Titre obligatoire

Emissions à venir

Une modification de la loi relative aux étrangers durcit la lutte contre la fraude migratoire.

La lutte contre la fraude migratoire durcit

Les étrangers non ressortissants de l’Union européenne doivent désormais attendre cinq ans au lieu de trois pour obtenir un permis de séjour à durée indéterminée dans le cadre du regroupement familial. La fraude migratoire n’est plus couverte par la prescription. Et les demandeurs d’asile peuvent également être fouillés durant leur séjour dans un centre fermé. Trois modifications importantes de la loi relative aux étrangers que la Chambre a entre-temps approuvées selon les indications du secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken.

Aujourd’hui, les règles qui régissent le regroupement familial sont plus strictes pour les ressortissants de l’UE que pour les étrangers originaires de pays tiers. Ces derniers peuvent déjà obtenir un permis de séjour d’une durée illimitée après trois ans, s’ils répondent à un certain nombre de conditions en matière de revenu, de logement et de relation durable. Les ressortissants de l’Union européenne doivent attendre cinq ans pour obtenir ce permis, ce qui est discriminatoire selon la Cour constitutionnelle. Le gouvernement fait donc passer cette période à cinq ans pour tout le monde.

Le secrétaire d’État Francken estime que cette période de contrôle est essentielle dans la lutte contre les mariages et les partenariats de complaisance, étant donné que l’on examine alors aussi l’existence d’un lien matrimonial ou familial effectif.  « L’expérience nous apprend que les personnes vont souvent loin dans l’arrangement et la simulation d’un mariage visant à obtenir un permis de séjour. Lors d’un mariage ou partenariat de complaisance, la fiction amoureuse se poursuit généralement jusque trois ans après la période de contrôle. En étendant cette période à cinq ans, nous rendons cette forme de fraude migratoire beaucoup plus astreignante pour les parties concernées, et donc moins attrayante. »

Suppression de la prescription

Une autre mesure consiste à supprimer la prescription après dix ans en cas de fraude migratoire. « Dans certains cas, le retrait d’un droit de séjour obtenu frauduleusement n’était possible que dans les dix premières années suivant sa remise. Ce ne sera désormais plus le cas : il sera en effet possible de sanctionner en permanence la fraude migratoire, avec une perte du droit de séjour », déclare Francken.

Le projet prévoit en outre un cadre juridique pour la fouille des demandeurs d’asile dans les centres fermés. Aujourd’hui, ils ne peuvent être fouillés qu’à leur arrivée ou lors d’un retour de l’ambassade, par exemple, mais pas pendant leur séjour dans le centre. Le cadre juridique sera également développé à la demande des syndicats, pour la sécurité du personnel des centres fermés.

Source : secrétariat d’État à l’Asile et à la Migration.

Plusieurs séismes touchent le japon à proximité d’usines nucléaires.

seisme jaopn
Des tremblements de terre de magnitude 6,5 ont secoués, cette nuit, le Japon et plus particulièrement l’île de Kyushu et la région de kumamoto où se trouvent notamment plusieurs réacteurs nucléaires. Le bilan provisoire est d’au moins 9 morts, 761 blessés dont 44 grièvements.
Les premières secousses sont survenues jeudi à 21 h 26, heure locale (14 h 26, heure française). Un très grand nombre de secousses secondaires ont suivi dont une de magnitude 5,7 à 22 h 7, heure locale, une autre de 6,4 peu après minuit, heure locale, puis encore de magnitude 4,8 vendredi à 1 h 53, heure locale, a précisé l’agence de météorologie japonaise. Les séismes ont été ressenti à la surface de Kumamoto jusqu’à Tokyo. L’épicentre serait situé en sous-sol, peu profondément, ce qui accroît la puissance de la secousse et ses effets dévastateurs indépendamment de la magnitude.
On recense des dizaines de maisons détruites et plusieurs incendie. La préfecture de Kumamoto envisageait aussi d’évacuer un hôpital qui, semble-t-il, était susceptible de s’effondrer. Environ 40 000 personnes se sont réfugiées dans plusieurs centaines de centres ouverts dans des bâtiments publics où elles ont reçu vivres et couvertures. Un responsable de l’agence de météo du Japon a prévenu la population, vendredi, en conférence de presse : « N’approchez pas des bâtiments fragilisés et de ce fait dangereux, car il est très possible que se produisent encore de fortes secousses » et un sismologue a lui rajouté : « Il faut être très vigilant car des répliques importantes peuvent se produire dans les heures à venir »
un système d’avertissement aurait, tout de même, permis d’avertir la population avant qu’elle ne soit touchée par les tremblements via leur smart phone ou les médias. Le trafic ferroviaire a été interrompu pour vérification des voies, comme c’est le cas à chaque tremblement de terre dans l’archipel.
Heureusement, aucune anomalie n’a été relevé dans les usines nucléaires alentour dont notamment la centrale nucléaire de Sendai où se trouvent les deux seuls réacteurs du Japon en service. « La centrale fonctionne pour le moment normalement », avait dit dans la soirée un responsable de la centrale. Aucun dégât relevé non plus dans les usines d’Ehime et Genkai, selon les informations rapportées par les opérateurs.
Cependant, plusieurs firmes ont préféré stopper leurs activités suite à cette catastrophe naturelle. En effet, L’île de Kyushu héberge de nombreux sites de production, en particulier dans l’automobile, la sidérurgie et la construction navale. Nous y retrouvons de grands groupes comme : Toyota, Honda, Bridgestone et Sony par exemple.
Le pouvoir exécutif a déclaré, suite à cet incident, l’état de catastrophe naturelle et déploie sur place bon nombre de secours pour stabiliser la situation. « Les secousses ont fait des victimes et j’adresse mes condoléances à leurs proches. Nous allons tout faire pour éviter une seconde catastrophe à cause des répliques et répondre de façon adaptée aux besoins des personnes affectées », a déclaré le premier ministre, Shinzo Abe, vendredi matin. « Nous avons localisé divers dégâts avec un hélicoptère des forces d’autodéfense doté d’un système à infrarouge et des personnes sont peut-être bloquées sous des décombres. Il est à craindre que le bilan ne s’alourdisse », avait dit plus tôt le ministre de la gestion des désastres, Taro Kono.

 

Brice Lachal

Source : www.lemonde.fr

 

L’Asie du sud secouée par un séisme violent.

séisme asie du sud

Dimanche 10 avril, un séisme de magnitude 6,6 à touché l’Inde et le Pakistan. Plusieurs blessés sont à déplorer et un homme aurait été tué.

Ce n’est pas la première fois qu’une catastrophe de ce type se produit en Asie du sud. En effet, un séisme de magnitude 7,5 avait déjà secoué le Pakistan et l’Afghanistan en octobre dernier, faisant près de 400 morts. Ce dimanche 10 avril, l’Asie a presque surmonté cette nouvelle secousse, entrainant toutefois une quarantaine de blessés et la mort d’un homme au Pakistan. Celui-ci aurait malheureusement perdu la vie à cause de chutes de rochers. Quant à l’Afghanistan, aucun blessé ne serait à déplorer selon les premières évaluations.
D’après l’institut Américain de géophysique (USGS), l’épicentre du séisme était situé à 282 km au nord-est de Kaboul dans une région montagneuse où les tremblements de terre sont assez fréquents. Le séisme s’est notamment fait ressentir à Kaboul, à Islamabad et à New Delhi, la capitale indienne, où des résidents ont dû évacuer les immeubles et où le métro à été arrêté par mesure de sécurité.

 

Brice Lachal.
Source : www.liberation.fr

Le premier ministre français entame une visite en Algérie marquée par un boycott de médias français

Photo AFP

Photo AFP

Le premier ministre français Manuel Valls est arrivé samedi en Algérie pour une visite officielle, marquée par un boycott de médias français protestant contre le refus d’Alger d’accréditer des journalistes du Monde et du « Petit Journal » de Canal+.

« Nous partageons sur bien des sujets une vision commune », a déclaré M. Valls à son arrivée, en faisant référence notamment à la Libye où Paris et Alger soutiennent la formation d’un gouvernement d’union nationale pour mettre fin au chaos.

« Nous sommes ici parce que l’amitié entre l’Algérie et la France dépasse les petits problèmes », a-t-il dit dans une référence implicite à la controverse sur les visas.

Sur Twitter, le Premier ministre français avait exprimé ses « profonds regrets » face aux refus de visas et assuré qu’il aborderait le sujet lors de sa visite.

Fait rarissime: les radios publiques France Culture et France Inter, ainsi que les quotidiens Libération et Le Figaro ne couvriront pas la visite de M. Valls et d’une dizaine de ses ministres pour un comité interministériel qui dure jusqu’à dimanche soir.

La chaîne de télévision France 2 a également décidé de ne pas envoyer de rédacteur pour s’associer à la protestation, mais dépêchera un journaliste reporter d’images pour assurer le « pool », c’est-à-dire faire des images que pourront utiliser d’autres chaînes. « C’est une responsabilité collective par rapport à tous les médias », a expliqué à l’AFP Michel Field, directeur de l’information de France Télévisions.

De même, TF1 n’enverra pas d' »équipe spécifique ».

Les radios Europe 1 et RTL, tout comme l’AFP et Reuters, couvriront la visite. « Nous comprenons et respectons le mouvement de solidarité avec nos confrères privés de visa. Mais l’AFP se doit d’informer dans le monde entier par respect pour ses clients français et étrangers. C’est sa mission », a expliqué la directrice de l’information de l’AFP, Michèle Léridon.

- ‘Principes’ -

Les rédactions protestent contre la décision d’Alger de ne pas accréditer un journaliste du Monde, en raison de la couverture de l?affaire des « Panama Papers » par le quotidien, et une équipe du « Petit Journal », émission satirique de Canal+ qui ironise régulièrement sur l’état de santé du président algérien Abdelaziz Bouteflika.

La colère du pouvoir algérien contre Le Monde remonte à mardi. La une du quotidien montrait alors une photo de M. Bouteflika parmi les dirigeants mis en cause dans le scandale financier. Le journal a ensuite précisé que le nom du chef de l?État algérien « n’apparaît pas dans les « Panama Papers ».

Mercredi, le ministère algérien des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur de France pour lui faire part de son mécontentement.

Puis les autorités françaises ont été informées de l’intention d’Alger de ne pas accorder de visas à deux médias, sur la vingtaine accrédités pour ce déplacement.

M. Valls, a tenté d’obtenir la levée de la sanction auprès de son homologue algérien mais sans succès.

« Indignée », l’Association de la presse ministérielle a « demandé instamment aux autorités algériennes de réviser leur jugement contraire aux principes d’une presse libre et indépendante ».

- Un ministre influent -

Cette poussée de fièvre diplomatico-médiatique intervient alors que la relation bilatérale, souvent tumultueuse, traverse une phase d’apaisement depuis l’arrivée de François Hollande à l?Élysée.

L’affaire pourrait faire passer au deuxième plan des accords économiques que Paris espère voir finalisés, dont un pour l’implantation d’une usine PSA à Oran, la deuxième ville d’Algérie, afin de desservir le marché automobile local.

M. Valls devrait rencontrer M. Bouteflika au cours de cette visite.

Le ministre de l?Économie Emmanuel Macron doit lui rencontrer l’influent ministre de l’Industrie algérien Abdesselam Bouchouareb, qui fait lui partie des personnalités mises en cause dans les « Panama Papers ».

Selon Le Monde, ce dernier a détenu une société établie au Panama, qui avait pour objet « la gestion d’un portefeuille de valeurs immobilières d’un montant de 700.000 euros, détenu actuellement à titre personnel » par le ministre. Pour sa défense, une société de gestion luxembourgeoise a affirmé que cette structure n’avait jamais été « active ».

Source: www.nordlittoral.fr

 

Du rififi entre les médias français et l'Algérie.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 10 avril 2016

Paris : propos intolérables de la part des policiers : menaces de mort, de viol

Jeudi dernier une vidéo montrait un lycéen du Lycée Bergson frappé au visage par un policier.
Ce n’est pas le seul dérapage qui s’est produit ce matin-là devant ce lycée !

violence policiere paris 2016

Photo :Un jeune étudiant est victime d’un croche-pied de la part d’un policier en civil ( sans bandeau de police ) et menacé à genoux, le policier matraque en main et bombe lacrymogène comme s’il était devant un grand criminel.

Messages de parents d’étudiants parvenu à notre rédaction :

Parents, nous avons assisté pour certains au déroulé des événements, et nous avons recueilli des vidéos tournées par les élèves ainsi que plusieurs témoignages oraux.

[#VIDÉOCHOC]#FRANCE : ⚠ 2ème vidéo => Un policier en civil s’acharne à matraquer des étudiants lors de la manifestation…

Posté par Lies Breaker sur jeudi 24 mars 2016

 

Sur la vidéo facebook, on voit un policier en civil, cagoulé et sans brassard, suivre les élèves qui se dispersent dans le calme, pour les matraquer. Un élève qui se retourne alors reçoit un coup en pleine tête.

Dans la vidéo youtube, (qui montre d’abord un jeune subissant une « balayette » policière sans raison) un élève se juche sur un muret pour observer les forces de l’ordre. Il en est délogé par 3 policiers qui le maintiennent fortement contre des poubelles, le mettant dans l’incapacité absolue de bouger.
Ce jeune, que l’on appellera Steven (ce n’est pas son prénom d’état civil), a été placé en garde à vue pendant 48h après son interpellation, puis a été déféré au dépôt du Palais de justice pour « insultes à agent » et « trouble à l’ordre public ».

Les vidéos, les parents présents, le proviseur lui-même témoignent de ce que le rassemblement lycéen était tout à fait pacifique au moment de la charge policière, qui s’est produite sans aucune sommation.
Les élèves témoignent également d’insultes et de propos intolérables de la part des policiers : menaces de mort, de viol.

Deux lycéens ayant eux aussi été emmenés au commissariat mais relâchés presque aussitôt ont pu témoigner de violences graves exercées sur Steven au sein du commissariat par les policiers.

Nous, parents FCPE du lycée Bergson, sommes très inquiets quant aux suites judiciaires dont Steven est menacé. Lors de son interpellation, il n’était, pas plus qu’aucun des élèves présents, menaçant. Il nous semble lui aussi victime de l’intervention excessivement brutale et disproportionnée de la police contre le seul blocus lycéen ayant entraîné une intervention de la force publique. Nous réclamons que toute poursuite à son égard soit abandonnée.
Après que Bernard Cazeneuve ait condamné le coup de poing en pleine face, nous demandons que le traitement infligé à Steven et aux autres lycéens soit aussi condamné

Les parents des étudiants du Lycée Bergson mettent au jour les violences policières gratuites sur leurs enfants. ( vidéo )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 29 mars 2016

Accord approuvé Europe – Turquie Désastreux et honteux !

L’accord Turquie – Union européenne est approuvé. Résultat éclatant pour les Turcs: ils vont pouvoir circuler en Europe sans visa, comme Angela Merkel l’avait déjà promis, sans avoir pourtant l’autorité pour faire cette promesse! C’est une entrée de fait dans l’Union européenne, par la fenêtre…

Le seul qui sourit, c'est le turc Davutoglu! Juncker et Tusk ont capitulé en rase-campagne. Honte à l'Europe!
Le seul qui sourit, c’est le turc Davutoglu! Juncker et Tusk ont capitulé en rase-campagne. Honte à l’Europe!

Le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne va être accéléré. Les Turcs sont désormais certains que leur pays va rallier l’Union à terme.

La Turquie va toucher les 3 milliards d’EUR déjà promis, pour « améliorer l’accueil des réfugiés et migrants en Turquie » et l’Europe s’engage à aller plus loin dans l’aide financière.

Pour l’Europe, c’est une capitulation en rase campagne et un déni de démocratie, dans la mesure où la majorité des Européens ne veulent pas de l’entrée de la Turquie dans l’Europe. C’est enfin un coût exorbitant pour un accueil qui ne devrait pas nous concerner. Il est probable que le Brexit va devenir réalité, les hésitants britanniques ayant déclaré qu’ils se décideraient sur base de la question des migrants et de la Turquie dans l’Union.

Dernier élément de poids: où va-t-on caser les réfugiés que l’Europe va aller chercher en Turquie dans le cadre de cet accord? En Allemagne? En Belgique? Où? Personne n’en veut!

L’accord avec la Turquie vient donc d’être approuvé ce vendredi après-midi, plus rapidement que prévu par les 28 membres de l’Union européenne. Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu est à Bruxelles depuis ce matin avec son équipe pour négocier l’accord avec la Commission qui représente les 28 pays-membres. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président du Conseil européen Donald Tusk jouent un rôle-clé dans ces négociations depuis des mois et l’accord a été arraché dès la fin du déjeuner.

Ce vendredi 18 mars est un jour noir pour la démocratie; tout référendum, toute consultation des citoyens européens ayant été soigneusement écartés par la plupart des états-membres et par la Commission européenne, qui a clamé à plusieurs reprises combien l’invasion migratoire en cours (et qu’on espère en partie enrayée) était « une chance pour l’Europe ».
migrants Kos-afpLe sommet aura été très difficile. La crise de migrants divise les Européens, et les Turcs ont multiplié les exigences et les critiques. Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a répété devant la presse lors de son arrivée à Bruxelles, que la Turquie ne se laisserait pas dicter son attitude en matière de droits de l’Homme.

Tous les nouveaux migrants arrivant sur les îles grecques depuis les côtes turques seront renvoyés vers la Turquie à partir de dimanche, aux termes de ce nouvel accord turco-européen, a confirmé le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka. Le but est de tarir le flux des migrants arrivant par les côtes grecques.

Aujourd’hui la voie de la Sicile et du Sud de l’Italie continue de manière ininterrompue et d’autres voies d’entrée des migrants illégaux se préparent, notamment par l’Albanie. La politique européenne est un véritable désastre d’incompétence, de non-décision et de demi-mesures

Peu avant l’approbation, le président du Conseil européen Donald Tusk avait recommandé aux 28 pays membres de l’UE de valider ce nouveau projet d’accord avec la Turquie sur la crise migratoire.

Les chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-Huit ont débattu de ce projet d’accord lors d’un déjeuner, après une matinée de discussions entre Donald Tusk et le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu pour arriver au résultat que l’on sait.

C.T.

Source : www.lepeuple.be

 

3 milliard de l'Europe donc de votre poche pour la Turquie empêcher les migrants d'atteindre la Grèce, mais en + les…

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 19 mars 2016

Le PAC, présente le film documentaire d’Abdoulaye Diallo : une révolution africaine

Le PAC, présente le film documentaire d’Abdoulaye Diallo :
« Une révolution africaine », sur la chute du régime de Blaise Compaore.

Entrée gratuite

Infos :
joel.doclot@pac-walloniepicarde.be
069/647451

En collaboration avec Wallonie-Bruxelles International

revolution africaine

 

Un documentaire en projection à Imagix

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 18 mars 2016

Les pyramides de Bosnie sont-elles authentiques ? ( vidéo )

Voici un reportage vidéo sur les pyramides de Bosnie, sont-elles réélles ou est-ce un gigantesque hoax ?

pyramide bosnie

 

Hoax ou réalité? ( vidéo )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 18 mars 2016

Influence de la Lune : c’est scientifique

La plupart des jardiniers bio qui m’entourent utilisent le « calendrier lunaire » pour semer, repiquer, bouturer, tailler.

Mais il faut dire la vérité : quand ils en parlent aux gens de la ville, ils sont gênés.

« Je fais avec la Lune, mais je sais que ça paraît ridicule », semblent-ils dire.

Ridicule ?

Les preuves scientifiques s’accumulent pourtant.
Des choses incroyables sur la Lune
La Lune a joué un rôle décisif dans l’apparition des être vivants sur Terre.

lune

Une étude réalisée par des scientifiques suisses en 2013 a montré une réduction de 30 % du sommeil profond les jours de pleine lune .

Plantes et animaux pourraient avoir en eux une « horloge lunaire », de même qu’ils ont une « horloge » qui leur fait suivre le cycle jour/nuit appelé cycle circadien.

Mais il est vrai que, partout dans la presse, des scientifiques expliquent que les croyances sur l’influence de la Lune sont infondées. Même Alain Delavie, rédacteur en chef de la revue de jardinage Rustica, qui publie chaque année le calendrier lunaire, n’ose pas trop défendre son concept. Lors d’un débat au Salon de l’Agriculture, il expliquait :
« Si nous publions tous les ans un calendrier lunaire, c’est parce que nos lecteurs nous le demandent. Nous essayons de répondre à cette demande au mieux depuis la fin des années 70.  »
Autrement dit, « puisque ça se vend, on le fait. Mais je ne m’engage pas plus loin. »

J’ai donc décidé de creuser ce sujet pour démêler le vrai du faux. Et j’ai découvert des choses totalement passionnantes sur la Lune.
La Lune à l’origine de la vie
La principale hypothèse sur l’origine de la Lune est qu’elle serait apparue il y a 4 milliards d’années, suite à l’impact d’une gigantesque météorite sur la Terre. Cette météorite était tellement énorme qu’elle provoqua un jet de magma qui monta jusque dans l’espace et se mit en orbite autour de la Terre.

À force de tourner, ce magma prit la forme d’une boule. C’est un phénomène général, qui concerne les planètes mais aussi la pâte à pain et la pâte à modeler.

En refroidissant, cette boule de magma devint la Lune, qui est aujourd’hui complètement refroidie : il y fait -175°C à l’ombre  !

Mais le jour où la Lune commença à tourner autour de la Terre, il se passa autre chose qu’un nouveau joli spectacle dans le ciel nocturne, avec la succession des croissants et des clairs de lune. Ce fut, sur Terre, l’apparition des marées.

En effet, toute masse dans l’univers provoque une attraction sur les autres masses.

Or, comme la Lune tourne autour de la Terre, elle attire vers elle les objets se trouvant sur la Terre. Pour les rochers, les volcans et les montagnes, cela ne se voit pas, ils sont trop lourds.

En revanche, l’effet de la Lune se voit sur les mers, les océans et même les grands lacs : l’eau est attirée dans la direction où se trouve la Lune. Le lendemain de l’impact de la météorite qui créa la Lune, apparut donc sur Terre le phénomène des marées.

Les marées étaient d’autant plus fortes à l’époque que la Lune était beaucoup plus proche de la Terre. Grâce à la Lune apparurent donc sur la Terre des zones spéciales, comme aujourd’hui la baie du Mont Saint-Michel, qui étaient tantôt recouvertes d’eau et tantôt découvertes.

L’eau salée pouvait s’y répandre, se retirer, s’évaporer et se concentrer.

Or, il s’avère que cet environnement intermédiaire, très salé, ni trop sec ni trop mouillé, est idéal pour la formation des composés chimiques précurseurs de la vie : les acides nucléiques, qui entrent dans la composition de l’ADN.

Sur la terre sèche, ils auraient été détruits par les ultra-violets, qui auraient cassé les liaisons chimiques. Dans les océans, ils n’auraient pu apparaître non plus.

Le phénomène des marées, en revanche, aurait permis aux formes les plus primitives de la vie d’apparaître. C’est ensuite dans ces zones que de nombreuses espèces vivantes se seraient développées, conservant dans leur biologie cette notion de cycle lié à la Lune.
Des animaux qui vivent au cycle de la Lune
Aujourd’hui, la Lune met 24 heures et 50 minutes pour faire le tour de la Terre. Elle provoque donc des marées de 12 heures et 25 minutes. Et de fait on observe des animaux, comme l’Eurydice pulchra, qui s’enfoncent dans le sable à marée basse et remonte à marée haute, toutes les 12 h 25 minutes.

Si vous les mettez en laboratoire, elles continuent quelques jours à ce rythme, y compris en l’absence de marée. Crabes, homards, huîtres, moules et diverses sortes de vers de mer et de poissons vivent également au rythme des marées, et donc de la Lune.

Mais la Lune aurait eu d’autres effets favorables sur la vie.

lune 14 mai 2014
La Lune favorise la biodiversité
Bruce Bills, professeur de géodynamique à la NASA, explique que les marées dans les océans contribuent à faire circuler la chaleur des eaux tropicales vers les pôles :
« Sans les marées provoquées par la Lune, les variations climatiques entre les âges glaciaires et interglaciaires auraient été moins extrêmes. O, ces glaciations ont provoqué des migrations d’animaux et d’espèces végétales qui ont probablement contribué à accélérer la différenciation entre les espèces.»

La Lune aurait donc favorisé la biodiversité.
L’étonnant cycle mensuel de la Lune
Enfin, il existe un autre cycle lunaire, le temps qui s’écoule entre deux pleines lunes. Ce cycle dure 29,5 jours.

Que ces cycles de lune aient une influence sur l’être humain était autrefois un lieu commun.

Bien sûr, les hommes avaient observé l’étonnante proximité entre le cycle de la femme et les cycles de la lune.

L’astronome Ptolémée considérait comme une évidence que « la Lune exerce son influence sur la plupart des choses du monde, car la plupart, animées ou inanimées, sont en sympathie avec elle et changent en même temps qu’elle. »

Au XIXe siècle, les malades mentaux étaient séparés dans les asiles selon qu’ils étaient ou non « lunatiques ». Il était considéré comme une évidence que les « lunatiques » voyaient leurs problèmes s’aggraver à la pleine lune, qui les plongeait dans la plus grande agitation. Ils hurlaient, ce qui n’est pas sans rappeler évidemment la légende des loups-garous, ces personnes qui se changent en loup les nuits de pleine lune.

Ce sont ces légendes, ainsi que les plaintes fréquentes de leurs collègues et étudiants sur leurs problèmes d’insomnie les nuits de pleine lune, qui ont décidé les chercheurs suisses de l’université de Bâle à étudier les effets de la pleine lune sur le sommeil. Et en effet, ils ont constaté un lien fort entre un endormissement retardé, un sommeil agité, et des difficultés à se réveiller les nuits de pleine lune (voir étude publiée dans Current Biology, citée au début de cet article).

Une explication qu’ils avancent est que l’homme primitif risquait beaucoup plus d’être découvert et dévoré par les bêtes sauvages les nuits de clair de lune. Il aurait donc appris à avoir le sommeil plus léger à ces moments-là.
Les points d’ombres qui demeurent sur l’influence de la lune
En revanche, il semble faux que la Lune ait une influence sur les naissances, malgré ce qui se raconte dans les maternités . Pas d’étude fiable non plus sur le fait que se faire couper les cheveux au moment de la lune croissante accélère la repousse.

Quant à la croissance des fèves, petits pois et autres légumes du potager, Noëlle Dorien, professeur d’horticulture ornementale et auteur du rapport « Jardiner avec la Lune : mythe ou réalité ? », elle n’y croit pas. Selon elle, « les pseudo tentatives d’explication du phénomène lunaire induisent les gens en erreur ».

Toutefois, elle reconnaît par ailleurs qu’il est « difficile de réaliser des expérimentations valables sur les phases de la Lune car il n’y a pas de témoin possible : lors d’un semis en phase racine, par exemple, on ne peut pas avoir au même moment un jour “non racine” pour comparer les deux ».

Il s’agit donc d’un problème de méthode scientifique ! Il n’y aurait pas de méthode permettant aux chercheurs de démontrer si les jardiniers qui cultivent selon la Lune ont tort ou raison !

 

Source : sante-nature-innovation.fr

Le Lune et ses influences, des effets multiples !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 13 mars 2016

Le champ magnétique terrestre s’affaiblit

champ magnétique terrestre
Ci-dessus le champ magnétique mesuré à la surface de la Terre par les trois satellites européens SWARM, au cours du mois de juin 2014. La couleur rouge désigne les zones où le champ magnétique terrestre est le plus fort, et la couleur bleue celles où le champ magnétique terrestre est le plus faible. Crédits : ESA/DTU Space
Le champ magnétique de la Terre est en train de s’affaiblir, révèlent les scientifiques de l’Agence Spatiale Européenne grâce aux mesures effectuées au cours de ces six derniers mois par les trois satellites SWARM.

Le champ magnétique terrestre, ce précieux bouclier qui nous protège des rayons cosmiques ainsi que du vent solaire, est en train de s’affaiblir. Tel est le constat dressé par les scientifiques qui ont analysé les données recueillies par les trois satellites SWARM, lancés en novembre 2013 par l’Agence Spatiale Européenne (ESA) afin d’étudier le magnétisme terrestre.

Selon ces scientifiques, le champ magnétique terrestre s’affaiblirait de façon particulièrement marquée dans l’hémisphère occidental.

Toutefois, à l’intérieur de cette tendance globale à l’affaiblissement du champ magnétique terrestre, les scientifiques de l’ESA ont aussi repéré une tendance au renforcement de ce champ dans certaines zones du globe, comme le sud de l’Océan Indien.

Quelles pourraient être les conséquences de cet affaiblissement global ? Il pourrait engendrer un accroissement de la quantité de rayonnement en provenance de l’espace, avec par exemple une augmentation des dysfonctionnements affectant les dispositifs spatiaux (satellites), mais aussi terrestres. Quant à nuire à la santé humaine, une telle hypothèse n’est pour l’instant pas d’actualité. En effet, il faudrait pour cela que l’affaiblissement du champ magnétique soit beaucoup plus important que celui mesuré par la constellation SWARM.

Pourquoi le champ magnétique de la Terre s’affaiblit-il ? Si pour l’instant, les scientifiques n’ont pas de réponse précise à apporter à ce phénomène, une vieille hypothèse refait toutefois surface : celle de l’inversion du champ magnétique terrestre.

En effet, selon certains scientifiques, cet affaiblissement du champ magnétique de la Terre pourrait annoncer son inversion prochaine. Un phénomène qui se produit en moyenne tous les 250 000 ans, et qui s’est déroulé pour la dernière fois il y a 780 000 ans (soit une période de temps bien plus élevée que l’intervalle moyen entre deux inversions). Une inversion qui, si elle devait se produire bientôt, s’étalerait sur plusieurs milliers d’années : les pôles magnétiques se déplaceraient alors sur toute la surface du globe, causant probablement des dysfonctionnements importants dans les installations électroniques spatiales et terrestres, mais sans pour autant priver la Terre de son bouclier magnétique nécessaire à la vie durant cette période.

Pour l’instant cependant, les scientifiques demeurent prudents, et attendent d’en savoir plus au cours des prochains mois avant d’émettre une quelconque hypothèse.

Notons que cette incapacité actuelle des scientifiques à apporter une réponse précise à cet affaiblissement du champ magnétique terrestre s’explique par le fait que ce dernier est causé par plusieurs facteurs distincts, dont les contributions respectives au magnétisme terrestre « global » sont parfois difficiles à démêler. De fait, si la contribution principale au champ magnétique terrestre provient de la rotation du noyau terrestre, d’autres facteurs sont également à l’oeuvre : le champ crustal (ce champ magnétique est causé par des roches aimantées situées dans la croûte terrestre), ou encore les interactions magnétiques entre la Terre et le Soleil.

Signalons enfin qu’un autre résultat important a été également fourni par les trois sondes SWARM : le pôle Nord magnétique est en train de se déplacer en direction de la Sibérie (lire l’article « Le pôle Nord magnétique se déplace vers la Sibérie »).

Voici une vidéo time-lapse des variations du champ magnétique terrestre au cours de ces six derniers mois, mesurées par les trois satellites de la constellation SWARM :

Source: journaldelascience.fr

 

 

Le champ magnétique de la Terre s'affaiblit

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 9 mars 2016