Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
25
mer
2018
09:00 WAPI JOB
WAPI JOB
avr 25 @ 09:00
WAPI JOB
WAPI JOB, c’est une émission où on retrouve et vous présente des indépendants, des entreprises de la Wallonie Picarde mais aussi de nos voisins du 59 en France, région liée de part la frontière commune.[...]
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
avr 25 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et/ou transcommunication gratuite ! Vos être chers qui sont passés de l’autre côté[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
avr 25 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.

View Calendar

Articles marqués avec ‘associations’

Une mesure qui va mettre en danger les familles monoparentales !

Lors d’un prochain comité de gestion de l’ONEM, une mesure de restriction de l’allocation garantie de revenus (AGR) va être tranchée et il semblerait que beaucoup ne soient pas d’accord…

Relation entre mere et enfants, illustration

Tout d’abord, la CSC et la FGTB ont déjà signalé qu’ils s’opposeraient à cette mesure. Ensuite, les associations de défense des droits des femmes ainsi que Vie Féminine sont également contre et menacent d’aller en justice « si le gouvernement s’obstine dans cette voie. » Recours qui va s’appuyer sur l’article 23 de la Constitution qui interdit tout recul au niveau des droits garantis.

L’AGR, qui permet à beaucoup de femmes de survivre, a déjà été diminuée depuis ce 1er janvier. Et à partir de 2017, le gouvernement voudrait encore la réduire de moitié après deux années de travail. Selon des calculs de la CSC, une femme, chef de ménage, salariée à tiers-temps  (667 euros par mois) plus l’AGR perdra 533,32 euros par mois en 2017.

Néanmoins, pour obtenir une AGR, il faut avoir été au chômage et avoir accepté un temps partiel alors qu’on était à la recherche d’un temps plein. Le montant du complément est basé sur ce que la personne aurait touché si elle avait été au chômage.

Aujourd’hui, 50 702 femmes bénéficient d’une AGR. Sur ces femmes, 51% sont chef de ménage. Ce qui fait sous entendre à Hafida Bachir, présidente de Vie Féminine que cette mesure « va être dramatique. Cela va casser en particulier les familles monoparentales. On n’est pas certaines que même les syndicats aient pris toute l’importance du problème qui s’ajoute aux mesures d’austérité comme le saut d’index ou les pensions à 67 ans. »

Une mesure de restriction de l’allocation garantie de revenus (AGR) qui fait réagir les syndicats et les associations de défense des droits des femmes !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 14 avril 2015