Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
17
ven
2017
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
nov 17 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.
20:00 Au delà du Mystère – Jasmine et ...
Au delà du Mystère – Jasmine et ...
nov 17 @ 20:00
Au delà du Mystère - Jasmine et Wallace
Au delà du Mystère – Vendredi 20h à minuit Le vendredi de 20h à minuit Wallace et son équipe répondent à vos questions  Les médiums vous répondent en direct sur vos doutes, vos angoisses, vos[...]
nov
18
sam
2017
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
nov 18 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

Réaction face à l’article sudpresse sur L’émission « Stars sous hypnose »

10904432_1665810286979877_777215317829275718_o

En photo l’hypnotiseur Manu Doreve fait jouer du violon à ses candidats.

 

Cet article visible sur sudinfo.be nous parle de Jean-Marc Benhalem, responsable d’hypnose médicale à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière,

qui affirme que seulement 5 à 6 % de la population serait sensible à cette hypnose. De par l’expérience qu’on certains de nos animateurs et avec certitude, l’on rappelera

le dernier salon Zen Vitamines à Arlon en janvier dernier où Pacifique FM avait été invité officiellement pour couvrir cet évènement et ou nous avons pu constater une scène avec un hypnotiseur

« Manu Doreve » prenant au hasard dans le public des « cobaye », dont plusieurs sont en contact avec notre émission « Au delà du Mystère ».

Les résultats sont époustouflants, en 2 secondes la personne est hypnotisée par un passage de la main derrière la tête, de plus l’hypnotiseur parvient à faire jouer, chanter, faire parfois des choses

plutot bizarre à 10 personnes, parfois en même temps. Nous avons quand même constaté une personne non-réceptive, la proportion serait donc de 10 % de personnes qui ne seraient pas sensibles

à l’hypnotisme et à son contrôle presque total sur les personnes.

Dans les réaction après la sortie de cet état de torpeur, les personnes nous disaient accepter tout en se sentant obligée de le faire, et se rappelant de tout ce qu’on les avait « obligé » de faire.

Inquiétant ?  non, l’hypnotiseur a une étique et de plus la conscience des personnes testées à des limites qu’elle ne dépassera pas , nous précise-t-il.

manu1 10931553_1666215596939346_3272221454695356448_n 10922513_1666215553606017_7343700826933024447_n 10896902_1666215523606020_1124710900325290693_n

 

Au delà du Mystère tous les vendredi de 19h à 22h00 sur Pacifique FM  95.1 FM et www.pacifiquefm.be

 

 

 

 

Eurovision 2015: PKN, un groupe de trisomiques punk représentera la Finlande

 

Ils sont déjà les favoris du concours de la chanson de l’Eurovision 2015. Le groupe punk PKN (Pertti Kurikan Nimipaivat) a été sélectionné pour représenter la Finlande samedi. Sa particularité? Les quatre membres du groupe souffrent d’autisme et de trisomie 21. Pertti Kurikka, Kari Aalto, Sami Helle et Toni Välitalo se sont rencontrés lors d’un atelier pour personnes souffrant de déficience intellectuelle en 2009. Le groupe a été le sujet d’un documentaire en 2012, intitulé «The punk syndrome».

Pertti Kurikan Nimipaivat ou PKN représentera la Finlande à l'Eurovision

Pertti Kurikan Nimipaivat ou PKN représentera la Finlande à l’Eurovision – Markku Ulander/AP/SIPA

«Toute personne infirme doit être courageux», a lancé Kari Aalto après la victoire.«Il ou elle devraient pouvoir dire ce qu’ils veulent faire, et ce qu’ils ne veulent pas faire». PKN sait ce qu’il veut: conserver l’esprit punk du groupe.

«Notre style, c’est le punk rock. Nous n’en changerons pour personne car c’est comme ça qu’on est», a déclaré le bassiste du groupe Sami Helle au journal britannique The Guardian. «Nous nous rebellons contre la société mais pas de manière politique. Beaucoup de gens viennent à nos concerts, nous avons beaucoup de fans. Mais nous ne voulons pas que les gens votent pour nous par ce qu’ils sont désolés pour nous. Nous ne sommes pas si différents des autres, juste des gars normaux avec un handicap mental».

PKN interprétera sa chanson «Aina mun pitaa» (Chaque fois que je le dois) en finnois à Vienne en Autriche en mai prochain. C’est la première fois qu’un groupe punk est sélectionné pour la finale de l’Eurovision.

Comme certain disent « punks not dead ».

Nous reviendrons dans un autre article consacré au Clash et un évènement qui se déroulera ce samedi 7 mars à Ath « Le PAC revisite les essentiels du rock ».