Titre obligatoire

Emissions à venir

sept
23
dim
2018
22:00 Hard Times – Ugo
Hard Times – Ugo
sept 23 @ 22:00
Hard Times - Ugo
Hard Times – Dimanche de 22h à minuit Le Dimanche de 22h à minuit Hard Times présenté par Ugo Avec Ugo le métal sous toutes ses facettes + concerts Rejoins les fans Facebook de Hard Times
sept
24
lun
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
sept 24 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Jacqueline Galant revient au parlement wallon.

galantj
Voilà plusieurs jours, que madame Galant squatte l’actualité. Hier encore, nous annoncions le nom de son successeur à la tête du ministère des transports : François Bellot. Aujourd’hui, l’ex ministre revient sur le devant de la scène et retrouve son mandat de député wallon.
Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que madame Galant retrouve un poste au sein du monde politique belge. Elle reprend, en effet, les fonctions pour lesquelles elle a été élue en mai 2014 au scrutin régional wallon. La nouvelle députée  arrive en plus avec pas mal d’ambition puisque, selon le Parlement, elle réclamerait une présidence de commission.
En effet, François Bellot ayant quitté ses fonctions pour remplir celles de Jacqueline Galant, il libère un poste au sein de la présidence de la commission agriculture et tourisme.
Cette arrivée tonitruante pose toutefois de nombreux questionnement en interne : “Comment pourra-t-elle être crédible après toutes les erreurs qu’elle a commises au fédéral. Comment pourra-t-elle critiquer un budget ? Comment pourra-t-elle critiquer la vision du gouvernement wallon alors qu’elle n’en a pas elle-même ?” questionnait un libéral.
 Madame Galant, elle, considérerait plutôt que cette place honorifique lui serait dû.
On lui aurait, en effet, à la suite de sa démission du poste de ministre, promis certaines choses dont la présidence d’une commission en Wallonie.
Voyons, maintenant, si notre nouvelle députée ne fait pas autant de scandales que par le passé.
Brice Lachal
Source : www.lalibre.be

Mots-clefs : , , , , ,