Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
11
mar
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
déc 11 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
déc 11 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.

View Calendar

Selon l’IBSR Un piéton sur cinq traverse quand le feu est rouge

feu rouge

Plus d’un piéton sur cinq traverse alors que le feu est rouge dans un environnement urbain, ressort-il d’une première étude nationale sur les comportements des piétons menée par l’Institut belge pour la sécurité routière et dont les résultats ont été publiés lundi. L’IBSR a organisé au total 1320 moments d’observation fin 2014 dans les neuf villes les plus peuplées du pays.

Malgré une baisse générale du nombre de victimes de la route, la proportion de piétons tués est en augmentation, passant de 10,5% en 2008 à 13% en 2014. Dans près d’un accident sur six ayant lieu lors de la traversée, le piéton se trouvait sur un passage protégé par des feux.

Selon l’étude nationale, 20,85% des piétons traversent au feu rouge sur des passages situés en agglomération. D’importantes variations sont néanmoins observées en fonction du contexte : à certains endroits, 15% des piétons franchissent le feu rouge tandis que ce pourcentage grimpe à 30% à d’autres emplacements.

Plusieurs facteurs ont été identifiés par l’IBSR pour expliquer que 80% des piétons ne traversent finalement pas au rouge : la densité du trafic, la présence d’autres piétons, la largeur de la voirie, la présence de bandes de bus ou de voies de trams et la bonne visibilité du marquage du passage pour piétons. Par ailleurs, la présence d’un bouton-poussoir ou l’absence de signaux visuels/auditifs ont un effet négatif sur le comportement des piétons.

L’IBSR recommande notamment l’installation de « décompte-secondes » aux passages pour piétons ainsi qu’une meilleure gestion des voiries principalement en termes d’usure des marquages routiers. « Le fait que les piétons traversent plus fréquemment au rouge sur des passages peu visibles présente des similitudes avec le constat plus vaste qu’un espace public bien ordonné incite à adopter un comportement conforme aux normes sociétales », souligne l’Institut.

Source : Belga

Mots-clefs : , , ,