Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
17
sam
2018
14:00 Top Tonic samedi
Top Tonic samedi
nov 17 @ 14:00
Top Tonic samedi
Top Tonic – Samedi de 14h à 15h Le samedi de 14h à 15h Top Tonic Le classement du Top Tonic ce sont les meilleurs tubes du moment. Le classement des 20 meilleurs hits du moment. Le[...]
15:00 Cinémagix – Claude et Pascale
Cinémagix – Claude et Pascale
nov 17 @ 15:00
Cinémagix - Claude et Pascale
Cinémagix – Samedi et Dimanche de 15h à 17h Le Samedi et le Dimanche Cinémagix avec Pascale Tous les samedis et Dimanche, Pascale vous présente Cinémagix Vous y retrouver toutes le nouveautés des salles …  Rejoins[...]
17:00 Into The Mixx
Into The Mixx
nov 17 @ 17:00
Into The Mixx
Into The Mixx – Samedi de 22h à 23h Samedi de 22h à 23h Into The Mixx avec DJ Moustik   Chaque semaine  DJ Moustik vous propose de revivre l’ambiance musicale des années 80 en[...]
18:00 Funk Anthology
Funk Anthology
nov 17 @ 18:00 – 19:00
Funk Anthology
Funk Anthology – Samedi de 21h à 22h Samedi de 21h à 22h Funk Anthology présenté et animé par DJ Vibe DJ Vibe officie sur la scène funky depuis prêt de 25 ans. Il se[...]
19:00 CRAZY SPACE WITH DJ BOB & Laurent
CRAZY SPACE WITH DJ BOB & Laurent
nov 17 @ 19:00
CRAZY SPACE WITH DJ BOB & Laurent
DJ Bob, remix et invité, de la musique et du fun !

View Calendar

Prescription électronique : certains médecins refusent le système

A partir du 1er janvier 2018, les médecins généralistes auront l’obligation d’utiliser un système informatisé pour la prescription de médicaments.

unnamed (3)

 

Or, il s’avère qu’ils sont nombreux à refuser ce système notamment à cause de son manque de fiabilité. Ils seraient ainsi un sur cinq à menacer de cesser leur activité dès que cette obligation sera mise en œuvre.

En effet les médecins ont peur de la fiabilité des prescriptions électroniques, de la formation pour effectuer celles-ci, comment faire des prescriptions si les médecins vont directement chez le patient et toutes sortes de questions pratiques.

 

Cela pose évidemment problème au regard de la pénurie de médecins que l’on connaît en Belgique et particulièrement au Sud de notre pays.

Mots-clefs : , ,