Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
27
ven
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
avr 27 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
10:00 RADIO ALTEO – Claude – Sylviane,...
RADIO ALTEO – Claude – Sylviane,...
avr 27 @ 10:00 – 12:00
RADIO ALTEO - Claude - Sylviane, et Christophe
Radio Altéo – Vendredi 10h – 12h Le vendredi de 10h à 12h Camille et Claude ainsi que leur équipe Altéo, mouvement social de personnes , valides et handicapées soutenue par la  Mutualité chrétienne, diffuse[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘14 juillet’

le 14 juillet c’est quoi ?

La fête nationale française (le « 14 Juillet ») est la fête nationale de la France. C’est un jour férié en France.

Elle a été instituée par la loi en 1880, en référence à une double date, celle du 14 juillet 1789, date de la prise de la Bastille, jour symbolique entraînant la fin de la monarchie absolue, suivi de la fin de la société d’ordres et des privilèges.

FranceFlag_svg

L’origine du 14 juillet, fête nationale depuis 1880, est plus complexe qu’il n’y paraît. Cette date commémore dans la mémoire collective la prise de la Bastille de 1789. Mais historiquement, c’est un événement moins connu qui est célébré : la fête de la Fédération de 1790.

Bals populaires, feux d’artifice et défilé militaire. Chaque année, le 14 juillet marque la fête nationale de la France. Si elles apparaissent aujourd’hui comme une évidence, ces réjouissances organisées partout dans l’Hexagone ont une origine complexe. La date du 14 juillet comme celle de la fête nationale fut longtemps contestée. De 1789 à nos jours en passant par 1880 ou 1919, voici les moments clef qui rappellent pourquoi et comment le 14 juillet est devenu la fête nationale dans notre pays.

Le 14 juillet 1789 : la prise de la Bastille

La fête nationale commémore d’abord le 14 juillet 1789, première journée révolutionnaire à portée symbolique. Cet été là, une grande agitation règne à Paris. Face au mécontentement populaire, le roi a réuni les Etats généraux, une assemblée des représentants de la noblesse, du clergé et du tiers-état. Ces derniers demandent une réforme profonde des institutions et, le 9 juillet, se proclament Assemblée nationale constituante.

L’initiative inquiète le roi qui fait venir en secret des régiments suisses et allemands à proximité de Versailles. La rumeur court bientôt que les troupes royales se préparent à entrer dans Paris pour arrêter les députés. Le 12 juillet, un orateur harangue la foule qu’il appelle à réagir : c’est Camille Desmoulins, monté sur un tonneau, qui annonce une « Saint Barthélemy des patriotes ». Au matin du 14 juillet, des Parisiens en colère vont chercher des armes aux Invalides, puis se dirigent vers la vieille forteresse royale de la Bastille, en quête de poudre.

Après une journée de fusillade sanglante, et grâce au ralliement de gardes nationaux, les Parisiens s’en emparent et entament sa démolition. Au final, ils ne libèrent que quelques prisonniers et malfrats sans envergure. Mais cette vieille prison médiévale incarne l’arbitraire de l’Ancien régime. En l’abattant, les Parisiens font tomber un rempart de l’absolutisme. Et cette journée, qui marque le début de la Révolution, restera dans les mémoires comme un jour de liberté. Cependant la fête nationale fait aussi référence à une autre événement moins connu : la fête de la Fédération du 14 juillet 1790.

Pourquoi le 14 juillet est-il fête nationale ?

14 juillet : 14 juillet 1789, fête nationale, origines

L’origine du 14 juillet, fête nationale depuis 1880, est plus complexe qu’il n’y paraît. Cette date commémore dans la mémoire collective la prise de la Bastille de 1789. Mais historiquement, c’est un événement moins connu qui est célébré : la fête de la Fédération de 1790.

Bals populaires, feux d’artifice et défilé militaire. Chaque année, le 14 juillet marque la fête nationale de la France. Si elles apparaissent aujourd’hui comme une évidence, ces réjouissances organisées partout dans l’Hexagone ont une origine complexe. La date du 14 juillet comme celle de la fête nationale fut longtemps contestée. De 1789 à nos jours en passant par 1880 ou 1919, voici les moments clef qui rappellent pourquoi et comment le 14 juillet est devenu la fête nationale dans notre pays.

Le 14 juillet 1790 : fête de la Fédération

Depuis l’été 1789, partout dans les provinces françaises, se sont créées des « fédérations » régionales de gardes nationaux. Une réaction à l’affaiblissement du pouvoir central. Afin de contrôler ce mouvement spontané, la Commune de Paris, sous l’impulsion de Lafayette, décide de fonder une grande Fédération nationale regroupant des représentants des fédérations locales et de les réunir à Paris le 14 juillet. La cérémonie est censée célébrer la prise de la Bastille, mais aussi apporter un semblant d’ordre et d’unité dans un pays en crise. Le jour dit, 14 000 soldats fédérés arrivent donc à Paris et défilent sous la bannière de leur département, de la Bastille jusqu’au Champ-de-Mars.

Sur une esplanade aménagée pour l’occasion, une grande messe est célébrée, à la suite de quoi le roi Louis XVI jure de maintenir « la Constitution décidée par l’Assemblée nationale ». Les 400 000 Parisiens présents ce jour-là acclament leur souverain : la monarchie n’est donc pas remise en cause. L’aspiration à l’union nationale triomphe et la cérémonie se transforme en grande fête populaire. Mais la réconciliation nationale sera de courte durée. Deux ans plus tard, le roi est arrêté et condamné à mort.

1880 : le 14 juillet devient fête nationale

Pendant près d’un siècle, la commémoration du 14 juillet est abandonnée. Elle réapparaît en 1880, sous la IIIe République. Le régime, pour se consolider, cherche à construire un nouvel imaginaire national, autour de symboles républicains. C’est ainsi que la Marseillaise devient hymne officiel et le 14 juillet fête nationale. Mais la proposition qui émane du député de la Seine Benjamin Raspail n’est pas accueillie unanimement par l’Assemblée. Certains députés mettent en cause la violence du 14 juillet 1789. Et c’est finalement autour du 14 juillet 1790 que se fait le consensus.

Cette année là, on inaugure également le monument surmonté de la statue de la place de la République, et partout sont donnés concerts et feux d’artifices. « La colonne de Juillet » qui surplombe la place de la Bastille, elle, ne se réfère pas au 14 juillet 1789. Elle porte le nom des victimes des journées révolutionnaire de juillet 1830, les « Trois glorieuses ».

Un décret du 6 juillet 1880 instaure un défilé militaire qui l’on connait encore aujourd’hui. Cet évènement doit alors effacer le souvenir de la défaite militaire subie pendant la guerre de 1870, la perte de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine au profit de l’Empire allemand et fortifier la République qui n’a pas encore dix ans. La première édition du défilé militaire a lieu à l’hippodrome de Longchamp, où il restera jusqu’en 1914.

A 12h30, le 14 juillet 1880, les canons du Mont-Valérien tonnent au-dessus de la Seine avant de se taire pour un discours du président de la République, Jules Grévy. Le Petit journal s’extasie devant un « magnifique spectacle […] que le soleil de juillet illuminait de ses plus radieuses clartés », évoquant un vivant symbole d’union entre ces deux forces trop longtemps séparées, l’armée et la nation ». Le journal populaire continue : « A l’émotion profonde, indicible, qui a tenu pendant vingt minutes, cent milles poitrines haletantes, on peut affirmer que pour cette foule qui se pressait autour des régiments massés, la remise des drapeaux revêtait sa signification vraie : la reconstitution de la France, la reconstitution de son armée nationale, s’affirmant enfin à la face du pays ».

 

 

Le 14 juillet, fête nationale en France, mais pourquoi ?

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 juillet 2015

Douaisis : le programme des festivités du 14 juillet

douai-21922-1_w400

 

AIX-LEZ-ORCHIES

Mardi, à 11 h 30, dépôt de gerbe au monument aux morts ; à 12 h, apéritif ; à 13 h, grillade party ; à 20 h 30, bal populaire ; à 23 h 30, feu d’artifice.

ANICHE

Lundi, à 22 h 15, retraite aux flambeaux, rassemblement salle Claudine-Normand, départ rue Patoux ; à 23 h, feu d’artifice sur la plaine des Navarres, rue Laudeau.

Mardi, défilé à 11 h, rassemblement place de la Nation, rue Léo-Lagrange. Vin d’honneur, salle Claudine-Normand.

ARLEUX

Lundi, retraite aux flambeaux, départ à 22 h de l’école F.-Noël et 22 h 30 sur la place Charles-de-Gaulle ; à 23 h, halte nautique, chemin du halage, feu d’artifice.

Mardi, concours de pavoisement à 9 h 30, chemin du halage, nombreux lots à gagner ; défilé, départ à 9 h 45, pont Marquet, rue du Bias ; messe de pardon de la batellerie à 11 h, halte nautique, chemin du halage ; résultats du concours de pavoisement à 12 h, halte nautique ; vin d’honneur à 12 h 30, halte nautique ; restauration, animation musette, à 13 h, sous chapiteau, comité de quartier des biselles (inscriptions à l’office de tourisme au 03 27 94 37 37 de 8 h 30 à 12 h) ; parcours de jeux gonflables à 13 h, halte nautique, gratuit.

AUBERCHICOURT

Lundi, à 22 h, retraite aux flambeaux, rassemblement service technique, avenue du 8-Mai ; à 22 h 45, dépôt de gerbes au monument aux morts ; à 23 h, feu d’artifice sur la place Suzanne-Lanoy sur le thème de Pink Floyd et The Who (50 ans de légende).

AUBY

Lundi, à 21 h, retraite aux flambeaux, rue Francisco-Ferrer (face au Celtic).

Mardi, à 10 h 45, défilé, rendez-vous rue J.-B.-Lebas ; à 23 h, feu d’artifice, pont Auby.

AUCHY-LES-ORCHIES

Lundi, à 18 h, départ de la mairie pour le dépôt de gerbe au monument aux morts ; à 22 h, distribution de lampions à la salle des fêtes pour la retraite aux flambeaux ; à 22 h 30, retraite aux flambeaux, départ de la salle des fêtes ; à 23 h, feu d’artifice sur le stade.

BOUVIGNIES

Lundi, au soir, rendez-vous au domaine du Manoir pour le comité des fêtes ; bal, retraite aux flambeaux vers 22 h et feu d’artifice vers minuit, restauration à la buvette.

BREBIÈRES

Mardi, animations gratuites pour tous à la Halle de la gare. Concours de pêche de 8 h à 10 h 30, au parc Siquidgar (inscriptions en mairie, places limitées). Structures gonflables et quad de 10 h à 18 h. Démonstration de billon « open ». Concours de pétanque dès 14 h (terrain à côté de la gare).

BUGNICOURT

Lundi, en soirée pour les enfants, une balade à la lueur des lampions, rendez-vous à la salle des fêtes ; à partir de 19 h 30, barbecue champêtre.

CANTIN

Mardi, à 11 h, dépôt de gerbe au monument aux morts suivi d’un vin d’honneur en mairie.

CORBEHEM

Lundi, rendez-vous dès 19 h, soirée dansante avec animation DJ, feu d’artifice à 23 h, place de la mairie.

Mardi, à 11 h, cérémonie au monument aux morts, rassemblement des sociétés à la mairie. Dès 9 h, jeu de billons et de boules, inscriptions de 8 h 30 à 9 h, remise des prix à l’issue des concours, barbecue à partir de 11 h. Après-midi, jeux pour tous.

COUTICHES

Mardi, à 12 h 15, dépôt de gerbe au monument aux morts accompagné par la Lyre coutichoise et verre de l’amitié, salle des fêtes ; à 18 h 30, animations gratuites (pêche aux lots pour les 3/6 ans et les 7/10 ans et course aux sacs à partir de 11 ans, tour à poney ; de 20 h à 1 h, bal populaire ; à 22 h, retraite aux flambeaux, départ du parking de l’école Saint-Joseph puis passage par le béguinage ; à 23 h, feu d’artifice au stade. Dès 18 h, ouverture de la salle des fêtes, dès 19 h, restauration rapide sur place. Présence de Cilia la Pourvoyeuse, la géante coutichoise.

CUINCY

Lundi, 18 h 30, commémoration, rassemblement au monument aux morts ; de 21 h jusqu’à 1 h, au centre Aragon, bal populaire animé par Patrick Damie et Caroline (petite restauration et buvette tenues par l’Amicale gymnique) ; à partir de 23 h, feu d’artifice.

DOUAI

Lundi, à 21 h 30, maison des géants, rue de Lambres, retraite aux flambeaux et aux lampions, départ accompagné par la Musique municipale de Douai, dans les rues de Lambres, de Recklinghausen, quai Devigne, rues du Kiosque, de Paris et place d’Armes.

Mardi, 10 h 30, place du Général-de-Gaulle, prise d’armes suivie du défilé militaire ; de 15 h à 20 h, salle du Dauphin, square du Dauphin, concours de billons, toutes catégories, organisé par le billon club ; de 18 h à 20 h, place Saint-Amé, concert organisé par l’association Festi Saint-Amé : Funk Room, groupe de jazz/groove, étudiants bruxellois, set de standards et compositions.

Mercredi 15, 23 h, au parc Jacques-Vernier, feu d’artifice.

ÉCAILLON

Mardi, dépôt de gerbes au monument aux morts à 11 h ; rassemblement à la mairie à 10 h 45.

ERCHIN

Mardi, rassemblement sur le parking de la mairie à 11 h 45, défilé et dépôt de gerbe au monument aux morts ; à partir de 15 h, sur le parking de la salle polyvalente, concours de pétanque en doublettes, jeux anciens, promenade en calèche … Participation aux activités gratuite.

ERRE

Mardi, à 11 h, défilé, rendez-vous cour de la mairie, au retour lâcher de pigeons et réception ; à 22 h, retraite aux flambeaux ; à 23 h, feu d’artifice au stade Hubert-Parent.

ESQUERCHIN

Lundi, à partir de 21 h, cour de l’école, bal populaire, restauration sur place ; à 23 h, feu d’artifice au terrain de foot.

Mardi, à 9 h, cour de l’école, préparation des vélos fleuris et maquillage ; à 11 h, rassemblement « Au Grenadier » ; à 11 h 15, défilé avec l’Avenir musical, les vélos fleuris, les enfants des écoles, Gym Esquerchin, majorettes et géants, allocution du maire et dépôt de gerbes au monument aux morts. À l’issue du défilé, réception à l’espace culturel Humez-Olivier ; à 12 h, repas « Aux bons amis » ; de 15 h à 18 h, structures gonflables et tours de poney gratuits au stade municipal ; à 18 h 30, tir à la corde « Au Grenadier ».

ESTRÉES

Mardi, à 10 h, remise de diplômes du travail en mairie ; à 11 h, dépôt de gerbe au monument aux morts, rassemblement devant la mairie à 10 h 45, vin d’honneur en mairie ; de 14 h 30 à 17 h, jeux divers pour les enfants au stade avec les animateurs du centre aéré, jeux de billon.

FAUMONT

Lundi, bal populaire organisé par « En famille pour Faumont » sur le thème des années soixante animé par un DJ, entrée libre à partir de 19 h, à la salle des fêtes.

Mardi, retraite aux flambeaux, rendez-vous à la salle des fêtes à 22 h, départ à 22 h 30 ; feu d’artifice à 23 h, derrière la médiathèque.

FÉCHAIN

Lundi, à 20 h, bal populaire salle Henri-Raout avec les Wizards. Entrée gratuite. Restauration gratuite ; à 23 h, feu d’artifice musical au terrain de football du bas près de l’école primaire.

Mardi, à 12 h, cérémonie au monument aux morts, suivi d’un vin d’honneur salle des associations.

FENAIN

Lundi, retraite aux flambeaux, rendez-vous à 21 h 30 devant l’école des Tilleuls pour la distribution des lampions ; à 23 h, feu d’artifice au terril d’Agache, rue Victor-Hugo.

Mardi, de 7 h à 13 h, brocante rues Jean-Jaurès et Jules-Guesde ; à 11 h, devant la mairie, aubade par les Fidèles à Fenain ; à partir de 11 h 30, plateau repas proposé par l’association « Ensemble contre le cancer » (réservation au 06 77 65 54 31 ou obruniau059@aol.com) ; à 14 h, lâcher de pigeons puis animations avec Madgic et Gwen et Laurent ; à 18 h 30, le groupe Goldmen en concert.

FÉRIN

Lundi, à 19 h, concours de pétanque en nocturne au chalet ; à 21 h, rendez-vous autour de la fontaine, sur l’espace vert de la « Couturelle » pour allumer les lampions, défilé arrivée au stade municipal ; à 23 h 30, feu d’artifice.

Mardi, de 8 h 30 à 11 h 30, concours de pêche au canal de Férin (rive gauche, du côté de la rue du 11-Novembre), 5 € adulte et 3 € enfant. Les enfants mineurs doivent être accompagnés d’un adulte.

FLINES-LEZ-RÂCHES

Lundi, à partir de 18 h, retraite aux flambeaux, rassemblement devant l’ancienne Belle Jardinière et défilé avec la participation de la Musique municipale, les enfants et les jeunes de l’accueil de loisirs, les géants de Montreuil. Ce défilé empruntera les rues Émile-Glineur, Delhaye, des Résistants avec une arrivée à la salle d’œuvres où aura lieu le bal public.

Mardi, défilé avec départ prévu de la mairie à 11 h, le cortège gagnera la place du Général-de-Gaulle où se déroulera la cérémonie officielle avec dépôt de gerbes aux monuments aux morts, retour à la salle d’œuvres municipale pour le traditionnel vin d’honneur.

FRESSAIN

Lundi, à 19 h, défilé carnavalesque sur le thème des films comiques dans les rues de la commune ; à 23 h, feu d’artifice au terrain de sports.

Mardi, brocante de 7 h à 18 h, rues du Nord et de la Chapelle ; à 11 h, dépôt de gerbe au monument aux morts puis animations variées, baptêmes en moto, concerts sur la place ; à partir de 12 h 30, cochon à la braise et repas variés dans la salle des fêtes, inscriptions sur place.

GUESNAIN

Mardi , 10 h, rassemblement rue du 14-Juillet (près du parking Intermarché) ; à 10 h 30, départ du défilé.

GŒULZIN

Mardi, à 9 h 45, rassemblement devant la mairie ; à 10 h, départ pour le monument aux morts, dépôt de gerbe, musique avec la fanfare de Férin puis retour pour un discours devant la mairie, pot de l’amitié dans la salle du cadran.

HAMEL

Lundi, à 23 h 15, feu d’artifice au parking du foyer rural.

Mardi, à 15 h, remise de diplômes du travail au foyer rural, dépôt de gerbes au monument aux morts, à 17 h 30, jeux divers, buvette, barbecue au stade André-Hallé.

HORNAING

Mardi, à 10 h, défilé, place Allendé ; à 12 h, repas bavarois avec animation par un orchestre bavarois (inscription à la mairie jusqu’au 10 juillet) ; de 15 h à 18 h, structures gonflables, maquillage, ballons, pop-corn (gratuit pour les enfants) ; à 16 h, Fred et Marcelo, clowns parodistes ; à 17 h 15, Charles de la Nouvelle Star ; à 18 h, Ch’ti Academy ; à 19 h, show Cloclo avec Ludo et ses deux danseuses ; à 20 h 15, David Bastien, sosie et imitateur de Patrick Sébastien ; à 21 h 15, la Bande à Basile ; à 23 h, feu d’artifice au stade Jean-Miot.

LALLAING

Lundi, à partir de 16 h, animation musicale, place Jean-Jaurès ; à 20 h, concert de Sandrine et Claude Kamage ; à 20 h 45, retraite aux flambeaux (départ de la place Blain, arrivée place Jean-Jaurès) ; à 23 h, feu d’artifice sur le terrain Pasteur.

LAMBRES-LEZ-DOUAI

Lundi, à 18 h 30, concert de l’harmonie municipale dans la cour de la mairie, suivi d’une réception dans la petite salle des fêtes (en cas de pluie, le concert aura lieu à la salle des fêtes Jules-Fromont ainsi que la réception).

Mardi, à 14 h 30, 13e Grand Prix cycliste, départ rue Pierre-Semard.

LANDAS

Lundi, à 19 h 30, barbecue organisé par les commerçants ; à 22 h30, dépôt de gerbes, retraite aux flambeaux avec la fanfare de Lecelles ; à 23 h, feu d’artifice, bal.

LÉCLUSE

Mardi, de 9 h à 13 h, rue du Moulin, tir sur bouteilles organisé par les « Sauvaginiers de Lécluse » ; de 9 h à 12 h, parking rue d’Hamel, concours de boules organisé par « La Boule léclusienne » (le matin à 10 h, gratuit pour les enfants de 5 à 12 ans ; concours l’après-midi ouvert à tous en doublette formée 10 €, inscriptions avant le 10 juillet) ; à 11 heures, au monument aux morts, cérémonie ; de 15 h à 20 h, stade René-Bernard, jeux gonflables organisé par « Lécluse en fêtes » (gratuit) ; de 15 h à 23 h, animations musicales par Gwen ; à 16 h, démonstrations de majorettes des Angelines de Lécluse ; à 22 h 30, lâcher de lanternes volantes organisé par « Lécluse en fêtes » (ne pas oublier les briquets) ; ) 23 h, feu d’artifice. Buvette et restauration.

LEFOREST

Lundi, défilé à 20 h, départ de la gare, arrivée place Salengro ; à 23 h, feu d’artifice ; concert Vincent les a vues.

Mardi, à 10 h 45, dépôt de gerbes au monument aux morts.

LEWARDE

Mardi, à 11 h, rendez-vous au monument aux morts, place du 8-Mai-1945. Vin d’honneur, salle des fêtes Henri-Martel. Brocante place des Vésignons.

MARCHIENNES

Lundi, rendez-vous salle des fêtes à 20 h pour la retraite aux flambeaux.

Mardi, défilé commémorant la Fête nationale, rassemblement à 9 h 30, place Gambetta. À 23 h, feu d’artifice sur le site des Évoïches.

MARCQ-EN-OSTREVENT

Mardi, défilé à 11 h 30, avec remise de gerbe au monument aux morts suivi du pot de l’amitié à la salle des fêtes et distribution de bonbons aux enfants.

MASNY

Mardi, dépôt de gerbes au monument aux morts suivi d’un défilé avec départ du parking Jacques-Brel. Rendez-vous à la mairie à 11 h 15, départ à 11 h 30. Un autocar assurera la liaison bourg-cités.

MONCHECOURT

Mardi, rassemblement devant la mairie à 9 h 45 pour défiler jusqu’au monument aux morts où une gerbe sera déposée ; à l’issue du défilé, pour les participants, vin d’honneur à la salle des fêtes Louis-Griffon.

MONTIGNY-EN-OSTREVENT

Lundi, retraite aux flambeaux, départ à 22 h de l’école Pasteur, arrivée à 23 h aux étangs communaux, feu d’artifice.

Mardi, à 11 h, défilé, dépôt de gerbes, vin d’honneur salle des fêtes ; à partir de 15 h, jeux divers dans la commune.

NOMAIN

Lundi, de 19 h à 2 h, bal populaire dans le jardin de la salle des fêtes ; à partir de 23 h, feu d’artifice organisé par le comité d’animation de Nomain.

ORCHIES

Lundi, de 15 h 30 à 17 h 30, après-midi festif et village d’enfant ; à 20 h 30, Grand-Place, concert gratuit avec Claude Barzotti et Ferver ; à partir de 22 h 30, spectacle pyrotechnique et musical et bal public.

Mardi, défilé au départ de l’hôtel de ville à partir de 11 h.

PECQUENCOURT

Lundi, carnaval avec le concours des sociétés locales qui accompagneront le géant Féry de Guyon, rassemblement au marais de pêche de Lemay à 18 h 30, départ à 19 h 30, arrivée place du Général-de-Gaulle vers 21 h ; de 20 h à 1 h, bal populaire avec Jerzy Mak.

Mardi, à 11 h 15, départ du défilé depuis le Cyrano (Lemay) vers le monument aux morts, dépôt de gerbes et lâcher de pigeons ; de 14 h à 18 h, sur la place, quartiers d’été avec manèges, structures gonflables, etc. Accès gratuit ; à 23 h, complexe d’Anchin, feu d’artifice, bal populaire avec Claudie Muzik de 20 h à 1 h sur la place.

RÂCHES

Lundi, le comité des fêtes organise une retraite aux flambeaux à 22 h (les enfants doivent être accompagnés d’un adulte), rendez-vous au stade à 21 h 30, suivie d’un feu d’artifice sonorisé à 23 h au stade. Buvette et petite restauration dès 19 h.

Mardi, rassemblement à 11 h, sur la place pour le défilé. La Boule râchoise organise un concours de pétanque en doublette formée réservé aux râchois, jet du but à 15 h.

RIEULAY

Lundi, à partir de 19 h à l’esplanade. Envol d’une montgolfière à 20 h, concert d’Arcadie à 21 h sur la plage des Argales avec Black Toubab. Feu d’artifice à 23 h30, précédé d’un lâcher de lanternes chinoises.

SIN-LE-NOBLE

Mardi, à 8 h, brocante locale, cour de l’école Corot ; à 12 h 30, inauguration des festivités par la municipalité ; à 13 h 30, ouverture des structures gonflables, balade à poney, âne, mini-circuit quad, karaoké, mini-golf, pétanque, etc. À 22 h, spectacle de danse Mozaïk ; à 23 h, feu d’artifice ; bal jusqu’à 1 h du matin.

SOMAIN

Lundi, à 22 h 15, retraite aux flambeaux animée par le groupe folklorique dunkerquois « Les Halls Bardes », départ de la place Jules-Guesde.

Mardi, à 9 h 45, dépôt de gerbes aux monuments aux morts ; à 10 h 15, défilé, rassemblement place Jean-Jaurès. Dès 14 h, animations de rue gratuites, place Jean-Jaurès (le château cube, karting à pédales, tir à l’élastique) pour les enfants de six à douze ans sous la responsabilité des parents ; de 21 h à 23 h, spectacle de music’hall « Variéty show » par la Compagnie somainoise Oxygène au théâtre municipal Gérard-Philipe (entrée gratuite) ; à 23 h 15, grand feu d’artifice musical sur le thème du cirque, place Victor-Hugo.

VILLERS-AU-TERTRE

Mardi, à 15 h, jeux divers pour enfants et adultes, place du Mont-Tilleul ; à 18 h, soirée brochettes avec le comité des fêtes.

VRED

Mardi, à 9 h 45, départ du défilé du pont de Vred.

WANDIGNIES-HAMAGE

Lundi, à 20 h, départ de la retraite aux flambeaux avec le groupe Capanga et bal populaire sur le parking de la mairie ; à 23 h, rue du Chemin-Neuf, feu d’artifice.

Mardi, à 11 h 45, départ du défilé depuis la mairie jusqu’au monument aux morts ; à 12 h, mairie, distribution de friandises aux enfants et verre de l’amitié offert par la municipalité.

WARLAING

Mardi, à 10 h, défilé depuis la Place Verte en vélo, poussette, tracteur fleuri ; à 11 h, dépôt de gerbe au monument aux morts et exposition des tracteurs, vélos, etc. À partir de 12 h, pique-nique libre ; à 14 h, sur l’espace de la salle polyvalente, tournoi de football, équipe de six joueurs ; dans la salle, initiation gratuite de zumba ; à 18 h 30, remise de récompenses.

WAZIERS

Lundi, à 19 h, parc de Bernicourt, barbecue républicain organisé par la municipalité, spectacle et animation musicale avec Gwen et Laurent suivis du traditionnel feu d’artifice. Restauration sur place : sandwich, boisson (2 €).

 

Le 14 juillet en Douaisis sera chargé , alors que choisir ?

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 juillet 2015

Festivités du 14 juillet à Lille: ca va chanter !

La fête nationale française se célèbre aussi en musique ! De Renan Luce à Jean-Pierre Mader en passant par Lio ou Chantal Goya, voici une sélection des concerts à ne pas rater demain et mardi dans la métropole lilloise. Et c’est toujours gratuit !
chanteurs

Haubourdin et Loos

Claude Barzotti. Il est rital et il le reste… Qui n’a jamais fredonné l’air du célèbre tube du chanteur italien ? Cette année, l’heure est à la mutualisation, et les deux communes se sont associées pour faire venir Claude Barzotti, précédé de Myriam Abel (ex-Nouvelle Star 2005) et son pianiste.

Lundi 13 juillet, à partir de 21 h, à la piscine Neptunia d’Haubourdin, parc du Château de la Pierrette. Gratuit.

HELLEMMES

Olympe, Émilien, Lio et Louisy Joseph. Les festivités débutent à 17 h, avec des structures gonflables, stands de maquillage, animation musicale… Elles se poursuivent avec un concert unique organisé par le comité des fêtes. Au programme notamment Lio, artiste phare des années 80, l’ex-membre des L5 Louisy Joseph ou encore Olympe, finaliste de la deuxième saison de l’émission « The Voice ». Un feu d’artifice est prévu vers 23 h.

Mardi 14 juillet, à partir de 17 h, parc du centre Gustave-Engrand. Gratuit.

LA MADELEINE

François Feldman, Jean-Pierre Mader, Cookie Dingler, William du groupe Début de soirée. La Madeleine va vivre La Folie des années 80, ce lundi. La fête débutera à 20 h 30 avec Maude, vue dans l’émission Les Anges de la téléréalité en 2013. Puis, vers 21 h 40, place aux très attendues stars des années 80 : François Feldman (Rien que pour toi ; Les Valses de Vienne…), Jean-Pierre Mader (Disparue, Macumba), Cookie Dingler (Femme libérée), et William du groupe Début de soirée (Nuit de Folie).

Lundi 13 juillet, de 20 h 30 à 23 h, place des Fusillés-et-Déportés (dite place du marché) à La Madeleine. Gratuit.

MARCQ-EN-BARŒUL

Renan Luce à l’hippodrome. Le célèbre interprète des Voisines ou encore de La Lettre, par ailleurs gendre de Renaud, pour lequel il vient d’écrire quatre titres d’un prochain album très attendu, sera l’une des stars de cette Fête nationale dans la métropole.

Mardi 14 juillet, à 21 h 15, à l’hippodrome de Marcq-en-Barœul, boulevard Clemenceau (trois groupes en première partie à partir de 19 h). Gratuit.

MARQUETTE-LEZ-LILLE

Gold, le mythique groupe des années 80, viendra interpréter ses plus grands tubes dont le fameux Capitaine abandonné, classé nº1 du Top 50, mais également ses autres succès tels Plus près des étoiles ou Laissez-nous chanter.

Lundi 13 juillet, Domaine du Vert-Bois, 145 rue Lalau. Ouverture des portes à 19 h, concert à partir de 20 h 30 (deux groupes en première partie, avant Gold). Gratuit.

MONS-EN-BARŒUL

Tribute to Shy’m, Lio et Chantal Goya se produiront à partir de 20 h 30 sur le parvis de la salle des fêtes du Fort de Mons. Après le concert, un feu d’artifice sera tiré au-dessus du Fort.

Lundi 13 juillet, à partir de 20 h 30, sur le parvis de l’Hôtel de ville. Gratuit

WATTRELOS

Après François Feldman et Lio, une ancienne Nouvelle Star et un sosie de Stromae. Vedettes des années 80, les deux premiers seront les têtes d’affiches de ce 14 Juillet wattrelosien. Vous assisterez aussi à un concours de chant dont le vainqueur partagera la scène avec Lucile Luzely, ancienne candidate de Nouvelle Star. Un sosie de Stromae se demandera aussi Papaoutai.

À partir de 15 h au Parc du Lion à Wattrelos. Lio et François Feldman à partir de 17 h 45.

WAVRIN

Flo Devos. Vu à la télé : Flo Devos avait terminé troisième du concours télévisé Nouvelle Star en 2013. Celui qui habite toujours à Wavrin signe son retour sur scène chez lui, et présentera du même coup son premier EP, qui sortira dans las bacs la semaine prochaine.

Lundi 13 juillet à 21 h, à la salle des fêtes, rue Roger-Salengro à Wavrin. Gratuit.
Source : lavoixdunord

14 juillet en musique c'est partout à Lille et autour de Lille !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 juillet 2015