Titre obligatoire

Emissions à venir

juin
18
lun
2018
10:00 Santé,Bien être, La Vie au Natur...
Santé,Bien être, La Vie au Natur...
juin 18 @ 10:00 – 12:00
Santé,Bien être, La Vie au Naturel - rediffusion
Rediffusion de notre émission du jeudi avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc…  
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
juin 18 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.
13:00 LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
juin 18 @ 13:00
LES TUBES DANS LA RADIO - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]

View Calendar

Pétition : Saviez-vous que même en 2015 l’esclavage existe toujours et se porte à merveille?

C’est difficile à croire, mais le très réputé musée Guggenheim y contribue.

Le Guggenheim n’a pas su garantir les droits fondamentaux des ouvriers qui construisent son nouveau musée à Abou Dabi.

Il faut dénoncer la situation auprès des commanditaires du Guggenheim pour qu’ils mettent de la pression sur le musée afin qu’il garantisse les droits des ouvriers.

gugenheim

Saviez-vous que même en 2015 l’esclavage existe toujours et se porte à merveille? C’est difficile à croire, mais le très réputé musée Guggenheim y contribue.

En construisant un nouveau musée à Abou Dabi, le Guggenheim s’était engagé à s’assurer que les employés de son chantier travailleraient dans de bonnes conditions. Et pourtant…Ils vivent à 12 ou plus encore dans une chambre, travaillent près de 80 heures par semaines et sont déportés, enfermés et battus s’ils se mettent en grève.
Le Guggenheim est cependant aux commandes, il pourrait tracer la voie vers un nouvel avenir dans la région, mais il n’a pas su garantir les droits fondamentaux de ses ouvriers. Dénonçons donc ce qui se passe auprès des commanditaires du Guggenheim pour qu’ils mettent de la pression sur le musée et le forcent à rectifier la situation.

Dites aux commanditaires du Guggenheim d’exiger qu’on respecte les droits fondamentaux des ouvriers en matière de travail.

Récemment, Dior a organisé un gala de charité au profit du Guggenheim: plusieurs célébrités ont payé 69 000 € par table pour y assister. Derrière toute cette splendeur, des ouvriers gagnent moins de 6,50€ par jour. Tous les parfums du monde ne peuvent masquer les relents de ces abus en matière de droits humains.

Si nous sommes suffisamment nombreux à dénoncer les grandes entreprises qui assurent une part importante du financement du Guggenheim, comme Dior, Hugo Boss, Samsung et Philips, nous forcerons le musée à passer à l’action, sans quoi il perdra gros.

C’est dès aujourd’hui que nous devons agir pour faire une différence: dans les prochaines semaines, le Guggenheim choisira le promoteur qui assurera la construction, et ensemble nous pouvons nous faire en sorte que le contrat exclut explicitement l’esclavage.

Dites aux commanditaires du Guggenheim de s’assurer que le Guggenheim à Abou Dabi se construise sans esclavage!

 

Signez la pétition:

http://action.sumofus.org/fr/a/guggenheim-labor-fr/?akid=10842.7960609.O8ukju&rd=1&sub=fwd&t=1
Source :  SumOfUs

Pétition contre l'esclavage officiel à Abou Dabi

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 27 mai 2015