Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
24
ven
2017
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
nov 24 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.
20:00 Au delà du Mystère – Jasmine et ...
Au delà du Mystère – Jasmine et ...
nov 24 @ 20:00
Au delà du Mystère - Jasmine et Wallace
Au delà du Mystère – Vendredi 20h à minuit Le vendredi de 20h à minuit Wallace et son équipe répondent à vos questions  Les médiums vous répondent en direct sur vos doutes, vos angoisses, vos[...]
nov
25
sam
2017
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
nov 25 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

AC/DC vient en Belgique en 2016!

Le groupe australien viendrait donc jouer sur le site de Werchter le 16 mai prochain

Les tickets sont pourtant bientôt en vente: https://www.proximusgoformusic.be/

Le « Rock Or Bust Tour » d’AC/DC s’offre une suite! Le groupe annonçait hier une série de concerts aux Etats-Unis au printemps 2016. Aujourd’hui ce sont des dates en Europe qui viennent s’ajouter. Et oui, la Belgique figure à nouveau au planning des rockers! AC/DC se produira au Parc du Festival de Werchter le lundi 16 mai (Pentecôte). Cette année, le groupe a déjà donné un concert archi-comble au parc du festival de Stenehei à Dessel. Les tickets pour ce concert d’AC/DC s’étaient vendus en moins de deux heures. La prévente pour ce concert à Werchter débutera le vendredi 18 décembre à 9h30.

Rock ‘n Roll. C’est ce qu’évoque AC/DC. C’est à Sydney (Australie) en 1973, que les frères Angus et Malcolm Young créent le goupe. Et cela fait à présent 42 ans qu’AC/DC écrit l’histoire de la musique. Le groupe a vendu plus de 200 millions d’albums à travers le monde. Avec plus de 50 (!) millions de copies écoulées à ce jour, Back in Black (1980) est l’une des meilleures ventes d’album jamais réalisée. AC/DC est évidemment considéré comme l’un des meilleurs groupes de rock. Et c’est donc tout logiquement que le groupe intègre le Rock and Roll Hall of Fame en 2003.

Fin de l’année dernière sortait Rock Or Bust, le dernier album d’AC/DC. Depuis, Ils ont ouvert les 57e Grammy Awards, donné 28 concerts en Europe, 14 aux Etats-Unis et 11 en Australie et en Nouvelle-Zélande. Et ce n’est pas fini… Le lundi 16 mai, le groupe viendra interpréter ses nouveaux morceaux et ses plus grands tubes au Parc du Festival de Werchter! Un concert dans la plus pure tradition d’AC/DC. Let there be rock!

La prévente pour ce concert débute le vendredi 18 décembre à 9h30.

Prix des tickets
Le prix des tickets est de 88 euros, frais de service et contribution de mobilité inclus.

Attention: La vente des tickets est limitée à 8 tickets par personne.

AC/DC European Tour Dates

Date City Venue
5/7/16 Lisbon, Portgual Passeio Martimo De Alge
5/14/16 Werchter,Belgium
5/13/16 Marseille, France Stade Velodrome
5/19/16 Vienna, Austria Ernst-Happel Stadium
5/22/16 Prague, Czech Republic Letnany Airport
5/26/16 Hamburg, Germany Volksparkstadion
5/29/16 Berne, Switzerland Stade de Suisse
6/1/16 Leipzig, Germany Red Bull Arena​
6/4/16 Queen Elizabeth Olympic Park, London​ The Stadium​
6/9/16 Manchester, England Etihad Stadium​
6/12/16 Aarhus, Denmark Ceres Park

 

AC/DC en Mai 2016 ! ticket en vente dès le 18/12

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 15 décembre 2015

Game of Thrones Saison 6 : Greenpeace réinvente l’histoire et appelle aux dons dans un spot surprenant !

Greenpeace conquit Westeros ! A quelques mois du lancement de Game of Thornes Saison 6, l’organisation lance une récolte de fonds indispensable à la venue de l’hiver.
greenpeace teaser winter

Gotcha ! Eh non, HBO n’a pas sorti de terrible teaser déprogrammant la sixième saison de Game of Thrones ! A l’origine de cette superbe supercherie, c’est en fait l’organisation internationale Greenpeace qui s’empare du Royaume des Sept Couronnes et du Trône de Fer pour tous nous inviter, nous, vous meltynautes et tous vos proches, à sacrifier votre huitième séance de Star Wars, le Réveil de la Force pour la bonne cause ! Que serait donc Game of Thrones si l’hiver ne venait jamais ? Les marcheurs blancs seraient-ils aussi terrifiants s’ils disparaissaient dans un petit plouf ? C’est bien simple, le monde ne serait plus le même si l’homme n’empêchait pas le réchauffement climatique et la fonte des glaces, et c’est à travers un spot publicitaire superbement réalisé que Greenpeace parle à la jeune génération ! « Quelques degrés de plus, ça change toute l’histoire. La fonte des glaces n’est qu’une des conséquences du dérèglement climatique qui menace notre planète », explique ce spot, invitant chacun d’entre nous à faire un don à Greenpeace sur le site winterisnotcoming.org.

Superbe appel de Greenpeace face au réchauffement climatique.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 15 décembre 2015

Enfin d’excellentes nouvelles des négociations sur le climat de Paris!

Une coalition de plus de 100 pays, formée en secret il y a plus de six mois, vient de se révéler au grand jour et d’annoncer défendre un accord international ambitieux!

18232_Modi2_1_460x230

Mais à moins que la Chine, l’Afrique du Sud, le Brésil et l’Inde ne se rallient à cet objectif, l’accord dont nous avons besoin pour parvenir à 100% d’énergies renouvelables ne sera pas adopté.

Il nous reste 48h pour leur faire savoir que les citoyens du monde entier souhaitent qu’ils rallient cet ambitieux effort. Si la pression est assez forte, le Brésil, la Chine et l’Afrique du Sud pourraient rejoindre les défenseurs d’un accord, et l’Inde pourrait cesser de traîner les pieds. Tous se rendraient compte qu’ils pourraient être tenus responsables en cas d’échec.

Voilà comment décrocher un accord à Paris! Signez cet appel urgent et faites passer le mot: toutes les 10 000 signatures, les délégations de ces quatre pays recevront un SMS leur rappelant que le monde entier attend qu’ils défendent un accord mettant la planète sur la voie de 100% d’énergies renouvelables:

https://secure.avaaz.org/fr/coalition_of_ambition_11/?bURJYab&v=70714&cl=9131990679

Cette coalition, lancée par les Îles Marshall, rassemble plus de la moitié des pays du globe. Elle compte 79 pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine ainsi que les États-Unis et des grands pays pollueurs de l’Union européenne. Elle défend 100% d’énergies renouvelables, appelle à des financements pour accompagner la transition des pays les plus pauvres et demande l’instauration de règles strictes obligeant chaque pays à rendre des comptes et à accroître ses engagements au fil du temps.

À ce jour, toutes les tentatives pour obtenir un accord ont échoué du fait de la division entre les pays les plus pollueurs et les pays qui estiment être les moins responsables de cette crise. Mais cette nouvelle alliance les a rapprochés: le financement de la transition énergétique relèverait principalement de la responsabilité des pollueurs, ce qui est normal, mais leur proposition fait en sorte que le monde entier s’engage vers une décarbonisation de nos économies.

En aidant ce nouveau groupe à convaincre d’autres pays influents de les rejoindre, nous aurions une chance d’obtenir un accord solide et efficace pour 100% d’énergies renouvelables.

L’Inde veut continuer à brûler du charbon, mais la Chine est déjà en train de montrer au monde le chemin des énergies renouvelables. De son côté, le Brésil souscrit à des objectifs nationaux très ambitieux pour sa transition vers des énergies propres. Il n’y a donc aucune raison qu’ils refusent un accord qui permettrait au monde entier de leur emboîter le pas. Ils prétendent qu’ils ne peuvent pas fixer d’objectifs qui ne reflètent pas les intérêts des plus pauvres; mais l’Angola, représentant les 48 pays les plus vulnérables, fait partie de la coalition.

Si nous nous rassemblons maintenant, et invitons tous ceux que nous connaissons à signer, nous pouvons créer une véritable symphonie de sonneries de portables au coeur des négociations et toucher directement ceux qui ont le pouvoir de signer ou de rejeter un accord. Jusqu’alors, nous ne sommes jamais allés aussi loin que l’envoi de SMS, mais cet accord, si précieux pour un avenir propre et sûr, est dans la balance. Rejoignez-nous maintenant:

https://secure.avaaz.org/fr/coalition_of_ambition_11/?bURJYab&v=70714&cl=9131990679
Notre mouvement a travaillé pendant huit ans pour obtenir cet accord. Ensemble, nous avons organisé les deux plus importantes Marches pour le Climat de l’Histoire, et avons fait résonner au Sommet de Paris le plus grand appel jamais lancé pour 100% d’énergies renouvelables. Alors que le temps passe et que les dernières heures fatidiques de négociations approchent, faisons en sorte que les voix de chacun d’entre nous ayant depuis des semaines marché, signé une pétition, envoyé un message ou un tweet, soient entendues au coeur même de la salle plénière.

 

Source : Avaaz

Pour plus d’informations:

La COP21 entre dans sa dernière ligne droite avec encore beaucoup de pain sur la planche (Le Libre Belgique)
http://www.lalibre.be/actu/planete/la-cop21-entre-dans-sa-derniere-ligne-droite-avec-encore-beaucoup-de-pain-sur-la-planche-5666c29235708494c95c9eef

“Nous n’avons ni plan B ni planète B” (Paris Match)
http://www.parismatch.com/Actu/International/Nous-n-avons-ni-plan-B-ni-planete-B-Sauver-la-Terre-Ban-Ki-Moon-792642

Comprendre la COP 21 en trois questions et dix chiffres (Outre-Mer 1ère)
http://www.la1ere.fr/2015/11/29/comprendre-la-cop-21-en-trois-questions-et-dix-chiffres-310437.html

COP21: John Kerry à Paris pour contribuer à un accord « ambitieux » sur le climat (France 24)
http://www.france24.com/fr/20151207-cop21-john-kerry-a-paris-contribuer-a-accord-ambitieux-le-climat

COP21: le groupe BASIC soutient un accord de Paris « global, équilibré, ambitieux et juridiquement contraignant » (Xinhuanet)
http://french.xinhuanet.com/2015-12/09/c_134897610.htm

À Paris, une coalition demande un accord ambitieux et contraignant (The Guardian, en anglais)
http://www.theguardian.com/environment/2015/dec/08/coalition-paris-push-for-binding-ambitious-climate-change-deal

Soutenez le combat pour le climat avec Avaaz !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 10 décembre 2015

Marine Le Pen présidente du FN se paye la tête de la Région Nord – Pas de Calais

Marine Le Pen est la grande gagnante de ce premier tour des élections dans la Région. Nier la réalité,  ne changerait rien. C’est un fait. Avec plus de 41 % des suffrages exprimés et même si près de 50 % des habitants de notre région ont boudé les urnes, la chef de file du Front National a rassemblé à peine moins de voix que Xavier Bertrand (Les Républicains) et Pierre de Saintignon (Parti Socialiste) réunis. Ce qui donne déjà une indication sur le second tour : c’est le report de voix des petits partis et éventuellement un sursaut de participation qui permettront peut-être à Xavier Bertrand de l’emporter face à Marine Le Pen au second tour.

Certes la victoire de Marine Le Pen est à relativiser : elle ne réalise que 22 % des voix des inscrits. En 2010, la participation au premier tour dans le Nord-Pas-de-Calais avait été de 44,5% et en Picardie de 45,57%. Cette fois-ci, elle aura été de 55,5 %, soit 10 points de plus qu’il y a cinq ans.

La nation, pas la région

D’aucuns diront que c’est une excuse pour relativiser la victoire de Marine Le Pen. Cette participation relative ne doit pas cacher la réalité, celle d’une région qui a basculé et qui bascule encore.

En 2010, Daniel Percheron (PS) était arrivé en tête dans le Nord-Pas-de-Calais avec 29,16% des suffrages exprimés, devant Valérie Létard (UMP), 19% et Eric Dillies (FN) 18,31 %.

En Picardie, Anne Ferreira (PS) avec 26,64 % des suffrages exprimés était arrivée juste devant Christophe Coulon (UMP), 25,94% et Franck Briffaut (FN) avec 15,81% des suffrages.

Cette fois-ci, c’est le FN qui mène la danse. Le deuxième tour confirmera ou infirmera ce résultat. Mais Marine Le Pen a d’ores et déjà pris rendez-vous pour… 2017.

Et c’est bien là le problème. Dans son discours d’hier soir, la chef de file du Front National a surtout parlé de la nation, de la France réunie.

« Le Front national est le seul front véritablement républicain car il est le seul à défendre la nation et sa souveraineté », s’est exclamée Marine Le Pen hier.

« Le FN est le seul à défendre une République authentiquement française, une république de l’intérêt national. Le FN s’appuiera pour ce faire sur la restauration de l’État, de ses moyens, de son autorité », ajoute-t-elle.

Est-ce là un programme pour la région ? Non. Marine Le Pen annonce clairement le début d’un mouvement destiné à s’amplifier dans les mois qui viennent : «Chacun doit avoir à l’esprit qu’il n’y aura aucun changement si on ne change pas les hommes. Chacun doit avoir à l’esprit qu’il n’y aura aucun changement si on ne change pas les façons de gouverner. Les nationaux ont vocation à rassembler les Français, de toutes origines, dans un grand projet collectif. Nous avons vocation à réaliser l’unité nationale dont le pays a besoin.»

Les hommes, les Français, l’unité nationale, derrière sa possible victoire aux Régionales, Marine Le Pen pense sans cesse national. Elle fait de sa victoire à Calais un symbole mais en tant que chef du parti, elle se réjouit déjà de la suite, qui n’est pas la tête de la région mais les présidentielles de 2017. Et pour cela, elle espère bien pouvoir compter sur « tous les Français » qui « ont leur place, à nos côtés, dans ce grand mouvement de redressement populaire et national. » Car « c’est le peuple français qui est une chance pour la France ! »

Un discours de candidate à la présidentielle. Mais pas de région. Les mots ont un sens. Et Marine Le Pen a une fois de plus fait tombé le masque hier.

Rendez-vous dimanche prochain pour le second tour.

Source : nordlittoral.fr

 

La région Nord – Pas de Calais vire au FN pour le premier tour des élections régionales en France.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 6 décembre 2015

Elections régionales en France : c’est partit ce dimanche pour le 1er tour

Les élections régionales ont lieu les 6 et 13 décembre 2015. Ce qu’il faut savoir sur les conditions de vote et les enjeux de ces élections.

source vidéo : rtl.be

Dates du scrutin

Prévues initialement en mars 2015, les élections régionales auront finalement lieu au mois de décembre 2015 afin de tenir compte de la réforme territoriale en cours (voir ainsi la carte des 13 nouvelles régions de France).

Les dates des régionales sont fixées au dimanche 6 décembre 2015 (date du 1er tour) et au dimanche 13 décembre 2015 (date du second tour).

Dans un premier temps, ces régionales devaient avoir lieu en même temps que les élections départementales 2015. Mais le gouvernement a finalement décidé de distinguer ces deux élections. Les régionales auront donc lieu 9 mois après les départementales qui ont eu lieu au mois de mars 2015.

Les régionales seront les dernières élections françaises avant les présidentielles 2017 (voir les dates des présidentielles de 2017). Il n’y aura pas d’élections nationales en 2016 en France.
En revanche, 2016 verra l’élection du nouveau président des Etats-Unis. Voir ainsi la date des élections américaines 2016.

 

Mode de scrutin

Les conditions pour être élus aux régionales ne sont pas les mêmes que lors des départementales du mois de mars. Il s’agit d’un scrutin proportionnel à deux tours avec prime majoritaire.

1er tour

Les listes qui obtiennent plus de 10 % des suffrages exprimés au 1er tour des régionales sont qualifiées pour le second tour.

2nd tour

La liste qui arrive en tête au 2nd tour obtient automatiquement une prime majoritaire égale au quart des sièges au conseil régional en plus du nombre de sièges lié à son score. Le reste des sièges est ensuite réparti entre les listes ayant recueilli au moins 5 % des suffrages exprimés.

Il n’est pas nécessaire de réunir plus de 50 % des voix pour être élu. Par conséquent, en cas de triangulaire PS/FN/LR, ce sera la liste qui arrive en tête qui remportera l’élection.

Fusion

Une liste présente au second tour peut fusionner avec une autre liste dès lors que celle-ci a fait plus de 5 % au premier tour.

Conditions de vote

Pour voter, il faut être majeur, de nationalité française, jouir de ses droits civils et politiques et être inscrit sur les listes électorales.

Listes électorales

Il n’est plus possible de s’inscrire sur les listes électorales en 2015 pour pouvoir voter aux régionales. Vous deviez effectuer les démarches d’inscription avant la date limite du 30 septembre 2015. Mais dans certaines situations, un inscription tardive est encore permise. Pour les connaitre, voir comment s’inscrire sur les listes électorales.

Procuration

Si vous êtes dans l’impossibilité de vous rendre à votre bureau de vote le jour du scrutin, vous pourrez toujours voter par procuration.

Réforme

Suite à la réforme des collectivités territoriales, en 2015 ont lieu les élections régionales mais également départementales. Ces dernières ont en effet remplacé les anciennes élections cantonales, dont la dernière édition a eu lieu en 2011. Les français élisent ainsi leurs conseillers régionaux mais aussi leurs conseillers départementaux (qui remplacent les anciens conseillers généraux) cette année, à deux dates distinctes.

En outre, avant l’organisation des régionales 2015, le gouvernement a réduit le nombre de régions françaises qui est ainsi passé de 22 à 13.

Liste des régions

Pour les élections de décembre, les différentes régions seront réparties comme suit :

  • Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine ;
  • Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes ;
  • Auvergne et Rhône-Alpes ;
  • Bourgogne et Franche-Comté ;
  • Bretagne ;
  • Centre ;
  • Corse ;
  • Ile-de-France ;
  • Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées ;
  • Nord – Pas-de-Calais et Picardie ;
  • Basse-Normandie et Haute-Normandie ;
  • Pays de la Loire ;
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Elections régionales françaises , 1 er tour ce dimanche, explications:

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 6 décembre 2015

Moins de 30 loups vivent encore en Norvège… Mais 11.000 chasseurs sont prêts à les tuer

En Norvège, on dénombre près de 11 571 demandes de permis de chasse pour abattre 16 loups, ce qui correspond à 763 chasseurs par animal. Le loup est l’animal le plus convoité par les chasseurs norvégiens, suivi de l’ours brun (avec 10.930 demandes pour 18 individus) puis par un type particulier de belette (10.820 à 141), selon le registre des chasseurs du pays.

La tradition de la chasse est très forte en Norvège, et plus de 200.000 chasseurs, dont 500 femmes, sont enregistrés.

On compte près de 30 loups au total en Norvège, la majorité d’entre eux vivent dans le sud-est de Norvège, où leur habitat est protégé. Les autres, répartis dans différentes zones du pays, sont clairement menacés. Par ailleurs, une cinquantaine de loups vivent entre les territoires de la Norvège et de la Suède. Les loups de Suède, de Finlande et de Russie sont protégés par une législation visant à maintenir cette fragile population.

Alors que le nombre de loups et d’ours est loin de correspondre aux estimations des autorités norvégiennes, celles-ci affirment que les permis sont accordés dans le but de garder les populations de prédateurs sous contrôle pour protéger le bétail. Petter Wakkaben, expert international des loups, suspecte que le nombre extrêmement faible de loups est lié aux braconnages, ce qui est particulièrement préoccupant compte tenu donné du déclin de la population de ces animaux en Norvège. Le gouvernement actuel n’autorise que 3 femelles porteuses dans la zone protégée, ce qui, selon Wakkaben, est loin d’être suffisant pour maintenir la population.

Le loup était au bord de l’extinction en Norvège en 1973, lorsque le gouvernement a décidé de prendre des mesures de protection, et c’est depuis cette époque que l’on note une petite hausse de la population norvégienne de loups.

source : express.be

11.000 chasseurs VS 30 loups…….

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 5 décembre 2015

En France il est dangereux d’être pacifiste, ecologiste,Paris – COP 21 fleurs, et mots contre matraques !

Attention, âmes sensibles s’apstenir de regarder cette vidéo qui montre une violence policière extrême contre…..à vous de regarder et de conclure !

 crs paris

[Marche pour le Climat à Paris sous VIOLENCES POLICIÈRES]Parce que les médias désinforment et stigmatisent, après 8h* de travail, de recherches sur internet pour réaliser cette vidéo, et des larmes d’émotions face à ces souvenirs, voici des images de ce dimanche 29 novembre, « oubliées » des JT. Il est important de montrer la véritable image de cette marche pour le climat, dès le milieu de la vidéo la « rafle » ALÉATOIRE des CRS à l’encontre des manifestants pacifiques est effroyable. Une répression inacceptable pointée du doigt par un communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme (1) Plus de 350 interpellations aléatoires(2), j’ai été en garde à vue près de 24h, nous étions 3 dans une toute petite cellule avec seulement un banc, j’ai dormi par terre sur un carrelage froid et sale sans couverture ni matelas. J’avais simplement marché… (je publierai bientôt mon témoignage complet sur cette journée et garde à vue) » J’ai entendu les JT dirent que les manifestants radicaux auraient pillé l’autel des victimes. Mais sur place, j’ai vu des hommes cagoulés prendre des bougies pour les jeter sur les policiers, j’ai vu des pacifistes s’organiser pour les en empêcher, et j’ai surtout vu la police piétiner cet autel que les pacifistes protégeaient.  » PS : Je me suis trompé, à 9:20 le CRS dirait plutôt : « Doucement les journalistes, là, hein? Merde! ».

Le CRS parle tellement vite dans la version originale, on a du mal a comprendre et j’ai vraiment cru entendre « lister ». Honnêtement j’étais vraiment perdu avec la vidéo de base qui semble retouchée… rien que le « tais-toi », il semble trafiqué dans la vidéo d’origine disponible ici, je n’ai fait qu’un ralenti de cette partie qui me semble accélérée volontairement : https://www.youtube.com/watch?v=NFGqNc2x8A8&feature=youtu.be&t=1h2m48s- Pour ceux qui critiquent le fait que l’on ne voit pas les violences :Selon les chiffres officiels, il y avait 5000 manifestants à Paris pour 30 à 50 « violents encagoulés ». Ceci représente donc physiquement 1% de violents. Pourtant les images officielles ne montraient que ce 1%. La violence perçue par le spectateur a donc été démultipliée par vue de l’esprit, justifiant une réplique policière tout aussi démesurée. Est-ce bien équitable et rigoureux ? Ce sont pourtant bien les 99% qui furent réprimés toute la journée. Aussi biaisée soit-elle, cette compilation ne fait que montrer ce qu’on vu de leurs yeux les 99% de pacifistes présents ce jour là. Et ça pèse dans la formation d’une opinion. (Mr Mondialisation) – Pour ceux qui pensent qu’il ne faut pas manifester : Avec l’Etat d’urgence, manifester contre la cop21 c’est mal m’voyez. Par contre aller au marché de noël, faire les soldes, aller à des concerts, boire un verre sur les terrasses ou aller voir un match de foot dans un stade, même si y’a attentat, pas touche (et je ne souhaite pas qu’ils y touchent c’est juste pour montrer l’absurdité d’interdire de manifester). Quand il est question d’argent et de restreindre nos libertés..L’Etat d’urgence est climatique ! Et puis merde pourquoi ne pas décaler la COP21 après l’état d’urgence pour que les mobilisations citoyennes ne soient pas exclus ? Alors certains diront que ça serait plier… mais interdire les mobilisations autour de la Cop21 c’est pas plier sous Daesh ça ? « C’est une victoire pour Daesh que d’être parvenu, avec moins d’une dizaine d’hommes, à faire sombrer l’État dans ses pires réflexes réactionnaires.

« Il y a trois sortes de violence.La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

 

GRANDE MANIFESTATION pour le CLIMAT le 12 décembre 2015 à Paris (place de la république à 12h) ——> Plus d’infos : - http://coalitionclimat21.org/fr/contenu/la-plus-grande-action-de-masse-

http://paris.demosphere.eu/rv/40932 Mais avant cette date il va y avoir des actions CHAQUE JOUR SUR PARIS.

Le calendrier : http://paris.demosphere.eu/

Posté par Loïc Citation sur mercredi 2 décembre 2015

Violence policière extrême, c'est en France et non pas dans un pays dictatorial ……..( vidéo , âmes sensibles s'abstenir )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 4 décembre 2015

Madame la Maire de Calais répond à Marine Le Pen sur situation de Madame Nadine Guerlach

La Mairie de Calais nous informe de la situation réelle de madame Nadine Guerlach suite aux articles parut dans la presse :

La presse et les réseaux sociaux ont évoqué la situation de Madame Nadine Guerlach, résidant au 99 chemin des dunes à Calais. De nombreuses précisions doivent être apportées devant une manipulation évidente des faits à but électoral.

nadine guerlach youtube

Dans la presse du jour, il est mentionné un « avis d’expulsion ». Il s’agit là d’une lourde erreur sémantique. Un « avis d’expulsion » est une décision de justice prononcée à l’encontre d’un locataire n’ayant pas respecté ses devoirs. En l’espèce, la Ville de Calais n’a pas engagé de procédure judiciaire à l’encontre de Madame Guerlach, par conséquent aucune décision de justice ne peut avoir été rendue. S’exprimer sur un sujet aussi sensible implique d’être précis sur le sens des mots pour respecter les faits.

Pour comprendre la situation il convient d’établir l’historique des faits. La Municipalité s’y était refusée jusqu’à ce jour pour préserver l’intimité de Madame Nadine Guerlach et éviter la polémique.

Depuis le 1er octobre 1988, Monsieur Marceau Guerlach a été locataire de la Ville de Calais pour une maison à usage d’habitation ainsi que des dépendances situées au 99 chemin des Dunes. Après le décès de Monsieur Guerlach, un avenant a été passé à la convention pour permettre à Madame Guerlach de rester dans la maison.

Il est important de bien noter que la Ville de Calais s’est rendue propriétaire de cette maison en 1988 en prévision de la création de la Zone des Dunes. Monsieur et Madame Guerlach ont alors sollicité la Ville de Calais pour rester temporairement dans cette maison, jusqu’au moment où la Ville de Calais aurait besoin de récupérer son bien. C’est ainsi qu’une « convention d’occupation précaire » a été conclue entre la Ville de Calais et les époux Guerlach. Cette convention ne constitue pas un bail classique et mentionne expressément que « Monsieur Guerlach s’engage à libérer les lieux dans le mois où la Ville de Calais le mettra en demeure de le faire par lettre recommandée avec accusé de réception ». Le loyer extrêmement modéré demandé par la ville, qui s’élève à ce jour pour information à 268.80€/mois, constitue la contrepartie du caractère précaire de la convention.

Monsieur et Madame Guerlach ont donc bénéficié depuis 1988 d’une habitation pour un loyer extrêmement modéré qu’ils avaient accepté de quitter dans le mois où la ville le leur demanderait.

Par courrier en date du 25 mars dernier, Monsieur Régnier, gendre de Madame Nadine Guerlach, époux de Madame Sarah Guerlach, a sollicité la Ville de Calais pour procéder à l’achat de la maison. La Ville de Calais a décliné compte tenu de la destination de démolition de la maison qui avait prévalu à son achat en 1988. Les services de la Ville se sont alors aperçus que Monsieur Régnier avait établi son entreprise de démolition sur les lieux. Des engins de chantier ainsi que des matériaux ont pu être stockés sur le terrain attenant à la maison. La convention ne permet pas d’avoir une d’activité professionnelle sur les lieux. Par courrier du 18 mai 2015, la Ville de Calais a demandé à Monsieur Régnier de cesser tout stockage de gravats et de procéder au nettoyage du terrain. Nous ne sommes pas en mesure de préciser si le lieu a effectivement été déclaré comme lieu d’activité de la société de Monsieur Régnier, notamment à l’administration fiscale pour le paiement des taxes correspondantes.

Après la publication d’une vidéo sur Internet en août dernier, vidéo dans laquelle Sarah Guerlach présentait la situation de sa mère Nadine Guerlach, en omettant de mentionner le caractère d’occupant précaire d’un bien de la Ville de Calais, la Municipalité avait choisi de ne pas réagir publiquement mais d’inviter Sarah Guerlach à une rencontre.

Pour rappel la vidéo :

Madame Sarah Guerlach, accompagnée de Monsieur Régnier, ont ainsi été reçus le 15 septembre dernier à 11h par le Premier Adjoint, Monsieur Emmanuel Agius. La proposition d’achat de la maison a de nouveau été formulée. Monsieur Agius a renouvelé le refus de la Ville. Quelques minutes après avoir énoncé le fait de vouloir acheter la maison, Madame Sarah Guerlach énonçait que sa mère, Madame Nadine Guerlach, y vivait dans des conditions effroyables que la Ville ne pouvait accepter. N’étant pas en charge de l’ordre public et de la sécurité, compétences d’État, Monsieur Agius a indiqué que la Ville de Calais ferait des propositions de relogement à Madame Nadine Guerlach. Madame Sarah Guerlach a alors déclaré que sa mère ne quitterait le logement sous aucun prétexte.

Par conséquent, aucune solution ne s’offrait à la Ville de Calais :
– En maintenant Madame Nadine Guerlach dans les lieux, la Ville de Calais la soumettait – à entendre sa fille – à des conditions indignes.
– Toujours d’après la fille de Madame Guerlach, la formulation de propositions de relogement aurait rendu la Ville de Calais responsable du tourment de sa mère.
– Seule solution possible pour Madame Guerlach : la vente, à prix bien sûr extrêmement modeste. Une demande qui semble bien paradoxale après les violentes critiques formulées sur l’environnement.

Chacun devra reconnaître ici que la Ville de Calais a dû faire face à une situation particulièrement inextricable et dont certains ont manifestement pensé pouvoir tirer parti. En effet, il convient de porter à la connaissance de tous le fait que Monsieur Régnier et Madame Guerlach fille ont récemment procédé à des investissements sur les lieux pour leur société (qui n’est officiellement pas autorisée sur les lieux). Ils ont pu indiquer à Monsieur Agius qu’ils ne pouvaient pas quitter les lieux compte tenu de leurs investissements. Est-ce donc bien Madame Nadine Guerlach que l’on cherche à protéger ou ses investissements ?

Guidée par le seul objectif de protection de Madame Nadine Guerlach, Madame le Maire de Calais lui a indiqué par courrier le souhait de la Ville de voir le logement se libérer sous 6 mois, conformément à la convention mais en portant le délai à 6 mois au lieu d’un seul. De même, le courrier mentionne expressément le fait que la Ville de Calais proposera un relogement à Madame Nadine Guerlach.

Les commentateurs et les agitateurs des réseaux sociaux, qui ont omis de mentionner cette proposition de relogement, se rendent clairement coupables de manipulation. La connaissance complète de l’historique de cette situation complexe donne à voir une réalité bien différente.

Qui protège Madame Nadine Guerlach ? Madame le Maire de Calais, qui souhaite la reloger dans de meilleures conditions, ou bien ceux qui utilisent cette dame âgée pour leurs affaires ou à des fins politiques ?

Aujourd’hui, Marine Le Pen a mentionné ce dossier, sans le connaître, lors de l’enregistrement du débat des têtes de listes régionales pour France 3. Natacha Bouchart dénonce fermement l’utilisation que la candidate du Front National cherche à faire de la situation dramatique de Mme Nadine Guerlach.

A quelques jours du scrutin, s’il en fallait un, voici l’exemple même de ce qui distingue Natacha Bouchart et Marine Le Pen : quand Madame le Maire de Calais assume ses responsabilités et protège ses habitants, y compris contre leur entourage et en restant discrète pour préserver la vie privée des personnes, la Présidente du Front National, quant à elle, cherche à faire sa com’ à tout prix sur le dos d’une situation humaine difficile. Les électeurs doivent le savoir.

La Maire de Calais remet les choses en place sur Nadine Guerlach et notamment ce qu'en a dit Marine Le Pen.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 4 décembre 2015

Evo Morales : Combattre le capitalisme pour lutter contre le réchauffement climatique

Au premier jour de la COP 21, Evo Morales a dénoncé dans son discours le capitalisme, principal responsable du réchauffement climatique. En pointant du doigt les puissances capitalistes, le président bolivien s’inscrit dans la lignée de plusieurs dirigeants latino-américains.

Evo Morales : Combattre le capitalisme pour lutter contre le réchauffement climatique

Comme à chacune de ses représentations internationales, Evo Morales s’est présenté à la tribune dans un costume brodé de motifs incas, présentant fièrement les racines culturelles de la Bolivie. Une position tenue dans son allocution publique, où il a mêlé culture régionale et enjeu global en se référant à plusieurs reprises à la Pachamama, Terre Mère nourricière et plus importante divinité des peuples andins.

Il faut « sauver la terre mère pour sauver la vie », a annoncé le président bolivien, au pouvoir depuis 2006. « Je lance un appel urgent et nécessaire à tous les gouvernements et en particulier aux puissances capitalistes, pour que cesse la destruction irréversible de notre planète », a-t-il poursuivi.

L’essence mortifère du capitalisme

Dans son discours de six minutes, le premier président indigène de la Bolivie a émis une virulente critique à l’encontre du système capitaliste, principal responsable du réchauffement climatique, dont l’essence « est de produire à l’échelle infinie des biens de consommations jetables qui détruisent la nature, conduisant à des guerres de conquête et détruisant la vie en communauté ».

Rappelant la mort de millions de personnes du fait du réchauffement climatique,  Evo Morales a fustigé « l’individualisme, l’égoïsme et le consumérisme [qui] détruisent la vie ». « Le capitalisme a créé au cours des deux derniers siècles la forme la plus sauvage et destructrice de notre espèce, pour le bénéfice de quelques uns », a-t-il poursuivi.

La Bolivie, dont l’exploitation du lithium pourrait placer le pays au cœur d’un nouveau système énergétique mondial, entend replacer la question environnementale dans la sphère politique, dont elle est trop souvent dissociée.

Une voix latino-américaine

L’allocution d’Evo Morales a trouvé un écho dans le discours de son homologue équatorien Rafael Correa, qui a lui dénoncé « la logique perverse de privatiser les bénéfices et de mettre en commun les pertes » liées à l’exploitation des ressources naturelles. Le président de l’Equateur a notamment proposé la création d’une Cour International de Justice Environnementale, afin de « sanctionner les atteintes contre les droits de la nature ».

Dans la droite ligne des discours anti-capitalistes prononcés par les dirigeants latino-américains ces dernières années, ces allocutions ne sont pas sans rappeler celle d’Hugo Chavez, président défunt du Venezuela, lors de la COP 15 qui s’était tenue à Copenhague. Le leader bolivarien évoquait déjà « un modèle de destruction massif en train d’en finir avec la vie, [qui] menace d’en finir définitivement avec l’espèce humaine ».

« Si nous continuons dans la voie du capitalisme, nous sommes condamnés à disparaître », a conclu Evo Morales.

Article rédigé par Alexandros Kottis (@alexandros_kts)

source:itele.fr

Réchauffement climatique ? combattez le capitalisme !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 3 décembre 2015

La prolongation de Doel 1 et 2 : une aberration !

Les associations environnementales Bond Beter Leefmilieu, Greenpeace, Inter-Environnement Wallonie et WWF regrettent la décision du gouvernement fédéral de prolonger de 10 ans les vieilles centrales de Doel 1 et Doel 2 et ce, le jour où s’ouvre à Paris le Sommet sur le Climat. En agissant de la sorte le gouvernement décide de faire une croix sur nos investissements futurs dans les énergies renouvelables et les économies d’énergie. Notre pays mérite sans aucun doute le « Prix Fossile » que vient de lui décerner, en marge de la COP21, le Climate Action Network.


Ce samedi, au lieu de prendre le « Train pour le Climat » vers Paris et un futur énergétique 100% renouvelable, la Ministre Marghem est restée en Belgique pour que puisse se conclure rapidement un deal avec le secteur nucléaire : le redémarrage pour 10 ans de nos plus vieux réacteurs. Redémarrage inutile du fait de celui, tout récent, de nos réacteurs fissurés de Doel 3 et Tihange 2.

Pour réduire durablement nos émissions de CO2, nous devons développer les énergies renouvelables et tabler sur les économies d’énergie. Les centrales nucléaires produisent de l’électricité de manière constante et constituent donc un système énergétique centralisé et rigide. Cette production de puissance constante est par ailleurs difficilement conciliable avec les sources de puissance variables telles que le vent et le soleil. Aussi, il est fort probable que cette gestion aberrante conduise à l’arrêt forcé de nombreuses éoliennes du fait d’une production excédentaire (notamment par grand vent…).

Le gouvernement reproduit ainsi les erreurs du passé au lieu de se tourner vers l’avenir. « Les organisations environnementales vont utiliser tous les moyens à leur disposition pour contrer cette décision. La prolongation de Doel 1 et 2 ne tient absolument pas la route d’un point de vue juridique » estime Jan Vande Putte de Greenpeace à l’instar du Conseil d’Etat qui estime que l’évaluation de l’impact environnemental et la consultation du public sont nécessaires.

Ces dernières années, les centrales nucléaires n’ont en outre pas constitué un modèle de fiabilité. Continuer à baser notre approvisionnement énergétique sur cette énergie est donc un choix insensé et irresponsable. Ce week-end, trente entreprises (énergétiques), des universitaires et des organisations de la société civile ont adressé dans une lettre ouverte un message sans ambiguïté: « Cette décision permettra à notre pays d’exceller dans une seule chose, le rafistolage de vieilles centrales nucléaires. »

source : greenpeace

Doel 1 et 2 ca redémarre malgré les risques ! nous sommes vraiment pris pour des moins que rien….

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 1 décembre 2015