Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
20
ven
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
oct 20 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
14:00 WARM UP – SAM
WARM UP – SAM
oct 20 @ 14:00
WARM UP - SAM
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la musique !  
16:00 GoodRoad Trip Studio – Andy
GoodRoad Trip Studio – Andy
oct 20 @ 16:00 – 17:00
GoodRoad Trip Studio - Andy
Andy nous transporte dans le monde entier, il voyage avec ses amis des madbugs dans des véhicules hors normes et vous fait découvrir le monde sous des aspects simples et à la source de nos[...]
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
oct 20 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.

View Calendar

Alerte : la chenille processionnaire est déjà de retour !

Les chenilles processionnaires du pin refont habituellement surface au printemps. Mais cette année, elles commencent déjà à apparaître. Et attention, elles sont très dangereuses, tant pour les hommes que pour les chiens !

Alerchenilles1té par le message de Brigitte, utilisatrice de Dogfidelity, nous avons voulu insister sur les dangers causés par ces petites bêtes. Sa chienne s’est en effet retrouvée handicapée à vie il y a dix ans après « avoir survolé un nid de chenilles » alors qu’elle n’avait que 3 mois.

« Gypsie est restée 8 jours sous perfusion ! A 3 mois ses tissus étaient extrèmement vulnérables ! Je lui changeais les perfs jour/nuit, le véto passait pour voir l’évolution. Après les jours je l’alimentais avec une seringue, puis un biberon de poupée. Puis est venue la question qui fâche du véto : « vous n’allez pas faire cela toute votre vie ». Et Gypsie s’est mise à manger en s’allongeant pour attraper les croquettes qu’elles mastiquait tête renversée, et pour boire elle aspirait coucher dans son écuelle !! Une mère courge qui avec l’aide de mon briard a remonté la pente de manière inespéré. Elle a vécu 18 ans handicapée de cette manière ! », témoigne Brigitte. 

Les chenilles processionnaires de pin paraissent inoffensives, et pourtant, elles représentent une vraie menace : leurs poils urticants sont extrêmement venimeux. Ils se détachent facilement et leur contact avec la peau et les muqueuses peut être très violent.

La petite caniche de Brigitte en a fait les frais : ses « tissus ont été rongés, ses babines sont tombées 8 jours après, le nez aussi… et la langue », avertit la maîtresse. « Nous avons dû avec le véto stopper le mal et une opération a été réalisée pour couper toutes manifestations ultérieures », explique-t-elle encore aux internautes.

Ces chenilles sont donc extrêmement dangereuses, voire mortelles si votre chien venait à en avaler une…

La chenille processionnaire du pin, qui est-elle ? 

La chenille processionnaire du pin est en fait la forme larvaire d’un insecte appartenant aux lépidoptères. On la trouve principalement dans le Sud, mais elle est aussi présente ailleurs en France, y compris à Paris au bois de Boulogne ! Seules les régions montagneuses sont généralement épargnées.

Ces chenilles se logent dans les conifères, mais on peut également en trouver dans d’autres arbres, comme les feuillus.chenilles processionnaires du pin danger chien chat

Elle a l’habitude d’apparaître dès le début du printemps. Mais cette année, en raison des hausses de température et du climat plutôt perturbé, on peut d’ores et déjà en rencontrer.

D’ailleurs, si vous découvrez des nids de chenilles processionnaires (ces nids forment des boules de soie) dans les arbres de votre jardin (et que vous en êtes propriétaire), sachez que vous pouvez faire appel à la mairie pour vous en débarrasser. Toutefois, toutes les communes n’assurent pas cette élimination, et dans ce cas, c’est à vous de vous en charger, en brûlant les nids, ou en utilisant des insecticides chimiques ou biologiques, ou encore de l’eau de javel. Cette opération est à reproduire tous les ans, durant l’été et/ou l’automne.

Quels symptômes ? 

Le symptôme le plus probant est une atteinte de la cavité buccale. La langue se met à enfler (cela peut prendre plusieurs heures), puis elle se nécrose. Des troubles oculaires peuvent aussi être observés, tout comme le chien ou le chat peut se mettre à baver. Lorsque l’on ouvre la gueule de l’animal, on peut apercevoir que sa langue (ou une partie) est comme grise et/ou ulcérée.

chenille nidAutant dire qu’il s’agit d’une urgence vétérinaire et qu’il ne faut pas perdre une seconde pour consulter. Suivant le diagnostic, il proposera un traitement à base, entre autres, d’anti-inflammatoires, antibiotiques, de pansements gastriques.

Une mise sous perfusion peut être nécessaire et parfois aussi le recours à de la chirurgie. On peut rincer la plaie avec beaucoup d’eau, cela est même conseillé, mais il faut ne pas attendre pour aller aux urgences.
Si l’on ne se rend pas compte rapidement que le chien ou le chat est atteint, la nécrose peut provoquer la perte de toute ou partie de la langue, ce qui empêche par la suite l’animal de s’alimenter ou de boire. C’est en cela que tout diagnostic reste réservé.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter immédiatement votre vétérinaire.

 

Source : Santevet.com

 

La chenille procéssionnaire est déjà de retour !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 28 janvier 2016

Mots-clefs : , , ,