Titre obligatoire

Emissions à venir

fév
23
ven
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
fév 23 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
10:00 RADIO ALTEO – Claude – Sylviane,...
RADIO ALTEO – Claude – Sylviane,...
fév 23 @ 10:00 – 12:00
RADIO ALTEO - Claude - Sylviane, et Christophe
Radio Altéo – Vendredi 10h – 12h Le vendredi de 10h à 12h Camille et Claude ainsi que leur équipe Altéo, mouvement social de personnes , valides et handicapées soutenue par la  Mutualité chrétienne, diffuse[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
fév 23 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.
13:00 LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
fév 23 @ 13:00
LES TUBES DANS LA RADIO - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]

View Calendar

Le moustique tigre débarque en Belgique !

Il est petit, il vole et il dangereux : le moustique tigre s’apprête à poser ses pattes en Belgique.

moustique

Porteur de maladies comme la dengue ou le chikungunya, l’Aedes est considéré comme l’espèce de moustique la plus envahissante. Empruntant son surnom de « moustique tigre » aux rayures qui parcourent ses pattes, il est déjà responsable de ravages causés dans les Antilles au début de l’année dernière.

L’introduction de cet insecte chez nous se fait principalement par l’importation de bambous ou de pneu usagés. Un mâle, une femelle et une portée de 17 larves ont déjà été découverts chez un commerçant il y a deux ans. Si heureusement ils n’ont pas survécu, l’Institut de médecine tropicale a tout de même choisi de renforcer la surveillance d’une éventuelle invasion dans les lieux les plus risqués. Cela a déjà permis d’éviter la propagation de moustiques retrouvés dans une cargaison de bambous au port Anvers.

Actuellement, les températures hivernales sont ce qui nous protègent le mieux de ces nuisibles. Mais l’Institut de médecine tropicale met en garde contre les changements climatiques et la hausse des températures qui peuvent inverser la tendance. La ministre de la santé Maggie De Block précise par ailleurs que si l’arrivée du moustique ne peut être empêchée, elle peut être ralentie. La surveillance est donc primordiale pour éviter tout risque de maladies graves.

Le chikungunya, la dengue… Le moustique tigre et ses maladies risquent d'arriver chez nous !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 7 avril 2015

Les indépendants voient leur pension augmenter de 2% pour le 1er septembre prochain

Vendredi, le conseil des ministres est arrivé à un accord sur les pensions minimum et l’augmentation de 2% de certaines allocations pour les travailleurs indépendants pour le 1er septembre prochain.

Willy_Borsus

Lors de ce conseil des ministres, des informations importantes ressortent : tout d’abord, les pensions minimum passeront de 1 403,72 euros à 1 431,79 euros par mois au taux ménage. Quant au taux isolé, elles seront de 1 092,36 euros alors qu’auparavant elles étaient à 1 060,94 euros et enfin, la pension de survie sera aux alentours de 1 089,47 euros au lieu de 1 060,94 euros. Une première bonne nouvelle dont la première étape s’effectuera le 1er avril. Loin d’être une bonne blague, l’étape finale de ce projet sera l’égalisation complète des pensions minimum des indépendants et des salariés pour le 1er août 2016.

Quant aux pensions datant d’avant 1995 et non minimum, elles augmenteront de 1%.

Enfin, d’autres allocations seront adaptées au bien-être selon le ministre des Indépendants, Willy Borsus (MR) comme celles d’adoption, d’incapacité de travail et de transition.

Indépendants : une augmentation des pensions qui fait du bien dès le 1er septembre

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 27 mars 2015

Combat les déchets à Péronnes – mise à jour du rendez-vous de Péronnes on va sur Antoing

Suite à une cérémonie funéraire à Péronnes, le rendez-vous pour « Pas de Quartier pour les déchets » est modifié, rendez-vous au centre administratif d’Antoing.
dechets peronnes

De Péronnes à Antoing.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 25 mars 2015

En-Chantons nos poubelles ! Ath et la problématique du tri des déchets, le tout en musique.

athhhh

Sortilèges, Rue et Vous ! continue sa démarche axée sur le développement durable, intitulée « Jetons le sort aux déchets ! », amorcée depuis de nombreuses années au sein même de la Maison Culturelle d’Ath (MCA). Et comme chaque année, cet évènement favorise la participation et l’implication de chacun, riverains et festivaliers confondus, tant en amont que pendant le festival. Pour cette nouvelle édition 2015, plusieurs projets voient le jour dont celui de la création d’un concert exceptionnel : En-Chantons nos poubelles !
Depuis plusieurs mois, la Maison Culturelle d’Ath arpente les écoles primaires de l’entité à la recherche de la « p(l)oubelle voix ». Objectif : sensibiliser les plus jeunes à la problématique du tri des déchets, le tout en musique.
Suite à un atelier de sensibilisation au tri des déchets, neuf classes de l’Athénée Royal, Saint-François et Saint-Joseph rejoignent la MCA dans sa sensibilisation au Développement Durable.
Les élèves et leurs professeurs sont invités à composer des chansons sur cette thématique. Les animations sont menées par Xavier Simon, chanteur de Bric & Broc et de Skarbone 14. Ce projet mêle habillement la dimension participative et créative à l’apprentissage du respect de l’environnement. Le concert exclusif « En-Chantons nos poubelles » sera programmé le 14 mai au Village Associatif, dans la cour de l’Institut Saint-François.

Trois professeurs impliqués dans ce projet nous font part de leur expérience.
« Je pense que c’est important de faire ça avec les enfants ! À l’heure actuelle, c’est  » je prends, je jette et je ne me pose aucune autre question « . Et ce n’est pas parce que cette sensibilisation est présentée sous forme d’animation que les élèves n’apprennent rien. Au contraire, la première chose qu’on leur apprend, c’est le respect, ici en l’occurrence, de la nature. Pour les intéresser, il faut les rendre acteurs, les dynamiser, les responsabiliser. Je suis ravie de la tournure que prend ce projet, les animations sont vraiment de qualité. C’est une façon innovante d’aborder cette thématique. C’est une chouette aventure et j’espère que mes élèves en retiendront beaucoup. » Stéphanie Pirard – Saint-Joseph – 2e primaire

« Je trouve ça génial ; ça change. Nous travaillons toutes les compétences de la partie musique du programme scolaire, en proposant un apprentissage différent du tri des déchets. Ça permet aux enfants de prendre conscience de tout ce qu’on peut faire avec le matériel qui se trouve dans nos poubelles. Au sein de l’école, on prolonge ce projet avec deux autres : un projet sculpture à partir de ce que l’on peut récupérer dans nos poubelles et un autre, qui aboutira à la réalisation du clip vidéo de la chanson. » Patty Barbaix – Athénée Royal – 5e primaire

« À l’heure actuelle, on ne peut ignorer l’impact écologique laissé par l’Homme sur notre terre. J’ai saisi cette initiative avec enthousiasme pour approcher ce thème par le biais de l’écriture et de la musique. Voilà une démarche qui va sensibiliser les élèves et les marquer, qui vaudra beaucoup plus que de longs discours. Ce projet devrait tout simplement être celui de tous les citoyens, car il y va de la responsabilité de chacun de garder notre terre viable et vivable. Ce projet devrait être intégré au programme scolaire. » Roland Hayette – Saint-François – 6e primaire

aath atthh athhhhh

un amendement qui interdit pour de bon les pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles sur le sol français !

abeille

La France protége les abeilles.

Source Assemblée nationale française.

Après le premier alinéa de l’article L. 253‑1 du code rural et de la pêche maritime, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :

« L’usage des produits phytosanitaires de la famille des néonicotinoïdes est interdit à compter du 1er janvier 2016. »

EXPOSÉ SOMMAIRE

Les molécules insecticides de la famille des néonicotinoïdes agissent sur le système nerveux central des insectes. Leur caractère systémique leur donne la propriété d’être présents dans la totalité de la planté durant toute sa vie.

A la suite de l’action menée par la France pour que l’Union européenne interdise le Cruiser OSR sur le colza, la commission européenne a restreint l’utilisation de trois substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Malgré ces avancées, cinq molécules restent actuellement autorisées en France (imidaclopride, thiaclopride, clothianidine, thiaméthoxame et acétamipride) et présentent une toxicité aigüe, notamment pour les abeilles. La toxicité de l’imidaclopride est ainsi 7297 fois inférieure à celle du DDT. La corrélation est également établie en ce qui concerne l’impact du taux d’imidaclopride sur la population des invertébrés et des oiseaux. De plus, l’agence européenne de sécurité des aliments estime que deux de ces molécules « peuvent avoir une incidence sur le développement du système nerveux humain ».

C’est pourquoi, afin de protéger la santé humaine et la biodiversité, et particulièrement les abeilles, l’environnement et la santé, il est proposé de prolonger l’action de la France par l’interdiction de ces substances dangereuses.

Poussins étouffés et broyés: la vidéo choc qui donne la nausée ( attention pour les personnes sensibles )

Des poussins broyés dans une vidéo choc

 

Le 11 novembre dernier, l’association L214 diffusait des images issues d’un couvoir du Finistère. Poussins broyés, jetés vivants dans des bennes à ordures ou étouffés dans un sac poubelle: les images, difficiles à soutenir, révèlent une pratique honteuse et illégale qui porte gravement atteinte au bien-être des animaux.

Intitulée « Un animal pas un déchet », la vidéo a été tournée par un
employé dans une entreprise bretonne qui fait éclore des poussins pour en faire des poules pondeuses ou des poulets de chair. Les poussins sont sexés à la naissance afin de séparer les mâles des

femelles. Inutiles pour l’élevage de poules pondeuses, les mâles sont
éliminés en masse dans des conditions qui donnent le frisson.

Encore vivants, ils sont soit broyés soit étouffés dans un sac poubelle ou encore jetés dans des bennes à ordures. On voit ainsi un employé déverser des dizaines de poussins dans un sac poubelle et le refermer en les écrasant. Abandonné, le sac rempli de poussins continue à bouger. Plus loin dans la vidéo, un ouvrier fait tournoyer un poussin pour l’étourdir. D’autres images montrent le sol de l’entreprise jonché de poussins morts.

Profonde indignation
« Ces images sont un véritable cauchemar qui brisent le cœur et inspirent une profonde indignation. Parce qu’aucun consommateur ne
voudrait cautionner de tels sévices, nous mettons ces images à disposition du public pour lui permettre de prendre conscience de la maltraitance omniprésente dans les productions animales », explique Brigitte Gothière, directrice de L214.

Dans la foulée de la diffusion de cette vidéo, L214 a lancé une pétition en ligne afin de sensibliser le ministre de l’Agriculture à cette pratique.

L214 Ethique et Animaux est une association de défense qui s’intéresse aux conditions d’élevage, de transport, de pêche et d’abattage des animaux utilisés dans la consommation alimentaire. L214 fait référece à l’article du code rural français qui désigne la première fois les animaux comme « être sensibles ».

La campagne de L214 a également fait l’objet d’un reportage diffusé dans le JT de TF1 le 15 novembre .

Source : Wikistrike

 

Ebola: le cap des 10.000 décès est franchi

Ebola: l’OMS et le Programme alimentaire mondial unissent leurs forces

11 mars 2015 — L’OMS et le Programme alimentaire mondial des Nations Unies unissent leurs forces dans le cadre d’un nouveau partenariat dans les pays où sévit le virus Ebola, la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone. Ce dispositif associe la puissance logistique du Programme alimentaire mondial à l’expertise de l’OMS en santé publique pour aider à ramener à zéro le nombre des cas d’Ebola dans la flambée qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest. A cette date, le total des décès vient de dépasser les 10.000 .

 

 

AFSCA : Rappel des fromages « Brebis du chemin des châtaignes » et « Bergerin » chez Delhaize, Intermarché et Bio-reves

P1030253

En collaboration avec le producteur et afin de garantir la sécurité du consommateur, l’AFSCA a décidé de retirer du commerce un lot de fromages au lait cru de brebis « Brebis du chemin des châtaignes » et « Bergerin » du producteur « La fromagerie du chemin chataîgne ». Dans le lot incriminé, la présence de Listeria monocytogenes a été repérée.

Description du produit :Nom : Brebis du chemin des châtaignes

Nom : Bergerin

Numéro de lot : 205 T Date Limite de Consommation (DLC) : 26/03/2015 Numéro d’identification: BE PF 1456 CE.

Les fromages ont été vendus via le grossiste Real (Battice) en Belgique aux entreprises suivantes: Delhaize, Bio-Reves, Intermarché. Ces produits ont également été vendus chez le fabricant: La fromagerie de chemin chataîgne, Rue des Carmes 47, 4630 Ayeneux. L’ensemble des produits a été retiré de la vente.

Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait. Nous demandons aux consommateurs ayant acheté ces fromages de ne plus les consommer et de les retourner à leur point de vente où ils leur seront remboursés. En cas de doute, vous recevrez les informations nécessaires dans votre point de vente.

Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgées. Le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines après avoir consommé les fromages.

L’Agence alimentaire tient à rappeler que la consommation de produits à base de lait cru n’est pas recommandée pour les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies qui réduisent les défenses immunitaires.

 

Avis à la population : Bactérie E. Coli >> Rappel de fromage Roquefort chez Colruyt, Collect&Go et OKay

Colruyt, Collect&Go et OKay rappellent le Roquefort 100 g

En raison de la présence possible de la bactérie E.coli dans le fromage Roquefort 100 g, Colruyt, Collect&Go et OKay ont décidé, en accord avec l’AFSCA, de retirer de la vente ce produit portant la date limite de consommation mentionnée ci-dessous.

Colruyt, Collect&Go et OKay demandent à leurs clients de ne pas consommer ce produit et de le rapporter en magasin, où il leur sera remboursé. Entre-temps, le produit a été retiré des rayons de tous les points de vente.

Les symptômes peuvent se produire dans la première semaine suivant la consommation du produit et peuvent être :  infections gastro-intestinales, associées ou non à une diarrhée sanglante et accompagnées ou non de fièvre. Dans les cas très graves, une insuffisance rénale peut être provoquée chez les jeunes enfants.

Les personnes qui ont consommé ce fromage et qui montrent des symptômes similaires doivent immédiatement consulter leur médecin traitant et lui donner les informations nécessaires concernant la consommation de ce produit.

Description du produit :

Roquefort 100 g

Date limite de consommation : 08.05.15
Numéro de lot : EE1632
Numéro d’article : 26585
Numéro d’identification vétérinaire : FR 12 203 022 CE
Producteur : LFO SAS

Pour plus d’informations, les clients peuvent se rendre sur colruytgroup.be ou appeler le 02 363 54 54.

FAQ

J’ai acheté ce produit. Que dois-je faire ?
Ne le consommez pas. Rapportez-le dans votre magasin Colruyt ou OKay et nous vous le rembourserons.

Que se passe-t-il si j’en ai déjà mangé ?
Les symptômes possibles en cas d’intoxication par la bactérie E.coli sont la diarrhée (parfois accompagnée de saignement), des crampes intestinales et des nausées, avec ou sans fièvre.
Ces troubles se manifestent généralement dans la semaine suivant l’ingestion du produit.

Chez les enfants, ils peuvent parfois entraîner de sérieux problèmes rénaux.

Que dois-je faire si je suis malade ?
Si vous avez consommé ce produit et si vous présentez ces symptômes, consultez votre médecin. Nous vous rembourserons vos frais médicaux sur présentation d’une attestation médicale.

Puis-je rapporter les restes du fromage pour contrôle ?
Oui.

Quels sont le numéro de lot et la date limite de consommation ?
Il s’agit du Roquefort 100 g portant le numéro de lot EE1632 et la date limite de consommation 08.05.15.

Où puis-je obtenir plus d’informations ?
Appelez notre service clientèle au 02 363 54 54.

 

Perdre des hanches : le guide pratique

Pourquoi stocke-t-on de la graisse sur les hanches ?

Pourquoi stocke-t-on de la graisse sur les hanches ?

La hanche est une articulation qui permet de relier la cuisse au bassin. C’est la partie où se loge ce que l’on nomme familièrement les «poignées d’amour». Les adipocytes, des cellules présentes dans les tissus adipeux (= gras), sont responsables du stockage de la graisse. Une mauvaise alimentation, trop riche en lipides par exemple, ou la sédentarité peuvent causer un grossissement ou une multiplication des adipocytes.
Ce gain de masse graisseuse se retrouvera principalement sur les fesses, les hanches et les cuisses chez la femme. La morphologie peut également être en cause. Certaines femmes sont de type « poire », c’est-à-dire que leurs hanches sont plus larges que leurs épaules. Elles ont une prédisposition à prendre davantage de graisse sur les hanches. En cas de grossesse, c’est également l’un des premiers endroits où vous prendrez du poids. La rétention d’eau peut aussi être la cause de prise de masse sur les hanches