Quelques 90 plaintes pour agressions sexuelles et un viol ont été enregistrées à la suite de la Saint-Sylvestre dans la ville de l’ouest de l’Allemagne. Les agressions se sont produites vers minuit autour de la gare de Cologne, mais également à Hambourg, où 27 plaintes ont été déposées.

«Le tout semble avoir été coordonné», a déclaré le ministre allemand de la Justice Heiko Maas sur la chaîne télévisée ZDF. Selon lui, il est peu probable que ces événements se soient produits «  par hasard  ». La police a annoncé mercredi avoir trois suspects dans son viseur, sans donner plus d’informations.

Se basant sur les témoignages, la police estime que les suspects sont des hommes d’apparence nord-africaine, a indiqué mardi le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière. Mais peu de détails sont connus sur l’identité des assaillants et il n’est pas avéré qu’il s’agisse de demandeurs d’asile, soulignent différents médias allemands. Les événements créent néanmoins le malaise dans le pays, qui a accueilli un million de réfugiés en 2015. Plusieurs personnalités politiques ont exprimé leur crainte de voir apparaître des amalgames, comme n’hésitent pas à le faire le mouvement anti-islam Pegida et le petit parti d’extrême droite AfD.

source: lesoir.be