Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
24
ven
2017
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
nov 24 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.
20:00 Au delà du Mystère – Jasmine et ...
Au delà du Mystère – Jasmine et ...
nov 24 @ 20:00
Au delà du Mystère - Jasmine et Wallace
Au delà du Mystère – Vendredi 20h à minuit Le vendredi de 20h à minuit Wallace et son équipe répondent à vos questions  Les médiums vous répondent en direct sur vos doutes, vos angoisses, vos[...]

View Calendar

Les symptômes de la schizophrénie

La schizophrénie est une maladie complexe qui affecte le processus de pensée. Elle ne se manifeste pas par un dédoublement de la personnalité.


Les patients perçoivent le monde (très) différemment et cela peut fortement compromettre leurs relations avec les autres et leur existence quotidienne. Une situation difficile tant pour le schizophrène que pour son entourage. On distingue quatre catégories de symptômes.

Les symptômes positifs : hallucinations auditives et visuelles, idées délirantes (croire en des choses inexistantes), désorganisation de la pensée et de la parole, agitation.

Les symptômes négatifs : absence de dynamisme ou d’entrain, apathie, manque de réactivité émotionnelle et d’enthousiasme. Les patients ont un comportement d’errance.

Les symptômes affectifs : dépression, anxiété, pensées suicidaires, repli sur soi, isolement.

Les symptômes cognitifs : difficultés de concentration et troubles de la mémoire, lenteur d’action et de réaction, absence de compréhension et d’acceptation de la maladie.

La plupart des schizophrènes connaissent une succession de plusieurs épisodes psychotiques, c’est-à-dire des périodes au cours desquelles les symptômes positifs sont plus présents. Les symptômes positifs varient généralement dans le temps et peuvent s’aggraver pendant les périodes de rechute et s’améliorer lors des rémissions. C’est ainsi que les schizophrènes peuvent mener une vie relativement normale et paraître stables entre les épisodes psychotiques, bien que les symptômes négatifs réapparaissent souvent après le premier épisode et peuvent s’aggraver après celui-ci.

Source :www.passionsante.be

Mots-clefs : , ,