Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
18
dim
2018
08:00 Salut les sixties
Salut les sixties
nov 18 @ 08:00
Salut les sixties
Salut Les Sixties – Dimanche 09h – 10h L’actualité musicale des années Sixties en compagnie de NIKY et JC. Retrouvez ou découvrez les années d’insouciance ! Salut les Sixties vous propose un retour sur le[...]
12:00 Picard – SAM
Picard – SAM
nov 18 @ 12:00
Picard - SAM
Picard – Dimanche de 12h à 13h Le dimanche de 8h à 9h Picard sur L’air   PICARD SUR L’AIR , le patois de notre région

View Calendar

La réponse de Ville de Tournai au courrier de la Défense

La ville de Tournai à reçu un courrier de la Défense concernant l’occupation du terrain militaire pour une manifestation de quartier le 18 mars 2017. La réponse de celle-ci a été sans appel.

téléchargement (21) téléchargement (20)

 

La défense a ainsi envoyé un courrier à la ville de Tournai le 30 mars 2017 leur expliquant que le terrain en question demeure un terrain militaire dont l’accès est par conséquent strictement interdit à toute personne étrangère aux services de la Défense et en accusant la ville d’avoir plutôt mis la Défense devant le fait accompli plutôt que d’avoir pris les bonnes dispositions dès le départ.

Par conséquent, la Défense se réserve le droit de dresser le relevé des aménagements non autorisés et des dégradations qui ont été commis sur le terrain militaire et de réclamer à la Ville de Tournai la remise des lieux en leur pristin état.

Pour finir par demander que la ville de Tournai soit vigilante car de nouvelles manifestations semblent prêtes à être organisées sur le terrain militaire.

 

La réponse de l’administration communale de Tournai le 8 mai 2017 ne s’est pas faite attendre :

Elle insiste premièrement sur le fait qu’il n’a jamais été de la volonté de la ville de Tournai de mettre la Défense devant le fait accompli mais plutôt de trouver des solutions respectueuses à la fois des intérêts de la Défense et de la ville de Tournai tout en soutenant le comité de quartier afin de donner une dynamique favorable au bien vivre ensemble.

Elle continue en ajoutant qu’une rencontre s’était déroulée où il a été convenue que le terrain militaire pouvait être occupé moyennant une rétribution financière symbolique voire à titre gracieux. Or, le montant était fixé à 2771 euros par an, ce qui est très cher pour une ASBL qui ne possède pas de moyens financiers importants.

De plus, le terrain militaire est entretenu depuis de nombreuses années par la ville de Tournai, exemptant les militaires de le faire eux-mêmes, c’est pourquoi elle explique que les relations entre l’Etat-Major et la ville de Tournai ont toujours été excellentes.

Elle précise également que l’intelligence citoyenne voudrait qu’un accord puisse être trouvé et que dans ce contexte difficile sur le plan société, il serait inexplicable de ne pas soutenir un comité qui oeuvre au vivre-ensemble afin de fédérer plutôt que de diviser. Elle apporte ainsi son soutien au comité de quartier et invite le Gouvernement fédéral à s’adresser directement au comité qui est le bon interlocuteur dans ce dossier.

Pour finir elle invite le Ministre à revoir sa position en octroyant la gratuité du terrain.

Mots-clefs : , ,