Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
20
lun
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
nov 20 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
10:00 Santé,Bien être, La Vie au Natur...
Santé,Bien être, La Vie au Natur...
nov 20 @ 10:00 – 12:00
Santé,Bien être, La Vie au Naturel - rediffusion
Rediffusion de notre émission du jeudi avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc…  

View Calendar

Articles marqués avec ‘Arrestation’

Opération anti-terroriste à Schaerbeek: le suspect neutralisé à un arrêt de bus serait « un gros poisson »


Opération anti-terroriste à Schaerbeek: « J’ai vu trois policiers armés qui visaient quelqu’un, puis j’ai entendu deux détonations »RTL a reçu le témoignage d’un riverain qui assistait à une opération anti-terroriste à Schaerbeek aux alentours de la place Meiser, en début d’après-midi. « La police a mené une opération envers une personne à un arrêt de tram. Elle a sommé la personne de lever sa veste, sans doute pour voir si elle disposait ou pas d’une ceinture explosive. Plusieurs détonations ont été entendues. On ignore si la personne est blessée ou s’il s’agissait d’un tir de sommation. La personne est en tout cas allongée mais parle aux policiers », dit-il. Un témoin a vu un robot du service de déminage inspecter l’homme à terre. Vers 14h30, le suspect avait été évacué. Il s’agirait d’un « gros poisson » selon nos sources. L’homme était surveillé par la police depuis un certain temps. Selon un témoin, les policiers ont tiré sur la personne en brisant la vitre de l’arrêt de tram. Au total, deux personnes ont été blessées et emmenées à l’hôpital.Sur des images de l’intervention policière, on voit les unités spéciales évacuer un enfant qui se trouvait sans doute à côté du suspect abattu à l’arrêt de tram.

De son côté, l’agence Belga rapportait que les unités spéciales de la police fédérale avaient pénétré vendredi en début d’après-midi dans une habitation de Schaerbeek. Une explosion avait pu être entendue au début de l’intervention. Les environs avaient été fermés, encerclés par des agents lourdement armés et des camions militaires. Le service de déminage de l’armée était également sur place. Des équipes de la police locale sont sur les lieux de l’opération, mais elles ne semblaient pas être intervenues dans un premier temps.

Les alentours de la place Meiser sont complètement barrés et un large périmètre de sécurité a été établi, a constaté un journaliste de l’AFP. Vers 14h30, notre journaliste sur place entendait une détonation. Par ailleurs, l’homme à terre à l’arrêt de bus avait été évacué.

L’opération antiterroriste en cours vendredi est liée à l’enquête sur le projet d’attentat en France déjoué jeudi avec l’interpellation d’un jihadiste présumé, a-t-on appris vendredi de sources policières françaises. Reda Kriket, 34 ans, a été interpellé jeudi à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) pour un projet d’attentat en France. Plusieurs fusils d’assaut, dont des kalachnikovs, et des explosifs, dont du TATP, ont été retrouvés dans un appartement d’Argenteuil (Val-d’Oise) qu’il occupait.

Ces perquisitions se déroulent trois jours après les attentats qui ont fait 31 morts et 300 blessés mardi à l’aéroport et dans le métro de la capitale belge.

pica

(c) Photos prises par Manon et envoyée à RTL info
perquia4

Opération anti-terroriste à Schaerbeek ce vendredi matin avec tir ( vidéo )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 25 mars 2016

Salah Abdeslam est arrêté et blessé

Salah Abdeslam a été arrêté au cours d’une opération de police à Molenbeek. Au bout d’une après-midi folle, le Premier ministre Charles Michel, François Hollande à ses côtés, a annoncé l’arrestation de l’ennemi public n°1, dernier survivant des terroristes qui ont semé la mort à Paris, le 13 novembre dernier. Trois suspects au total ont été arrêtés.

Opération policière à Molenbeek : résumé des évènements

Une dizaine de coups de feu ainsi que des jets de grenade avaient été entendus dans la rue des Quatre Vents en milieu d’après-midi. Le quartier a été rapidement bouclé. « En un coup il y a eu un mouvement de panique, il y a eu des cris, qui ont été entendus. Puis il y a eu une course dans cette rue, un homme courait, les unités spéciales étaient juste derrière lui, elles ont tiré à plusieurs reprises dans la direction de cet homme, l’homme est tombé par terre au coin de la rue, à à peine 100 mètres de nous, tout cela sous nos yeux. C’était assez impressionnant et choquant. Ça a été très rapide. L’opération s’est ensuite un peu calmée, puis une ambulance est arrivée directement sur les lieux, quelques minutes après, un camion de pompiers aussi « , a déclaré notre journaliste, au moment de l’échange de tirs.

Trois hommes ont été interpellés. Parmi eux: SALAH ABDESLAM, blessé à la jambe. Il a été évacué en ambulance peu après 18h. Son arrestation survient au lendemain des funérailles de son frère Brahim à Bruxelles, un des kamikazes des attentats de Paris. L’autre individu arrêté serait Soufyane Kayal, lié à Mohamed Belkaid, tué lors de la fusillade à Forest. Mohamed Abrini, un suspect activement recherché, ne figure pas parmi les terroristes interpellés. Les deux blessés sont soignés à l’hôpital Saint-Pierre dans le centre de Bruxelles, un hôpital bien entendu sous haute surveillance.

Selon nos confrères du Soir, l’opération en cours était initialement prévue ce samedi mais aurait été avancée à aujourd’hui suite aux révélations ce vendredi après-midi dans les médias de l’ADN de Salah Abdeslam retrouvé dans l’appartement à Forest. Selon nos confrères de France 2, un homme aurait communiqué la planque de Salah Abdeslam ce matin à la police. Et selon nos confrères de La Dernière Heure, les deux personnes arrêtées seraient les deux personnes qui avaient fui l’appartement perquisitionné mardi à Forest, rue du Dries. Toutes ces informations restent à confirmer.
Des opérations ont suivi l’arrestation de Salah Abdeslam

Vers 18h20, notre journaliste sur place constatait le départ d’une ambulance alors qu’une autre se trouvait toujours sur place. Peut-être était-on en train d’évacuer le deux blessés dont Salah Abdeslam.

Un homme au moins serait encore retranché. Un hélicoptère survolait la zone vendredi en fin d’après-midi, a constaté un journaliste de l’AFP. Vers 18h40 puis 18h50, on signalait de nouvelles détonations. Un peu plus tard, vers 19h, on assistait en plein direct dans le RTL info 19h à deux nouvelles explosions (voir image ci-dessous).

A 20h, il semblait que pas un policier n’avait, jusqu’à présent, été blessé dans les opérations anti-terroristes d’aujourd’hui.

Les équipes de police pliaient bagage vers 20h45. Le périmètre de sécurité érait levé, mis à part autour de la maison perquisitionnée, rue des Quatre-Vents. Plusieurs combis de policiers quittaient les lieux, tout comme l’hélicoptère de la police fédérale. Le périmètre de sécurité était fortement raccourci et n’entourait plus que la maison perquisitionnée, permettant à des riverains de regagner leur quartier.

explo

Selon certains médias, l’appartement de la rue des Quatre Vents où se trouvait Salah Abdeslam était un appartement communal occupé par la mère d’un ami de Salah Abdeslam.

Salah Abdeslam, 26 ans, Français d’origine marocaine, petit délinquant radicalisé habitant la commune populaire de Molenbeek, est soupçonné d’avoir eu au moins un rôle-clé de logisticien dans les attentats jihadistes qui ont fait 130 morts le 13 novembre à Paris. Il s’est évaporé dans la nature depuis son exfiltration de Paris par des proches le lendemain des attentats. La traque de l’homme le plus recherché d’Europe s’était soudain accélérée après la découverte de ses empreintes dans un appartement perquisitionné mardi dans la capitale belge.

Le Premier ministre a quitté le sommet européen en cours pour rejoindre précipitamment son bureau du 16 rue de la Loi. Il a été rejoint par le président français François Hollande en fin d’après-midi, probablement pour une allocution conjointe qui devrait survenir prochainement.



operationuuu

secours


Source :www.rtl.be

Salah Abdeslam est arrêté et blessé par la police

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 18 mars 2016

Arrestations suite à un vol avec violences commis sur Antoing.

Le 8 juin en soirée, deux personnes sont prises à partie par trois individus menaçants dans la Grand Rue d’Antoing.
police arrestation

 
Ceux-ci les obligent à se rendre au domicile de l’un d’eux et demandent de l’argent. Des coups sont donnés pour connaître le code de la carte bancaire de la victime. L’autre personne sera obligée de se rendre à la banque pour y retirer de l’argent et le ramener au domicile où se trouvent toujours les agresseurs. Ceux-ci menaceront de revenir le lendemain.

La victime déposera finalement plainte le lendemain en fin de matinée. L’enquête a rapidement permis d’interpeller un premier auteur vers 18heures. D’autres recherches menées par plusieurs services de la zone de police du Tournaisis aboutiront à l’interpellation des deux autres auteurs vers 21heures.

Les perquisitions menées ont permis de retrouver une partie du préjudice.

L’affaire a été mise à l’instruction et trois mandats d’arrêt ont été délivrés à charge des trois auteurs bien connus des services de police et de la justice. Ils sont incarcérés.

L’enquête se poursuit.

Vol avec violence à Antoing, arrestations opérées par la police.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 19 juin 2015

Quatre arrestations à Tournai à la suite d’une agression !

Dans le cadre d’une agression commise au début du mois d’avril dans le Tournaisis, une vaste opération policière a débouché mardi sur l’arrestation de quatre individus, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Tournai.

arrstation

Une vingtaine de policiers de la zone du Tournaisis ont procédé mardi à plusieurs perquisitions à Tournai et en dehors de la zone. Cette opération est le résultat d’une enquête menée à la suite d’une violente agression qui a eu lieu au début du mois d’avril.

Quatre personnes ont été interpellées et présentées à un juge d’instruction qui les a toutes placées sous mandat d’arrêt. Les perquisitions ont permis de saisir deux armes factices.

« Il s’agit de répliques parfaites qui au premier coup d’œil donnent l’impression d’armes réelles. Une trentaine de grammes de drogue, une somme d’argent d’environ 2.000 euros, plusieurs GSM, un IPAD et un GPS ont aussi été saisis. Enfin, un procès-verbal pour fraude sociale a également été rédigé. L’enquête se poursuit« , a indiqué jeudi en fin d’après-midi Frédéric Bariseau, substitut du procureur du roi de Tournai.

Armes factices, drogues et fraude sociale : les perquisitions de la police du Tournaisis ont été fructueuses !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 22 mai 2015

Mouscron ( Herseaux ): des trafiquants de drogue forcent un barrage mais sont arrêtés à Wattrelos

index

 

Une voiture, à bord de laquelle se trouvaient un dealer et son client, a forcé vendredi en fin d’après-midi un barrage policier à Mouscron. Interpellés en France, les individus sont sous le coup d’un mandat d’arrêt européen.

Visiblement informées d’un trafic de stupéfiants entre Mouscron et la France, les forces de l’ordre franco-belges ont mené vendredi en fin d’après-midi une opération conjointe à la hauteur du lieu-dit Herseaux-gare , sur le territoire belge.

Peu avant la frontière, les policiers belges avaient dressé un barrage. « Les suspects ont foncé sur deux voitures de la police belge, ont forcé le barrage, puis, en chemin, ont jeté de la drogue au sol. Sur la route, les policiers ont retrouvé quelque 100 grammes d’héroïne et de la cocaïne. Les deux individus, un dealer et son client, ont été interpellés en France », précisait lundi soir Frédéric Bariseau, substitut du procureur du roi de Tournai. Appréhendés à hauteur de Wattrelos, où les policiers français avaient également placé un barrage, les deux suspects ont été privés de liberté et placés en garde à vue.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt européen délivré par Mme Alexandra De Becker, juge d’instruction de Tournai-Mons, les deux individus seront entendus par la magistrate dès leur transfert vers la Belgique.