Titre obligatoire

Emissions à venir

juil
17
mar
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
juil 17 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
juil 17 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
juil 17 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.

View Calendar

Articles marqués avec ‘avortement’

Avorter reste un tabou en Belgique: comment déculpabiliser les femmes alors que c’est toujours inscrit dans le code pénal comme punissable?

avortement loi

Le Centre d’Action Laïque veut totalement faire sortir du code pénal l’avortement, comme un signe pour enfin libérer les femmes du regard extérieur qui juge encore trop souvent cette pratique.

Entre 50 et 80 femmes avortent chaque jour en Belgique. Depuis 1990, l’interruption volontaire de grossesse est dépénalisée. Elle n’est cependant pas légalisée, comme le pensent tous les Belges. Cela veut dire qu’elle figure toujours dans le code pénal comme étant punissable. Un peu comme cet aspect législatif peu connu, l’avortement ne fait pas ou peu parler de lui : il reste tabou.

Laurence (prénom d’emprunt), a dévoilé son histoire à Emmanuel Dupont et Dominique Schochaert dans le RTLINFO 19H : « J’étais aux études et puis voilà, il y a eu un petit accident. Ce n’était pas le moment, ce n’était pas avec la bonne personne, et donc tout de suite avec ma famille on s’est tournés vers la solution de l’’avortement. » Si elle n’a subi aucune pression de son entourage proche, elle a préféré témoigner anonymement. « Je n’ai pas envie de subir les regards jugeants, moralisateurs des personnes que je cotoie tous les jours. Malheureusement c’est encore un sujet touchy ».

Yannick Manigart, gynécologue e chef de clinique au CHU Saint-Pierre à Bruxelles, le confirme : l’avortement est un sujet tabou et culpabilisant. Mais lui qui rencontre tous les cas de figure dans son métier, il l’assure : « La caricature de la femme qui vient avorter comme moyen de contraception, ça ça n’existe pas ! »

Aujourd’hui, le Centre d’Action Laïque appelle à briser ce tabou et à libérer la parole des femmes, à les déculpabiliser. Selon lui, ce sont 30.000 femmes qui avortent chaque année en Belgique, mais les chiffres officiels ne parlent que de 19.000 avortements, soit un chiffre parmi les plus bas en Europe. Comment ? En sortant complètement du code pénal l’avortement pratiqué dans les limites de la loi de 1990. « Aujourd’hui on dit : ça suffit. Ça fait 25 ans qu’on le fait et que ça se passe bien. Mais il y a un tabou. Le tabou, c’est que les femmes ne veulent pas parler, que la société considère toujours que c’est une faute, et ce sont les femmes seules qui portent ce poids », expliquait Sylvie Lausberg, la directrice étude et stratégie du Centre d’Action Laïque.

Source: rtl.be

L’avortement en Belgique : une loi le punit toujours.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 6 mars 2016

On en sait plus sur le film qui mettra en scène le Roi Baudouin !

Deux producteurs français, dont Dominique Besnehard, projettent de tourner un film sur la vie du cinquième roi des Belges décédé en 1993, a confirmé à l’agence Belga Louis Héliot, conseiller cinéma au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, ajoutant que l’accent du film serait mis sur une journée particulière de sa vie, celle où il a été déclaré dans l’impossibilité de régner.

Baudouin1

Le 29 mars 1990, la loi sur la dépénalisation de l’avortement est votée et doit être promulguée par le Roi en application de l’article 69 de la Constitution. Baudouin, en fervent catholique, y est radicalement opposé mais personne n’imagine qu’il peut refuser de la signer. C’est pourtant ce qu’il a fait le 30 mars en remettant une lettre au Premier ministre Wilfried Martens.

« Dominique Besnehard a le projet de faire un film sur le roi Baudouin et sur cette journée particulière de sa vie, le jour où il n’a pas été roi« , a précisé Louis Héliot à Cannes. « Et le lendemain, il est redevenu roi. Sa conscience l’empêchait de valider cette loi, car elle allait contre ses pensées et ses convictions. C’est effectivement un moment particulier dans la vie de cet homme et de ce souverain, et cela dit beaucoup de choses sur les obligations d’une fonction, la conscience personnelle. »

Les deux Français ont fait appel au dramaturge, comédien et directeur de théâtre bruxellois Thierry Debroux pour écrire le scénario du film. Le casting devrait avoir lieu l’an prochain et le tournage suivra dans la foulée. L’acteur français Pierre Niney est pressenti pour incarner le roi Baudouin.

« Je ne pense pas que l’on ait déjà choisi l’acteur principal », a toutefois précisé Louis Héliot, conseiller cinéma au Centre Wallonie Bruxelles à Paris. « Cela dit, je suis sûr que ce sera un grand film. »

Le film se concentrera sur l'impossibilité de régner du Roi lors de la dépénalisation de l’avortement !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 19 mai 2015

Un film sur le Roi Baudouin en préparation !

Selon des informations du magazine Royalty de vtm, deux producteurs français auraient l’intention de tourner un film sur la vie du Roi Baudouin.

Le Roi Baudouin 1er

On en sait encore très peu sur ce projet très mystérieux si ce n’est que le casting devrait avoir lieu l’an prochain et que le tournage suivra dans la foulée. L’acteur français Pierre Niney devrait constituer un excellent Roi Baudouin, estiment les réalisateurs. Il avait notamment incarné le créateur de mode Yves Saint-Laurent, un rôle qui lui avait valu un César.

Cinquième roi des Belges, Baudouin à régner de 1951 à 1993 avant que son frère, le Roi Albert II, ne lui succède à sa mort. Un règne marqué par l’indépendance du Congo en 1960, la loi sur la dépénalisation de l’avortement en 1990 qui verra une impossibilité de régner pour le Roi d’une durée d’un jour ou encore la création de la Fondation Roi-Baudouin. Autant d’éléments d’intrigues que l’on pourrait retrouver au scénario de ce film retraçant la vie du Roi.

On en sait très peu sur projet si ce n'est que Pierre Niney, qui a gagné un César pour avoir interprété Yves-Saint-Laurent, serait en lice pour interpréter le cinquième Roi des Belges !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 18 mai 2015

Uruguay : une fillette de 11 ans, enceinte, refuse d’avorter !

Le cas, révélé jeudi, d’une fillette de 11 ans, enceinte et ne souhaitant pas avorter, a créé la polémique en Uruguay,  alors qu’au Paraguay, la grossesse d’une petite fille de 10 ans suscite depuis plusieurs jours un débat public.

enceinte

En Uruguay, la fillette est tombée enceinte du grand-père de sa  demi-soeur, âgé de 41 ans, lors des fréquentes visites de celui-ci au  domicile familial à Montevideo, ont expliqué à l’AFP des sources proches  du dossier ayant requis l’anonymat. « C’est durant ces visites que  s’est produit l’abus de la part de l’adulte », ont indiqué ces  sources.

La petite fille, désormais enceinte de 16 semaines environ, est  hospitalisée dans le service pédiatrique de l’hôpital Pereira Rosell,  dans la capitale. Elle ne souhaite pas avorter. Selon des sources proches de la famille, la fillette présente un  léger retard mental et des problèmes d’apprentissage, mais elle n’a  pas été reconnue comme handicapée.

L’Uruguay a légalisé l’avortement jusqu’à 12 semaines de gestation  en 2013, après des décennies de débat sur le sujet. La loi permet,  en cas de viol, d’avorter jusqu’à 14 semaines. Les rapports médicaux, cités par la presse locale, confirment que la fillette « n’a pas la capacité de comprendre les conséquences de la grossesse, la maternité et la relation avec un homme qui a trois  fois son âge », notant le « retard, au moins léger » qu’elle présente au  niveau mental.

La fillette présente qui plus est un léger retard mental et des problèmes d'apprentissage.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 8 mai 2015