Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
24
mar
2018
20:00 Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
avr 24 @ 20:00
Mondo Blues - Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Mardi de 20h à 22h Le mardi de 20h à 22h avec Jean-Claude Mondo et son acolyte Michel.  Le Monde du Blues  
avr
25
mer
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
avr 25 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘anvers’

Un médecin anversois critique la gestion de l’intervention B-Fast au Népal !

C’est mercredi que le médecin urgentiste Luc Beaucourt est intervenu dans le JT de la VTM pour critiquer ouvertement le SPF Santé publique sur sa gestion de la mission B-Fast au Népal.

b-fast

Le médecin de l’hôpital universitaire d’Anvers, ancien membre de B-Fast a par ailleurs avoué qu’un fonctionnaire an sein de la Santé publique manipulait et terrorisait tout ce qui tournait autour de la structure d’intervention. Des accusations corroborées par deux autres médecins. Ignace Demeyer, médecin à Alost ajoute que « le fonctionnaire en question n’est pas compétent et a obtenu ce poste uniquement via le soutien de  politiques qui l’ont nommé. »

L’agence Belga a pris soin de contacter les trois hommes qui plaident pour une évaluation globale des interventions de B-Fast  lors de catastrophes à l’étranger et précisent que « B-Fast est le ‘projet prestige’ de ce fonctionnaire« . Les trois  médecins ne renvoient pas seulement à la récente opération au Népal, mais aussi à d’autres catastrophes pour lesquelles B-Fast est  intervenue, comme à Haïti en 2010.

Toujours au micro de VTM, Luc Rancourt appelle à se pencher sur l’organisation de B-Fast encourage à ce que celle-ci passe dans le giron de l’armée. « Je suis pour que cette structure s’organise entièrement au sein de l’armée. Celle-ci est d’ailleurs la seule en Belgique à disposer d’un  hôpital de campagne décemment équipé, » déclare-t-il.

Ignace Demeyer estime également que le ministère de la Défense devrait prendre la direction de B-Fast. « Ils ont des  médecins urgentistes bien formés et des tentes adaptées. Dans d’autres  pays, comme la France, l’aide post-catastrophe est une tâche confiée à  l’armée. »

Ignace Demeyer, médecin à Alost déclare que "le fonctionnaire qui gérait l'équipe B-Fast n'est pas compétent et a obtenu ce poste uniquement via le soutien de politiques qui l'ont nommé."

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 7 mai 2015

Bart De Wever : « La collaboration était une erreur terrible à tout niveau » !

Mercredi après-midi, lors d’une cérémonie de commémoration de la fin de la seconde guerre mondiale qui s’est tenue à côté du monument anversois dédié aux déportés juifs de la commune, Bart De Wever a déclaré que : « Anvers regarde son passé droit dans les yeux. Et je tiens à le dire : la collaboration était une erreur terrible à tout niveau ».

ka-ant-eff-01_076-721-03-bart_de_wever_2

Le bourgmestre d’Anvers et président de la N-VA a également défendu les efforts fournis par la Ville et par le gouvernement fédéral pour renforcer la sécurité de la communauté juive d’Anvers. Il a reçu en échange les félicitations du Forum der Joodse Organisaties, une coupole flamande d’organisations juives organisatrice de l’événement.

Mais ce sont principalement les propos de Bart De Wever par rapport au sujet sensible de la collaboration qui ont marqué les esprits. Après avoir évoqué le rôle de Leon Delwaide, alors bourgmestre d’Anvers, dans la déportation des Juifs, il a affirmé qu’il fallait « reconnaître les erreurs du passé et en même temps honorer les choses positives », telles que les nombreux policiers anversois entrés en résistance. Bart De Wever a ensuite critiqué les collaborateurs actifs au sein du mouvement flamand et du VNV (le Vlaams Nationaal Verbond, parti nationaliste dont le grand-père de M. De Wever fut membre).

« C’est une page noire de l’histoire que le nationalisme flamand doit pouvoir voir et qui ne doit jamais être oubliée », a-t-il précisé tout en ajoutant que « dans l’histoire de chaque individu, il y a du noir et du blanc, et surtout beaucoup de gris. Mais le nazisme et la shoah étaient des erreurs criminelles. Personne ne peut le nier, cela ne nécessite même pas de nuances. »

Pour rappel, lors de la rentrée parlementaire, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon et le secrétaire d’Etat à l’Asile et à l’Immigration Théo Francken, tous deux N-VA, avaient subi une volée de critiques de l’opposition pour leurs fréquentations et leurs propos polémiques sur la collaboration.

Bart De Wever défend sa ville d'Anvers et descend la collaboration !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 7 mai 2015

Deux journalistes risquent des sanctions pour avoir couvert des manifestations !

Deux journalistes flamands se voient reprochés des faits qui se sont produits les 2 et 25 mars. Les deux hommes ont couvert des manifestations interdites à Anvers et risquent des sanctions communales.

press

Le mouvement Pegida (« patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident) a organisé illégalement une manifestation le 2 mars dernier. Un journaliste de « Zoomin.tv » était présent lors du rassemblement afin d’en rendre compte à sa rédaction. La police présente sur place a interpellé l’homme qui a fait valoir son droit à liberté de l’information. Il était en possession d’une carte de presse « stagiaire » reconnue par la VVJ, l’association flamande des journalistes.

Le second événement s’est produit le 25 mars quand Sacha Van Wiele, salarié au journal « Gazet van Antwerpen », s’est rendu à Anvers pour la manifestation de Movement-X. Le rassemblement avait pour but d’exprimer le mécontentement des manifestants suite aux propos tenus par Bart de Wever sur les Berbères. À nouveau, la police a appréhendé le journaliste titulaire d’une carte de presse professionnelle qui a failli être arrêté par des agents de la réserve fédérale.

Dans les deux cas, les hommes ont été appréhendés administrativement alors qu’ils étaient en règle. Ces deux journalistes font partie d’organes de presse différente et avaient le droit de couvrir ces manifestations, en attestent leurs cartes de presse. La VVJ a déjà fait part de son mécontentement au ministre de l’Intérieur, à la direction de la police fédérale et à la police locale d’Anvers tout en ajoutant espérer qu’une simple erreur administrative est à l’origine de ces malentendus.

Pour l’heure, Sacha Van Wiele a indiqué qu’il allait contester son amende.

Alors qu'ils faisaient leur travail de journalistes, ces deux hommes sont menacés de sanction !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 17 avril 2015

Tentative d’assassinat à l’encontre de Filip Dewinter !

Ce mardi matin, un homme cagoulé et armé a voulu attaquer Filip Dewinter, l’homme fort du parti d’extrême-droite flamand à son domicile d’Anvers mais celui-ci n’était pas présent.

Filip Dewinter

C’est une information relayée par le parti flamand Vlaams Belang et confirmée par la police : un homme masqué et armé attendait devant la demeure du ministre mais celui-ci n’était pas présent au moment des faits puisqu’il était en vacance à la mer.

Selon ce que Filip Dewinter expliquait à VTM Nieuws, l’homme attendait chez lui vers 8H00 et il aurait déposé un costume noir sur les buissons. La voisine l’a vu et a directement appelé la police et selon le portrait robot de la femme, il portait des lunettes de soleil, un bonnet et il avait le visage dissimulé par un voile. Le gendre de Filip Dewinter, qui était dans la maison, est sorti et est tombé nez à nez avec l’individu qui lui a alors demandé dans un anglais approximatif si le ministre habitait ici.

Quand le beau-fils a répondu négativement, l’individu semblait paniqué et il aurait pris la fuite. Le ministre raconte que « la police est rapidement arrivée sur les lieux mais elle n’a plus vu l’homme. » La police d’Anvers a, elle, confirmé qu’il y avait eu une « menace » mais elle n’a pas voulu faire plus de commentaires.

Tentative d’attentat contre l’homme fort du parti d’extrême-droite flamand, Filip Dewinter !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 14 avril 2015

La criminalité en rue baisse de 30% grâce à l’armée !

Depuis le 17 janvier, date de l’arrivée d’une centaine de militaires dans les rues et du passage au niveau 3 de la menace terroriste, les procès verbaux dressés sur Bruxelles-Ville et Anvers ont chuté de 30 %.

Militaires dans les rues

Depuis l’opération anti-terroriste menée à Verviers en janvier dernier et la montée de la menace terroriste au niveau 3, la criminalité semble avoir grandement diminué dans les grandes villes les plus touchées telles que Bruxelles-Capitale et Anvers. Pour le moment, Anvers compte 57 militaires et Bruxelles-Capitale près de 118 militaires qui sont postés à des endroits stratégiques des deux villes.

On remarque depuis lors que les procès verbaux n’ont cessé de chuter dans les zones de police des zones d’Anvers et de Bruxelles-Capitale. La diminution serait d’environ 30% selon des sources sûres.

Par exemple, sur Bruxelles, les procès verbaux sont passés de 790 sur les douze premières semaines de l’année 2014 contre 550 cette année, montrant ainsi une baisse de plus de 30%. Quant à Anvers, les procès sont passés de 459 à 314, soit une diminution de plus de 31,5%.

Pour les cambriolages sur Anvers, le constat est le même. Les dépôts clandestins ont diminué de moitié (43 en 2014 pour 21 cette année) alors que les vols simples ont enregistré une diminution de près de 40%, voyant ces chiffres passer de 67 à 39 faits enregistrés en ce début d’année.

Diminution de la criminalité grâce aux militaires !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 2 avril 2015

 

Tomorrowland : 4ème fois d’affilé meilleur festival au monde !

Le célèbre festival de dance Tomorrowland qui a lieu tous les étés à Boom, dans la province d’Anvers a été élu pour la quatrième année consécutive meilleur festival de musique dance au monde à l’occasion des International Dance Music Awards (IDMA).

Tomorrowland

Ce jeudi à Miami Beach, outre le festival, des DJ ont aussi été récompensés. En effet, le duo belge composé de Dimitri Vegas & Like Mike ont également eu la chance d’être récompensés dans la catégorie des DJ européens, selon les organisateurs du Tomorrowland.

Pour cette catégorie du meilleur festival dance, le Tomorrowland n’était pas le seul en course puisqu’il y avait des concurrents tels que Coachella, Electric Daisy Carnival et Ultra Music Festival, entre autres.

Tomorrowland : Le meilleur festival au monde incontestablement depuis 4 ans !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 27 mars 2015