Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
17
ven
2017
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
nov 17 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.
20:00 Au delà du Mystère – Jasmine et ...
Au delà du Mystère – Jasmine et ...
nov 17 @ 20:00
Au delà du Mystère - Jasmine et Wallace
Au delà du Mystère – Vendredi 20h à minuit Le vendredi de 20h à minuit Wallace et son équipe répondent à vos questions  Les médiums vous répondent en direct sur vos doutes, vos angoisses, vos[...]
nov
18
sam
2017
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
nov 18 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

Les dangers du micro-ondes et votre santé

123-keuken-microgolf-07-17.jpg

conseil Partie intégrante de nos cuisines, le micro-ondes fait encore l’objet d’interrogations sur d’éventuels effets nocifs liés aux rayonnements et aux modifications de la nourriture. Qu’en est-il réellement de ces risques ? Voici cinq questions – réponses.

1° – Les rayons du four à micro-ondes sont-ils nocifs pour la santé ?

Les micro-ondes sont des rayonnements électromagnétiques : en d’autres termes, des ondes d’énergie électrique et magnétique qui se déplacent dans l’espace. Elles sont de faible énergie et présentent trois caractéristiques qui permettent la cuisson de l’alimentation :

• elles sont réfléchies par le métal
• elles passent sans problème à travers le verre, le papier et le plastique
• elles pénètrent la nourriture jusqu’à 2 ou 3 cm de profondeur

Les micro-ondes provoquent une vibration des molécules d’eau dans la nourriture. Cette vibration transforme l’énergie électromagnétique en énergie thermique et cuit ainsi la nourriture.

Une longue exposition à fortes doses aux micro-ondes peut poser des problèmes de santé tels que la cataracte. Pour empêcher cela et satisfaire aux exigences légales, les fabricants ont fait en sorte qu’aucun rayonnement ne puisse s’échapper du four, notamment par la vitre de la porte. Et si celle-ci est ouverte, l’appareil s’arrête automatiquement.

Un appareil mal entretenu ou endommagé (par exemple une fissure dans le verre) peut être dangereux. Il faut donc le nettoyer régulièrement et éviter que la porte ne se ferme pas hermétiquement à cause de dépôts de saleté.

2° – Les nutriments sont-ils altérés par la cuisson aux micro-ondes ?

En cuisant des aliments au micro-ondes, on ne fait pas plus diminuer leur valeur nutritive qu’avec une cuisson traditionnelle. Bien au contraire.

Ainsi, la valeur nutritive des protéines végétales s’améliore. En outre, les vitamines (notamment C) et les minéraux sont mieux conservés parce que le temps de cuisson est plus rapide, la température relativement basse et car il ne faut pas ou pas beaucoup d’eau.

Des études montrent qu’au micro-ondes, les légumes perdent moins de fibres que quand ils sont cuits à la vapeur. Quand les nutriments des aliments se dégradent au micro-ondes, c’est parce qu’on les a cuits trop longtemps ou à température trop élevée.

3° – Des substances cancérigènes sont-elles produites lors de la cuisson au micro-ondes ?

Les changements chimiques qui se produisent lors de la cuisson (de manière générale) peuvent être nocifs, en particulier en cas de forte chaleur directe, de grillade, de friture…

Au micro-ondes, il n’y a pas de chaleur directe et la température ne s’élève pas à plus de 100 °C. Il y a donc moins de substances nocives produites. Et rien n’indique que des changements chimiques s’opèrent dans les aliments.

Et pour être très clair, la nourriture préparée dans le micro-ondes n’est pas contaminée par la radioactivité. Les micro-ondes n’ont rien à voir avec la radioactivité.

4° – Certains emballages peuvent-ils s’avérer dangereux ?

Tous les contenants ne sont pas adaptés au micro-ondes. Il existe certaines preuves que les produits chimiques présents dans un sachet en plastique peuvent pénétrer dans la nourriture pendant une cuisson au micro-ondes. Si l’emballage précise qu’il peut aller au micro-ondes, il est sans danger. Dans rien n’est indiqué, utilisez de préférence un récipient approprié.

Les récipients en verre ou en plastique spécial (dur) peuvent être utilisés en toute sécurité. Le métal n’est pas autorisé car il peut agit comme bouclier, renvoyant les ondes vers les parois du four avec un risque d’étincelles. Faites attention aux récipients qui contiennent du métal ou des dorures. Sauf si le fabricant l’autorise, il est préférable de mettre les aliments contenus dans de l’aluminium dans un autre récipient.

Si vous mettez des récipients hermétiquement fermés au micro-ondes, ils risquent d’exploser à cause de la vapeur. Trouez-les pour la laisser s’échapper ou trouvez un autre moyen pour qu’elle puisse s’évacuer.

5° – Les bactéries sont-elles détruites ?

Au micro-ondes, la nourriture cuit à une température moyenne relativement basse (par rapport à d’autres modes de cuisson), sachant en plus que l’énergie est inégalement répartie.

En fonction de la répartition des ondes dans le four, du type de nourriture et de la taille des portions, les produits alimentaires ne chauffent pas uniformément. Ces fluctuations de température peuvent, en fonction de la position de la nourriture, affecter la qualité microbiologique des aliments. Ceci peut être partiellement évité en posant la préparation sur une plaque tournante et en mélangeant régulièrement la nourriture qui cuit.

Si la nourriture est contaminée par des bactéries, les micro-ondes ne les détruisent pas, et en tout cas pas toutes. Ceci vaut également pour d’autres méthodes de cuisson. Une bonne conservation des aliments est la clé pour réduire ces risques.

Gardez à l’esprit que les restes doivent être réchauffés à fond pour éviter une intoxication alimentaire.

Source : www.passionsante.be

 

Mots-clefs : , ,