Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
25
mer
2018
09:00 WAPI JOB
WAPI JOB
avr 25 @ 09:00
WAPI JOB
WAPI JOB, c’est une émission où on retrouve et vous présente des indépendants, des entreprises de la Wallonie Picarde mais aussi de nos voisins du 59 en France, région liée de part la frontière commune.[...]
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
avr 25 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et/ou transcommunication gratuite ! Vos être chers qui sont passés de l’autre côté[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
avr 25 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.

View Calendar

Articles marqués avec ‘Avis d’enquête’

800 vendeurs de voitures d’occasion contrôlés, 700 infractions relevées: « Ils doivent vendre, c’est leur business »

voiture

Les ventes de voitures d’occasion souvent entachées d’infractions

Une enquête du Ministère de l’économie le révèle : de très nombreuses ventes de voitures d’occasion sont entachées d’infractions.

800 vendeurs de voitures d’occasion ont été contrôlés sur l’année 2014. Pour 403 d’entre eux, tout était en ordre. Pour les autres par contre, une ou plusieurs transgressions ont été constatées. Voici le top trois des infractions :

En haut du tableau, les paiements illégaux en espèce. La loi interdit ce genre de ventes pour un montant supérieur à 3.000 euros. Il représente 47 % des infractions. En seconde position, la fraude aux compteurs kilométriques qui représentent 18% des infractions. Enfin, le non-respect de la garantie légale obtient le même taux.

700 infractions sur 800

Au total donc, plus de 700 infractions ont été relevées. Un chiffre interpellant pour une première enquête dans le circuit non traditionnel.
« On sait, suite à une enquête au niveau européen, que dans quatre cas sur dix, des voitures achetées en occasion peuvent présenter des défauts dans les mois qui suivent l’achat. Cela nous incite à surveiller constamment ce marché-là » explique Etienne Mignolet, le porte-parole du SPF économie. « D’habitude, on s’oriente plutôt vers les concessionnaires garagistes officiels, ici, l’inspection économique a souhaité, vu la diversité du secteur, aller vers les vendeurs non-traditionnels. »

Les vendeurs honnêtes pénalisés

Problème : les vendeurs honnêtes de ce type de voitures doivent subir la mauvaise réputation du secteur. Du coup, ils montrent le plus de transparence possible aux clients. « Chaque voiture qui est vendue à un particulier belge est vendue avec contrôle technique qui délivre le car-pass. Donc on sait suivre le kilométrage, l’historique », précise Lara Agostini, gérante d’une société de vente de voitures d’occasion. « S’il y a un problème, on le signale au client, on essaye de trouver pourquoi et si c’est une fraude du compteur, le prix est en conséquence. »

Une pratique courante dans le secteur

Pour cette entreprise, pas de paiement en espèce au-dessus de 3.000 euros et pourtant, la pratique est courante dans le secteur. « Je suppose que d’autres le font pour ne pas rater des ventes parce qu’ils doivent vivre, ils doivent vendre et c’est leur business », pense la gérante.

Le conseil en or pour le Ministère de l’économie : ne pas hésiter à comparer en se rendant chez plusieurs vendeurs.

Source : rtlinfo

Les vendeurs de voitures en majorité en infraction ( 87,5 % ) !!

Posted by Pacifique FM – Officiel on samedi 25 juillet 2015

Avis d’enquête de la police : Meurtre de Virginie DENIS à Anderlues ( vidéo )

Meurtre de Virginie DENIS à Anderlues
Nous sommes à Anderlues le vendredi 07 février 2014, au petit matin. Il est alors 05h50 et Virginie DENIS, une jeune femme de 28 ans, quitte son domicile à la cité Jardin du Fief pour rejoindre l’arrêt de tram situé rue des Déportés

Elle emporte avec elle un sac dans lequel elle a placé des effets personnels destinés à son travail.
Elle emprunte les ruelles reliant la cité Jardin du Fief au lieu dit « La jonction ». Elle s’engage ensuite dans la ruelle Bonge. C’est à cet endroit qu’elle est violemment agressée par un individu. Son agresseur lui porte plusieurs coups de couteau et ne lui laisse aucune chance de survie. Finalement le tueur abandonne son arme près du corps de la victime avant de prendre la fuite.
L’arme retrouvée est un couteau de marque Opinel et de modèle n° 10.

Quant au sac de la victime, il n’a pas été retrouvé à ses côtés. Il s’agit d’un sac de type ‘fourre-tout’, de couleur blanc cassé avec un fond bordeau et les poignées ainsi que la bandoulière de couleur verte.

Les services d’enquête recherchent tout témoin qui aurait vu un individu s’enfuir après le fait ou qui aurait vu un véhicule ou une situation suspecte à proximité des lieux ou qui possèderait des renseignements sur ce meurtre.

 

Témoignages
Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.
Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu

Meurtre de Virginie Denis à Anderlues : Avis d'enquête ( vidéo )

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 23 juin 2015