Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
18
jeu
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
oct 18 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
oct 18 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.

View Calendar

26 enlèvements d’enfants ont été recensés en Belgique en 2014 !

Le cas de la petite Chloé qui a été enlevée et tuée ce mercredi à Calais, n’est pas sans rappeler d’autres trop nombreux cas d’enlèvements d’enfants chez nous…

enlèvement enfants

En effet, selon des chiffres de Child Focus rapportés par la DH, sur l’année 2014, 35 dossiers d’enlèvements ont été dénombrés, dont 26 cas sont des enlèvements effectifs, une tentative (par un tiers inconnu) et huit dossiers ouverts à titre préventif.

Parmi les 26 cas d’enlèvements effectifs, deux sont l’acte de tiers inconnus et les 24 autres enlèvements effectifs ont été commis par des tiers connus, ce qui englobe les personnes proches du jeune telles que les parents biologiques dépossédés de leur droit ou alors des membres de la famille qui n’ont pas l’autorité parentale sur l’enfant concerné.

Pour les enfants concernés par ces enlèvements durant l’année 2014, plus de la moitié des cas sont des enfants de moins de 13 ans. Le directeur de la communication chez Child Focus précise même : « Un tiers d’entre eux étaient de jeunes adultes et 10% étaient âgés de 14 à 17 ans. »

Il profita de « l’occasion » pour donner quelques conseils aux parents , afin d’adopter la bonne attitude vis-à-vis de leurs enfants. Pour lui, il ne faut « surtout pas tomber dans la panique ! » car « des cas survenus comme à Calais restent extrêmement rares. La mauvaise réaction serait de dire à son enfant qu’il faut se méfier de tous les inconnus car tous les inconnus ne sont pas dangereux. Stresser un enfant avec cela, ça serait lui faire plus de mal que de bien. » Le seul conseil qui vaille vraiment la peine d’être donné à son enfant, c’est : « si on lui fait quelque chose qui le dérange, il doit hurler très fort » conclut Dirk Depover.

En 2014, 26 enlèvements d’enfants en Belgique : Child Focus donne des conseils pour les parents inquiets !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 17 avril 2015

La patronne de Proximus a gagné 776 000 euros en 2014 !

776 208 euros : voilà la somme qu’à déjà touché Dominique Leroy, patronne de Proximus, pour l’année 2014 tout en sachant que deux bonus devraient encore se rajouter à ce beau pactole.

Dominique Leroy

C’est ce qu’a annoncé Alexander De Croo (Open VLD) à la Chambre, en réponse à une question de Raoul Hedebouw (PTB) et qui est rapporté par le Nord Eclair. En effet son salaire se divise comme ceci : la patronne de Proximus a touché l’année passée 483 696 euros de salaire fixe. À cela s’ajoute 162 068 euros en avantages de pension et 11 494 euros pour d’autres avantages divers. Enfin, elle empoche aussi une rémunération variable qui dépend des performances de l’entreprise de téléphonie qui s’élève à 118 950 euros et qui lui a donc permis d’avoir comme acquis 776 208 euros.

Une somme qui risque donc d’en choquer plus d’un, mais qui reste bien inférieure aux émoluments de Didier Bellens qui avait touché en 2013, pour sa part, la modique somme d’1,71 millions d’euros ! Dominique Leroy est la mieux payée au niveau des entreprises publiques devant Koen Van Gerven (bpost) qui touche plus de 474 000 euros et Jo Cornu de la SNCB avec 290 000 euros.

Mais ces salaires restent tout de même dérisoires quand on s’attarde un peu sur les salaires touchés dans le privé. En effet, Roch Deliveux de l’UCB touche pas moins de 4,28 millions d’euros par an comme le signale l’Echo !

Pour les managers des entreprises publiques belges, un plafond de 290 000 euros de rémunération est imposé, mais pourquoi seuls Proximus et bpost n’y sont-ils pas confrontés ? Tout simplement parce que ces deux entreprises sont cotées en bourse ! Avec pour but d’attirer de grands formats en les aguichant avec de gros salaires…

Un salaire mirobolant pour Dominique Leroy, la patronne de Proximus !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 17 avril 2015

Quels sont les grands chantiers prévus sur les routes de Wallonie ?

C’est presque devenu une tradition annuelle, les travaux routiers sont prêts à faire leur retour sur les routes wallonnes. Petit tour d’horizon de ce que le printemps et l’été nous réservent.

chantiers

De grands bouleversements seront à prévoir à travers toute la Wallonie. Le ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière Maxime Prévot et la Sofico ont mis en garde les conducteurs contre les chantiers à venir. Il faudra adapter son temps de conduite en fonction des travaux.

Au nombre de 17, les chantiers constituent la dernière phase d’un plan de réhabilitation du réseau routier wallon débuté en 2010 par Benoît Lutgen. Si certains ne dureront que quelques mois, d’autres plus important pourraient s’étendre jusque 2017. Entre-temps, un nouveau plan visant le développement des infrastructures wallonnes sera lancé en 2016 et devrait durer jusqu’en 2019.

La Société wallonne de Financement complémentaire des infrastructures et la Banque européenne d’Investissement vont financer ces chantiers qui devraient s’élever à quelques 500 millions d’euros.

Ces travaux auront lieu sur le réseau structurant, autrement dit, les artères principales du réseau wallon, soit les autoroutes et nationales deux fois deux bandes. Pratiquement tous les grands axes seront touchés par ces travaux. Parmi les plus importants, on notera des travaux sur la E411 à Aische-en-refail, ou encore sur la E42 entre Kain et Lamain, et entre Gosselies et Fleurus. Le viaduc de Herstal sur la E40 et celui de Wauthier Braine sur la E19 vont être restaurés en profondeur.

Voici en détail la liste des chantiers attendus :

A Aische-en-Refail, sur la E411/A4, la rénovation « en profondeur » de la chaussée sur 4 km, en direction de Bruxelles, se poursuit durant l’été. Le chantier devrait être cloturé pour septembre 2015 si les conditions météo le permettent. Sur le même axe et dans la même direction, la réhabilitation d’un tronçon de 9 km entre Wellin et Rochefort est également en cours, et ce au moins jusqu’à l’hiver prochain.

Encore à plus long terme, jusque début 2017 au moins, la réhabilitation des tronçons Froyennes – Lamain (7,5 km vers la France) et Lamain – Kain (8,5 km vers Bruxelles) a été entamée dernièrement sur la E42/A8. La première phase du chantier, actuellement en cours, s’étend de l’échangeur N°34 Froyennes à l’échangeur de Marquain A8/A17 en direction de la France.

Un autre chantier concerne le pont de La Louvière. Sur la E42/A15 entre Courcelles et Viesville, en direction de Liège, 5 kilomètres doivent faire l’objet d’une mise à neuf, mais la date de début des travaux doit encore être fixée, prochainement. Sur la N90 à Floreffe, la chaussée et le Carrefour des Tourettes sont déjà en phase de lifting, et le chantier se terminera durant l’été.

Parmi les chantiers qui reprennent ce printemps et auront inévitablement des conséquences pour les automobilistes de l’été, il y a les travaux du viaduc de Beez (E411/A4), qui doit subir une mise en peinture anticorrosion dans le sens vers Bruxelles, ainsi qu’un placement de glissières de sécurité. La première opération devrait se terminer durant l’été, la seconde à l’automne.

Les deuxième et troisième phases de rénovation d’un important tronçon de la E42/A15 sont prévues ce printemps et cet été, respectivement entre Gosselies et Fleurus et entre Fleurus et Sambreville, dans le sens Mons-Namur. Le chantier avait débuté durant l’été 2014. Sur la E40/A3, la sécurisation et la mise à neuf des accès et sorties 36 (Blégny), à Barchon, reprennent également. Les travaux entrent dans leur dernière phase et se clotûreront à l’été.

Sur le R0 et l’E19/A7, la poursuite d’un chantier d’abattage d’arbres et de remplacement de glissières de sécurité débuté en avril 2014, sur un tronçon de 23 kilomètres entre la région flamande et Familleureux, doit avoir lieu. Le dernier tronçon, entre l’aire autoroutière d’Orival (Station Total) et Arquennes, sera au centre des travaux durant un mois, dès la fin avril. En avril également, et ce jusqu’à l’été, reprennent les travaux de revêtement et d’étanchéité du pont surplombant la ligne SNCB 117, à Seneffe.

Finalement, les chantiers principaux comptent également les travaux qui ont commencé avant 2015 et n’ont pas été interrompus durant l’hiver. Il s’agit des 3 viaducs de la E40/A3 à Herstal, du viaduc de Wauthier-Braine, des tronçons de N5 Philippeville-Samart et Somzee-Fraire, de la construction du contournement de Couvin et de la partie sud du R9 de Charleroi.

Des perturbations jusqu'en 2017, c'est ce que nous réservent les chantiers prévus sur les autoroutes wallonnes. Retrouvez la liste des travaux !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 17 avril 2015

Une jeune Mouscronnoise tuée sur le coup sur l’E403 !

Dans la nuit de mercredi à jeudi, quatre jeunes Mouscronnois ont eu un accident de voiture sur l’E403, à la hauteur de Moorsele. Trois des jeunes sont blessés à des degrés divers mais une des passagères, Lysiane, âgée de 20 ans, est décédée sur le coup.

Ambulance 4

L’accident aurait eu lieu vers 3 heures du matin mais les raisons du drame sont encore obscures. L’Opel blanche aurait quitté la chaussée avant de heurter la barrière de sécurité puis la berne centrale sous un pont de l’autoroute. Une partie de l’autoroute a été obstruée à la circulation en direction de Tournai.

L’accident a été particulièrement violent et c’est le côté passager qui aurait reçu le plus de dommages, place où était assise Lysiane qui a été éjectée du véhicule et est décédée sur le coup. Domiciliée à Paris, elle était l’amie des trois autres personnes présentes dans la voiture. Le Parquet a, lui, ouvert une enquête pour connaître les raisons précises de l’accident.

Selon le Nord Eclair, le conducteur serait toujours aux soins intensifs à l’hôpital AZ Delta de Roulers, même endroit où a été envoyé le passager avant dont la gravité de ses blessures est encore inconnue. Pour la passagère de derrière qui se situait juste à côté de Lysiane, elle serait hospitalisée à l’hôpital AZ Groeninge de Courtrai et elle serait sérieusement blessée. Selon le journal flamand du Nieuwsblad, le service de désincarcération du Midwest a dû intervenir pour la sortir de la voiture.

Lysiane, une jeune Mouscronnoise de 20 ans est décédée sur le coup suite à un accident de voiture sur l’E403.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 17 avril 2015

Deux journalistes risquent des sanctions pour avoir couvert des manifestations !

Deux journalistes flamands se voient reprochés des faits qui se sont produits les 2 et 25 mars. Les deux hommes ont couvert des manifestations interdites à Anvers et risquent des sanctions communales.

press

Le mouvement Pegida (« patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident) a organisé illégalement une manifestation le 2 mars dernier. Un journaliste de « Zoomin.tv » était présent lors du rassemblement afin d’en rendre compte à sa rédaction. La police présente sur place a interpellé l’homme qui a fait valoir son droit à liberté de l’information. Il était en possession d’une carte de presse « stagiaire » reconnue par la VVJ, l’association flamande des journalistes.

Le second événement s’est produit le 25 mars quand Sacha Van Wiele, salarié au journal « Gazet van Antwerpen », s’est rendu à Anvers pour la manifestation de Movement-X. Le rassemblement avait pour but d’exprimer le mécontentement des manifestants suite aux propos tenus par Bart de Wever sur les Berbères. À nouveau, la police a appréhendé le journaliste titulaire d’une carte de presse professionnelle qui a failli être arrêté par des agents de la réserve fédérale.

Dans les deux cas, les hommes ont été appréhendés administrativement alors qu’ils étaient en règle. Ces deux journalistes font partie d’organes de presse différente et avaient le droit de couvrir ces manifestations, en attestent leurs cartes de presse. La VVJ a déjà fait part de son mécontentement au ministre de l’Intérieur, à la direction de la police fédérale et à la police locale d’Anvers tout en ajoutant espérer qu’une simple erreur administrative est à l’origine de ces malentendus.

Pour l’heure, Sacha Van Wiele a indiqué qu’il allait contester son amende.

Alors qu'ils faisaient leur travail de journalistes, ces deux hommes sont menacés de sanction !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 17 avril 2015

Anonymous affirme avoir identifié le responsable des cyberattaques sur les medias belges

Anonymous affirme que c’est un adolescent qui a piraté les medias belges.

Anonymous mets les choses au point et aide la crime unit.

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015

À Liège, un assassin condamné à la perpétuité est en fuite !

Un Liégeois de 43 ans, Gérard Flament serait en fuite alors qu’il avait écopé d’une peine de réclusion criminelle à perpétuité devant la cour d’assises de Liège. Il se serait actuellement réfugié du côté du Sud de la France.

Liège

Le Liégeois avait été condamné en avril 2002 à la perpétuité par la cour d’assises de Liège pour assassinat sur un serveur d’un club de billard de Verviers alors qu’il tentait de voler la caisse de l’établissement en compagnie d’un complice. L’auteur du crime avait abattu la victime d’une balle de calibre 357 magnum en pleine tête.

Les faits avaient été entièrement filmés par une caméra de surveillance, permettant ainsi de retrouver les tueurs, dont Gérard Flament qui était le principal auteur des faits. Son complice, qui avait lui aussi été retrouvé, avait été condamné pour vol avec circonstance aggravante de meurtre à 10 ans de prison rapporte la DH.

Quant à Gérard Flament, alors qu’il avait purgé une partie de sa peine, il avait bénéficié d’une libération sous conditions mais il n’avait pas respecté ces conditions et il avait été impliqué dans des faits de violences conjugales. Il avait alors dû réintégrer la prison de Lantin.

Dans le courant du mois de mars de cette année, il avait ensuite bénéficié d’une première permission de sortie et c’est lors de cette première permission que l’homme aurait pris la fuite. L’homme est actuellement recherché et il serait du côté du Sud de la France.

Un liégeois accusé d’assassinat et condamné à la perpétuité est en fuite du côté du Sud de la France !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015

Les jeunes créateurs d’entreprises mis à l’honneur !

Dans le CCI mag’ du mois d’avril , on a pu découvrir le BRYO, un  programme d’accompagnement  transfrontalier pour jeunes créateurs d’entreprises en France et en Belgique. Un portrait dressé par Camille Desauvage.

ccimag-ouest-avril2015

BRYO signifie « BRight & YOung »  (« jeunes et brillants ») et a été éveloppé en Flandre. Depuis 2007, le programme  est à l’origine de la création d’une cinquantaine  d’entreprises par an. Le programme  Bryo Crossborder  est organisé  conjointement par la CCI Grand Lille, VOKA West  Vlaanderen (Flandre Occidentale) et la CCI Wallonie Picarde. La seconde édition du programme  a démarré fin janvier 2015, à Villeneuve d’Ascq.

Cette année, le projet rassemble 9 start-ups  françaises, 8 flamandes et une wallonne autour  d’une même table. Les participants aborderont  différentes thématiques lors de 6 sessions de  travail qui sont organisées à raison d’une soirée  par mois pendant 6 mois. Les thèmes sont aussi diversifiés que la levée  de fonds, le développement commercial, les  réseaux, les aspects juridiques… et sont bien  entendu abordés sous l’angle transfrontalier.

Les réunions sont organisées dans des endroits emblématiques du territoire et rassemblent  jeunes entrepreneurs, entrepreneurs expérimentés et experts du sujet traité. L’objectif est  de booster les collaborations transfrontalières  au niveau des start-ups en organisant un  networking intensif entre les participants et les  acteurs du domaine. Ce projet transfrontalier  dédié aux start-ups est une initiative unique en  son genre sur le territoire eurométropolitain.

Un octogénaire retrouvé mort dans un étang à Surice !

Ce mercredi en début de soirée, un octogénaire a été retrouvé noyé dans un étang de la Vignette à Surice, dans la province de Namur.

ambulance namur

Selon les premiers éléments de l’enquête, il pourrait s’agir d’un accident suite à un malaise. L’homme avait l’habitude de se promener seul dans le village.

Les proches de la victime et certains villageois avaient déjà organisé une battue dès 18H30, c’est peu de temps après que l’homme a été retrouvé noyé dans un étang.

Un homme de 80 ans a été retrouvé noyé dans un étang à Surice, dans la région Namuroise !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015

Une jeune wallonne de 12 ans se suicide !

Jeudi dernier, Morgane, une jeune liégeoise de 12 ans, s’est suicidée dans la maison familiale de La Malbaie, au Quebec.

Quebec

L’école secondaire Le Plateau où était inscrite Morgane est sous le choc après l’annonce du suicide de la jeune fille. Originaire de la région liégeoise, l’adolescente vivait au Quebec avec sa soeur et ses parents depuis plus de dix ans.

La presse québecoise est également sous le choc. Même le journal le plus lu dans le pays, « Le Journal de Quebec » a publié en une : « Une communauté bouleversée par un suicide. »

Rien ne laissait présager ce terrible drame : Morgane avait un sourire contagieux, aimait le sport et avait de nombreux amis selon les témoignages de proches. Ses amis n’ont d’ailleurs pas tardé à laisser de nombreux messages sur sa page Facebook.

Néanmoins, alors que le Facebook de la jeune fille semble être comparable aux Facebook des autres jeunes filles de son âge, une photo intrigue : celle d’une rose dans la neige maculée de sang accompagnée d’un petit texte : « Laissez faire, vous n’avez pas le sens du romantisme. »

La Sûreté du Quebec (SQ) qui enquête sur la mort de la jeune fille précise qu’elle ne subissait pas d’intimidation, le porte-parole de la SQ signale toutefois que « c’est plutôt une conjoncture d’événements, de plusieurs conflits de différents niveaux et dans différentes sphères de sa vie. »

Même si le suicide chez les jeunes est rare, cet acte ajouté à celui du jeune garçon de 11 ans à Namur démontre tout de même que malheureusement, certaines familles s’y retrouvent parfois confrontées…

À 12 ans, une jeune liégeoise se donne la mort à La Malbaie, au Quebec.

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015