Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
18
lun
2017
10:00 Santé,Bien être, La Vie au Natur...
Santé,Bien être, La Vie au Natur...
déc 18 @ 10:00 – 12:00
Santé,Bien être, La Vie au Naturel - rediffusion
Rediffusion de notre émission du jeudi avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc…  
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
déc 18 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]

View Calendar

Un Bernissartois voulait régler le compte de son ex beau-fils à coups de carabine !

Le ministère public a requis jeudi, devant le tribunal correctionnel de Tournai, une peine comprise entre deux ans et 30 mois de prison contre un Bernissartois poursuivi pour coups et blessures et qui avait été inculpé dans un premier temps de tentative de meurtre.

carabine

Le 23 février 2014, il avait frappé son ex beau-fils avec la crosse de sa carabine et un coup de feu était parti. Une balle s’était logée dans la jambe d’un autre jeune qui est en incapacité de travail depuis lors. Le drame s’était produit à hauteur d’un rond-point dans le village d’Harchies (Bernissart).

Excédé par cet ex beau-fils que sa fille accusait de harcèlement, le prévenu a voulu régler ses comptes avec le jeune homme. En état d’ivresse avancé, il a saisi une arme et est parti à la recherche du jeune homme qu’il a retrouvé dans le village voisin.

Selon le procureur du Roi, des images vidéos montrent le prévenu sortir de son véhicule et porter des coups de crosse au jeune homme. Celui-ci a tenté de se défendre en tenant le canon de la carabine. Un coup de feu a ensuite éclaté. Les deux protagonistes ont alors quitté les lieux. Blessé à la jambe, un autre jeune est parti se cacher derrière un buisson.

Grièvement blessé, il a passé un mois à l’hôpital et a gardé des séquelles neurologiques de l’agression. Si l’agresseur n’a aucun antécédent judiciaire, le procureur du Roi estime que la suspension du prononcé de la condamnation plaidée par la défense est inopportune, « vu la gravité des faits ».

L'homme était excédé par son ex beau-fils que sa fille accusait de harcèlement !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 22 mai 2015

Mots-clefs : , , , , , , , ,