Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
24
mar
2018
14:00 WARM UP – Bob,Laurent et Wallace
WARM UP – Bob,Laurent et Wallace
avr 24 @ 14:00
WARM UP - Bob,Laurent et Wallace
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la joie !  
16:00 BeWAPI – Wallace
BeWAPI – Wallace
avr 24 @ 16:00
BeWAPI - Wallace
BeWAPI – Le mardi de 16h à 18h   Patrick James Wallace sera avec vous pour cette émission consacrée à la Wallonie Picarde On y retrouve du tourisme, des rendez-vous culturels  mais aussi des associations[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
avr 24 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘60 heures’

Il tire sur son fils et écope d’une peine de travail !

Un père de famille devra accomplir une peine de travail de 60 heures pour avoir tiré sur son fils avec un pistolet à air comprimé.

tribunal

L’homme était irrité par le comportement de son fils à qui il reprochait de ne rien faire de ses journées. Le jeune garçon avait par ailleurs été expulsé de plusieurs écoles et a fait l’objet d’un suivi par le service d’aide à  la jeunesse qui finira par jeter l’éponge. Une accumulation de colères enfouies qui finiront par exploser le 16 mai 2014 lorsque l’adolescent refuse de tondre le gazon.

Le patriarche se saisit alors d’un pistolet à air comprimé dans le but d’effrayer son fils. Celui-ci prend peur et tente de s’enfuir. Afin de lui donner une bonne leçon, son père vise en direction de ses fesses. C’est finalement le bras qui sera touché et qui mènera le tireur jusqu’au tribunal.

Originaire de Ath, le père est passé ce lundi devant le tribunal correctionnel de Tournai. Poursuivi pour coups et blessures volontaires, il a finalement été condamné pour des coups simples. Il devra effectuer une peine de  travail de 60 heures. Le Tribunal ajoute à cela une peine subsidiaire de quatre mois étant donné la gravité des faits. Les antécédents de l’homme pour des faits de violences commis dans le passé n’ont pas plaidé en sa faveur.

Le jeune garçon avait été expulsé de plusieurs école et faisait l'objet d'un suivi par le service d'aide à la jeunesse.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 21 avril 2015