Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
27
ven
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
avr 27 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
10:00 RADIO ALTEO – Claude – Sylviane,...
RADIO ALTEO – Claude – Sylviane,...
avr 27 @ 10:00 – 12:00
RADIO ALTEO - Claude - Sylviane, et Christophe
Radio Altéo – Vendredi 10h – 12h Le vendredi de 10h à 12h Camille et Claude ainsi que leur équipe Altéo, mouvement social de personnes , valides et handicapées soutenue par la  Mutualité chrétienne, diffuse[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘ajusteur’

La Wallonie Picarde a besoin de techniciens !

Les métiers techniques ne rencontrent pas un vif succès et pourtant, les portes sont grandes ouvertes pour accueillir des employés en quête d’un emploi.

technique

Électromécanicien, automaticien, tourneur, soudeur… Voici le type d’employés que recherche désespérément la Wallonie picarde. Cette main-d’œuvre est nécessaire pour faire tourner les entreprises de la région qui voient pour l’instant leurs chiffres d’affaires freiner.

Le constat a été tiré suite à la publication des chiffres du chômage en Europe. La Belgique a un nombre de propositions d’emplois important qui ne trouve pourtant pas preneur auprès des chômeurs du pays. C’est pourquoi la Wallonie picarde n’a pas hésité à lancer l’appel aux Belges sans emplois à se diriger vers les métiers techniques.

Si le secteur est en manque d’effectifs, c’est principalement à cause de la formation proposée qui ne correspond pas aux réalités des entreprises. Un niveau d’exigence est demandé quasi-immédiatement, ce qui freine les demandeurs d’emploi et restreint la liste des candidats éventuels.

Une autre raison concerne également le désintéressement pour les jeunes aux métiers techniques. La plupart s’engagent dans un enseignement général avant de se diriger vers des hautes études qui sont plus valorisées que l’enseignement professionnel. Celui-ci pâtit alors d’une image négative allant même jusqu’à être utilisée comme synonyme d’échec.

Or, la région est encore fortement industrialisée et les techniciens sont nécessaires au bon fonctionnement de celle-ci. Les électromécaniciens auraient leur place dans pratiquement tous les pans de l’activité comme le textile ou le secteur agro-alimentaire. L’appel est à présent lancé.

Le taux de chômage en Belgique reste élevé alors que nous somme un des pays d’Europe où le nombre d’emplois vacants est le plus important. La preuve, la Wallonie picarde lance un appel !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 15 avril 2015