Titre obligatoire

Emissions à venir

sept
20
jeu
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
sept 20 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
sept 20 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.
13:00 LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
sept 20 @ 13:00
LES TUBES DANS LA RADIO - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]

View Calendar

Opération anti-terroriste à Schaerbeek: le suspect neutralisé à un arrêt de bus serait « un gros poisson »


Opération anti-terroriste à Schaerbeek: « J’ai vu trois policiers armés qui visaient quelqu’un, puis j’ai entendu deux détonations »RTL a reçu le témoignage d’un riverain qui assistait à une opération anti-terroriste à Schaerbeek aux alentours de la place Meiser, en début d’après-midi. « La police a mené une opération envers une personne à un arrêt de tram. Elle a sommé la personne de lever sa veste, sans doute pour voir si elle disposait ou pas d’une ceinture explosive. Plusieurs détonations ont été entendues. On ignore si la personne est blessée ou s’il s’agissait d’un tir de sommation. La personne est en tout cas allongée mais parle aux policiers », dit-il. Un témoin a vu un robot du service de déminage inspecter l’homme à terre. Vers 14h30, le suspect avait été évacué. Il s’agirait d’un « gros poisson » selon nos sources. L’homme était surveillé par la police depuis un certain temps. Selon un témoin, les policiers ont tiré sur la personne en brisant la vitre de l’arrêt de tram. Au total, deux personnes ont été blessées et emmenées à l’hôpital.Sur des images de l’intervention policière, on voit les unités spéciales évacuer un enfant qui se trouvait sans doute à côté du suspect abattu à l’arrêt de tram.

De son côté, l’agence Belga rapportait que les unités spéciales de la police fédérale avaient pénétré vendredi en début d’après-midi dans une habitation de Schaerbeek. Une explosion avait pu être entendue au début de l’intervention. Les environs avaient été fermés, encerclés par des agents lourdement armés et des camions militaires. Le service de déminage de l’armée était également sur place. Des équipes de la police locale sont sur les lieux de l’opération, mais elles ne semblaient pas être intervenues dans un premier temps.

Les alentours de la place Meiser sont complètement barrés et un large périmètre de sécurité a été établi, a constaté un journaliste de l’AFP. Vers 14h30, notre journaliste sur place entendait une détonation. Par ailleurs, l’homme à terre à l’arrêt de bus avait été évacué.

L’opération antiterroriste en cours vendredi est liée à l’enquête sur le projet d’attentat en France déjoué jeudi avec l’interpellation d’un jihadiste présumé, a-t-on appris vendredi de sources policières françaises. Reda Kriket, 34 ans, a été interpellé jeudi à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) pour un projet d’attentat en France. Plusieurs fusils d’assaut, dont des kalachnikovs, et des explosifs, dont du TATP, ont été retrouvés dans un appartement d’Argenteuil (Val-d’Oise) qu’il occupait.

Ces perquisitions se déroulent trois jours après les attentats qui ont fait 31 morts et 300 blessés mardi à l’aéroport et dans le métro de la capitale belge.

pica

(c) Photos prises par Manon et envoyée à RTL info
perquia4

Opération anti-terroriste à Schaerbeek ce vendredi matin avec tir ( vidéo )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 25 mars 2016

TERRORISME en Belgique – Suspect à identifier

La police cherche à identifier cet homme. Il est suspecté d’avoir commis l’attentat à l’aéroport de Zaventem le mardi 22 mars 2016.
Si vous reconnaissez cet individu ou si vous avez des informations concernant cet attentat, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300.
Discrétion assurée
Publié le 22/03/2016 à la requête du des autorités judiciaires.

4e684e0e9359b1da2729b86baf0d740b

Lien vers l’avis de recherche et la photo.

Témoignages
Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.
Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.
________________________________________

Avis de recherche d'un terroriste suite aux attentats de Bruxelles.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 23 mars 2016

L’ASSOCIATION MUSULMANE AHMADIYYA DE BELGIQUE CONDAMNE SANS RESERVE LES ATTAQUES TERRORISTES

L’ASSOCIATION MUSULMANE AHMADIYYA DE BELGIQUE CONDAMNE SANS RESERVE LES ATTAQUES TERRORISTES QUI ONT EU LIEU EN BELGIQUE LE 22 MARS 2016 ET PRIE POUR LA PAIX DANS LE MONDE

ASSOCIATION MUSULMANE AHMADIYYA

L’Association musulmane Ahmadiyya de Belgique condamne sans réserve les attaques terroristes sur la Belgique et offre ses sincères condoléances et solidarité à toutes les victimes de ces attaques. L’Association musulmane Ahmadiyya de Belgique espère que les auteurs de ces crimes contre l’humanité et tous ceux qui y sont impliqués seront punis conformément à la loi.
L’Association musulmane Ahmadiyya de Belgique condamne sans réserve les attaques terroristes sur la Belgique et offre ses sincères condoléances et solidarité à toutes les victimes de ces attaques. L’Association musulmane Ahmadiyya de Belgique espère que les auteurs de ces crimes contre l’humanité et tous ceux qui y sont impliqués seront punis conformément à la loi.
Le temps est venu pour toute la nation de s’unir contre le terrorisme, et de montrer que le terrorisme ne peut pas nous diviser. En tant que citoyens belges, nous sommes unis face à ces attaques terribles sur notre nation bien-aimée.
Nous sommes profondément choqués et attristés par les souffrances que subissent actuellement nos concitoyens. Nos prières sont avec les victimes, leurs familles, leurs amis et leurs proches.
Au nom de tous les membres de la communauté musulmane Ahmadiyya en Belgique, nous offrons nos services aux autorités belges de quelque manière que nous puissions être utiles durant cette période difficile.
L’Association Musulmane Ahmadiyya de Belgique réitère la prière de Sa Sainteté le Calife:
« Puisse Allah le Tout-Puissant faire en sorte que le monde soit libéré de toutes formes de désordre et que cette situation actuelle de conflit se transforme en un état de paix et d’harmonie. »

Source : Belga

 

Les musulmans aussi se retournent contre l'EI

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 23 mars 2016

Tournai et la Belgique en deuil

Comme partout ailleurs en Belgique, intense émotion à la Ville de Tournai en ce jour funeste.

Tournai hotel de ville

Les mandataires politiques et le personnel de la Ville de Tournai présentent leurs condoléances émues aux familles et proches des victimes des attentats de Bruxelles. Ils souhaitent aussi beaucoup de courage à toutes les personnes qui ont été blessées et à toutes les autres qui ont assisté de près ou de loin à ce drame, tant à Bruxelles qu’à Zaventem.
A l’Hôtel de Ville, le drapeau belge a été mis en berne comme sur les autres bâtiments et monuments communaux. Un registre de condoléances sera ouvert dès ce mercredi 23 mars 2016 à 9h à l’Hôtel de Ville de Tournai. D’autres actions symboliques sont également envisagées à Tournai dans les prochains jours. Nous vous les communiquerons le plus rapidement possible.

 

La Belgique en deuil, Tournai également.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 23 mars 2016

Attentats à Bruxelles: Appel aux dons de sang

Suite aux événements, plusieurs hôpitaux dont l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles appellent aux dons de sang
don de sang

Appel aux dons de sang suite aux attentats de Bruxelles.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 22 mars 2016

Attentats à Bruxelles , explosion il y a quelques minutes rue de la loi

Une nouvelle explosion vient de se faire entendre dans le quartier Schumann il y a quelques minutes.

Belga l’annoncait sur le coup de 11h30 : une nouvelle explosion était entendue dans le quartier de la rue de La Loi. Le parc royal a également été évacué ! L’origine de cette explosion est le fruit du travail des démineurs sur un colis suspect.

Pour suite des infos quelques photos de la capitale.

Bilan à Maelbeek : 15 morts, 10 blessés critiques, 45 blessés (source: STIB)

 

12322710_10153649564377981_7483324973951302056_o1474495_10153649491737981_3077183812447319045_n  12841145_10153649570477981_4369694954242582294_o 10561558_10153649717637981_5137013484016352375_n

Vidéo d’une des explosions

Pray For Bruxelles EN DIRECT – #Bruxelles : La vidéo au moment de la première explosion #Horrible

Posté par Paris sur mardi 22 mars 2016

 

Le métro à l’arrêt à Bruxelles, explosion à la station Maelbeek

maalbeek

La STIB annonce l’évacuation du métro , les métros sont tous à l’arrêt suite à des explosions à la station Maelbeek.

Il y aurait également une autre explosion à la station Schumann.

Toutes les stations de métro sont fermées ainsi que la gare Centrale.

L’alerte sur le pays est passée au niveau 4, niveau maximum sur la totalité de la Belgique.

Un conseil des ministres d’urgence est en cours; ne fallait-il pas passer en alerte de niveau 4 suite à l’arrestation de Salah Abdeslam ?

22 mars 2016

 

La Belgique sous les attentats terroristes.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 22 mars 2016

Explosions à Zaventem ! ( vidéo )

maj 9h27

Une double explosion a eu lieu peu avant 8h à Zaventem à l’aéroport de Brussels Airport.
On ignore l’origine de l’explosion et s’il y a des victimes.
Plusieurs témoignages évoquent des blessés et des morts.

Une explosion se serait produite également dans la station de métro Maelbeek dans le quartier européens.

Les métros sont à l’arrêt , et les stations sont toutes en cours d’évacuation.

Serait-on dans un remake de Paris en Novembre ?
zaventem explosions

 

Salah Abdeslam est arrêté et blessé

Salah Abdeslam a été arrêté au cours d’une opération de police à Molenbeek. Au bout d’une après-midi folle, le Premier ministre Charles Michel, François Hollande à ses côtés, a annoncé l’arrestation de l’ennemi public n°1, dernier survivant des terroristes qui ont semé la mort à Paris, le 13 novembre dernier. Trois suspects au total ont été arrêtés.

Opération policière à Molenbeek : résumé des évènements

Une dizaine de coups de feu ainsi que des jets de grenade avaient été entendus dans la rue des Quatre Vents en milieu d’après-midi. Le quartier a été rapidement bouclé. « En un coup il y a eu un mouvement de panique, il y a eu des cris, qui ont été entendus. Puis il y a eu une course dans cette rue, un homme courait, les unités spéciales étaient juste derrière lui, elles ont tiré à plusieurs reprises dans la direction de cet homme, l’homme est tombé par terre au coin de la rue, à à peine 100 mètres de nous, tout cela sous nos yeux. C’était assez impressionnant et choquant. Ça a été très rapide. L’opération s’est ensuite un peu calmée, puis une ambulance est arrivée directement sur les lieux, quelques minutes après, un camion de pompiers aussi « , a déclaré notre journaliste, au moment de l’échange de tirs.

Trois hommes ont été interpellés. Parmi eux: SALAH ABDESLAM, blessé à la jambe. Il a été évacué en ambulance peu après 18h. Son arrestation survient au lendemain des funérailles de son frère Brahim à Bruxelles, un des kamikazes des attentats de Paris. L’autre individu arrêté serait Soufyane Kayal, lié à Mohamed Belkaid, tué lors de la fusillade à Forest. Mohamed Abrini, un suspect activement recherché, ne figure pas parmi les terroristes interpellés. Les deux blessés sont soignés à l’hôpital Saint-Pierre dans le centre de Bruxelles, un hôpital bien entendu sous haute surveillance.

Selon nos confrères du Soir, l’opération en cours était initialement prévue ce samedi mais aurait été avancée à aujourd’hui suite aux révélations ce vendredi après-midi dans les médias de l’ADN de Salah Abdeslam retrouvé dans l’appartement à Forest. Selon nos confrères de France 2, un homme aurait communiqué la planque de Salah Abdeslam ce matin à la police. Et selon nos confrères de La Dernière Heure, les deux personnes arrêtées seraient les deux personnes qui avaient fui l’appartement perquisitionné mardi à Forest, rue du Dries. Toutes ces informations restent à confirmer.
Des opérations ont suivi l’arrestation de Salah Abdeslam

Vers 18h20, notre journaliste sur place constatait le départ d’une ambulance alors qu’une autre se trouvait toujours sur place. Peut-être était-on en train d’évacuer le deux blessés dont Salah Abdeslam.

Un homme au moins serait encore retranché. Un hélicoptère survolait la zone vendredi en fin d’après-midi, a constaté un journaliste de l’AFP. Vers 18h40 puis 18h50, on signalait de nouvelles détonations. Un peu plus tard, vers 19h, on assistait en plein direct dans le RTL info 19h à deux nouvelles explosions (voir image ci-dessous).

A 20h, il semblait que pas un policier n’avait, jusqu’à présent, été blessé dans les opérations anti-terroristes d’aujourd’hui.

Les équipes de police pliaient bagage vers 20h45. Le périmètre de sécurité érait levé, mis à part autour de la maison perquisitionnée, rue des Quatre-Vents. Plusieurs combis de policiers quittaient les lieux, tout comme l’hélicoptère de la police fédérale. Le périmètre de sécurité était fortement raccourci et n’entourait plus que la maison perquisitionnée, permettant à des riverains de regagner leur quartier.

explo

Selon certains médias, l’appartement de la rue des Quatre Vents où se trouvait Salah Abdeslam était un appartement communal occupé par la mère d’un ami de Salah Abdeslam.

Salah Abdeslam, 26 ans, Français d’origine marocaine, petit délinquant radicalisé habitant la commune populaire de Molenbeek, est soupçonné d’avoir eu au moins un rôle-clé de logisticien dans les attentats jihadistes qui ont fait 130 morts le 13 novembre à Paris. Il s’est évaporé dans la nature depuis son exfiltration de Paris par des proches le lendemain des attentats. La traque de l’homme le plus recherché d’Europe s’était soudain accélérée après la découverte de ses empreintes dans un appartement perquisitionné mardi dans la capitale belge.

Le Premier ministre a quitté le sommet européen en cours pour rejoindre précipitamment son bureau du 16 rue de la Loi. Il a été rejoint par le président français François Hollande en fin d’après-midi, probablement pour une allocution conjointe qui devrait survenir prochainement.



operationuuu

secours


Source :www.rtl.be

Salah Abdeslam est arrêté et blessé par la police

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 18 mars 2016

Il insulte et menace Charles Michel sur Facebook: il est convoqué par la police

Toute menace est prise au sérieux par les services du Premier ministre.

Toute menace est prise au sérieux par les services du Premier ministre. – © NICOLAS MAETERLINCK – BELGA

Facebook libère la parole et cela peut s’avérer particulièrement risqué. C’est ce qui est arrivé à Patrice (prénom d’emprunt), habitant la région de Liège. Le mois dernier, le jeune homme âgé de 20 ans est invité à se rendre à la police locale. Particulièrement calme dans la vie de tous les jours, Patrice, qui a coupé court à la consommation de produits psychotropes depuis deux ans, pense qu’il s’agit d’une convocation on ne peut plus banale. Mais une fois assis face à des enquêteurs bruxellois cette fois, il comprend que la rencontre sera moins tranquille.

« Honte à toi, tu vas nous le payer… »

« Là, un policier m’a expliqué que je suis convoqué parce que… j’ai menacé le Premier ministre Charles Michel. Je n’en revenais pas« , raconte Patrice à RTBF.be. Nous présentant son audition, il ajoute : « J’ai commencé à me demander à quel moment j’avais bien pu menacer le Premier ministre. » Mais la police a conservé une trace. « Le 24 juillet dernier, en commentaire d’un article sur la hausse de la TVA pour l’électricité passant de 6 à 21 %, j’ai écrit au sujet de Charles Michel : ‘Honte à toi, tu vas nous le payer trou du cul !’« . Une menace comme on peut en lire des centaines sur les réseaux sociaux, visant aussi bien des anonymes que des personnalités connues. Sauf qu’ici, elle vise le premier personnage politique de l’État belge et elle a été postée sur la page Facebook de ce dernier. Certes, en juillet 2015, la menace terroriste n’était pas aussi marquée qu’aujourd’hui. Mais au plus haut sommet des institutions, on ne souhaite pas jouer avec la sécurité.

Une réaction à chaud

Dans sa déposition, Patrice reconnaît rapidement être l’auteur du commentaire. « Vous me demandez dans quelles circonstances j’ai publié ce message« , peut on lire dans le document. « Je vous dis que Monsieur Michel enterre le pays ! Je ne trouve pas normal ce qu’il fait. Je n’ai plus de travail (…). C’est normal que je réagisse comme ça. J’ai eu une réaction à chaud, mais c’est certain que je n’ai pas l’intention de lui faire du mal. »

En tout cas, au terme de l’audition, Patrice a été pris en photo « et on a pris mes empreintes, comme si j’étais un tueur« , raconte-t-il. « Je n’ai quand même pas une tête de terroriste. »

Patrice dit aussi de ne pas être le seul à avoir été convoqué. « Un ami a également été auditionné par la police« , consécutivement à une menace du même type. La suite ? Les auditions seront analysés par le parquet, qui décidera de poursuivre ou pas. « Je ne peux pas imaginer que la police perde du temps à ce genre de futilités« , peste Patrice. « J’ai déjà insulté d’autres politiques sur Facebook. Et pourtant, je n’ai jamais été inquiété. » Désormais, comme il l’a déclaré à la police, Patrice sera plus prudent dans ses commentaires sur Internet.

Suivi systématique

Car au cabinet du Premier ministre et auprès de services de sécurité, on ne rigole pas avec les menaces sur les réseaux sociaux. Le cabinet ne souhaite pas confirmer la plainte visant le Liégeois ni commenter la procédure. Mais le porte-parole de Charles Michel explique que « la police lance un suivi systématique en cas de menace proférée contre le Premier ministre« . On le sait : celui-ci a déjà fait l’objet de menaces de mort. « Les services de sécurité veillent. »

Source : rtbf.be

Il traite le premier ministre et se fait ficher, le parquet décidera de poursuivre ou non.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 13 mars 2016