Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
20
ven
2017
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
oct 20 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.
oct
21
sam
2017
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
oct 21 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

800 vendeurs de voitures d’occasion contrôlés, 700 infractions relevées: « Ils doivent vendre, c’est leur business »

voiture

Les ventes de voitures d’occasion souvent entachées d’infractions

Une enquête du Ministère de l’économie le révèle : de très nombreuses ventes de voitures d’occasion sont entachées d’infractions.

800 vendeurs de voitures d’occasion ont été contrôlés sur l’année 2014. Pour 403 d’entre eux, tout était en ordre. Pour les autres par contre, une ou plusieurs transgressions ont été constatées. Voici le top trois des infractions :

En haut du tableau, les paiements illégaux en espèce. La loi interdit ce genre de ventes pour un montant supérieur à 3.000 euros. Il représente 47 % des infractions. En seconde position, la fraude aux compteurs kilométriques qui représentent 18% des infractions. Enfin, le non-respect de la garantie légale obtient le même taux.

700 infractions sur 800

Au total donc, plus de 700 infractions ont été relevées. Un chiffre interpellant pour une première enquête dans le circuit non traditionnel.
« On sait, suite à une enquête au niveau européen, que dans quatre cas sur dix, des voitures achetées en occasion peuvent présenter des défauts dans les mois qui suivent l’achat. Cela nous incite à surveiller constamment ce marché-là » explique Etienne Mignolet, le porte-parole du SPF économie. « D’habitude, on s’oriente plutôt vers les concessionnaires garagistes officiels, ici, l’inspection économique a souhaité, vu la diversité du secteur, aller vers les vendeurs non-traditionnels. »

Les vendeurs honnêtes pénalisés

Problème : les vendeurs honnêtes de ce type de voitures doivent subir la mauvaise réputation du secteur. Du coup, ils montrent le plus de transparence possible aux clients. « Chaque voiture qui est vendue à un particulier belge est vendue avec contrôle technique qui délivre le car-pass. Donc on sait suivre le kilométrage, l’historique », précise Lara Agostini, gérante d’une société de vente de voitures d’occasion. « S’il y a un problème, on le signale au client, on essaye de trouver pourquoi et si c’est une fraude du compteur, le prix est en conséquence. »

Une pratique courante dans le secteur

Pour cette entreprise, pas de paiement en espèce au-dessus de 3.000 euros et pourtant, la pratique est courante dans le secteur. « Je suppose que d’autres le font pour ne pas rater des ventes parce qu’ils doivent vivre, ils doivent vendre et c’est leur business », pense la gérante.

Le conseil en or pour le Ministère de l’économie : ne pas hésiter à comparer en se rendant chez plusieurs vendeurs.

Source : rtlinfo

Les vendeurs de voitures en majorité en infraction ( 87,5 % ) !!

Posted by Pacifique FM – Officiel on samedi 25 juillet 2015

Mots-clefs : , , ,