Emissions à venir

avr
29
sam
2017
14:00 Top Tonic samedi
Top Tonic samedi
avr 29 @ 14:00
Top Tonic samedi
Top Tonic – Samedi de 14h à 15h Le samedi de 14h à 15h Top Tonic Le classement du Top Tonic ce sont les meilleurs tubes du moment. Le classement des 20 meilleurs hits du moment. Le[...]
15:00 Cinémagix – Claude et Pascale
Cinémagix – Claude et Pascale
avr 29 @ 15:00
Cinémagix - Claude et Pascale
Cinémagix – Samedi et Dimanche de 15h à 17h Le Samedi et le Dimanche Cinémagix avec Pascale Tous les samedis et Dimanche, Pascale vous présente Cinémagix Vous y retrouver toutes le nouveautés des salles …  Rejoins[...]
18:00 Funk Anthology
Funk Anthology
avr 29 @ 18:00 – 19:00
Funk Anthology
Funk Anthology – Samedi de 21h à 22h Samedi de 21h à 22h Funk Anthology présenté et animé par DJ Vibe DJ Vibe officie sur la scène funky depuis prêt de 25 ans. Il se[...]

View Calendar

RTBF : un public de « barakis »?

La rédaction de VivaCité Charleroi se retrouve face à un dilemme : continuer leur mission de service public, ou abaisser leur niveau pour des questions d’audience…

vivacité

Une réunion aurait, semble-t-il, tout déclenché : alors que les audiences chutent, les cadres de l’info de Reyers sont venus expliqués aux journalistes carolos que cette chute serait causée par leur niveau de langage qui serait trop élevé pour les auditeurs.

Réunion qui aurait débouché sur la démission de Alain Vaessen, créant par la même occasion un malaise au sein de la rédaction. Il se serait officiellement réorienté à la RTBF mais sans faire plus de commentaire.

Selon des journalistes présents lors de cette réunion, le chef de l’info Jean-Pierre Jacqmin a expliqué qu’ils étaient trop pointus pour le public et il aurait très clairement dit: « si on doit parler aux barakis, on parlera aux barakis » . Propos qui ont ensuite été nuancés par le chef de l’info radio, Dominique d’Olne.

Beaucoup de journalistes s’interrogent et, surtout, s’inquiètent de l’avenir des informations à diffuser aux auditeurs. En effet, les journalistes ne veulent pas toucher au service public qu’ils offrent et surtout ils ne veulent pas « abaisser le niveau » juste pour faire de l’audience. Selon d’autres, le rôle d’éducation permanente que le métier leur demande d’effectuer ne doit surtout pas être mis de côté juste pour courir après l’audience.

Beaucoup attendent de voir les intentions de la RTBF dans les semaines à venir en espérant que la chaîne ne deviennent pas qu’une chaîne simpliste avec peu d’informations, ce qui ne serait pas digne d’un service public.

Un conflit qui touche très fortement en interne la rédaction de VivaCité Charleroi mais qui, surtout, pose une question primordiale pour l’avenir du métier : la radio-télé-publique n’est-elle pas en train de sacrifier son rôle juste pour faire de l’audience?

VivaCité Charleroi : des propos trop pointus pour un public de "barakis"?

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 9 avril 2015

Mots-clefs : , , , , , ,