Emissions à venir

août
18
ven
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
août 18 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
13:00 Les tubes dans la radio – Wallace
Les tubes dans la radio – Wallace
août 18 @ 13:00
Les tubes dans la radio - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]
14:00 WARM UP – SAM
WARM UP – SAM
août 18 @ 14:00
WARM UP - SAM
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la musique !  
16:00 GoodRoad Trip Studio – Andy
GoodRoad Trip Studio – Andy
août 18 @ 16:00 – 17:00
GoodRoad Trip Studio - Andy
Andy nous transporte dans le monde entier, il voyage avec ses amis des madbugs dans des véhicules hors normes et vous fait découvrir le monde sous des aspects simples et à la source de nos[...]
18:00 L’info TV en radio avec Notélé
L’info TV en radio avec Notélé
août 18 @ 18:00
L'info TV en radio avec Notélé
Le J.T de No Télé en direct en radio – Lundi au vendrendi à 18h jusque 18h22 Les infos de la télévision de Wallonie picarde aussi à la radio Le journal sur No Télé c’est le rendez-vous[...]

View Calendar

Detox : des produits dangereux retrouvés dans des articles de sports de plein air

Des produits chimiques dangereux ont été détectés dans des vêtements et des équipements de sports de plein air, d’après les résultats d’analyses publiés aujourd’hui par Greenpeace Allemagne, Italie et Suisse.

Au total, 90 % des articles testés contenaient des PFC, une famille de substances chimiques persistantes. Les marques de sports de plein air font le bonheur des amoureux de la nature. Mais la respectent-elles vraiment ?

Detox Outdoor North Face et Mammut

 

Les analyses ont porté sur 40 articles (vêtements, chaussures, tentes, sacs à dos, cordes et sacs de couchage) choisis par environ 30 000 internautes lors d’un vote organisé sur internet par des bureaux de Greenpeace.

Ces articles de 11 marques différentes ont été achetés dans 19 pays , et provenaient de différents lieux de production . Des PFC ont été détectés dans 36 articles, et des PFC à chaîne longue particulièrement dangereux dans 18 d’entre eux. Dans leurs communications publiques, la plupart des marques affirment pourtant ne plus avoir recours à ces substances.

Des PFOA ont été retrouvés dans des produits de The North Face et de Mammut. Il s’agit d’une catégorie de PFC à chaîne longue, considérée comme une substance « extrêmement préoccupante » par l’Agence européenne des produits chimiques.

Les PFC, dangereux pour la santé humaine et l’environnement

Les composés perfluorés ou polyfluorés (PFC) sont des produits chimiques artificiels largement utilisés par les industriels du textile pour rendre leurs articles imperméables et antitaches.

Une fois présents dans l’environnement, ils se dégradent très lentement et peuvent s’immiscer dans la chaîne alimentaire. Des traces de PFC ont été retrouvées dans le foie de dauphins ou d’ours polaires, mais aussi dans des échantillons de sang humain. Certains PFC peuvent aussi affecter le système reproductif et endocrinien, et faciliter la croissance de tumeurs.

Ces produits chimiques sont aussi très volatiles. Au printemps 2015, des équipes de Greenpeace ont mené des expéditions dans huit régions montagneuses et reculées du globe pour y recueillir des échantillons d’eau et de neige. Tous les échantillons prélevés étaient positifs aux PFC, de la Chine à la Russie en passant par les Alpes et la Patagonie. Bien entendu, ces produits polluent aussi l’environnement des régions où les textiles sont fabriqués.

Expedition à Pilato Lake en Italie
Des membres de Greenpeace prélèvent des échantillons de neige dans les Apennins (Italie), mai 2015. © Roberto Isotti / Greenpeace.

Joindre les actes au marketing

La nature est au cœur des arguments marketing des marques mises en cause. Pourtant, les produits qu’elles utilisent pour fabriquer leurs vêtements et accessoires nuisent à l’environnement.

Il est temps que ces marques mettent fin à un tel cynisme et rejoignent « la campagne Detox » lancée par Greenpeace en 2011, à laquelle se sont déjà ralliées 34 enseignes textiles internationales.

La marque britannique Páramo a annoncé aujourd’hui qu’elle s’engageait à assainir sa chaîne de production. C’est la première marque de sports de plein air à rejoindre la campagne « Detox ».

Rejoignez la campagne pour demander aux autres marques d’en faire autant.

http://detox-outdoor.org/fr-CH/

 

Source : toxiques.greenpeace.fr/

 

Produits toxiques dans des vêtements de sports, alerte !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 29 janvier 2016

Mots-clefs : ,