Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
15
jeu
2018
16:00 Santé,Bien-être, la Vie au Naturel
Santé,Bien-être, la Vie au Naturel
nov 15 @ 16:00 – 18:00
Santé,Bien-être, la Vie au Naturel
Avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc… On y reçoit des spécialistes, des scientifiques. 1 fois par mois, soit le 3 ème vendredi[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 15 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 Reggae Underground
Reggae Underground
nov 15 @ 20:00
Reggae Underground
Votre émission reggae à l’origine montée par David Corleone un professionnel du Regage.

View Calendar

Adaptation au bien-être de certaines pensions dans le régime des travailleurs salarié

bracquelaine

 

Source: Service de presse de Daniel Bacquelaine, ministre des Pensions

Sur proposition du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine, le Conseil des ministres a approuvé un projet d’arrêté royal portant adaptation au bien-être de certaines pensions dans le régime des travailleurs salariés.

Le projet exécute l’avis des partenaires sociaux sur la répartition de l’enveloppe bien-être 2015-2016 en ce qui concerne les pensions dans le régime des travailleurs salariés. Il prévoit les mesures suivantes :

la majoration de la petite pension minimum garantie jusqu’au niveau de la pension minimum garantie des travailleurs salariés avec effet au 1er juin 2015

l’augmentation de toutes les pensions minimum garanties pour salariés de 2 % avec effet au 1er septembre 2015

l’augmentation du droit minimum par année de carrière de 2 % avec effet au 1er septembre 2015

l’augmentation du plafond qui est d’application quand le droit minimum par année de carrière est appliqué de 2 % avec effet au 1er janvier 2015

l’augmentation du pécule de vacances et du pécule complémentaire de 15 % comparé aux montants de 2012, avec effet au 1er mai 2015. Cette mesure vise en plus à assurer aux bénéficiaires d’une pension comme travailleur salarié dont le montant est inférieur au montant du pécule de vacances et du pécule complémentaire de vacances, le bénéfice de la même majoration en mai 2015 et 2016. Le montant du pécule de vacances ne sera dès lors pas limité au montant de pension que le pensionné reçoit au mois de mai

l’augmentation des pensions qui ont pris cours avant le 1er janvier 1995 de 1 % avec effet au 1er septembre 2015. Cette augmentation d’ 1 % n’est pas d’application aux pensions minimum qui sont déjà majorées de 2 % par la mesure mentionnée ci-dessus

l’augmentation du montant de base de la garantie de revenus aux personnes agées (GRAPA) et du montant payé du revenu garanti aux personnes âgées de 2 % avec effet au 1er septembre 2015
Outre ces mesures, les pensions de cinq ans sont augmentées de 2 %. En 2015 l’augmentation se fera au 1er septembre. En 2016 l’augmentation aura lieu au 1er janvier. Cette augmentation de 2 % n’est pas d’application aux pensions minimum, qui sont déjà majorées de 2 % par la mesure mentionnée ci-dessus.

Le projet est transmis pour avis au Conseil d’Etat.

Ariane 6 et Vega C : La Belgique soutien l’europe dans l’espace

Engagements pris par la Belgique lors du Conseil ministériel de l’Agence spatiale européenne

ariane 6

Source: Service de presse de Elke Sleurs, secrétaire d’Etat à la Lutte contre la pauvreté, à l’Egalité des chances, aux Personnes handicapées, à la Lutte contre la fraude fiscale, et à la Politique scientifique, adjointe au ministre des Finances

Sur proposition de la secrétaire d’Etat à la Politique scientifique Elke Sleurs, le Conseil des ministres a pris note des engagements pris par la Belgique lors du Conseil ministériel de l’Agence spatiale européenne (ESA), qui s’est tenu à Luxembourg le 2 décembre 2014.

Les décsions prises lors du Conseil ministériel de l’ESA concernent :

le développement d’un lanceur de nouvelle génération (Ariane 6) et l’évolution du lanceur Vega (Vega C), ainsi que le support à l’exploitation des lanceurs actuels (Ariane 5 et Vega) pour la période 2015-2016

la couverture des frais d’exploitation de la station spatiale internationale (ISS) pour la période 2015-1017

la participation aux programmes de l’ESA qui n’étaient pas totalement souscrits ou qui nécessitaient des souscriptions supplémentaires

la définition des grands axes de l’évolution de l’ESA dans un contexte mondial et européen en mutation, en particulier la nature des relations futures entre l’ESA et l’Union européenne

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l’Europe et à faire en sorte que les investissements dans l’espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Dix-huit d’entre eux sont également membres de l’Union européenne (UE). La Hongrie et l’Estonie, membres de l’UE, viennent d’adhérer à la Convention de l’ESA et seront bientôt États membres.

Six  États membres de l’UE ont signé des accords de coopération avec l’ESA. Le Canada participe aussi à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, elle développe et lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

 

 

Convention entre la Belgique et le Rwanda tendant à éviter la double imposition et à prévenir la fraude et l’évasion fiscales

rwanda

Source: Service de presse de Didier Reynders, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

 

Sur proposition du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, le Conseil des ministres a marqué son accord sur l’avant-projet de loi portant assentiment au protocole modifiant la convention* entre le Royaume de Belgique et la République du Rwanda tendant à éviter la double imposition et à prévenir la fraude et l’évasion fiscales en matière d’impôts sur le revenu et sur la fortune.

Ce protocole, signé à Bruxelles le 17 mai 2010, modifie l’article 26 de la convention, relatif à l’échange de renseignements en matière fiscale et permet expressément l’échange de renseignements bancaires. L’échange de renseignements avec le Rwanda est ainsi aligné sur la dernière version de la disposition correspondante du modèle de convention fiscale de l’OCDE. Un tel alignement s’inscrit dans un processus de consolidation de la coopération internationale en matière fiscale qui a été entrepris au niveau mondial.

Les principales caractéristiques de l’article 26, tel que modifié par le protocole, sont les suivantes :

les renseignements échangés sont les renseignements vraisemblablement pertinents pour l’application des dispositions de la convention et de la législation interne relative aux impôts visés par l’article 26

les impôts belges visés sont tous les impôts, directs ou indirects, perçus par le gouvernement fédéral, ainsi que par les entités fédérées ou les pouvoirs locaux

l’Etat auquel des renseignements sont demandés doit collecter ces renseignements même s’ils ne sont utiles qu’à l’autre Etat

l’échange de renseignements est expressément étendu aux informations détenues par les banques. L’administration fiscale belge pourra par conséquent obtenir des renseignements détenus par des établissements bancaires situés au Rwanda en vue d’assujettir un contribuable à l’impôt belge
Le protocole sera prochainement soumis à l’approbation du parlement fédéral.

Le protocole a été qualifié de traité mixte par la conférence interministérielle Politique étrangère et doit par conséquent aussi être soumis à l’assentiment des parlements des régions et des communautés.

La Maison de la Marionnette de Tournai présente l’atelier Marionnett’art du 8 avril 2015.

centre marionnette 1

Marionnett’art « La soupe à la grimace »
Marionnett’Art est un atelier destiné aux enfants à partir de 6 ans qui se présente en deux volets. Le premier volet est consacré à l’histoire et aux légendes relatives à un personnage et le deuxième à l’approche de cette marionnette à travers d’autres techniques d’expression comme la peinture, le modelage, le dessin, la gravure…

Ce mercredi 8 avril, c’est la «soupe à la grimace»! Nous observerons des marionnettes aux visages plutôt étonnants! Des sourires figés, des nez crochus des yeux globuleux… des visages grimaçants qui font rire ou qui font peur seront ton inspiration pour concocter ton bol de soupe à la grimace! Cette fois, nous aborderons la technique du modelage.
Mercredi 8 avril 2015 de 14h à 16h30
Atelier à partir de 6 ans
Prix : 10€

Inscription aurpès d’Isabelle Peteers au 069-88 91 44 – maisondelamarionnette@skynet.be

 

LA RONDE DES INNOCENTS, NOUVEAU SPECTACLE NOCTURNE SUR LA GRAND PLACE DE CHIÈVRES

Les 23, 24 et 25 avril 2015, la Maison Culturelle d’Ath et l’Administration communale de Chièvres, avec la collaboration de nombreux partenaires locaux, créeront un nouveau spectacle d’extérieur, « La ronde des innocents », inspiré de l’histoire médiévale de Chièvres et faisant référence à l’histoire de la Guerre des Ronds (13ème siècle).
200 comédiens, figurants, musiciens, danseurs, chanteurs, combattants, …, habillés en costume d’époque, seront rassemblés sur scène pour retracer 100 ans de notre histoire médiévale !

chievres

chievres fete

La Maison Culturelle d’Ath présente « Pictogr’âme », un jeu participatif

La Maison Culturelle d’Ath présente « Pictogr’âme », un jeu participatif pour (re)découvrir l’âme du centre-ville. Décliné en version plateau et version mobile, le jeu permet aux habitants et aux usagers de livrer leurs ressentis et perceptions sur les rues qu’ils arpentent.

noir-banc-comp-www-1024x498

Quelles sont les petites habitudes, les curiosités, les anecdotes du quartier ? Celui-ci possède-t-il un rythme, un son ou une odeur particulière ? Toutes ces questions pourront trouver une réponse grâce à cette collecte d’informations. Telles des « signaleuses », les animatrices de la Maison Culturelle se rendront durant le mois de mars aux quatre coins de la ville avec leur vélo loufoque conçu pour l’occasion. La version plateau du jeu permettra, quant à elle, de rencontrer les habitants désireux d’y participer directement chez eux. Pour organiser le jeu à domicile, les intéressés peuvent contacter le 068 26 99 93 ou vcoppens@mcath.be.
De nouveaux panneaux de signalisation soumis au vote
Les informations recueillies serviront à la création d’une nouvelle signalétique, réalisée avec l’aide d’une artiste, qui traduira au mieux l’essence du centre-ville et l’accueil de ses habtiants. Les différentes propositions de panneaux seront visibles sur www.maisonculturelledath.be et seront soumis à un vote, à partir du 20 avril. Les panneaux les plus plébiscités seront installés et dévoilés de manière « spectaculée » et interactive à Sortilèges, Rue et Vous !, le 14 mai.
Parfois, un bon panneau vaut mieux qu’un long discours !
Ce jeu s’inscrit dans le cadre de L’@thlas Participatif, celui-ci a pour but de rassembler une série de cartes (objectives et subjectives) liées au territoire athois.

Pictogr’âme Mobile – La tournée
Venelle des Bains : le 14 mars de 15h à 17h
Ludothèque Pirouette: le 17 mars de 14h à 16h et le 20 mars de 18h à 21h
Bibliothèque Jean de la Fontaine ; le samedi 21 mars de 10h à 12h30
Marché : le jeudi 19 mars de 9h30 à 12h

Informations pour participer au jeu ou l’organiser à domicile : 068/26.99.93 – vcoppens@mcath.be

 

Impro  » La Boule à Facettes » Le 21 mars à 19h Au Centre culturel d’Enghien

enghien

Tarifs :
Prévente : 8€ – 5€ (étudiants – membres) – 1,25€ / Sur place : 10€ – 7€

 

Accord entre la Belgique et les Bermudes en vue de l’échange de renseignements en matière fiscale

Bermudes-Atlantique-map[1]

Source:  Service de presse de Didier Reynders, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Sur proposition du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, le Conseil des ministres a approuvé un avant-projet de loi portant assentiment à l’accord* entre le Royaume de Belgique et les Bermudes en vue de l’échange de renseignements en matière fiscale.

L’ accord, qui prévoit l’échange de renseignements fiscaux, y compris de renseignements bancaires, s’inscrit dans un processus mondial de renforcement de la coopération internationale en matière fiscale.

Le texte de l’accord est publié sur le site internet du SPF Finances.

L’accord sera soumis à l’approbation du parlement fédéral. S’agissant d’un traité mixte, il sera également soumis à l’approbation des parlements des régions et des communautés.

* fait à Bruxelles le 11 avril 2013 et à Hamilton le 23 mai 2013
Date de publication:
Ven, 13/03/2015 – 12:23

Convention entre la Belgique et Malte tendant à éviter les doubles impositions et à prévenir l’évasion fiscale

Malte

Source: Service de presse de Didier Reynders, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Sur proposition du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, le Conseil des ministres a approuvé l’avant-projet de loi portant assentiment au protocole* modifiant la convention** entre le Royaume de Belgique et l’Etat de Malte tendant à éviter les doubles impositions et à prévenir l’évasion fiscale.

Ce protocole modifie l’article 26 de la Convention, qui a trait à l’échange de renseignements en matière fiscale. L’article 26 ainsi modifié permet expressément l’échange de renseignements bancaires. L’échange de renseignements avec Malte est ainsi aligné sur la dernière version de la disposition correspondante du modèle de convention fiscale de l’OCDE. Un tel alignement s’inscrit dans un processus de consolidation de la coopération internationale en matière fiscale qui a été entrepris au niveau mondial.

Les principales caractéristiques de l’article 26, tel que modifié par le protocole, sont les suivantes :

les renseignements échangés sont les renseignements vraisemblablement pertinents pour l’application des dispositions de la convention et de la législation interne relative aux impôts visés par l’article 26

les impôts belges visés sont tous les impôts, directs ou indirects, perçus par le gouvernement fédéral, ainsi que par les entités fédérées ou les pouvoirs locaux

l’Etat auquel des renseignements sont demandés doit collecter ces renseignements même s’ils sont uniquement utiles à l’autre Etat

l’échange de renseignements est expressément étendu aux informations détenues par les banques ; par conséquent, l’administration fiscale belge pourra obtenir des renseignements détenus par des établissements bancaires situés à Malte en vue d’assujettir un contribuable à l’impôt belge
Le protocole sera prochainement soumis à l’approbation du parlement fédéral.

Le protocole a été qualifié de traité mixte par la conférence interministérielle Politique étrangère et doit par conséquent aussi être soumis à l’assentiment des parlements des régions et des communautés.

* fait à Bruxelles le 19 janvier 2010

** signée à Bruxelles le 28 juin 1974, telle que modifiée par la convention additionelle faite à Bruxelles le 23 juin 1993

Tournai : Collège communal du 13 mars 2015: cantines scolaires et pistes cyclables

hotel de ville de Tournai

Du bon et du durable
C’était une volonté exprimée dans la Déclaration de Politique communale, amener les cantines scolaires à proposer des repas « durables ». Le cahier des charges pour la préparation et la livraison des repas scolaires dans les différentes écoles communales a déjà été modifié dans ce sens. Dès la prochaine rentrée scolaire, des aménagements complémentaires seront apportés pour améliorer encore la qualité des repas proposés.
Les principaux généraux d’une « cantine durable » sont bien sûr de privilégier les produits frais, de saison, issus de l’agriculture biologique ou du commerce équitable pour les produits exotiques et aussi des circuits courts mais également de diminuer la consommation de protéines animales, de renoncer aux espèces menacées et d’intégrer des produits issus de la pêche durable, de réduire le gaspillage alimentaire et, dans la foulée, les emballages et les déchets. Les aménagements proposés vont plus loin.
Afin de mieux équilibrer les apports nutritionnels des enfants mais aussi dans l’optique de diminuer le gaspillage alimentaire, les repas confectionnés pour les élèves de primaires seront adaptés en fonction de leur âge : pour les plus petits et pour les grands. D’autre part, toujours afin d’améliorer l’équilibre nutritionnel des enfants et aussi pour préserver l’environnement, il est proposé de diminuer légèrement les quantités de protéines qu’ils consomment. Toutes ces adaptations entreront en vigueur au 1er septembre 2015.
Le marché fermier au pied de la Cathédrale
Les travaux de la Place Saint-Pierre débuteront lundi 16 mars, même s’ils vont être organisés de manière à ne pas gêner l’utilisation de la place, il est impossible d’y maintenir le marché fermier tous les vendredis. Ce marché bien connu s’organise tous les vendredis après-midi sur le quai Marché au Poisson entre la rue de la Lanterne et la rue Poissonnière, des déviations sont alors mises en place mais elles ne pourront l’être pendant les travaux. C’est la raison pour laquelle le marché fermier s’installera, pendant toute la durée des travaux, sur la Place Paul-Emile Janson, accessible par la Rue Curé Notre-Dame.
Deux nouvelles chaudières pour l’Académie des Beaux-Arts
Les élèves de l’Académie des Beaux-Arts (cours du soir) passeront l’hiver prochain au chaud ! Deux nouvelles chaudières viennent équiper l’infrastructure pour un montant de près de 25.000€. Les travaux portent aussi sur le gainage de la cheminée.

Parvis de la Gare, le 6
L’ordre de commencer les travaux pour la réfection du parvis de la Gare a été donné pour le lundi 6 avril prochain, pendant les vacances de Pâques. C’est un chantier d’un montant de 151.190€ financé par la Ville de Tournai à hauteur de 107.662€ et par la Société régionale wallonne de transport (SRWT) pour 43.527€.
Pistes cyclables : le 13…
C’est le 13 avril que débuteront les travaux d’aménagements cyclables et piétons de la rue des Volontaires, Avenue Bozière, Carrefour Marvis, Avenue Decraene, rue du Onzième Régiment d’Artillerie, rue Floc à Brebis, rue de la Madeleine et rue Saint-Martin à Tournai. Il s’agit de travaux d’un montant de 222.984€. Un investissement qui se fait dans le cadre des crédits « impulsion » soutenant les communes dans leurs efforts en faveur de la mobilité douce.
… et aussi le 4 mai !
D’autres travaux d’aménagement cyclable et piéton sont prévus aussi dans le cadre de Tournai, commune pilote Wallonie cyclable 2014, vont commencer le 4 mai. On est ici sur un investissement de l’ordre de 443.529 € TVAC. Ces travaux concernent le réaménagement de la liaison cyclable quai du Luchet d’Antoing, Vifquin et Saint-Brice. Ils visent aussi la zone 30 du centre-ville à travers l’installation de panneaux, de marquages… La liaison cyclable entre le Carrefour du Viaduc, le boulevard Eisenhower et la chaussée d’Audenarde va être clarifiée pour améliorer la sécurité des usagers. Dans ces projets, épinglons aussi l’aménagement d’une rue cyclable sur la latérale de la drève de Maire dans le sens Froyennes-Tournai. C’est une première. Ces travaux portent aussi sur la mise en place de sens uniques limités, ainsi que sur l’aménagement du quai des Vicinaux.