Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
23
lun
2017
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
oct 23 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
21:00 MAXI TOP
MAXI TOP
oct 23 @ 21:00
 

View Calendar

Eclipse solaire de ce vendredi 20 mars à 80 % d’occultation à Tournai

Cette éclipse du Soleil sera visible partiellement depuis la Belgique où 80% du disque solaire sera occulté. Comment regarder l’éclipse ? À quelle heure ?

 

Eclipse à Tournai :
Heure début 9 h 26, heure de fin 11 h 44
Maximum à 10 h 26 : 80% du Soleil occulté par la Lune

Ce vendredi 20 mars, la terre, la lune et le soleil seront parfaitement alignés. Même si elle n’est que partielle, cette éclipse de Soleil reste un phénomène assez rare, car la prochaine du genre ne se produira pas avant quelques années en Belgique (en 2081 pour la prochaine éclipse solaire totale). L’éclipse sera visible partout en Belgique et selon la position géographique du spectateur, le soleil sera occulté jusqu’à 85%. Pour profiter du degré d’obscuration le plus élevé en Belgique, il faudra se rendre à Ostende (81,6%), suivi par Bruges (81,3%) et Ypres (81%). Côté wallon, le phénomène sera visible à 80% à Tournai et Mouscron, tandis que Bruxelles tournera autour des 79,7% d’obscuration. Plus la latitude sera élevée, meilleure sera l’observation. L’éclipse sera totale au-dessus de la banquise arctique et du Spitzberg.

Niveau timing, l’événement débutera à 9h30 et atteindra son apogée environ une heure plus tard selon la position d’observation. Vers 10h35, le soleil ne sera plus qu’un croissant posé à l’horizontale sur le ciel. La lune poursuivra alors sa course pour laisser l’astre poindre petit à petit jusqu’à ce qu’il soit à nouveau dévoilé vers 11h45. En tout, l’éclipse ne durera que 2 minutes et 49 secondes dans son épisode le plus intense.

Jetez vos vieilles lunettes de 1999 !

De simples lunettes de soleil de bonne qualité ne suffiront pas, même en superposant deux paires à la fois. Il faut impérativement se procurer des lunettes « spéciale éclipse solaire » mentionnant uniquement la référence CE 89/686. Elles sont en vente chez les opticiens ou dans certaines pharmacies à des prix variant de 2 à 5 euros. Ces filtres restituent une image nette du soleil de couleur orange. Ils filtrent 100 % des rayons ultraviolets, 100 % des rayons infrarouges et 99,99 % de l’intensité lumineuse.

Ressortir ses vieilles lunettes utilisées lors de l’éclipse totale de 1999 du tiroir n’est pas du tout une bonne idée, car, avec le temps, elles peuvent présenter des micro-rayures ou avoir perdu leur protection à cause de mauvaises conditions de conservation. En principe, ces lunettes spéciales sont à usage unique.

On évite aussi le masque de soudeur sauf si on a la certitude qu’il est au moins de grade 14 et qu’il n’est pas du tout rayé. Oubliez les systèmes D tels que noircir un bout de verre à la bougie, utiliser de vieux films photo argentiques noirs, ou encore des radiographies et des CD. Regarder le soleil à travers ces différents moyens est très dangereux pour la vue.

 

Précautions indispensables

Pour voir le phénomène sans danger (le danger en question n’étant pas le phénomène éclipse mais bien l’éclat du soleil), la seule protection sûre est l’utilisation de lunettes spécial éclipses, certifiées « CE » et disponibles auprès de revendeurs spécialisé . Si vous en possédez déjà, ne les utilisez pas une seconde fois, achetez en une nouvelle paire car les filtres utilisés se détériorent avec le temps. N’utilisez rien d’autre que ce type de lunette : pas de radiographie, de pellicules photo ou autres paires de lunettes de Soleil superposées.

Sources

Les données proviennent du document Calcul des circonstances de l’éclipse partielle de Soleil du 20 mars 2015, rédigé par Patrick Rocher (IMCCE, Observatoire de Paris), disponible ici. La carte générale de l’éclipse s’inspire de celle de Fred Espenak (NASA).

 

13788604

 

1. La bande où l’éclipse sera vue comme totale (bande de totalité) est indiquée en bleu. La progression de la tâche d’ombre est présentée toutes les dix minutes.

2. Les courbes en vert relient les lieux où l’éclipse sera maximale, respectivement à 9 h 30, 10 h, 10 h 30, 11 h, 11 h 30 et 12 h.

3. La courbe en bleu ciel montre la limite australe de l’éclipse.

4. Les courbes en rose montrent les lieux des commencements, maxima et fins d’éclipse au lever et au coucher du Soleil.

La bande de totalité prendra naissance au sud du Groenland à 10 h 9, traversera la mer de Norvège et la mer du Groenland pour prendre fin tout près du pôle Nord à 11 h 21. Les seules terres traversées par la bande de totalité seront les îles Féroé et l’archipel du Svalbard. Le lieu depuis lequel la phase totale de l’éclipse sera la plus grande (2 min 50 s) se situera à 330 km à l’est des côtes de l’Islande. Il est désigné par le point rouge au centre de la carte.

L’éclipse sera vue comme partielle dans une région beaucoup plus vaste comprenant le nord de l’Afrique, l’Europe et le nord-ouest de l’Asie. L’éclipse sera d’autant plus forte que l’on sera proche de la bande de totalité.

Mots-clefs : , , , , , , ,