Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
16
sam
2017
14:00 Top Tonic samedi
Top Tonic samedi
déc 16 @ 14:00
Top Tonic samedi
Top Tonic – Samedi de 14h à 15h Le samedi de 14h à 15h Top Tonic Le classement du Top Tonic ce sont les meilleurs tubes du moment. Le classement des 20 meilleurs hits du moment. Le[...]
15:00 Cinémagix – Claude et Pascale
Cinémagix – Claude et Pascale
déc 16 @ 15:00
Cinémagix - Claude et Pascale
Cinémagix – Samedi et Dimanche de 15h à 17h Le Samedi et le Dimanche Cinémagix avec Pascale Tous les samedis et Dimanche, Pascale vous présente Cinémagix Vous y retrouver toutes le nouveautés des salles …  Rejoins[...]

View Calendar

Politique d’impulsion du gouvernement belge en vue de maîtriser la radicalisation violente

Source:

Service de presse de Jan Jambon, Vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, chargé de la Régie des bâtiments

jan_jambon

Sur proposition du ministre de la Sécurité et de l’Intérieur Jan Jambon, le Conseil des ministres a approuvé un projet d’arrêté royal relatif à la mise en oeuvre d’une politique d’impulsion unique en vue de projets pilotes visant à maîtriser la radicalisation violente et à lutter contre le radicalisme.

Depuis 2013, dix villes et communes bénéficient de moyens fédéraux supplémentaires pour leurs projets de prévention de la radicalisation violente. Un premier projet d’arrêté royal approuvé par le Conseil des ministres du 23 octobre 2015 a octroyé, via une politique d’impulsion unique, un soutien financier supplémentaire d’un million d’euros, réparti entre ces dix communes. Ce premier arrêté royal a été publié au Moniteur belge le lundi 23 novembre 2015. Grâce à ce deuxième projet d’arrêté royal, approuvé par le Conseil des ministres aujourd’hui, cinq autres villes et communes recevront un soutien financier grâce à la politique d’impuslion unique.

Le soutien complémentaire visé par cette politique d’impulsion a pour objectif de renforcer l’expertise actuelle afin de mettre les connaissances existantes à la disposition d’autres entités qui sont confrontées à la même problématique, et d’implémenter des initiatives au niveau supralocal.

Un budget de 425.000 euros sera réparti entre les cinq villes et communes concernées.

Le gouvernement belge veut maîtriser la radicalisation violente

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 28 novembre 2015

Mots-clefs : ,