Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
19
mar
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
déc 19 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Paris : propos intolérables de la part des policiers : menaces de mort, de viol

Jeudi dernier une vidéo montrait un lycéen du Lycée Bergson frappé au visage par un policier.
Ce n’est pas le seul dérapage qui s’est produit ce matin-là devant ce lycée !

violence policiere paris 2016

Photo :Un jeune étudiant est victime d’un croche-pied de la part d’un policier en civil ( sans bandeau de police ) et menacé à genoux, le policier matraque en main et bombe lacrymogène comme s’il était devant un grand criminel.

Messages de parents d’étudiants parvenu à notre rédaction :

Parents, nous avons assisté pour certains au déroulé des événements, et nous avons recueilli des vidéos tournées par les élèves ainsi que plusieurs témoignages oraux.

[#VIDÉOCHOC]#FRANCE : ⚠ 2ème vidéo => Un policier en civil s’acharne à matraquer des étudiants lors de la manifestation…

Posté par Lies Breaker sur jeudi 24 mars 2016

 

Sur la vidéo facebook, on voit un policier en civil, cagoulé et sans brassard, suivre les élèves qui se dispersent dans le calme, pour les matraquer. Un élève qui se retourne alors reçoit un coup en pleine tête.

Dans la vidéo youtube, (qui montre d’abord un jeune subissant une « balayette » policière sans raison) un élève se juche sur un muret pour observer les forces de l’ordre. Il en est délogé par 3 policiers qui le maintiennent fortement contre des poubelles, le mettant dans l’incapacité absolue de bouger.
Ce jeune, que l’on appellera Steven (ce n’est pas son prénom d’état civil), a été placé en garde à vue pendant 48h après son interpellation, puis a été déféré au dépôt du Palais de justice pour « insultes à agent » et « trouble à l’ordre public ».

Les vidéos, les parents présents, le proviseur lui-même témoignent de ce que le rassemblement lycéen était tout à fait pacifique au moment de la charge policière, qui s’est produite sans aucune sommation.
Les élèves témoignent également d’insultes et de propos intolérables de la part des policiers : menaces de mort, de viol.

Deux lycéens ayant eux aussi été emmenés au commissariat mais relâchés presque aussitôt ont pu témoigner de violences graves exercées sur Steven au sein du commissariat par les policiers.

Nous, parents FCPE du lycée Bergson, sommes très inquiets quant aux suites judiciaires dont Steven est menacé. Lors de son interpellation, il n’était, pas plus qu’aucun des élèves présents, menaçant. Il nous semble lui aussi victime de l’intervention excessivement brutale et disproportionnée de la police contre le seul blocus lycéen ayant entraîné une intervention de la force publique. Nous réclamons que toute poursuite à son égard soit abandonnée.
Après que Bernard Cazeneuve ait condamné le coup de poing en pleine face, nous demandons que le traitement infligé à Steven et aux autres lycéens soit aussi condamné

Les parents des étudiants du Lycée Bergson mettent au jour les violences policières gratuites sur leurs enfants. ( vidéo )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 29 mars 2016

Mots-clefs : , , ,