Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
15
ven
2017
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
déc 15 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.
20:00 Au delà du Mystère – Jasmine et ...
Au delà du Mystère – Jasmine et ...
déc 15 @ 20:00
Au delà du Mystère - Jasmine et Wallace
Au delà du Mystère – Vendredi 20h à minuit Le vendredi de 20h à minuit Wallace et son équipe répondent à vos questions  Les médiums vous répondent en direct sur vos doutes, vos angoisses, vos[...]
déc
16
sam
2017
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
déc 16 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

Question de M. Paul-Olivier Delannois sur « les missions de surveillance des prisons prises en charge par la police

Question de M. Paul-Olivier Delannois au vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments, sur « les missions de surveillance des prisons prises en charge par la police

paul-olivier-delannois

Paul-Olivier Delannois (PS): Monsieur le président, monsieur le ministre, je voudrais vous faire part d’une situation à laquelle de nombreuses zones de police du royaume sont confrontées, et qui peut entraîner différentes conséquences néfastes pour les missions de la police zonale. Je veux parler du remplacement, par des policiers, des agents pénitentiaires en grève.
Avant tout, je tiens à signaler que je comprends parfaitement le ras-le-bol de certains gardiens de prison qui souhaitent tout simplement exercer leur profession dans un cadre de travail correct. Toujours est-il que, lorsqu’un mouvement social amène les gardiens de prison à débrayer, c’est aux policiers qu’il revient d’exercer la sécurité dans les établissements concernés, puisqu’il ne saurait être question de confier une tâche d’une telle importance au secteur privé.
Or, si des policiers doivent travailler au sein des prisons, cela signifie qu’il y en a moins pour assurer les nombreuses missions qui leur incombent. Je veux bien sûr parler du travail de terrain qui est essentiel en vue de garantir la sécurité quotidienne du citoyen. Je veux également parler des missions liées au niveau de menace terroriste élevé actuel qui nécessite la disponibilité d’un grand nombre d’agents au sein des zones de police.
Par ailleurs, les policiers ne sont pas formés pour assurer correctement les missions de surveillance au sein des prisons. Cela risque de créer certaines tensions entre les détenus et les policiers gardiens, ce qui n’est absolument pas souhaitable.
Monsieur le ministre, ne pensez-vous pas qu’il est grand temps d’apporter une solution à cette situation? Quelle concertation menez-vous avec votre collègue Koen Geens, ministre de la Justice? Lui avez-vous fait part du climat tendu qui règne au sein des zones de police à cause de ces missions de substitution aux gardiens de prison? Quelles solutions envisagez-vous, du point de vue policier, pour apaiser ces tensions?

Jan Jambon, ministre: Monsieur Delannois, la Justice mène des négociations concernant l’instauration du service garanti conformément à l’accord de gouvernement. Tant dans ma fonction de ministre de la Sécurité et de l’Intérieur que dans celle de vice-premier ministre, j’ai consulté à ce sujet le ministre de la Justice. Ce dernier n’est que trop conscient des tensions qui règnent dans les relations de travail.
En ce qui concerne la police, des propositions d’amélioration ont été élaborées dans l’attente d’une solution pour les assistants de surveillance pénitentiaire et compte tenu du fait qu’une intervention policière est bel et bien requise dans certains cas.
Lors des grandes actions nationales et sectorielles, il n’est pas possible de garantir une sécurité minimale sans intervention policière. À la fin 2014, l’adaptation de l’organisation du travail en cas de grève a été instaurée afin de pouvoir minimiser la mobilisation de la capacité policière. Je me réfère à la méthode d’estimation par la direction locale du nombre de policiers nécessaires. Cette méthode plus précise implique que l’on demande moins d’effectifs. Ce modèle est à présent appliqué par défaut dans la majorité des prisons et a fait l’objet de concertations avec la police locale. L’objectif est de diminuer la mobilisation policière de plus de 20 %. C’est déjà uneréalitédansbiendescas.Lapoliceaeneffet pour mission de maintenir l’ordre public. Qui plus est, la capacité policière est coûteuse. Il convient dès lors de faire preuve de prudence en la matière.

Paul-Olivier Delannois (PS): Monsieur le ministre, je vous remercie.
En ma qualité de bourgmestre de Tournai, je dois aussi vous faire part du fait que le conseil de zone va vous envoyer une motion qui a été votée à l’unanimité, afin de soutenir l’ensemble des policiers. Nous nous situons en effet dans une région frontalière. La prison et d’autres établissements requièrent une attention toute particulière des zones de police.
Des tensions sont très palpables dans les commissariats – et je tiens à vous y sensibiliser. Les policiers attendent donc de vous un geste très fort.
Je vous avais un jour interrogé sur la manière dont avaient été élaborées les normes d’encadrement par la KUL. Vous m’avez répondu très honnêtement qu’il était difficile de le savoir.
Mon territoire accueille une prison et un hôpital psychiatrique et a une frontière avec la France. Nous nous disons parfois– et les policiers également – qu’ils ont peut-être d’autres missions à remplir que d’attendre devant un établissement pénitentiaire.
Je vous remercie et compte sur vous pour trouver des solutions alternatives.

Prison et police à Tournai, une grande question .

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 2 mars 2016

Mots-clefs : , , ,