Titre obligatoire

Emissions à venir

sept
19
mar
2017
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
sept 19 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
sept 19 @ 20:00
Mondo Blues - Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Mardi de 20h à 22h Le mardi de 20h à 22h avec Jean-Claude Mondo et son acolyte Michel.  Le Monde du Blues  
sept
20
mer
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
sept 20 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Question d’Armand Boite au Conseil Provincial sur les rieux de la région Tournaisienne et inondations de juin 2016

Question de Monsieur le Conseiller provincial A. BOITE –
Séance du 28/6/2016

amand boite
Madame la Présidente,
Monsieur le Gouverneur,
Mesdames et Messieurs les Députés,
Chers Collègues,
Mesdames,
Messieurs,

La Wallonie Picarde a été touchée ces 30 mai et 6 et 7 juin par des épisodes pluvieux d’une intensité exceptionnelle.
Les résultats des pluviomètres font état de plus de 60 litres par m² en très peu de temps.

Ces pluies ont causé des dégâts inestimables pour certaines familles dont les biens immobiliers, mobiliers et même leur intimité ont été touchés.

J’ai, en tant qu’Echevin des travaux de la Ville de Tournai, été confronté au désarroi des habitants tournaisiens.

J’ai pu entendre et comprendre toutes les critiques de personnes blessées moralement.

Notre Province gère de nombreux cours d’eau sur le territoire de la Wallonie Picarde et donc, sur Tournai.

A cette tribune, je me suis déjà exprimé sur le bassin versant du Rieu d’amour et sur l’étude Naquia de ce site.

Monsieur le Député peut-il de nouveau et avec de nouvelles informations nous dresser le suivi de cette étude et sur l’état de l’exutoire de ce rieu qui, je le rappelle, est voûté sous Tournai.

Quelles sont les dispositions envisagées par le Collège provincial pour retenir les eaux en amont de l’entrée de ce pertuis.

Après ces pluies exceptionnelles, pouvez-vous nous dresser l’état d’envasement de ce pertuis ?

Un autre rieu a engendré une situation catastrophique sur Ere et Willemeau.

Sur Ere, je vous parlerai du Rieu de Barges. Ce cours d’eau est intégré dans le réseau de mesures régionales sur les cours d’eau : Aqualin. D’après des commentaires entendus sur place, Saphir a fonctionné. En effet, certains habitants auraient reçu le SMS d’information mais je pense que la soudaineté et l’ampleur de la crue étaient telles que les riverains n’avaient pas pu anticiper les inondations. Plus de cent habitations ont été impactées par ces débordements. Pour certaines, on a pu voir 1m50 d’eau dans les demeures.

De plus, le niveau de l’Escaut était tel que le rejet se faisait difficilement.

Il me revient qu’un projet de modification de tracé du rieu de Barges a été envisagé, il y a de nombreuses années.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus quand on sait que la population incrimine cette sinuosité aux abords du confluent avec le fleuve. Est-ce vraisemblable de relancer ce dossier ?

Je suis bien au courant, Monsieur le Député en charge du HIT, des difficultés de pouvoir canaliser une telle quantité d’eau mais je sais aussi que « Prévenir, c’est guérir ». Deux bassins d’orage sont en projet sur Willemeau et Rumes mais, à ce jour, rien n’est visible. Où en sommes-nous ?
Pouvez-vous nous dresser un état des lieux complet de la situation des cours d’eau en Wallonie picarde en commentant les études Naquia ?

La presse a relayé différents propos relatifs à la problématique du bassin d’orage de Jollain (entité de Brunehaut). Pouvez-vous nous en donner les considérations de ce bassin et l’influence que ce débordement a pu avoir sur les environs de Tournai ?

Y-a-t il déjà d’autres inscriptions budgétaires prévues sous forme d’un plan pluriannuel ?

Parmi d’autres personnes souvent incriminées lors de ces inondations figurent les agriculteurs. Ceux-ci, par leurs modes de culture, sont souvent attaqués par les riverains touchés par ces inondations. De certaines réunions organisées, notamment avec le Giser, il appert que des mesures peuvent être envisagées pour limiter les coulées de boue souvent dévastatrices. Je parle de fascines, tournières, bandes enherbées, cultures en damiers .

Bien sûr, ces mesures ont un coût.

Monsieur le Député, en charge de l’agriculture, peut-il me renseigner sur l’aide que peut apporter la Province et ce, dans le cadre de la supracommunalité, aux communes afin de pouvoir soutenir le monde agricole dans la réalisation de techniques visant à réduire le risque d’érosion.

Avant de conclure, je ne peux que terminer sur une note positive. Malgré tous les problèmes, je remercie la diligence et la rapidité des interventions des Services techniques du H.I.T. dans le suivi des nettoyages des cours d’eaux.

La population serait un peu rassurée par les réponses à ces nombreuses questions que vous voudrez bien nous apporter.

Je vous en remercie.

Armand BOITE

Mots-clefs : , ,