un réel problème, notamment de sécurité et entraîne des conséquences dramatiques pour la personne dont le nom a été emprunté.

Monsieur le ministre, permettez-moi de vous poser les questions suivantes. Pouvez-vous me donner le nombre de faits liés aux fausses identités constatés dans les prisons du pays en 2016? Quels sont les contrôles préalables à l’incarcération permettant de déceler ce genre de faits? Quelles mesures sont-elles envisagées afin que ce genre de faits ne puisse plus se reproduire?

Koen Geens, ministre: Monsieur le président, monsieur Delannois, la DG EPI ne dispose pas des données relatives au nombre de faits liés aux fausses identités. Les contrôles d’identité des personnes incarcérées sont, dans un premier temps, réalisés par les policiers qui effectuent les arrestations. Les détenus et incarcérés sous une fausse identité ou alias sont des personnes arrêtées sans papiers d’identité et majoritairement des étrangers. Ces personnes déclarent des identités et parfois des nationalités qui ne leurs sont pas propres.

Lors de l’écrou, la procédure prévoit que l’identité de la personne présentée est vérifiée. Elle est interrogée sur son nom, prénom, date de naissance. Certaines difficultés peuvent se poser lorsqu’il s’agit de personnes étrangères s’exprimant dans une langue étrangère. Il arrive que l’agent de greffe doive faire appel à quelqu’un qui puisse traduire ces questions. S’il y a discordance, les autorités qui ont demandé l’arrestation sont consultées (par exemple, une erreur matérielle dans l’orthographe du nom ou de la date de naissance). L’écrou n’est effectué que lorsque la certitude sur l’identité de la personne à incarcérer est acquise. Ses empreintes et sa photo sont alors prises dans le programme Sidis Suite sous l’identité donnée.

Les informations sur les alias ne parviennent postérieurement que si la personne est déjà connue dans les fichiers de l’identification judiciaire sous un ou d’autres noms. Si la personne sans papiers d’identité ne figure pas dans les fichiers de l’identification judiciaire et qu’elle maintient l’identité annoncée, il est impossible d’éviter les alias.

La DG EPI va, d’ici peu, disposer d’un programme informatisé APFIS, via Sidis Suite. Les empreintes des détenus seront automatiquement envoyées à la police, qui confirmera l’identité du détenu. Ce nouveau système permettra de mieux identifier les alias et de fusionner les dossiers après les écrous.

Tant en ce qui concerne la fraude à l’identité que l’utilisation de pseudonymes, les différents services publics que sont le ministère public, la police, l’Office des étrangers et l’administration des établissements pénitentiaires se concertent afin d’améliorer l’échange d’information.

Paul-Olivier Delannois (PS): Monsieur le ministre, je suis rassuré par le fait que vous essayiez de trouver des solutions via un nouveau système. Mais il faut quand même avouer que c’est assez interpellant. Imaginez qu’une personne soit décédée avec le nom d’un autre! Si M.Delannois allait en prison sous le nom de M. Geens et que M. Delannois décède, je vous garantis que M. Geens aura beaucoup de problèmes pour ressusciter administrativement parlant. Concrètement, cela s’est déjà passé!

Je suis toujours stupéfait qu’on puisse être incarcéré sous de faux noms. J’en ai parlé avec des membres du monde judiciaire, qui ne semblaient pas trop inquiets.

En ma qualité de bourgmestre d’une ville où se trouve une prison, je suis quelque peu inquiet, pour ne pas dire autre chose.

Les pluies verglaçantes bloquent les trains en Belgique

<iframe src= »https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpacifiquefm%2Fposts%2F722656237910179&width=500″ width= »500″ height= »501″ style= »border:none;overflow:hidden » scrolling= »no » frameborder= »0″ allowTransparency= »true »></iframe>

Top Model Belgium a organisé son casting 2018 uniquement sur le net ! succès complet!

Pour la première fois de son histoire, le Top Model Belgium a organisé son casting 2018 uniquement sur le net, via son site www.topmodelbelgium.com.

casting top model 2016

Une semaine et demi après l’ouverture des inscriptions, plus de 2500 jeunes ou moins jeunes se sont déjà montrés intéressés en remplissant le formulaire disponible sur le site.
Face à un tel succès, l’organisation ne peut que se féliciter du travail accompli durant presque quinze années, et qui a permis de découvrir et de donner leur chance à de nombreux talents. Néanmoins, la structure même du concours ne permettra pas de traiter plus de 4000 dossiers.

Il est donc plus que probable que le casting doive prendre fin avant la date butoir du 20 octobre.
Rappelons que, depuis près de 15 ans le Top Model Belgium est le plus grand concours de Belgique.

Plus de 150.000 euros de prix sont distribués chaque année… et de nombreuses carrières ont vu le jour grâce au concours….

160 lauréats défileront, lors de la finale, sur la scène mythique du LIDO de Paris.
Les gagnants iront, eux, jusqu’en République Dominicaine pour une série de shooting qui changera définitivement leur vie…
Peut-être auront-ils la chance d’être le, ou la grande gagnante, et d’aller faire des photos dans un des plus beaux endroits de la planète..

Quelles sont les conditions de participation ?

Etre une Fille, un garçon, âgé de 14 à 28 ans.
Ou être une femme de 29 à 45 ans.
Il y a 3 Catégories : Mannequins, Model Photos & Beauty

Pour s’inscrire il suffit de remplir le formulaire et de télécharger 5 photos sur le site www.topmodelbelgium.com

Rappelons que la finale qui aura lieu au LIDO de PARIS sera diffusée prochainement sur PLUG RTL.

La dette de l’état Belge : 403 milliards

Chambre_Belgique_interieur

Source:  Agence de la Dette

Communiqué de presse du SPF FINANCES, Administration Générale de la Trésorerie

Durant le mois de juillet 2016, la dette de l’État fédéral a diminué de 3,475 milliards d’euros pour atteindre 403,840 milliards d’euros à la fin du mois. En termes nets (après déduction des placements financiers et titres en portefeuille), elle a diminué de 2,612 milliards d’euros et atteint 389,184 milliards d’euros à la fin du mois de juillet.

Le surplus net de financement du mois de juillet 2016 s’élevait à 2,616 milliards d’euros.

La dette de l’Etat fédéral comprend également les dettes de certains organismes pour lesquels l’Etat fédéral intervient dans les charges financières. Ces dettes s’élevaient à 275,630 millions d’euros à la fin juillet.

La Trésorerie souligne que la dette subit d’importants effets saisonniers. L’évolution de la dette en cours d’année ne reflète donc généralement pas l’évolution annuelle globale.

En termes d’opérations effectuées durant le mois écoulé, la Trésorerie souhaite mentionner que :

• Un montant de 3.434.000.000,00 EUR d’obligations linéaires a été émis par adjudication usuelle.

• Les opérations de gestion (les dépôts et placements interbancaires ainsi que la prise en portefeuille de titres, principalement des OLO) ont baissé de 862,860 millions d’euros.

Fin juillet 2016, la dette à moyen et long terme représentait 91,6% de l’encours de la dette émise ou reprise par l’Etat fédéral, contre 90,4% fin juillet 2015. La dette en euros représentait 100% de cet encours, contre 99,7% l’année passée à la même date.

Belgique : Chiffres du budget économique 2016-2017

Le Conseil des ministres a pris connaissance des chiffres du budget économique 2016-2017, communiqués par l’Institut des comptes nationaux (ICN), en application de la loi du 21 décembre 1994.
Chambre_Belgique_interieur
La zone euro, où l’activité économique est soutenue par des prix pétroliers toujours bas et une politique monétaire extrêmement accommodante, afficherait une croissance de 1,6%, tant en 2016 qu’en 2017. Les principales incertitudes qui entourent ce scénario international tiennent notamment aux risques d’un atterrissage brutal de l’économie chinoise et d’une augmentation du prix du pétrole qui dépasserait nettement celle retenue dans ces prévisions, ainsi qu’à l’impact de la normalisation progressive de la politique monétaire américaine.

En 2016, la croissance du PIB belge fléchirait jusqu’à 1,2%. En effet, le contexte international moins dynamique freine les exportations, et partant, pèse sur les dépenses intérieures. En outre, les exportations et la consommation des particuliers sont influencées négativement par les attentats du 22 mars à Bruxelles. D’après nos calculs, ces attentats freinent la croissance du PIB à hauteur de 0,1 point de pourcentage en 2016, mais n’impacteront plus l’activité économique en 2017. L’an prochain, la croissance du PIB belge atteindrait 1,5% sous l’impulsion d’une demande intérieure plus dynamique.

En 2016 et 2017, l’emploi dans le secteur marchand est influencé favorablement par les mesures visant à limiter le coût du travail. En outre, on peut supposer que le ralentissement de la croissance économique intervenu au premier semestre 2016 sera en grande partie absorbé par une baisse temporaire de la productivité horaire du travail et de la durée du travail et n’aura, par conséquent, qu’un impact limité sur l’emploi. L’emploi intérieur total devrait ainsi croître de 0,8% tant en 2016 qu’en 2017, ce qui représente, cumulativement pour les deux années, une création nette de plus de 74 000 emplois. Compte tenu de l’augmentation de la population active, le nombre de chômeurs (y compris les chômeurs complets indemnisés non demandeurs d’emploi) diminuerait au total de plus de 27 000 unités au cours de la période 2016-2017.

L’inflation belge devrait atteindre 1,9% en 2016. En effet, la contribution négative du prix du gaz naturel et des produits pétroliers est totalement neutralisée par la contribution positive du prix à la consommation de l’électricité. En outre, l’inflation sous-jacente devrait être plus élevée en 2016 qu’en 2015. En 2017, l’inflation devrait se tasser pour atteindre 1,6%. D’une part, le prix du pétrole brut augmenterait mais, d’autre part, l’inflation sous-jacente fléchirait – sous l’effet, notamment, des mesures de réduction du coût du travail – et les pression à la hausse qui découlent des mesures qui affectent le prix de l’électricité devraient en grande partie disparaître. L’indice santé augmenterait de 2% en 2016 et de 1,4% en 2017. L’indice pivot actuel pour les traitements de la fonction publique et les allocations sociales (103,04) serait dépassé en décembre 2017.
Source: Service de presse de Kris Peeters, Vice-Premier ministre et ministre de l’Emploi, de l’Economie et des Consommateurs, chargé du Commerce extérieur

Voici pourquoi la Belgique va gagner l’Euro 2016

A moins de 3 mois du coup d’envoi de la coupe Euro 16 en France, de nombreux commentateurs footballistiques attendent de grandes choses de l’équipe de Belgique.

Bien qu’elle n’ait jamais réussi à remporter une coupe du monde où un championnat d’Europe, l’équipe de Belgique figure actuellement en première position dans le classement mondial. Et 2016 pourraient être sa plus grande chance d’accéder à la gloire mondiale, pour les raisons qui suivent.

La renaissance

Belgium_National_Team_vs_USA_2013

Depuis l’accession de Marc Wilmots au poste d’entraîneur-chef en 2012, il s’est produit une sorte de renaissance dans le football belge. L’équipe a rapidement reçu l’étiquette de « génération en or », suite à sa campagne de qualification sans défaite, à l’occasion de la coupe du monde 2014 au Brésil, lors de laquelle elle a été battue de justesse par l’Argentine en quart de finale.

Depuis, l’équipe a continué d’afficher une forme exceptionnelle, et l’on a vu Eden Hazard et Kevin De Bruyne, les joueurs star des Red Devils, marquer chacun 5 buts durant les matchs qualificatifs de l’Euro 16. Le niveau de confiance de l’équipe belge est si élevé, que le milieu de terrain Axel Witsel a assuré que l’équipe ira très loin dans la compétition.

??????????

Les équipes en compétition

Lors du coup d’envoi de la compétition le 10 juin, l’équipe belge aura pour adversaire dans son groupe l’Italie, la Suède, et la république d’Irlande. Alors que ces rencontres peuvent sembler difficiles au premier abord, il y a de la place pour l’espoir puisque l’équipe d’Italie, d’habitude puissante, a perdu un match amical contre la Belgique en novembre de l’année précédente, tandis que les espoirs de la Suède reposent essentiellement sur le tempérament volatile de Zlatan, leur joueur vedette. Le niveau actuel de l’équipe de la république d’Irlande est entouré d’inconnues, qui peuvent causer un bouleversement, et les cotes des paris pour l’Euro 2016 sont encore susceptibles d’évoluer, la force de l’équipe belge est cependant telle qu’elle reste la favorite sur le site de paris sportifs Betway, qui offre un large éventail d’options pour ce tournoi très attendu.

Des joueurs Star

football diable rouge

Sur la période s’étalant jusqu’à l’Euro 16, l’équipe de Belgique doit disputer quelques matchs amicaux, avec notamment, un match contre le Portugal le 29 mars, qui sera un test pour cette équipe qui doit poursuivre la compétition sans Eden Hazard et Vincent Kompany, touchés par des blessures.

Cependant, avec Michy Batshuayi un jeune prometteur, qui a fait les gros titres des journaux grâce à des performances exceptionnelles, qui ont contribués à le placer au cœur d’une bataille d’offres entre différents clubs anglais, on constate que ce sont la force et la profondeur du jeu belge, qui continuent à contribuer à son positionnement comme l’un des favoris les plus évidents, pour remporter le trophée de l’Euro 16 le 10 juillet.

Voici pourquoi la Belgique va gagner l'EURO 2016

Posté par Pacifique FM – Officiel sur lundi 4 avril 2016