Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
19
jeu
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
oct 19 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
oct 19 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]
14:00 WARM UP – SAM
WARM UP – SAM
oct 19 @ 14:00
WARM UP - SAM
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la musique !  

View Calendar

RAEC Mons : le repreneur ukrainien se retire des négociations

Mauvaise nouvelle pour le RAEC Mons : la piste ukrainienne ne verra pas le jour et le club montois se retrouve dans l’impasse.

Mons

Mardi après-midi, Pierre François, directeur général du club de football de division 2 a annoncé à la presse qu’il n’y avait plus de repreneur potentiel pour le club.

Alors que les repreneurs ukrainiens étaient en pôle position, tout s’est arrêté au dernier moment à cause d’une deadline proposée par les ukrainiens mais qui était impossible pour les Dragons. En effet, leurs homologues ukrainiens voulaient reporter la date finale au 25 avril, ce qui était tout simplement impossible pour Mons qui doit boucler son dossier pour le 31 mars.

Aujourd’hui, tous les membres du club seront informés de leurs droits. Il ne serait pas étonnant de la part des joueurs qu’ils veuillent continuer à s’entraîner et jouer pour terminer la saison la tête haute. Cependant, il faudra d’abord l’accord du Tribunal de Commerce pour que le club puisse survivre jusqu’en fin de saison.

Néanmoins, le matricule 44 a encore une chance de se sauver : la reprise totale risque bien sûr d’être difficile mais si le club arrive à rembourser dans les jours qui viennent sa dette qui s’élève à 800 000 euros envers l’Union Belge, le RAEC Mons pourrait continuer à vivre mais en division 3. Si pas, le club disparaîtra…

Un triste nouvelle pour le football wallon en attendant peut-être un miracle?

Le RAEC de Mons en recherche d'autres repreneurs

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 25 mars 2015

Mots-clefs : , , , , ,