Titre obligatoire

Emissions à venir

juil
20
ven
2018
18:30 Au delà du Mystère
Au delà du Mystère
juil 20 @ 18:30
Au delà du Mystère
Au delà du Mystère – Vendredi 18h30 à 22h00 Une émission spirituelle, retrouvez-y une palette de reportages, d’interviews ou de directs. On vous parle de votre âme, de votre karma, de votre numérologie, de guidance,[...]
juil
21
sam
2018
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
juil 21 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

Les symptômes de la schizophrénie

La schizophrénie est une maladie complexe qui affecte le processus de pensée. Elle ne se manifeste pas par un dédoublement de la personnalité.


Les patients perçoivent le monde (très) différemment et cela peut fortement compromettre leurs relations avec les autres et leur existence quotidienne. Une situation difficile tant pour le schizophrène que pour son entourage. On distingue quatre catégories de symptômes.

Les symptômes positifs : hallucinations auditives et visuelles, idées délirantes (croire en des choses inexistantes), désorganisation de la pensée et de la parole, agitation.

Les symptômes négatifs : absence de dynamisme ou d’entrain, apathie, manque de réactivité émotionnelle et d’enthousiasme. Les patients ont un comportement d’errance.

Les symptômes affectifs : dépression, anxiété, pensées suicidaires, repli sur soi, isolement.

Les symptômes cognitifs : difficultés de concentration et troubles de la mémoire, lenteur d’action et de réaction, absence de compréhension et d’acceptation de la maladie.

La plupart des schizophrènes connaissent une succession de plusieurs épisodes psychotiques, c’est-à-dire des périodes au cours desquelles les symptômes positifs sont plus présents. Les symptômes positifs varient généralement dans le temps et peuvent s’aggraver pendant les périodes de rechute et s’améliorer lors des rémissions. C’est ainsi que les schizophrènes peuvent mener une vie relativement normale et paraître stables entre les épisodes psychotiques, bien que les symptômes négatifs réapparaissent souvent après le premier épisode et peuvent s’aggraver après celui-ci.

Source :www.passionsante.be

Mots-clefs : , ,