Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
24
mar
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
avr 24 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
avr 24 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘appareil militaire’

Casernes à Tournai et question de Paul-Olivier Delannois

COMMUNIQUE DE PAUL-OLIVIER DELANNOIS

Paul Olivier delannois parlement

Lors de ma dernière intervention en commission de la Défense, j’interrogeais le ministre Vandeput pour connaitre ses futurs plans concernant le quartier militaire tournaisien étant donné qu’il avait annoncé publiquement qu’il ne fermerait aucune caserne d’ici la fin de la législature. Désormais, le ministre ne daigne plus répondre à mes questions, ce qui me laisse penser que le ministre, outre son manque de respect total envers le contrôle parlementaire, est dérangé par mes questions et qu’à ses yeux je personnalise celui qui a fait capoter son plan dans un premier temps, ce dont je ne suis pas peu fier… . . Voici ma question posée fin décembre 2017.

Question de M.Paul-Olivier Delannois au ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique, sur « les casernes militaires à Tournai »

Paul-Olivier Delannois (PS): Madame la présidente, monsieur le ministre, le 27 octobre 2017, sur votre compte Twitter, vous avez indiqué qu’aucune caserne militaire ne fermerait durant cette législature. Vos propos m’ont quelque peu, et très temporairement, rassuré étant donné que vous tentiez depuis plusieurs mois de finaliser un plan de « rationalisation » mettant clairement en danger les installations tournaisiennes.

Au-delà des débats budgétaires des semaines précédentes, depuis plusieurs mois, je vous interpelle à cette commission pour défendre les quartiers militaires de Tournai. Dernier bastion militaire belge du Hainaut, Tournai joue un rôle important dans la formation des militaires.

La caserne Ruquoy, où siège l’état-major du Centre de compétences de la formation d’appui, accueille chaque année des milliers d’élèves pour la formation logistique. Il est également important de rappeler que les casernes tournaisiennes ont bénéficié d’investissements importants leur permettant d’accueillir les militaires et les élèves dans des infrastructures de qualité. Pour être précis, depuis 1996, ce sont près de 40 millions d’euros qui ont été investis dans les casernes Ruquoy et Saint-Jean.

Dès 2018, la Défense lancera un vaste plan de recrutement visant à rajeunir ses troupes. Il est question de recruter 1 570 personnes l’année prochaine et 2 100 les années suivantes, jusqu’en 2021. Concrètement, de très nombreux élèves devront être formés dans les années à venir et j’entrevois à travers cette perspective une réelle opportunité pour les installations militaires de T ournai.

Monsieur le ministre, confirmez-vous que dans les années à venir, la Défense va devoir former plus d’élèves qu’actuellement et qu’elle aura pleinement besoin de ses infrastructures? Avec 40 millions d’euros investis ces 20 dernières années dans les casernes, n’estimez-vous pas que Tournai a un rôle important à jouer dans la formation des jeunes recrues et donc dans l’avenir de la Défense?

Steven Vandeput, ministre: Madame la présidente, monsieur Delannois, lors de la dernière commission du 29 novembre 2017, en réponse à plusieurs questions orales, j’ai clairement expliqué et indiqué que je partais du principe qu’en dehors des casernes, dont la fermeture avait déjà été précédemment décidée, aucune autre caserne ne fermera ses portes avant 2020.

Paul-Olivier Delannois (PS): Madame la présidente, j’ai le sentiment que chaque fois que j’interroge M. le ministre, je l’ennuie royalement. Ce n’est pas grave! Cela ne m’empêchera pas de continuer à le faire.

Je pose une question et je n’obtiens pas de réponse. Je commence à en avoir l’habitude. Je sais qu’il n’écoute même pas ma réplique.

 

 

 

 

ATTENTAT: Le ministre de la défense prolonge l’interdiction de photographier des installations militaires.

 

vdp2

Suite à la menace terroriste, le Ministre de la Défense a indiqué qu’en dépit de la suppression des dispositions spécifiques sur la photographie aérienne de 2006, il est toujours interdit, en vertu des dispositions du code pénal, de photographier des installations militaires à une distance de moins de 10km. Cette interdiction s’applique également à la photographie aérienne.
Afin de permettre aux entreprises et aux administrations de respecter cette interdiction générale, l’IGN met à disposition, à la demande du Ministre, un fichier reprenant les contours des installations militaires qui ne peuvent pas être photographiées. Ce fichier peut être demandé à l’IGN et il est mis à disposition selon des conditions strictes. Par ailleurs, l’IGN a également créé un fichier permettant de masquer facilement des photos aériennes existantes avant de les publier.
Pour les fichiers du type “cyclorama/streetview”, le code pénal est également applicable. Sur ces fichiers, il est également obligatoire de flouter toutes les parties de photos donnant à voir les installations, comme c’est déjà le cas pour les personnes et les plaques d’immatriculation.
Les entreprises et administrations devront également informer leurs clients ayant acheté des photos montrant des installations militaires de l’existence de l’instruction en vigueur et leur signaler l’interdiction stipulée par le code pénal.
Pour de plus amples informations ou pour demander les fichiers, il faut contacter l’IGN, vous pouvez le faire par e-mail à spoc@ngi.be ou par téléphone pendant les heures de bureau au numéro : +32 26298 284 (Alain Gyssens).