Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
19
mar
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
déc 19 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Celles : le MR risque d’avoir le plus à perdre dans ce touillage !

Busine-Chantry-Dubart: trois noms qui sont cités, à Celles-en-Hainaut, pour sortir le MR des problèmes

Les réunions se succèdent pour tenter de démêler l’écheveau tissé au sein de la majorité celloise depuis le déclenchement, au grand jour, du conflit larvé qui oppose depuis des lustres la députée-bourgmestre empêchée, Véronique Durenne, et le premier échevin, Michel Pecquereau. Tous deux d’obédience libérale.

Exit Carine Bréda

À la réunion de vendredi, s’est enchaînée hier soir une autre assemblée du MR, sans doute pour avaliser les décisions prises. Le conditionnel est toujours de mise: c’est le président du CPAS (par ailleurs échevin des Sport et du Patrimoine public) qui serait désigné échevin délégué à la fonction mayorale (le bourgmestre ff). Quand? Pas tout de suite; on ne peut pas effectivement laisser vacant le poste de président du CPAS, un poste pour lequel le MR désignerait… Axelle Chantry. L’échevine des Travaux et de la Politique du 3e âge doit accoucher (tout) prochainement; elle serait remplacée par Michel Bataille qui assurerait l’intérim jusqu’à la mi-janvier; Axelle Chantry filerait ensuite à la présidence du CPAS (pour remplacer donc le sortant Michaël Busine).

Enfin, Michel Dubart ferait son grand retour comme échevin. Celui qui occupait la dernière place sur la liste CelDM aux élections communales de 2012 avait réalisé 401 voix de préférence, soit trois de moins que Carine Bréda, pourtant évincée des charges scabinales, un choix qui aurait pourtant été logique dans le chef des libéraux cellois.

Sans doute est-ce là le prix (fort) à payer pour n’avoir pas soutenu Véronique Durenne dans sa logique de motion de méfiance à l’encontre de Michel Pecquereau, elle qui avait déjà dû laisser sa place, en raison des accords préélectoraux, au socialiste Yves Willaert (267 voix) qui avait été désigné bourgmestre ff pendant les vacances… et qui l’est toujours aujourd’hui.

Des soutiens à la pelle!

Quant à Michel Pecquereau, il ne retrouverait pas toutes les attributions qui sont les siennes actuellement.

Le bouillant agriculteur velainois s’était déjà fait dégommer par Véronique Durenne (qui était allée chercher, rappelons-le, Anne Debouvrie et Axelle Chantry pour l’empêcher de devenir maïeur); à défaut d’être présentement éjecté du MR au sein duquel il compte encore manifestement de nombreux soutiens, Michel Pecquereau exigerait désormais de conserver parmi la longue liste de ses attributions l’État civil (évidemment!), l’Agriculture et la Culture.

Voilà où on en était hier soir. La «solution» a peut-être changé depuis; toujours est-il qu’il faudra la soumettre au vote au sein du conseil communal qui devra cautionner (ou pas) ce nouveau pacte de majorité. Mais avant tout, il conviendra que cette solution «agrée» l’autre composante du cartel CelDM, à savoir la branche socialiste… qui a le plus à gagner dans cette querelle d’ego et dans cet «arrangement» libéral.

Source : lavenir.net

Celles et les querelles du MR, un vrai touillage.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 6 octobre 2015

Mots-clefs : , , , ,