Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
12
mer
2018
09:00 WAPI JOB
WAPI JOB
déc 12 @ 09:00
WAPI JOB
WAPI JOB, c’est une émission où on retrouve et vous présente des indépendants, des entreprises de la Wallonie Picarde mais aussi de nos voisins du 59 en France, région liée de part la frontière commune.[...]
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
déc 12 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et/ou transcommunication gratuite ! Vos être chers qui sont passés de l’autre côté[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
déc 12 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.

View Calendar

Le copilote de l’Airbus A320 était en arrêt de travail le jour du crash !

Alors que les rumeurs vont bon train au sujet de la raison du crash, une nouvelle importante a été divulguée par le Parquet de Düsseldorf: le copilote aurait caché qu’il était en arrêt de travail le jour de l’accident.

CE-A320_AIB_N.299-15_L_1

Après les événements récents du début d’année avec les attentats à Paris, la piste d’un attentat terroriste avait été évoquée mais elle a été vite oubliée car le copilote n’était pas répertorié comme terroriste. Le suicide était donc la seconde piste mise sur la table et il semblerait que ce soit celle-ci qui soit la plus réaliste suite aux dernières informations.

Les enquêteurs ont mené chez lui des perquisitions et ont retrouvé des formulaires « d’arrêts maladie détaillés, déchirés concernant aussi le jour des faits » a précisé le Parquet dans un communiqué ne précisant toutefois pas la nature de la « maladie ». Des documents qui prouvent que Andreas Lubitz, 27 ans, avait caché sa maladie à son employeur (la compagnie aérienne Germanwings) ainsi qu’à son environnement professionnel. D’autres documents retrouvés évoquent le fait qu’il avait des traitements médicaux pour soigner sa « maladie ». Par contre, aucune lettre d’adieu expliquant son geste n’a été retrouvée.

Alors que ses proches le décrivait comme sportif et « très compétent », la presse allemande a rapporté que le copilote avait souffert d’une grave dépression durant sa formation de pilote, il y a six ans. Il avait d’ailleurs interrompu son apprentissage « durant un certain temps » avait précisé jeudi Carsten Spohr, patron de la Lufthansa (maison-mère de Germanwings) sans pour autant révéler les raisons de cette interruption.

Pour rappel, l’Airbus A320 de Germanwings reliant Barcelone à Düsseldorf s’est écrasé mardi dans les Alpes-de-Haute-Provence, tuant ainsi 150 personnes, dont le copilote Andreas Lubitz.

Le copilote de l'Airbus A320 avait caché à son employeur qu'il était en arrêt maladie !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 27 mars 2015

Mots-clefs : , , , , , ,