Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
20
lun
2017
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 20 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
21:00 MAXI TOP
MAXI TOP
nov 20 @ 21:00
 

View Calendar

VIDEO de l’attaque en France: un automobiliste fonce sur des militaires postés devant la grande mosquée de Valence

Un homme a foncé vendredi au volant de sa voiture sur quatre soldats en faction devant la grande mosquée de Valence, provoquant une riposte des militaires qui ont blessé le chauffeur, dont les motivations restaient inconnues, sur fond de crainte de nouveaux attentats.

valence mosquee
L’homme, inconnu des responsables de la mosquée, a dirigé délibérément à deux reprises sa Peugeot 307 sur quatre militaires de l’opération Sentinelle, qui ont fait usage de leurs armes après sommations. Le chauffeur a été touché à un bras et à une jambe. « Les militaires ont riposté par des tirs de défense, blessant grièvement le conducteur du véhicule, sans que son pronostic vital ne soit à l’heure actuelle engagé », ont indiqué dans un communiqué commun les ministres de la Défense Jean-Yves Le Drian et de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Des motivations encore inconnues

« Il appartiendra à l’enquête d’établir les motivations précises de l’auteur », ont indiqué les ministres de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. L’homme, dont la voiture était immatriculée en Savoie, a agi seul.

« C’est vraiment un acte auquel on ne pouvait pas s’attendre, les quatre militaires étaient en faction devant une mosquée qui est une mosquée modérée et calme, entre deux prières où les fidèles affluaient », a indiqué le maire, sur i-Télé.

Source : francetvinfo.fr

 

Des soldats tirent sur une voiture foncant sure eux à la grande Mosquée de Valence ( France ). Vidéo de l'attaque

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 1 janvier 2016

France : Drones, les nouvelles règles en vigueur au 1er janvier 2016

La législation sur l’utilisation des drones de loisirs change à compter de janvier 2016. Voici comment utiliser votre drone dans le respect de la loi.

Image d'illustration d'un drone au-dessus de Paris. (c) Afp
Image d’illustration d’un drone au-dessus de Paris. (c) Afp

PRÉCISIONS. À la veille de Noël 2015, deux arrêtés(1) ont été publiés au journal officiel afin de préciser la règlementation en vigueur concernant l’utilisation des drones civils (de loisir ou professionnels). Les deux textes doivent prendre effet au 1er janvier 2016. Ces derniers font désormais la distinction entre les « aéromodèles » (les drones destinés à un usage de loisir ou de compétition) et ceux, professionnels, destinés à des « activités particulières » (relevés topographiques, observations et surveillances aériennes…). Les aéromodèles sont divisés en deux catégories : « A » si leur masse est inférieure ou égale à 25 kilos, et « B » au delà. Les premiers ne nécessitent aucune autorisation particulière pour circuler tant qu’ils respectent les règles d’usage d’un drone de loisir. En revanche, « un aéromodèle de catégorie B ne peut être utilisé que si une autorisation de vol a été obtenue, attestant des capacités de l’aéromodèle et de son télépilote« , rappelle la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Cette dernière définit comme suit les règles d’utilisation des aéromodèles de catégorie A :

 

Règles d’usage d’un drone de loisir

  • Interdiction de voler au dessus des zones peuplées (agglomérations et rassemblement de personnes). Il est donc interdit de s’approcher à 50 mètres des limites d’une agglomération ou à moins de 150 mètres d’un rassemblement de personnes. Le texte de loi interdit même de faire voler son drone au dessus d’un rassemblement d’animaux.
  • Interdiction de voler à plus de 150 mètres. Altitude à partir de laquelle le domaine aérien est réservé aux aéronefs habités.
  • Interdiction de voler à proximité des aérodromes ou de toute autre structure destinée à l’atterrissage ou au décollage d’aéronefs.
  • Interdiction de survoler les no-fly zones telles que les bases militaires, les centrales nucléaires, les maisons d’arrêt ou toute autre zone d’accès réglementé. Vous pourrez en consulter la liste détaillée sur le site AIP Drone.
  • Voler à vue. Le drone doit rester en « vue directe » de son télépilote. Ce qui interdit donc de programmer un plan de vol à sa machine de manière à lui faire parcourir un trajet qui l’amène au delà des limites du champ visuel de son opérateur. A moins qu’une seconde personne, se trouvant en vue de l’aéronef, soit chargée de veiller à la sécurité du vol en informant le télépilote de dangers éventuels. De la même manière, le vol en immersion (FPV) est autorisé à condition qu’une autre personne susceptible d’agir sur les commandes du drone et de conserver l’appareil en visuel. C’est par rapport à ce télépilote que s’apprécie le respect des conditions associées à un vol « en vue », précise le texte de loi.
  • Interdiction de voler la nuit.
  • La prise de photos ou de vidéos est autorisée tant qu’elle ne fait pas l’objet d’une exploitation commerciale et qu’elle respecte la vie privée comme le définit actuellement la loi.

Un usage ne respectant pas ces règles de sécurité est passible d’une peine maximale d’un an d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende. Le texte de loi rappelle également que « le télépilote d’un drone est responsable des dommages causés par l’évolution de l’aéronef ou les objets qui s’en détachent aux personnes et aux biens de la surface« .

 

France : voici la nouvelle réglementation pour les drones.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 1 janvier 2016

Prime d’activité, tarifs du gaz… ce qui change au 1er janvier en France

Mise en place de la prime d’activité, hausse des taxes sur les carburants et baisse des tarifs réglementés du gaz, Challenges fait le point sur ce qui change en France au 1er janvier 2016.

L'interdiction des sacs plastiques à usage unique dans les supermarchés, la baisse des tarifs réglementés du gaz, la hausse des taxes sur les carburants et l'indemnité kilométrique vélo: ce qui doit changer en 2016 AFP
L’interdiction des sacs plastiques à usage unique dans les supermarchés, la baisse des tarifs réglementés du gaz, la hausse des taxes sur les carburants et l’indemnité kilométrique vélo: ce qui doit changer en 2016 .Source : AFP

Mesures sociales, tarifications, chaque année, le 1er janvier est synonyme de changement. En 2016, la prime d’activité sera notamment mise en place, de même que l’indemnité kilométrique vélo ou la mutuelle santé obligatoire dans les entreprises. Autres changements attendus: la hausse des taxes sur les carburants et la baisse des tarifs réglementés du gaz. Challenges fait le point sur les principaux changements.

La Prime d’activité est mise en place

Finis le RSA activité et la Prime pour l’emploi: les deux dispositifs jugés complexes et peu efficaces sont remplacés à partir du 1er janvier par la Prime d’activité. Un dispositif qui pourrait bénéficier à quelque 5,6 millions d’actifs. Un simulateur est accessible sur le site de la Caf pour savoir si l’on est éligible à cette aide et en calculer le montant. Les demandes doivent être effectuées à partir du 6 janvier.

La complémentaire santé devient obligatoire en entreprise

Les entreprises devront désormais proposer à l’ensemble de leurs salariés une complémentaire santé qui sera  payée à part égale par l’entreprise et le salarié. Objectif: améliorer la situation de 4 millions de salariés qui n’étaient pas encore couverts par un contrat collectif. La plupart avait pourtant déjà souscrit un contrat individuel.

Les nouvelles régions entrent en scène

Les régions en métropole passent de 22 à 13. Si certaines régions n’ont pas changé, comme l’Ile-de-France ou encore la région Paca, d’autres ont fusionné: comme l’Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne pour former de grandes entités. Les élections régionales des 6 et 13 décembre ont déterminé l’orientation politique des nouveaux conseils régionaux. Il reste à trouver un nom à ces nouvelles régions.

Pas de coup de pouce pour le Smic

Il n’y aura pas de coup de pouce pour le Smic début 2016. Le salaire minium connaîtra simplement une revalorisation de 0,6% au 1er janvier. Il s’élèvera désormais à 1.466,62 euros bruts par mois et environ 1.143 euros nets par mois, soit 6 euros de plus qu’actuellement.

La taxe tampon baisse

La TVA sur les protections hygiéniques féminines baisse au 1er janvier: elle passe de 20% à 5,5%. La mesure devrait coûter 55 millions d’euros chaque année à l’Etat. Les associations féministes qui militaient en faveur de cette baisse appellent à rester vigilant pour que cette baisse soit bel et bien répercutée sur les prix des produits.

Les taxes sur les carburants augmentent

Alors que le gouvernement avait annoncé en plein scandale Volkswagen vouloir faire converger les fiscalités du Diesel et de l’essence avec une hausse de la première et une baisse de la seconde, les taxes sur les carburants augmenteront au final au 1er janvier à cause de la hausse de la contribution climat énergie. Conséquence: les taxes sur le gazole augmenteront de 3,5 centimes par litre et celles sur l’essence sans plomb 95 de 2 centimes par litre.

Les motards devront avoir un gilet jaune

Comme les automobilistes, les conducteurs de deux ou trois roues motorisés devront eux aussi avoir avec eux un gilet jaune « de haute visibilité » et le mettre en cas d’arrêt d’urgence. Une amende de 11 euros est prévue si le gilet ne se trouve pas à bord du véhicule et de 135 euros s’il n’est pas porté après un arrêt d’urgence.

L’indemnité kilométrique vélo est mise en place

Les salariés qui viennent travailler à vélo pourront désormais être légèrement défrayés: à hauteur de 25 centimes le kilomètre. Mais la mesure reste facultative pour l’employeur et sera limitée à 200 euros par an et par salarié.

Le prêt à taux zéro est assoupli

Un prêt à taux zéro renforcé pour bénéficier à plus de ménages. A partir du 1er janvier, ce prêt accordé aux ménages primo-accédants sous conditions de ressources pourra représenter 40% du montant de l’emprunt contracté pour l’achat d’un bien immobilier neuf contre 18 à 26% actuellement. Les plafonds de revenus des ménages seront aussi relevés pour augmenter le nombre de ménages éligibles et la durée du prêt sera plus longue. Enfin, le PTZ dans l’ancien sera élargi à tout le territoire mais il faudra réaliser des travaux pour un montant d’au moins 25% du prix d’achat. Toutes ces mesures devraient permettre à 120.000 ménages de bénéficier du PTZ, deux fois plus qu’en 2015.

LCI passe en gratuit

Après l’accord du CSA, LCI deviendra donc la 26e chaîne de la TNT gratuite au début de l’année. Le groupe NextradioTV, propriétaire de BFMTV, est entré en résistance contre cette nouvelle concurrence , évoquant des recours.  Et agitant une menace: celle du licenciement de nombreux pigistes.

Le prix du timbre va augmenter

Pour expédier une lettre prioritaire, cela coûtera désormais 0,80 euro contre 0,76 euro actuellement. Pour une lettre verte, le prix du timbre passera, lui, de 0,68 euro à 0,70 euro.

La suppression des sacs plastiques en caisse

Si le décret interdisant les sacs plastiques à usage unique aux caisses des supermarchés ne sera pas publié avant fin mars, le gouvernement compte sur l’anticipation des magasins pour que la mesure soit généralisée dès le 1er janvier. Cette interdiction qui profite donc aux sacs réutilisables est inscrite dans la loi sur la transition énergétique. Une deuxième loi devrait interdire en 2017 la distribution de tous les sacs jetables, sauf ceux qui sont biodégradables, même pour les légumes et les fruits.

Gaz à effet de serre: des sanctions pour les entreprises et les administrations

Désormais les entreprises de plus de 500 salariés, les établissements publics de plus de 250 employés, l’Etat, les régions et les collectivités territoriales de plus de 50.000 habitants devront réaliser le bilan de leurs émissions de gaz à effet de serre à chaque échéance prévue sous peine de sanctions. Selon l’ordonnance qui entre en vigueur au 1er janvier, l’amende pourrait atteindre jusqu’à 1.500 euros.

Des prix plus lisibles dans l’hôtellerie

A partir du 1er janvier, le prix définitif à payer devra être affiché à chaque moment de la réservation en ligne par les professionnels du tourisme. Ces derniers devront aussi mettre bien en évidence le prix des prestations facultatives comme le petit-déjeuner et les taxes applicables. L’affichage à l’intérieur et à l’extérieur des établissements devra aussi être rendu lisible avant le 1er juin 2016.

Les règles sur l’utilisation de drones de loisir précisées

Interdiction de faire voler un drone au-dessus des espaces publics en agglomération et à plus de 150 mètres d’altitude. L’arrêté ministériel encadrant l’utilisation des drones de loisir entre en vigueur au 1er janvier. L’utilisation de drones la nuit ou à proximité d’aéroports reste interdite.

Les tarifs réglementés au gaz baissent de 2%

Les 6,4 millions de consommateurs en France qui bénéficient des tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie les verront baisser en moyenne de 2%, hors taxes, au 1er janvier. A noter tout de même que la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN) enregistrera une forte hausse à la même date, passant de 2,64 euros par mégawattheure à 4,34 euros par mégawattheure.

Les tarifs réglementés d’électricité pour les professionnels prennent fin

Quelque 450.000 commerces ou entreprises ne pourront plus bénéficier des tarifs réglementés d’électricité. Objectif de la mesure: stimuler la concurrence. Les professionnels devront en effet choisir désormais une offre à prix libre auprès du fournisseur de leur choix. Pour ceux qui n’auraient pas fait leur choix au 1er janvier, une offre transitoire est prévue jusqu’à fin juin 2016 mais avec des prix en moyenne 5% plus élevés que les tarifs précédents.

Ce qui va bouger en janvier 2016 en France.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 31 décembre 2015

Pologne: le pouvoir prend le contrôle des médias publics, « indignation » internationale

 Les conservateurs de Jaroslaw Kaczynski au pouvoir en Pologne prendront le contrôle des médias publics en confiant au ministre du Trésor la nomination de leurs nouveaux responsables, en vertu d’une loi adoptée mercredi malgré « l’indignation » de plusieurs organisations internationales

Source :RTBF et Belga

Une manifestation anti-gouvernement le 19 décembre dernier à Varsovie.
Une manifestation anti-gouvernement le 19 décembre dernier à Varsovie. – © JANEK SKARZYNSKI – AFP

Approuvé par 232 députés contre 152 et 34 abstentions, le nouveau texte n’a été soumis aux députés que lundi et débattu dans la précipitation, tout comme la loi très controversée sur la réforme du Tribunal constitutionnel.

Pouvoir de nomination et révocation

Les nouvelles dispositions font expirer avec effet immédiat les mandats des membres des directions et des conseils de surveillance de la télévision et de la radio publiques.

C’est le ministre du Trésor qui aura désormais la compétence de nommer, et de révoquer, les nouveaux chefs des médias publics, jusqu’à présent choisis par voie de concours organisés par le Conseil national de l’audiovisuel (KRRiT).

« Indignation« 

Plusieurs organisations de médias, comme l’Union Européenne de Radio-Télévision (UER/EBU), l’Association des journalistes européens (AEJ) et Reporters sans frontières (RSF), ont exprimé leur « indignation » face à ces dispositions « introduites à la hâte, sans aucune consultation« , selon le site internet de l’UER.

Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans « a demandé une information au gouvernement polonais » sur ce projet de loi, selon son porte-parole.

« Dans un premier pas, nous modifions les principes d’élection des responsables de la télévision publique (TVP) et de la Radio polonaise (PR)« , a indiqué aux journalistes le vice-ministre de la Culture Krzysztof Czabanski chargé de réformer le secteur des médias polonais.

« A l’étape suivante, nous allons adopter une loi sur les médias nationaux qui va changer le régime de fonctionnement des médias publics et les principes de leur financement« , a-t-il précisé.

« Retrouver les standards professionnels et éthiques« 

Le parti Droit et Justice (PiS) de Kaczynski a déjà annoncé que la télévision et la radio publique, ainsi que l’agence nationale d’informations PAP, qui sont actuellement des sociétés de droit commercial contrôlées par l’État, seront transformées en institutions culturelles parrainées par un Conseil des médias nationaux, à mettre en place par le nouveau pouvoir.

Selon PiS, ces changements conduiront « à rationaliser et à baisser les frais de la gestion des sociétés de radio et télévision publiques, ainsi qu’à retrouver les standards professionnels et éthiques nécessaires pour réaliser la mission publique« .

Démocratie en danger

Pour l’opposition polonaise toutes tendances confondues, il s’agit tout simplement d’une prise de contrôle direct de ces médias par les conservateurs au pouvoir depuis deux mois.

Pour entrer en vigueur, la nouvelle loi doit obtenir l’approbation du Sénat, dominé par le parti de Kaczynski, et celle du président Andrzej Duda, proche de ce parti.

Le parti PiS a déjà fait entrer en vigueur lundi une réforme très controversée du Tribunal constitutionnel, malgré les fortes réserves de la Commission européenne et les critiques de l’opposition qui craint une paralysie de cette cour.

Le nouveau pouvoir polonais a par ailleurs adopté ou préparé des lois modifiant le fonctionnement de l’administration, de la police, et du parquet actuellement indépendant, qui va dépendre désormais du ministre de la Justice.

La démocratie en danger :le gouvernement polonais prend le contrôle direct des médias publics.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 31 décembre 2015

Alerte climat : Royaume-Uni des centaines de personnes évacuées à la suite d’inondations

Des centaines de personnes ont été évacuées samedi dans le nord de l’Angleterre en raison d’inondations provoquées par de fortes pluies, qui ont également privé d’électricité quelque 10.000 foyers.

La principale région affectée a été placée en alerte rouge par les services de la météorologie nationale (Met Office), qui a encouragé la population à « prendre des mesures pour rester en sécurité ».

Plus de 300 alertes ont été lancées dans les comtés du Lancashire et du Yorkshire, respectivement au nord-ouest et au nord-est de l’Angleterre, dont une trentaine avertissant d’inondations potentiellement mortelles.

« C’est de pire en pire, il pleut vraiment très fortement depuis la nuit dernière », a déclaré Lee Fraser, un habitant de Todmorden (Yorkshire).

« C’est tout simplement terrifiant », a décrit de son côté Kellie Hughes, coiffeuse dans le village de Whalley (Lancashire), où des routes ont été submergées par les eaux.

« Il n’y a plus de sacs de sable (pour se protéger). Les gens paniquent », a-t-elle ajouté.

Une unité du second bataillon du régiment du duc de Lancaster a été déployée pour aider les résidents et les autorités locales à lutter contre les inondations et participer aux évacuations, et, dans la matinée, le gouvernement a tenu une réunion de crise pour superviser les opérations.

« Il pourrait y avoir encore aujourd’hui en 24 heures l’équivalent d’un mois de précipitations », a mis en garde le secrétaire d’Etat à l’Environnement, Rory Stewart, chargé des questions liées aux inondations, sur la BBC.

La région avait déjà été affectée début décembre par de fortes inondations à l’origine de centaines de millions d’euros de dégâts, suscitant un débat sur l’efficacité des dispositifs anti-inondations.

Le Premier ministre britannique David Cameron a indiqué samedi soir qu’il visiterait lundi les régions les plus affectées.

Source :nordlittoral.fr

 

Inondations en Angleterre, le climat continue à se déteriorer.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 27 décembre 2015

La pleine Lune du 25 décembre, exceptionelle et à ne plus voir avant….2034

Cette année, le jour de Noël correspondra également à la phase de pleine Lune. Un évènement particulièrement rare qui ne s’est pas produit depuis 38 ans.
  lune

 

Les amateurs de ciel et d’espace peuvent être satisfaits : 2015 aura été une année pour le moins spectaculaire.
Les rendez-vous astronomiques se sont succédé et devraient se conclurent en beauté. Les spécialistes prévoient en effet un évènement remarquable le jour de Noël : une pleine Lune. Une occurrence peu commune Si cette configuration de la Lune n’a rien d’exceptionnel, c’est la date qui la rend insolite. La survenue de cet événement le 25 décembre est en effet une grande première pour ce 21ème siècle. Le dernier épisode en date remonte à 1977, soit 38 ans plus tôt. Il faudra par ailleurs atteindre 2034 pour pouvoir y assister de nouveau. Selon un porte-parole de la NASA, ce sont les observateurs du continent américain qui seront le mieux placer pour observer la Lune. En effet, l’astre atteindra pour eux sa taille maximale au petit matin du 25 décembre, à 6h11, tandis que les Européens seront à cet instant en plein milieu de leur journée, vers 12h11. Un rendez-vous à ne pas manquer Quoi qu’il en soit, les nuits du 24 et du 25 devraient être joliment illuminées, pourvu que le ciel soit suffisamment dégagé et que la lumière des villes n’obstruent pas trop celle de l’astre. La pleine Lune devrait ainsi apporter une touche singulière au folklore général qui entourent Noël. Cette phase survient tous les mois. Lors de cet événement récurrent, notre satellite naturel apparait plus brillant pour les observateurs terrestres. Ce phénomène est lié à la lumière du Soleil qui éclaire à cet instant presque toute la surface lunaire.source: maxisciences.com

Rendez-vous avec la Lune la nuit de vendredi à samedi.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 23 décembre 2015

Le frelon asiatique décime les abeilles : empêchez sa prolifération !

Avez-vous déjà eu l’occasion d’observer la méthode de chasse impitoyable du frelon asiatique lorsqu’il s’attaque aux abeilles ?
Un bataillon d’une dizaine de frelons se met en formation devant l’entrée de la ruche.

frelon asiatique

En vol stationnaire, les chasseurs guettent avec attention le moindre mouvement provenant de l’intérieur…
Dans la ruche, c’est l’émoi : les abeilles savent bien ce qui les attend si elles s’aventurent hors des murs protecteurs de leur abri. Et pourtant, il faut bien aller butiner, pour récolter le pollen nécessaire à nourrir les larves, et le nectar essentiel pour produire les réserves de miel qui assureront la survie de la colonie.
Quelques abeilles courageuses se dévouent et tentent une sortie. Elles sont immédiatement attrapées au vol par les frelons en embuscade, instantanément décapitées, et leurs corps ramenés au nid pour être dévorés par la progéniture frelone.
Puis l’escouade se remet en place devant la ruche, et renouvelle l’opération. Les abeilles n’ont aucune chance face à ces prédateurs, 2 fois plus grands qu’elles et organisés en véritable commando !

frelon
On estime qu’un seul nid de frelons asiatiques près d’un rucher peut l’anéantir en quelques semaines.
Pour les apiculteurs, c’est l’horreur : ils n’ont aucun moyen de protéger leurs abeilles de ces attaques !
Ils peuvent toujours essayer de piéger les frelons un par un (en essayant de ne pas se faire piquer), mais les larves grandissent vite : l’armée de frelons se reconstitue à toute vitesse, et il suffit de quelques jours pour que le bataillon de chasseurs soit de nouveau en embuscade devant les ruches.
Pour vraiment se débarrasser de ces nuisibles, il faut détruire leurs nids. Seulement voilà : non seulement ils sont savamment dissimulés, et pratiquement impossibles à localiser, mais en plus on ne dispose à l’heure actuelle que de moyens chimiques très polluants pour les neutraliser !

un-frelon-asiatique
C’est pour tenter de résoudre ce problème qu’une équipe s’est mise en place, aux côtés de Pollinis, pour élaborer un système de repérage et de destruction des nids de frelons asiatiques. Et nous faisons appel à vous, aujourd’hui, pour nous aider à concrétiser ce système.
Introduit « par erreur » en France en 2004, le frelon asiatique met en péril l’écosystème déjà fragilisé par les mauvaises pratiques de l’agriculture intensive. Espèce non endémique, il remet en cause les rapports proie-prédateur traditionnels, et menace l’ensemble de la biodiversité française.
Surtout, en s’attaquant aux colonies d’abeilles – déjà bien affaiblies par les produits chimiques déversés dans les champs, les parasites, et la perte de diversité de la flore agricole ! – le frelon asiatique est un risque supplémentaire de voir s’effondrer les colonies d’abeilles.
Et avec elles, le potentiel de pollinisation indispensable pour maintenir les cultures et sécuriser l’alimentation de toute la population.
Il ne s’agit pas seulement d’un nuisible dont il faut se protéger pour éviter la piqûre – par exemple, lors des repas d’été en terrasse – comme c’est le cas avec le frelon européen.
Ici, l’enjeu est bien plus grave : sans les abeilles et leur travail de pollinisation, quel avenir laissons-nous à nos enfants ? Comment pourront-ils se nourrir convenablement et rester en bonne santé, si l’équilibre fragile qui permet la reproduction des plantes dont nous avons besoin est détruit ?
Vous le savez aussi bien que moi, il y a beaucoup de choses à faire pour sauver les abeilles. Les protéger de prédateurs comme le frelon asiatique, capable de décimer les colonies en quelques jours, en fait partie.
Mais comme je vous l’ai dit, les apiculteurs ont beau lutter avec acharnement contre ces nuisibles, ils reviennent toujours en surnombre prendre les abeilles en embuscade devant les ruches – tout ça parce qu’on a le plus grand mal à trouver et détruire leur nid !
L’équipe d’ingénieurs et d’apiculteurs avec laquelle travaille Pollinis a peut-être trouvé un système efficace pour repérer et détruire proprement – sans produits chimiques – les nids de frelons. Mais pour concrétiser leur travail, il faut trouver très vite 40 000 euros.
C’est un budget, mais si le système fonctionne, ce sont des centaines de milliers de colonies d’abeilles qui seront épargnées !
Guillaume Losfeld, François Espinet et Jérémie Laurent, les trois ingénieurs polytechniciens de l’équipe, ont travaillé pendant près de trois ans sur des systèmes de localisation et de destruction « propres » des nids de frelons asiatiques, qui pourrait être manipulé par tous les apiculteurs, et à moindre coût.
Après plusieurs tentatives, ils se sont finalement inspirés d’abeilles asiatiques, Apis ceranae, qui contrairement à leurs cousines européennes savent se défendre contre le frelon asiatique : elles forment une boule autour du frelon, et en agitant leurs ailes, produisent une chaleur et une humidité qui, sans doute combinées à un effet d’écrasement, sont fatales à l’agresseur. C’est la technique dite du “thermo-balling”.
Les ingénieurs ont donc imaginé une technique leur permettant d’introduire une chaleur intense directement à l’intérieur du nid de frelons, à l’aide d’une perche télescopique à longueur modulable (pour atteindre même les nids perchés en hauteur dans les châtaigneraies et les pinèdes) et d’une tête foreuse (pour entrer dans le nid).
Cette invention, pratique, facile à utiliser et peu coûteuse, permettrait à des milliers d’apiculteurs de protéger leurs ruches contre l’invasion de frelons asiatiques. Comme aucun produit chimique n’est utilisé, la nature n’est pas endommagée par cette pratique, et les oiseaux peuvent se nourrir des frelons ainsi neutralisés.
C’est pour développer ce système et permettre l’aboutissement du projet que je vous écris aujourd’hui, pour vous demander votre aide, et votre soutien dans ce projet indispensable pour stopper la prolifération de ce prédateur en France et en Europe, et protéger durablement les abeilles.
Les premières phases de recherche qui ont permis d’arriver à cette invention ont été prises en charge par POLLINIS depuis deux ans. Afin de produire ce système à bas coût pour les apiculteurs et tous ceux qui en ont besoin (communes, particuliers…), il faut trouver encore les 40 000 euros dont je vous ai parlé, notamment pour une machine qui permet de fabriquer les composants sur mesure.
Pour financer cette étape indispensable, et permettre la concrétisation du projet, nous faisons appel à vous : ce projet pourrait avoir un impact positif déterminant pour la survie des abeilles en France et en Europe.
Mais sans financement, il tombe à l’eau, et avec lui le meilleur espoir qu’on ait, à l’heure actuelle, de débarrasser les abeilles de ce prédateur impitoyable.
C’est pourquoi je vous demande, si vous le pouvez, de nous aider par votre don à concrétiser le système de localisation et destruction des nids de frelons asiatiques mis au point par les ingénieurs.
Vous pouvez donner 5 euros, 20 euros, 50 euros, 200 euros, ou tout autre montant qui vous paraît approprié. L’important, c’est que chacun participe, selon ses moyens, à empêcher la prolifération du frelon asiatique, pour l’empêcher d’exterminer des colonies entières d’abeilles à travers la France et l’Europe.
Chaque contribution, même petite, est utile pour nous permettre de lancer au plus vite la concrétisation du système.
Cliquez ici ou sur le bouton ci-dessous pour accéder à la page spéciale de financement de ce projet.

 

Participez à détruire les nids de frelons asiatiques

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 22 décembre 2015

Sortie des astronautes de l’ISS ce lundi ou mardi en direct via NASA TV

L’expedition 46 du commandant Scott Kelly et ingénieur de vol Tim Kopra de la NASA se prépare à une sortie dans l’espace à l’extérieur de la Station spatiale internationale soit le lundi 21 décembre ou le mardi 22 décembre.
nasa astronaute

Les deux astronautes déplacerontle transporteur mobile de la station afin il puisse être verrouillé avant le mercredi 23 décembre pour l’amarrage d’un vaisseau spatial cargo de ravitaillement russe.
Le Transporteur mobile – utilisé pour positionner le Canadarm2 robotique de la station – a calé le 16 décembre, à seulement quatre pouces (10 centimètres) de l’endroit où il a commencé déplacement, tandis que les contrôleurs de vol dans le Centre de contrôle de mission au Centre spatial Johnson de la NASA à Houston avaient tenter de le repositionner de manière robotisée.
L’heure de démarrage pour la sortie dans l’espace n’a pas encore été fixée, mais la couverture « NASA Television » commencera 90 minutes avant le début de l’excursion, qui sera menée sur le sas américain « Quest ». L’équipe de gestion de la mission de la station vise lundi pour la sortie dans l’espace, mais se réunira à nouveau dans une réunion d’évaluation ce dimanche 20 décembre pour prendre la décision finale.
Ce sera la 191 ème sortie dans l’espace à l’appui de l’assemblage de la station spatiale et de l’entretien, la troisième dans la carrière de Kelly et la seconde pour Kopra, qui vient d’arriver à la station le 15 décembre. Kelly, qui y est depuis neuf mois dans une mission d’une année, sera soit activité extravéhiculaire désigné membre d’équipage 1 (EV1) portera le costume portant des rayures rouges et Kopra sera désigné membre d’équipage 2 (AS2) porter le costume ordinaire.
« L’ISS Progrès » engin spatial 62 d’alimentation est prévu d’être lancer à 03h44 HNE, ce lundi depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan et quai à 05h31 du mercredi au Pirs docking compartment.

Tout devrait être visible sur la TV de la NASA :

http://www.nasa.gov/nasatv

 

 

Sortie des astronautes de l'ISS en direct sur NASA TV ce lundi ou ce mardi.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 19 décembre 2015

Des choses étranges se produisent au milieu de l’Atlantique

Mouvements étranges et inquiétant dans l'Atlantique.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 19 décembre 2015

EGYPTE. Premier succès pour les muons, dans l’exploration du coeur des pyramides

Ces particules peuvent franchir des roches de grande épaisseur. En Egypte, la campagne ScanPyramids les emploie pour radiographier les monuments en profondeur et révéler des structures jusque-là invisibles

FUTURISTE. L’image est digne d’un film de science-fiction : une file d’hommes vêtus de combinaisons blanches, les visages couverts de masques, escaladent une pyramide, et pénètrent dans un étroit et sombre boyau. Ces tenues, bien qu’impressionnantes, ne sont en réalité qu’une protection contre la poussière. Mais la mission de ces hommes est bien des plus futuristes. Car il s’agit de capturer des rayons cosmiques au cœur d’un monument funéraire vieux de 4000 ans ! Cette première semaine de décembre 2015, la seconde phase de la mission ScanPyramids vient de commencer. Lancée en octobre par la Faculté des ingénieurs du Caire et l’Institut français HIP (Heritage Innovation Préservation), cette mission internationale, réunissant des équipes égyptiennes, canadiennes, françaises et japonaises, a pour objectif de mettre en œuvre les technologies non destructives les plus novatrices pour sonder le cœur des grands monuments funéraires de la 4e dynastie : Kheops et Khephren sur le plateau de Guizeh, la pyramide rhomboïdale et la pyramide rouge à Dahchour.

La première phase, une campagne infrarouge de courte durée, est d’ores et déjà un succès puisqu’elle a révélé des anomalies dans toutes les pyramides, dont une particulièrement spectaculaire sur la face Est de Kheops. Il s’agit désormais d’installer dans les édifices des capteurs de muons, ces particules cosmiques provenant des hautes couches de l’atmosphère terrestre, qui bombardent en permanence la Terre. Comme les rayons X qui traversent notre corps et permettent de visualiser notre squelette, ces sortes d’électrons lourds, capables de franchir des roches de grande épaisseur, vont permettre de radiographier les monuments en profondeur. Et d’y révéler des structures jusque-là invisibles.

La vidéo de présentation sur ce que sera la mission ScanPyramids en 2016.

Les films de la rhomboïdale seront développés et analysés à partir du mois de janvier 2016

L’équipe du professeur Kunihiro Morishima, de l’Université de Nagoya, a mené en novembre 2015 des tests dans la pyramide rhomboïdale de Dahchour, afin de calibrer la sensibilité des émulsions utilisées pour détecter les muons. Ils ont réussi à capter des images. Une première ! Car la précédente mission de ce genre, menée dans les années 60 par le prix Nobel de physique Luis Alvarez – un visionnaire pour l’époque ! – n’avait pas été concluante. Les Japonais ont aussi pu déterminer le temps idéal d’exposition des films. Des informations qui ont permis de lancer la campagne muons.

« SANDWICH ». Quarante plaques contenant chacune 2 films sensibles aux particules cosmiques et représentant une surface totale de 3 mètres carrés ont donc été disposés dans la chambre basse de la pyramide rhomboïdale. En plus de ces plaques « classiques », l’équipe de la mission ScanPyramids en a installé deux autres, composées d’un « sandwich » comprenant, l’un sept films à base de plomb, l’autre quatre à base de tungstène. Leur rôle : absorber les particules de faible énergie pour ne conserver que les plus puissantes, afin d’éliminer tout « bruit de fond ». Ces plaques témoin serviront à optimiser l’analyse des 40 autres. « Parallèlement, nous avons installé des capteurs tests dans la chambre dite « de la Reine » de Kheops, afin, à nouveau, de les calibrer au mieux en fonction de l’environnement intérieur avant de compléter l’installation début 2016″, précise Mehdi Tayoubi co-directeur avec le professeur Hany Helal de la mission ScanPyramids.

Les films de la rhomboïdale seront développés et analysés à partir du mois de janvier 2016, au Caire et au Japon. Quelles révélations faut-il en attendre ? L’équipe de ScanPyramids se refuse à toute hypothèse. Mais comme toutes les grandes pyramides, l’édifice comporte son lot de mystères. Il est sans doute, après Kheops, celui dont la structure est la plus complexe : deux entrées, l’une au nord, l’autre à l’ouest – un cas unique pour ces monuments – menant à deux chambres funéraires situées l’une au-dessus de l’autre ; et un puits haut, à l’axe central, dont la fonction est méconnue. Certains spécialistes, dont le grand archéologue égyptien Ahmed Fakhry aujourd’hui décédé, imaginent qu’elle cache encore, dans son massif des couloirs ou pièces non encore détectées.

Source :sciencesetavenir.fr

<div id= »fb-root »></div><script>(function(d, s, id) {  var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];  if (d.getElementById(id)) return;  js = d.createElement(s); js.id = id;  js.src = « //connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.3″;  fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));</script><div class= »fb-post » data-href= »https://www.facebook.com/pacifiquefm/posts/534212713421200″ data-width= »500″><div class= »fb-xfbml-parse-ignore »><blockquote cite= »https://www.facebook.com/pacifiquefm/posts/534212713421200″><p>Les pyramides egyptiennes scann&#xe9;es ?</p>Posté par <a href= »https://www.facebook.com/pacifiquefm/ »>Pacifique FM – Officiel</a> sur&nbsp;<a href= »https://www.facebook.com/pacifiquefm/posts/534212713421200″>samedi 19 décembre 2015</a></blockquote></div></div>