Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
20
mar
2018
16:00 BeWAPI – Wallace
BeWAPI – Wallace
nov 20 @ 16:00
BeWAPI - Wallace
BeWAPI – Le mardi de 16h à 18h   Patrick James Wallace sera avec vous pour cette émission consacrée à la Wallonie Picarde On y retrouve du tourisme, des rendez-vous culturels  mais aussi des associations[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 20 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
nov 20 @ 20:00
Mondo Blues - Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Mardi de 20h à 22h Le mardi de 20h à 22h avec Jean-Claude Mondo et son acolyte Michel.  Le Monde du Blues  

View Calendar

Articles marqués avec ‘artiste’

Jean-Pierre Coffe est décédé, il s’est éteint à l’âge de 78 ans

Jean-Pierre Coffe

Jean-Pierre Coffe

Il avait fait de la malbouffe le combat de sa vie. Jean-Pierre Coffe, critique gastronomique, animateur, chroniqueur et auteur de nombreux ouvrages sur l’alimentation ou le jardinage, est décédé à l’âge de 78 ans, annoncent ce soir PurePeople.com et RTL. Réputé pour ses avis tranchés et ses coups de gueule légendaires (« C’est de la merde !« ), il avait commencé sa carrière sur Canal+, en 1984, dans les nombreuses émissions de Michel Denisot puis « La Grande Famille » de Jean-Luc Delarue.

Proche de Drucker et Ruquier

Après Canal, Jean-Pierre Coffe intègre le service public, d’abord sur France 3 puis sur France 2 pour animer « C’est tout Coffe », avec Jonathan Lambert. Après un passage TF1 au début des années 2000, il revient en 2003 sur France 2, en tant que chroniqueur culinaire de « Vivement dimanche prochain » qu’il quitte en 2012. A la radio, il a participé à de nombreux formats, « Les Grosses Têtes » de Philippe Bouvard et Laurent Ruquier sur RTL ou encore « On va s’gêner » sur Europe 1. Il s’en est récemment pris à Philippe Bouvard,fâché de l’avoir vu continuer l’aventure avec Laurent Ruquier sur RTL.

Pendant dix ans, de 1998 à 2008, Jean-Pierre Coffe a aussi animé sur France Inter sa propre émission, « Ça se bouffe pas, ça se mange », tous les samedis de midi à 13 h. Sanguin, Jean-Pierre Coffe était apprécié pour son franc-parler et ses colères spectaculaires. Il a aussi été comédien, au théâtre mais aussi au cinéma. On se souvient évidemment de ses apparitions dans de nombreuses publicités, de Siemens à Weight Watchers en passant par… Leader Price. Il avait été très critiqué pour sa participation à la campagne marketing de cette enseigne de hard discount. Dimanche, Michel Drucker lui rendra hommage sur France 2 avec un « Vivement Dimanche » spécial.

Source: http://www.ozap.com

 

Jean-Pierre Coffe nous a quitté.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 30 mars 2016

Découvrez le monde poético-musical d’un pêcheur d’étoiles à Valenciennes.(vidéo)

Focus sur Jean-Paul Barastier

​de : Xavier Valinducq
Se mettre aux vers

Ses fans lui trouvent une parenté avec Thiéfaine, Bashung ou Renaud. Le fait est que Jean-Paul Barastier est un poète, représentant d’une longue tradition française de chroniqueurs qui savent manier les mots pour nous parler de société, d’amour et d’humanité. Le chanteur a toujours eu la plume attachée au cœur et à l’esprit, déjà plus jeune c’est par la poésie qu’il décrivait le monde qui l’entoure et ses émotions. « C’est un compromis entre le rêve et la réalité, c’est le concept qui était déjà appliqué par Beaudelaire dans les Fleurs du Mal », l’artiste connaît ses classiques et sait défendre sa démarche. Il peut être critique sur le monde et ses mauvaises habitudes, télévision et politiques ne sont pas à l’abri de son inspiration, mais il aime aussi les romances et les rencontres humaines, c’est cette alchimie qui compose les chansons de ses albums.

Photo

Son dernier disque sorti en juin de cette année et intitulé Partir n’échappe pas à cette règle, on y retrouve tour à tour de l’introspection avec Le film de ma jeunesse, une analyse de la société de consommation dans Techno-Psychose ou encore un coin de chaleur humaine avec Chez Maurice, chanson nommée en hommage au patron du bar Au Bailleul de Condé sur Escaut. C’est d’ailleurs dans les pays de Condé que le troubadour a posé ses valises, originaire de Bourgogne il a écumé les routes et accumulé les rencontres avant de prendre racine chez nous. « Cela fait 12 ans que je suis ici, un record pour moi, mais ce que l’on dit est vrai, il y a ici un véritable contact humain que l’on trouve rarement ailleurs », le chanteur aime notre région et elle lui rend bien. En effet quand on essaye Jean-Paul Barastier on l’adopte, pour preuve suite à son passage aux Sangliers Joueurs au cœur de la forêt de Raismes début novembre une autre date a été convenue d’emblée, il y sera de retour en mars 2016. Un exemple parmi tant d’autres de la complicité entre le poète et les endroits où il se produit, ainsi l’établissement Au Clair de Lune de Valenciennes l’a déjà annoncé pour trois dates : une en janvier , une autre en février et plus proche cette semaine le samedi 28 novembre. A cette occasion Jean-Paul Barastier proposera son Voyage Poético-Musical, un show reprenant un éventail de ses chansons entrecoupées d’interludes pour obtenir un spectacle de 1h30 où s’entremêlent tous les sons et les influences qui bercent l’auteur compositeur interprète.

Et ses inspirations musicales sont aussi variées que ses thèmes, du rock à la folk en passant par le reggae, la musique révèle un univers riche et inspiré. Jean-Paul Barastier avoue candidement que la voie musicale lui est venu tard : « A 22 ans j’ai touché ma première guitare, alors que j’écrivais déjà de la poésie j’ai franchi le pas pour trouver une autre mélodie à mes textes » . De nos jours la technique est maîtrisée et le personnage s’est imposé de lui-même, à l’image de sa houppette, une marque de fabrique d’un homme sans prétention et amoureux des différences. Il met son art au service des mots et ses mots à la disposition des réflexions, il garde d’ailleurs un œil affûté sur notre époque et ne s’interdit pas de commenter l’actualité comme le prochain scrutin des régionales : « je n’aime pas parler pour ne rien dire, pour cette élection il faut éviter le pire et ne pas donner la main à des gens dangereux ». Afin de découvrir ce personnage et son univers retrouvez le régulièrement dans notre page concert, nous vous invitons également à découvrir son site internet où vous pourrez entre autres retrouver ses disques et même acheter en ligne et à la carte les morceaux de vos choix.

Source : www.valexplorer.com

Jean-Paul Barastier, un poète musical de la région mais aussi un pêcheur d’étoiles !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 25 novembre 2015

Artistes et entreprises : 3 bourses de 2500€ à gagner

Wap’s Hub ou comment marier l’art et l’industrie est un projet ambitieux et innovateur voulant rendre la vie industrielle plus humaine grâce à l’intervention des artistes. Vous êtes artiste? Vous êtes une société implantée dans la Wallonie picarde et vous ne voulez ni perdre ni investir d’argent? Ceci pourrait bien vous intéresser!

Ce projet est le fruit d’une expérience pilote menée en 2012 afin de favoriser la rencontre et provoquer le décloisonemment entre l’artisan et l’industriel dont une frontière a toujours existé sans trop comprendre pourquoi. DSI est la preuve vivante que ça marche!
Situé sur le zoning de Orcq, DSi (delta service industriel) propose des services, des équipements de mesure ainsi que des moyens d’essais pour le développement des moteurs et des lubrifiants. En parlant comme ça, on voit une société froide, un peu vieillotte mais pourtant …

DSCN1021

Grâce à sa collaboration avec le photographe Bruno Bosilo, Thierry Delvigne va redonner une image plus humaine de son entreprise et ainsi améliorer grandement l’esprit d’équipe de son personnel mais aussi donner une meilleure image de son industrie à ses visiteurs se croyant ainsi dans une galerie d’art. Comment? En demandant à l’artiste de joindre son art avec le sien.

DSCN1032

Le résultat est époustouflant. En lieu et place de murs gris, on a le plaisir de constater une série de photos intelligemment agencées dans les conditions réelles de travail. Comment? En se fondant dans le décor, le maître de la photo va capturer le travail formidable de ce personnel. Il ne s’agit plus de poser pour le photographe mais bien d’un « print screen ».

DSCN1024

Enchanté par cette expérience, il désire maintenant le partager. C’est donc avec cette expérience que ce pose cette candidature. Un moyen malin de créer une passerelle entre l’artiste et le monde industriel, un lien trop souvent mis de côté mais qui pourtant à tant à gagner. D’ailleurs, l’impact chez DSI a été très vite perçu par tous. On se retrouve dans une salle d’accueil exceptionnel mettant ne valeur le personnel et son travail c’est à dire en l’humanisant.

DSCN1022

Conditions de participation.

– Côté industrie : Être implanté dans la Wallonie picarde.
– Côté artiste : Ne pas être étudiant et prouver son activité artistique tout secteur confondu.

Les conditions sont visibles sur le site http://www.wapshub.be

Phases de travail.

  • Jusqu’au 6 octobre : Inscription sur le site (pour rappel http://www.wapshub.be),
  • 6 octobre : Speed dating (une rencontre en live) entre artistes et patrons d’entreprises.
  • 24 octobre 23h59 : Dépôt du projet.
  • 25 au 29 octobre : Délibération  par un jury extérieur. Les 3 bourses seront données aux 3 artistes gagnants afin de mettre en oeuvre leur projet. Mais il est déjà sûr que le jury ne s’arrêtera pas au 3 élues puisque les projets ambitieux qui n’auront pas reçu la bourse seront tout de même suivi de près afin de les aider!

Artistes et entreprises. 2500€ à gagner.

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 10 septembre 2015

Photos et reportage : Durieux Olivier

Fonctionnement de la commission Artistes

maggie

Source:

Service de presse de Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

Sur proposition de la ministre des Affaires sociales Maggie De Block, le Conseil des ministres a approuvé un projet d’arrêté royal relatif au fonctionnement de la commission Artistes.

Le projet prévoit tout d’abord un relevé des prestations comme moyen de contrôle du régime des petites indemnités, à côté de la carte « artistes ». Il détermine également avec quel type de voix siègent les membres de la Commission Artistes.

Le projet prévoit le partage de la préparation des travaux et du secrétariat entre les institutions publiques de sécurité sociale et le SPF Sécurité sociale. Il détermine enfin le quorum de présence et le nombre de voix attribué aux différents membres.

Le projet est transmis pour avis au Conseil d’Etat.

Projet d’arrêté royal portant modification de l’arrêté royal du 28 novembre 1969 pris en exécution de la loi du 27 juin 1969 révisant l’arrêté-loi du 28 décembre 1944 concernant la sécurité sociale des travailleurs en ce qui concerne le statut des artistes et de l’arrêté royal du 26 juin 2003 relatif à l’organisation et aux modalités de fonctionnement de la Commission « Artistes »

Maggie De Block et les artistes.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 12 juin 2015

Jean-Luc Lahaye : quand la pédophilie devient une « corruption » !

Suite à sa condamnation à un an avec sursis pour corruption sur mineure âgée de 15 ans, le chanteur Jean-Luc Lahaye a réagi au micro de RTL France dans le « 18-20h » de Marc-Olivier Fogiel.

Jean-luc Lahaye

« J’ai toujours dit et je le maintiens, que ma préférence va plutôt vers une fille de 20 ans que de mon âge. » Par ces mots, le chanteur de 62 ans reconnait les chefs d’accusations retenus contre lui et qui ont mené à sa condamnation. Ce qu’il refuse de reconnaitre en revanche, ce sont les dénonciations d’associations le traitant de pédophile. Une accusation écartée par la procureure car le chanteur ne détenait aucune image pédopornographique.

D’après Jean-Luc Lahaye, c’est la jeune fille elle-même qui serait entrée en contact avec lui. Face à son refus, elle aurait créé de faux profils Facebook avant que le chanteur, pour qui l’adolescente avait le physique d’une femme majeure, ne cède. Ce qui mènera ce dernier à pousser un coup de gueule contre le réseau social, responsable selon lui de toute cette histoire.

Marc-Olivier Fogiel rappellera au chanteur une précédente condamnation portant sur ce même principe d' »erreur » d’âge rapportée aujourd’hui tout en essayant de savoir si Jean-Luc Lahaye récidiverait ou non si l’occasion se représentait. Une question poliment esquivée par l’interprète de « Femme que j’aime » qui repart à l’attaque de Facebook. « Facebook est la première banque mondiale d’images pornographique, » insiste-t-il.

Une remarque qui ne satisfait pas l’animateur pour qui le réseau social a justement permis d’éviter que des jeunes tombent entre les mains de pédophiles. Un dialogue de sourd entre les deux hommes que nous vous proposons de voir en intégralité :

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 19 mai 2015

Jean-Luc Lahaye condamné à un an avec sursis pour corruption de mineure !

Le chanteur français Jean-Luc Lahaye a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Paris à un an de prison avec sursis pour corruption de mineure.

Jean-luc Lahaye

Agé de 62 ans, l’interprète de « Papa chanteur » était poursuivi pour avoir demandé à une jeune fille de 14 ans et demi de s’adonner à des jeux sexuels par webcam interposée. Le tribunal a estimé que l’ancienne star en vogue dans les années 80 connaissait précisément la date de naissance de la jeune fille, avec qui il avait tchatté sur Facebook pendant cinq mois en 2013.

Jean-Luc Lahaye lui avait réclamé à plusieurs reprises des photos nues, ce qu’avait refusé l’adolescente dans un premier temps, avant de se plier à ses exigences et de lui fournir des clichés à caractère sexuel. Le tribunal n’a pas suivi les réquisitions du ministère public qui, lors de son procès en mars, avait requis contre l’artiste deux ans de prison avec sursis pour corruption de mineure et détention d’images pédopornographiques.

Les juges ont relaxé le chanteur de cette deuxième accusation, tout comme d’une autre, pour proposition sexuelle à une mineure de moins de 15 ans, dont la procureure avait d’emblée requis l’abandon. Jean-Luc Lahaye n’était pas présent au tribunal lundi. Il n’écarte pas la possibilité de faire appel de sa condamnation, selon ses avocats.

Arrêté en février et placé sous contrôle judiciaire, l’artiste avait nié les faits qui lui étaient imputés et récusé avoir « jamais eu d’addiction ni d’attirance pour les mineurs ». Jean-Luc Lahaye avait été condamné en 2007 à 10.000 euros d’amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une adolescente de moins de 15 ans.

Jean-Luc Lahaye avait demandé à une jeune fille de 14 ans et demi de s'adonner à des jeux sexuels par webcam interposée !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 19 mai 2015

Vivez votre vie en couleurs avec Lucienne Jacmain !

L’artiste Lucienne Jacmain exposera du 1er au 17 mai à la Résidence d’Artistes du Pays des Collines. Entre ses œuvres abstraites et figuratives, elle plongera le public dans un univers poétique et coloré…

lucienne

Née au Congo, métisse d’un père belge et d’une mère congolaise, Lucienne Jacmain a passé une enfance idyllique et paradisiaque. Enfant, elle adorait les expéditions en forêt : les senteurs, les couleurs, la faune et la flore exceptionnelles de la forêt équatoriale l’enivraient et la fascinaient sous ces immensités d’arbres couvrant le ciel et ne laissant passer de-ci de-là que quelques rayons du soleil.

En 1958, arrivée en Belgique avec son père, sa sœur et ses frères, sa tante l’inscrit dans un pensionnat où elle prend rapidement goût à la peinture. Quelques cours à La Cambre complètent ensuite sa formation mais c’est surtout en autodidacte qu’elle progresse dans l’aquarelle figurative ;  en art abstrait, elle utilise plutôt l’huile et l’acrylique.

Aujourd’hui, c’est un challenge qu’elle a décidé de relever lorsque Jean-Pierre Delhaye, auteur flobecquois très connu dans la région, l’a sollicité pour illustrer la couverture de son dernier livre « Les pèlerins de la saison sèche ». Elle est allée puiser dans les retranchements ensevelis de sa mémoire : les souvenirs du Congo. C’est donc avec un réel bonheur qu’elle a accepté ce défi !

Tout en visitant son exposition, les visiteurs pourront découvrir, chaque jour, Lucienne Jacmain à l’ouvrage dans la réalisation de nouvelles œuvres. De plus, celle-ci proposera un atelier pour adultes lors duquel, en  utilisant la musique comme support créateur d’émotions et stimulant l’imaginaire, elle permettra aux participants de projeter sur la toile leur propre ressenti de formes et de couleurs, tout en apprenant la technique de la peinture acrylique.

Le programme se déroulera comme suit :

– Dédicaces du livre « Les Pèlerins de la saison sèche » de Jean-Pierre Delhaye le vendredi 8 mai à 19h.

– Atelier (8 pers. max.) : les lundi 11, mardi 12 et mercredi 13 mai de 14h à 17h (matériel, toiles et peinture mis à disposition des participants).

– Atelier photo portrait avec mini studio les 16 et 17 mai par Daniel Libioulle.

Le vernissage aura lieu le jeudi 30 avril à 19h à la Résidence d’Artistes du Pays des Collines (Place André Nouille, 11 à 7880 Flobecq). Le tout sera gratuit. Pour plus d’information, rendez-vous sur www.culturecollines.com.

Un voyage au cœur du Congo à travers les yeux de Lucienne Jacmain, c'est à découvrir du 1er au 17 mai à la Résidence d’Artistes du Pays des Collines !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 27 avril 2015