Titre obligatoire

Emissions à venir

sept
23
dim
2018
15:00 Fred’s Country
Fred’s Country
sept 23 @ 15:00
Fred's Country
Fred’s Country – Samedi de 7h à 8h Le samedi de 7h à 8h Musique country avec Fred’s La musique Country de Tradition avec Frederic (Fred) Moreau. Le programme Fred’s Country est diffusé sur 47[...]
16:00 Big Cactus Country
Big Cactus Country
sept 23 @ 16:00
Big Cactus Country
Big Cactus Country – Samedi de 8h à 9h La country music c’est le samedi matin sur le 95.1 FM Big Cactus Country Radio Show, c’est le meilleur de la musique américaine BCC c’est une émission spécialement[...]
17:00 British Connection
British Connection
sept 23 @ 17:00 – 19:00
British Connection
BRITISH CONNECTION L’EMISSION ROCK : diffusée chaque semaine sur des radios FM & web en France, Belgique, Suisse, Canada, La Réunion & web.  
19:00 FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
sept 23 @ 19:00
Découvrez pendant 1h00 de concert de grand groupes internationaux.
20:00 Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
sept 23 @ 20:00
Fréquence Rock - Stéphane et Wallace
Fréquence Rock – Dimanche de 20h à 22h Dimanche de 20h à 22h Fréquence Rock avec Wallace et Stéphane Chaque dimanche, les studios de Pacifique FM se transforment en salle de concert. Des groupes régionaux[...]

View Calendar

Quatre arnaques en pharmacie , on vous bluffe !

Voici quatre médicaments vendus en pharmacie qui sont des arnaques :

pharmacie

Le Guronsan pour les lycéens fatigués

Selon la légende, une pastille de Guronsan contient autant de caféine que 27 tasses de café. Ce serait un produit prodigieux pour aider les adolescents fatigués à réviser et stimuler les employés démotivés !

Mais c’est une fable. Le Guronsan ne contient que 50 mg de caféine [1], bien moins qu’une tasse de café (95-200 mg) [2].

Et son prétendu pouvoir dopant ne vient certainement pas de ses autres ingrédients !

À part un peu de vitamine C, il ne contient que :
• du sucre de table (saccharose)
• du sel (sodium)
• 400 mg de glucuronamide, un composé chimique qui n’a aucune propriété médicale démontrée [3]
• de l’arôme de « Gin fizz » pour donner l’impression d’un produit « actif » (aussi parce que ça pétille), et des additifs.
Désinfectants et antiseptiques pour les bobos
Quel parent ne se sentirait pas coupable, indigne même, de ne pas avoir de « pschitts » et de bouteilles de désinfectant pour soigner les blessures, le « qui pique » étant toujours considéré comme le plus efficace contre l’infection ?

Produits phare de la vente libre en pharmacie, les désinfectants et antiseptiques sont pourtant inutiles. Aucun n’est aussi efficace, et à usage universel, que l’eau chaude du robinet (dans nos pays).

Le mercurochrome, toxique, est désormais interdit. L’alcool ne doit jamais être utilisé sur la peau, mais uniquement à la désinfection des instruments (thermomètre, aiguille). L’eau oxygénée brûle atrocement les plaies. La chlorhexidine laisse persister de nombreux germes. La teinture d’iode tache et peut provoquer des allergies.

Reste le chlorhydrate d’octenidine, qui est très efficace contre une large palette de micro-organismes infectieux (bactérie, virus, mycoses). Toutefois, il n’est réellement utile qu’en milieu hospitalier, pour les grosses plaies et brûlures à fort risque d’infection. C’est le cas également des antibiotiques à mettre sur la peau. Laissez les médecins manipuler ces produits.

Pour les blessures sans gravité, le mieux de loin est de laver abondamment la plaie avec de l’eau chaude. Il faut un peu de courage au départ mais le miracle est que ce traitement peut supprimer complètement la douleur en un temps record, et accélère considérablement la cicatrisation. Et pour les enfants qui ont surtout besoin d’être rassurés, un bon « bisou magique » de Papa ou de Maman sur le bobo fera encore mieux que les « produits ».

Pour les plaies qui saignent, appliquer ensuite un pansement gras qui n’arrachera pas la croûte quand vous l’enlèverez. (Vous pouvez aussi vous reporter à l’une de mes précédentes lettres pour savoir en détail comment traiter les petites blessures

Il n’y a pas de somnifères « légers »

La plupart des somnifères utilisent des molécules hyperprolactinémiantes : même à faible dose elles stimulent l’hormone de la lactation chez la femme, et… la croissance du sein chez l’homme ! Au-delà de ces effet secondaires gênants, les somnifères peuvent augmenter le risque de mort précoce et de cancers, et ont de nombreux effets secondaires.

Redécouvrez plutôt l’art de la tisane — au tilleul et à la valériane elle vous aidera à dormir comme un bébé — mais aussi les aliments qui aident à dormir et ceux qui excitent, les habitudes qui favorisent le sommeil… ou que faire quand vous vous réveillez en pleine nuit.

Médicaments contre le rhume

Si vous attrapez un rhume, c’est parce que votre système immunitaire est affaibli.

Normalement, il aurait dû éliminer le virus avant que vous ne ressentiez les symptômes (nez qui coule, oreilles bouchées, mal de tête, yeux larmoyants).

Toutefois, même s’il a été lent au démarrage, votre système immunitaire est désormais le seul maître à bord. C’est lui qui va éliminer le rhume et vous ne pouvez rien faire pour accélérer la guérison. Cela prendra entre une semaine et dix jours.

Par contre, pour la prochaine fois, prenez de la vitamine C, de la vitamine D, des probiotiques pour votre flore intestinale (centre très important de l’immunité), redoublez d’attention sur votre nourriture, en évitant toute malbouffe.

N’imaginez pas que vous obtiendrez un quelconque effet positif des médicaments contre le rhume.

Bien qu’il en existe des dizaines sur les étagères des pharmacies (Humex, Drill, Fervex, Actifed, Nurofen…), tous ont des effets indésirables qui surpassent leurs maigres avantages.

Il faut bien être conscient de leur mode d’action : en fait de vous « guérir du rhume », la plupart contiennent simplement du paracétamol ou de l’ibuprofène, des produits qui font baisser la fièvre et suppriment la douleur, ce qui n’est pas souhaitable car la fièvre est un mécanisme naturel d’élimination des virus.

Pour vous déboucher le nez ou les oreilles, ils contiennent des produits qui resserrent les vaisseaux sanguins. La conséquence est de vous exposer à des risques d’accident vasculaire cérébral, d’infarctus du myocarde ou de problèmes neurologiques sévères [4]. Ils sont donc à proscrire formellement chez les moins de 15 ans et chez les personnes souffrant de troubles cardiovasculaires ou neurologiques.

Enfin, troisième possibilité, ils contiennent des antihistaminiques, des produits qui réduisent les réactions immunitaires, supprimant les symptômes mais laissant ainsi la voie libre aux virus !

Mieux vaut prendre un bon grog bien chaud (citron, miel et une goutte de rhum), du bouillon de poule (avec les os, chargés en moelle), et faire des inhalations d’eucalyptus.

Médicaments contre l’ostéoporose

Les femmes sont incitées à prendre de plus en plus de médicaments contre l’ostéoporose (maladie des os poreux), et il est vrai que, après la ménopause, leurs os ont tendance à se fragiliser.

Toutefois, le nombre de fractures observées chez les femmes âgées ne connaît aucune diminution.

Ce n’est pas étonnant : aucune étude n’a montré que les biphosphonates (médicaments contre l’ostéoporose) renforcent la solidité des os.

Il faut savoir que les biphosphonates sont des produits qui viennent de l’industrie de la lessive, qui les utilise pour empêcher le magnésium et le calcium de se redéposer sur le linge [5].

Ils fonctionnent en bloquant la capacité de notre corps à détruire les vieilles cellules d’os.

A priori, cela peut sembler une bonne chose. Sauf que la raison pour laquelle nous avons ce mécanisme de destruction de nos vieilles cellules d’os, c’est pour leur permettre d’être remplacées par de nouvelles cellules, plus solides !

Si vous empêchez ce processus naturel d’avoir lieu, ne soyez pas surpris que vos os deviennent de plus en plus fragiles.

La solution : les os sont comme les muscles, ils se renforcent lorsque vous poussez et tirez dessus. Ils fondent quand vous ne vous en servez pas. Pour garder des os solides, il faut donc les soumettre à l’effort, en faisant de l’exercice physique. Et vous trouverez tous les sels minéraux nécessaires à leur entretien en mangeant beaucoup de légumes, surtout les légumes verts.

À votre santé !

Source : La Lettre Santé Nature Innovation

Arnaques avec les médicaments.

Posted by Pacifique FM – Officiel on dimanche 19 avril 2015

The Art of Living:Le yoga arrive au Parlement européen

Forum de discussion unique sur le yoga avec l’humanitaire mondial Sri Sri Ravi Shankar au Parlement européen le 21 avril 2015, afin de lever le voile sur la nouvelle Journée internationale du yoga.

SriSriRaviShankar

Pour la première fois depuis que les Nations Unies ont déclaré le 21 juin Journée internationale du yoga, la délégation pour les relations avec l’Inde du Parlement européen, soutenue par les membres de tous les groupes politiques, inscrira ce thème tant attendu dans son agenda bruxellois. Intitulé « La voie du yoga », l’événement se déroulera le 21 avril dans la salle Paul Henri Spaak P3C050 du Parlement européen de Bruxelles de 16h à 17h15.

Sri Sri Ravi Shankar en personne, humanitaire mondial et fondateur de l’« Art de Vivre », a été invité pour une allocution sur le yoga. Outre son discours sur le yoga, il dirigera une séance de méditation et répondra à une série de questions-réponses. Cet événement intervient juste après que la Commission européenne ait annoncé l’utilisation d’un outil de progrès social combiné au PIB pour évaluer la santé et le bien-être des nations, questions sur lesquelles Sri Sri Ravi Shankar a travaillé et dont il a fondé les bases durant ces 34 dernières années.

L’honorable Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi, lors de son allocution à l’Assemblée générale des Nations Unies du 27 septembre 2014, a défini le yoga comme étant « la contribution inestimable de l’Inde au monde » et a exhorté les leaders mondiaux réunis aux Nations Unies à respecter une Journée internationale du yoga. Dans le cadre d’une réponse positive, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution en décembre 2014 qui désignait le 21 juin, début du solstice d’été, Journée internationale du yoga. La résolution a été menée par l’Inde et coparrainée par 177 pays membres des Nations Unies, notamment par la plupart des États membres de l’Union européenne.

À propos de Sri Sri Ravi Shankar:

Né en Inde en 1956, Sri Sri Ravi Shankar est un humanitaire mondial vénéré ainsi qu’un ambassadeur pour la paix. Sa mission visant à transformer le monde en une famille pacifiste a incité des millions de personnes à œuvrer pour une paix durable. Sri Sri a reçu de nombreux prix, notamment des doctorats honorifiques et des distinctions publiques.

Il est le fondateur de la Fondation Art de Vivre (1981) et de l’ Association internationale pour les valeurs humaines (1997), toutes deux ONG agréées par les Nations Unies et œuvrant dans plus de 151 pays.

Il est également le fondateur du Forum mondial pour l’éthique dans les affaires, qui organise régulièrement des conférences non seulement au Parlement européen mais également dans le monde entier.

http://www.srisriravishankar.org

http://www.artofliving.org

http://www.wfeb.org

http://www.iahv.org

Source : Belga

 

Sri Sri Ravi Shankar vient avec le Yoga au parlement Européen.

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015

Sauvez l’Arctique ! Soutenez Greenpeace !

Le 06 avril dernier, six activistes de Greenpeace ont escaladé le Polar Pioneer, la plateforme de Shell qui se dirige vers l’Arctique pour y effectuer des forages cet été.

header-na

Notre bateau l’Esperanza et son équipage ont suivi le Polar Pioneer à la trace sur l’océan Pacifique et ont réussi à grimper les 40 mètres de haut de la plateforme pour y dénoncer les risques inconsidérés pris par Shell en Arctique et leurs conséquences sur le climat et la planète.

100% de nos ressources proviennent des dons de nos adhérents. Ce soutien est le moteur de notre action. Grâce à vous des activistes comme Aliyah, Jens, Johno, Miriam, Zoe et Andreas peuvent faire entendre haut et fort notre voix. Aidez-nous à protéger l’arctique !

Aujourd’hui, plus que jamais nous devons continuer de dénoncer cette ruée vers l’or noir en Arctique. Nous devons convaincre les dirigeants politiques mondiaux d’interdire ces forages.

Le risque d’une marée noire est inévitable si nous laissons des compagnies pétrolières sans scrupule, comme Shell, forer dans cet écosystème isolé et fragile, aux conditions climatiques si extrêmes et imprévisibles.

Du pétrole toxique pourrait fuir sous la banquise pendant des années, polluant non seulement l’environnement mais aussi toutes les ressources vitales des populations qui vivent dans la région depuis des millénaires.

L’expédition de l’Esperanza est portée par près de 7 millions de voix à travers le monde. Près de 7 millions de personnes ont signé notre appel pour la création d’une zone naturelle préservée en Arctique.

Cette région doit être protégée des prospections pétrolières et de la pêche industrielle.

Si vous souhaitez soutenir l’action Greenpeace cliquez sur Je fais un don.

L'Arctique subit de nombreux dommages qui détruisent à petit feu l'écosystème… Greenpeace a donc décidé d'agir mais ils ont besoin de votre aide !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 15 avril 2015

Le moustique tigre débarque en Belgique !

Il est petit, il vole et il dangereux : le moustique tigre s’apprête à poser ses pattes en Belgique.

moustique

Porteur de maladies comme la dengue ou le chikungunya, l’Aedes est considéré comme l’espèce de moustique la plus envahissante. Empruntant son surnom de « moustique tigre » aux rayures qui parcourent ses pattes, il est déjà responsable de ravages causés dans les Antilles au début de l’année dernière.

L’introduction de cet insecte chez nous se fait principalement par l’importation de bambous ou de pneu usagés. Un mâle, une femelle et une portée de 17 larves ont déjà été découverts chez un commerçant il y a deux ans. Si heureusement ils n’ont pas survécu, l’Institut de médecine tropicale a tout de même choisi de renforcer la surveillance d’une éventuelle invasion dans les lieux les plus risqués. Cela a déjà permis d’éviter la propagation de moustiques retrouvés dans une cargaison de bambous au port Anvers.

Actuellement, les températures hivernales sont ce qui nous protègent le mieux de ces nuisibles. Mais l’Institut de médecine tropicale met en garde contre les changements climatiques et la hausse des températures qui peuvent inverser la tendance. La ministre de la santé Maggie De Block précise par ailleurs que si l’arrivée du moustique ne peut être empêchée, elle peut être ralentie. La surveillance est donc primordiale pour éviter tout risque de maladies graves.

Le chikungunya, la dengue… Le moustique tigre et ses maladies risquent d'arriver chez nous !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 7 avril 2015

Les indépendants voient leur pension augmenter de 2% pour le 1er septembre prochain

Vendredi, le conseil des ministres est arrivé à un accord sur les pensions minimum et l’augmentation de 2% de certaines allocations pour les travailleurs indépendants pour le 1er septembre prochain.

Willy_Borsus

Lors de ce conseil des ministres, des informations importantes ressortent : tout d’abord, les pensions minimum passeront de 1 403,72 euros à 1 431,79 euros par mois au taux ménage. Quant au taux isolé, elles seront de 1 092,36 euros alors qu’auparavant elles étaient à 1 060,94 euros et enfin, la pension de survie sera aux alentours de 1 089,47 euros au lieu de 1 060,94 euros. Une première bonne nouvelle dont la première étape s’effectuera le 1er avril. Loin d’être une bonne blague, l’étape finale de ce projet sera l’égalisation complète des pensions minimum des indépendants et des salariés pour le 1er août 2016.

Quant aux pensions datant d’avant 1995 et non minimum, elles augmenteront de 1%.

Enfin, d’autres allocations seront adaptées au bien-être selon le ministre des Indépendants, Willy Borsus (MR) comme celles d’adoption, d’incapacité de travail et de transition.

Indépendants : une augmentation des pensions qui fait du bien dès le 1er septembre

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 27 mars 2015

Combat les déchets à Péronnes – mise à jour du rendez-vous de Péronnes on va sur Antoing

Suite à une cérémonie funéraire à Péronnes, le rendez-vous pour « Pas de Quartier pour les déchets » est modifié, rendez-vous au centre administratif d’Antoing.
dechets peronnes

De Péronnes à Antoing.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 25 mars 2015

En-Chantons nos poubelles ! Ath et la problématique du tri des déchets, le tout en musique.

athhhh

Sortilèges, Rue et Vous ! continue sa démarche axée sur le développement durable, intitulée « Jetons le sort aux déchets ! », amorcée depuis de nombreuses années au sein même de la Maison Culturelle d’Ath (MCA). Et comme chaque année, cet évènement favorise la participation et l’implication de chacun, riverains et festivaliers confondus, tant en amont que pendant le festival. Pour cette nouvelle édition 2015, plusieurs projets voient le jour dont celui de la création d’un concert exceptionnel : En-Chantons nos poubelles !
Depuis plusieurs mois, la Maison Culturelle d’Ath arpente les écoles primaires de l’entité à la recherche de la « p(l)oubelle voix ». Objectif : sensibiliser les plus jeunes à la problématique du tri des déchets, le tout en musique.
Suite à un atelier de sensibilisation au tri des déchets, neuf classes de l’Athénée Royal, Saint-François et Saint-Joseph rejoignent la MCA dans sa sensibilisation au Développement Durable.
Les élèves et leurs professeurs sont invités à composer des chansons sur cette thématique. Les animations sont menées par Xavier Simon, chanteur de Bric & Broc et de Skarbone 14. Ce projet mêle habillement la dimension participative et créative à l’apprentissage du respect de l’environnement. Le concert exclusif « En-Chantons nos poubelles » sera programmé le 14 mai au Village Associatif, dans la cour de l’Institut Saint-François.

Trois professeurs impliqués dans ce projet nous font part de leur expérience.
« Je pense que c’est important de faire ça avec les enfants ! À l’heure actuelle, c’est  » je prends, je jette et je ne me pose aucune autre question « . Et ce n’est pas parce que cette sensibilisation est présentée sous forme d’animation que les élèves n’apprennent rien. Au contraire, la première chose qu’on leur apprend, c’est le respect, ici en l’occurrence, de la nature. Pour les intéresser, il faut les rendre acteurs, les dynamiser, les responsabiliser. Je suis ravie de la tournure que prend ce projet, les animations sont vraiment de qualité. C’est une façon innovante d’aborder cette thématique. C’est une chouette aventure et j’espère que mes élèves en retiendront beaucoup. » Stéphanie Pirard – Saint-Joseph – 2e primaire

« Je trouve ça génial ; ça change. Nous travaillons toutes les compétences de la partie musique du programme scolaire, en proposant un apprentissage différent du tri des déchets. Ça permet aux enfants de prendre conscience de tout ce qu’on peut faire avec le matériel qui se trouve dans nos poubelles. Au sein de l’école, on prolonge ce projet avec deux autres : un projet sculpture à partir de ce que l’on peut récupérer dans nos poubelles et un autre, qui aboutira à la réalisation du clip vidéo de la chanson. » Patty Barbaix – Athénée Royal – 5e primaire

« À l’heure actuelle, on ne peut ignorer l’impact écologique laissé par l’Homme sur notre terre. J’ai saisi cette initiative avec enthousiasme pour approcher ce thème par le biais de l’écriture et de la musique. Voilà une démarche qui va sensibiliser les élèves et les marquer, qui vaudra beaucoup plus que de longs discours. Ce projet devrait tout simplement être celui de tous les citoyens, car il y va de la responsabilité de chacun de garder notre terre viable et vivable. Ce projet devrait être intégré au programme scolaire. » Roland Hayette – Saint-François – 6e primaire

aath atthh athhhhh

un amendement qui interdit pour de bon les pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles sur le sol français !

abeille

La France protége les abeilles.

Source Assemblée nationale française.

Après le premier alinéa de l’article L. 253‑1 du code rural et de la pêche maritime, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :

« L’usage des produits phytosanitaires de la famille des néonicotinoïdes est interdit à compter du 1er janvier 2016. »

EXPOSÉ SOMMAIRE

Les molécules insecticides de la famille des néonicotinoïdes agissent sur le système nerveux central des insectes. Leur caractère systémique leur donne la propriété d’être présents dans la totalité de la planté durant toute sa vie.

A la suite de l’action menée par la France pour que l’Union européenne interdise le Cruiser OSR sur le colza, la commission européenne a restreint l’utilisation de trois substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Malgré ces avancées, cinq molécules restent actuellement autorisées en France (imidaclopride, thiaclopride, clothianidine, thiaméthoxame et acétamipride) et présentent une toxicité aigüe, notamment pour les abeilles. La toxicité de l’imidaclopride est ainsi 7297 fois inférieure à celle du DDT. La corrélation est également établie en ce qui concerne l’impact du taux d’imidaclopride sur la population des invertébrés et des oiseaux. De plus, l’agence européenne de sécurité des aliments estime que deux de ces molécules « peuvent avoir une incidence sur le développement du système nerveux humain ».

C’est pourquoi, afin de protéger la santé humaine et la biodiversité, et particulièrement les abeilles, l’environnement et la santé, il est proposé de prolonger l’action de la France par l’interdiction de ces substances dangereuses.

Poussins étouffés et broyés: la vidéo choc qui donne la nausée ( attention pour les personnes sensibles )

Des poussins broyés dans une vidéo choc

 

Le 11 novembre dernier, l’association L214 diffusait des images issues d’un couvoir du Finistère. Poussins broyés, jetés vivants dans des bennes à ordures ou étouffés dans un sac poubelle: les images, difficiles à soutenir, révèlent une pratique honteuse et illégale qui porte gravement atteinte au bien-être des animaux.

Intitulée « Un animal pas un déchet », la vidéo a été tournée par un
employé dans une entreprise bretonne qui fait éclore des poussins pour en faire des poules pondeuses ou des poulets de chair. Les poussins sont sexés à la naissance afin de séparer les mâles des

femelles. Inutiles pour l’élevage de poules pondeuses, les mâles sont
éliminés en masse dans des conditions qui donnent le frisson.

Encore vivants, ils sont soit broyés soit étouffés dans un sac poubelle ou encore jetés dans des bennes à ordures. On voit ainsi un employé déverser des dizaines de poussins dans un sac poubelle et le refermer en les écrasant. Abandonné, le sac rempli de poussins continue à bouger. Plus loin dans la vidéo, un ouvrier fait tournoyer un poussin pour l’étourdir. D’autres images montrent le sol de l’entreprise jonché de poussins morts.

Profonde indignation
« Ces images sont un véritable cauchemar qui brisent le cœur et inspirent une profonde indignation. Parce qu’aucun consommateur ne
voudrait cautionner de tels sévices, nous mettons ces images à disposition du public pour lui permettre de prendre conscience de la maltraitance omniprésente dans les productions animales », explique Brigitte Gothière, directrice de L214.

Dans la foulée de la diffusion de cette vidéo, L214 a lancé une pétition en ligne afin de sensibliser le ministre de l’Agriculture à cette pratique.

L214 Ethique et Animaux est une association de défense qui s’intéresse aux conditions d’élevage, de transport, de pêche et d’abattage des animaux utilisés dans la consommation alimentaire. L214 fait référece à l’article du code rural français qui désigne la première fois les animaux comme « être sensibles ».

La campagne de L214 a également fait l’objet d’un reportage diffusé dans le JT de TF1 le 15 novembre .

Source : Wikistrike

 

Ebola: le cap des 10.000 décès est franchi

Ebola: l’OMS et le Programme alimentaire mondial unissent leurs forces

11 mars 2015 — L’OMS et le Programme alimentaire mondial des Nations Unies unissent leurs forces dans le cadre d’un nouveau partenariat dans les pays où sévit le virus Ebola, la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone. Ce dispositif associe la puissance logistique du Programme alimentaire mondial à l’expertise de l’OMS en santé publique pour aider à ramener à zéro le nombre des cas d’Ebola dans la flambée qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest. A cette date, le total des décès vient de dépasser les 10.000 .