Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
23
jeu
2017
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 23 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 Reggae Underground – Omar et David
Reggae Underground – Omar et David
nov 23 @ 20:00 – 22:00
Reggae Underground - Omar et David
Votre émission reggae avec des musiciens du milieu roots, David et Omar au commandes de cette émissions. Cette émission est souvent en externe en Belgique ( Bruxelles, Anvers,Charleroi )
nov
24
ven
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
nov 24 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Le chanteur Richard Anthony est décédé à l’âge de 77 ans !

Dimanche soir, le chanteur Richard Anthony est décédé à l’âge de 77 ans à Pégomas, dans les Alpes-maritimes des suites d’une longue maladie.

Richard Anthony

Né le 13 juillet 1938 au Caire en Egypte, le chanteur français est décédé ce dimanche 19 avril dans la soirée des suites d’une longue maladie a indiqué Fabien Lecoeuvre, attaché de presse de la tournée « Age tendre », à laquelle il avait participé à plusieurs reprises.

Richard Anthony, de son vrai nom Ricardo Btesh, était considéré comme le pionnier du Twist en France. Celui qu’on appelait « le père tranquille du rock » comptait à son actif plus de 600 titres enregistrés et plus de 50 millions de disques vendus.

Le chanteur a entre autres chanté des tubes tels que « Ce monde », « À présent tu peux t’en aller » ou encore l’un de ses derniers tubes en 1975 : « Amoureux de ma femme ». Néanmoins, c’est le célèbre « Et j’entend siffler le train » datant de 1962 qui restera son plus gros succès et c’est d’ailleurs le premier disque en France qui sera appelé « tube de l’été ».

En 2006, Richard Anthony sera opéré d’un cancer du côlon et il publiera un nouvelle biographie plus personnelle (« Quand on choisit la liberté ») en 2010. Promu en 2011 au grade d’officier dans l’ordre des Arts et des lettres, il avait retrouvé en février 2012 l’Olympia de ses débuts, pour un tout dernier concert.

Le pionnier du Twist français s'est éteint ce dimanche soir à l'âge de 77 ans !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 21 avril 2015

Naufrage de migrants : 28 survivants sur les 700 personnes à bord !

Dans la nuit de samedi à dimanche, au large des côtes libyennes, un chalutier de plus de 700 personnes a fait naufrage. Le bilan actuel n’annonce que 28 survivants.

Naufrage

Ce matin, le bilan était de « 24 morts et de 28 survivants » ont indiqué les garde-côtes italiens dans un communiqué. Pour le moment, aucun autre survivant ou nouvelle victime n’ont été retrouvés après le naufrage du chalutier.

De son côté, la porte-parole en Italie du HCR, Carlotta Sami, interrogée sur la télévision Rainews24, a déclaré que « les recherches continuent mais malheureusement, aucun survivant n’a été retrouvé ».

Un premier témoignage des survivants, recueilli par le Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) a fait état de 700 personnes à bord de ce chalutier alors que les garde-côtes italiens ne confirment pas ce chiffre de 700 personnes, mais précisent que ce chalutier de 20 mètres de long « est en capacité de transporter plusieurs centaines de personnes ».

Un second survivant a ensuite raconté aux enquêteurs, depuis l’hôpital de Catane où il a été transporté dimanche, que le chalutier transportait quelque 950 personnes dont une cinquantaine d’enfants et 200 femmes. Cependant, Carlotta Sami explique qu’elle compte « recouper les témoignages pour savoir exactement combien ils étaient à bord » tout en ajoutant que « 950 personnes sur un bateau de 20 mètres de long, cela semble excessif ».

Ce naufrage, qui fait suite à deux autres catastrophes de la sorte ayant fait quelque 450 disparus, selon le récit des survivants, accentue encore la pression sur l’Europe, qui envisage de convoquer un sommet extraordinaire.

C’est pour ces raisons que l’Union européenne (UE) a convoqué en urgence une réunion conjointe des ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères ce lundi. La réunion devrait débuter vers 15h à Luxembourg, après la réunion mensuelle des ministres des Affaires étrangères, a indiqué à l’AFP une porte-parole du Conseil européen, qui représente les 28 Etats membres de l’UE.

Durant cette réunion, les ministres devront discuter de l’assistance que pourrait fournir l’UE à un gouvernement d’unité nationale actuellement en pourparler en Libye, seule garantie à leurs yeux de réconciliation politique, et seul moyen d’endiguer le flot de migrants.

Naufrage d'un chalutier au large des côtes libyennes : "probablement des centaines de victimes" !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 20 avril 2015

Des chats pendus au mur d’une société pharmaceutique en Chine

Six chats sans vie ont été pendus à l’extérieur d’une usine à Pékin, en Chine. Les Photos sont allés rapidement en ligne sur les réseaux sociaux. Ces chats sont pendus à l’Union macro-société pharmaceutique dans le district de Tongzhou, près de la capitale. L’entreprise produit des médicaments anti-allergiques.

chat morts

Un porte-parole de la compagnie a déclaré que les chats ont été laissés à l’extérieur pour sécher au soleil, avant d’être soumis à des expériences. La société affirme que les chats sont extrêmement importants pour la recherche « anti-allergie ». Les poils et les cellules des chats seraient extraites afin de trouver des allergènes.

Militant des droits des animaux Qing Xiaona, la tête de l’Association bien-être animal à Beijing, a affirmé que ce type de comportement est assez fréquent chez les compagnies pharmaceutiques dans son pays. «Parce qu’il n’y a pas de lois de protection des animaux, nous ne pouvons que condamner ce geste sur une base morale» a-t-il ajouté.

Laisser ces chats de cette manière, comme du linge qui sèche c’est complètement contraire à l’éthique et inacceptable.l’Association bien-être animal demande à l’entreprise d’arrêter les essais sur les animaux et trouver des méthodes alternatives pour mener des recherches. Aucun animal ne devrait avoir à souffrir au nom de la science. Et il n’y a absolument aucune excuse pour cela.

Pétitions animaux par YouSignAnimals.org. Signez la pétition ici: http://www.yousignanimals.org/Chinese-pharmaceutical-company-dries-lifeless-cats-like-laundry-for-research-purposes-Act-Now-t-2335

 

L'horreur en Chine, des chats pendus au mur d'une société.

Posted by Pacifique FM – Officiel on dimanche 19 avril 2015

Revue de presse Européenne : La Commission européenne lance l’assaut contre Google

Google

Mercredi 15 avril, Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, a sifflé la fin de la récréation. Après cinq années de tergiversations, la Commission est finalement passée à l’offensive contre Google, suspecté d’abus de position dominante. Le géant américain s’est vu adresser une ‘communication de griefs’ et pourrait être sanctionné d’une amende record de 6 milliards d’euros. Mais derrière ce contentieux, se cachent également les questions du retard européen dans le domaine du numérique, de la protection des données personnelles ou encore de l’optimisation fiscale. Décryptage.
Margrethe Vestager, l’une des femmes fortes de la Commission

Imperturbable. Le 15 avril, Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence depuis novembre dernier, a annoncé, avec son calme et son sourire habituels, qu’elle entend adresser à Google une « communication de griefs » pour abus de position dominante. Derrière le jargon bruxellois passablement abscons, une accusation très grave qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour la firme américaine. « Je crains que l’entreprise n’ait injustement avantagé son propre service de comparaison de prix, en violation des règles de l’Union européenne en matière d’ententes et d’abus de position dominante », a ainsi déclaré Mme Vestager.

Plus précisément, Google est soupçonné d’avoir favorisé son propre comparateur de prix, Google Shopping, au détriment de ses concurrents, et de lui donner une place prépondérante dans les résultats de son moteur de recherche généraliste. « De cette manière, cela peut artificiellement faire dévier les internautes de comparateurs de prix rivaux et entraver leur capacité à concurrencer Google Shopping sur le marché », peut-on lire dans le communiqué de la Commission.

En parallèle, Bruxelles a également lancé une enquête relative au système d’exploitation de Google, Android, qui est utilisé par environ 75% des smartphones et des tablettes. A cet égard, la Commission suspecte Google d’avoir violé les lois antitrust en passant des accords avec des fabricants de téléphone « limitant leurs capacités de développement et d’accès au marché« .

L’air de rien, celle qui a inspiré la fameuse série Borgen vient de déclencher un petit séisme. Son prédécesseur au portefeuille de la Concurrence, l’Espagnol Joaquin Almunia, qui a enquêté pendant cinq ans sur ce dossier, n’avait jamais osé franchir ce pas. Après quelques semaines et des rencontres, d’abord avec les plaignants puis avec les représentants de Google, Margrethe Vestager, elle, n’a pas hésité.

Dès lors, le groupe dispose de dix semaines pour préparer sa réponse à l’injonction de la Commission européenne. Une audition à Bruxelles devrait suivre qui, si elle n’est pas jugée convaincante, devrait déboucher sur des poursuites. Google risque une amende pouvant s’élever jusqu’à 10% de son chiffre d’affaires annuel total – environ 60 milliards de dollars en 2014 – mais aussi des mesures contraignantes qui l’obligeraient à modifier ses pratiques.

La défense de Google affaiblie par un rapport de la Commission américaine du commerce

D’après la plupart des spécialistes du numérique, le fait est que la Commission européenne semble bien armée pour affronter Google. La réputation de l’institution concernant le respect du droit de la concurrence n’est plus à faire : Microsoft et Intel ont par le passé été sanctionnés de plusieurs centaines de millions d’euros pour des entorses et, surtout, elle représente quelque 500 millions de citoyens consommateurs. Un marché plus que conséquent sur lequel Google ne peut faire l’impasse. D’autant qu’en prenant l’offensive, la Commission se place en position de force dans l’optique de négociations futures, estiment certains éditoriaux comme ceux du Monde ou du quotidien britannique The Guardian.

Toutefois, fort logiquement, Google se tient prêt pour une bataille juridique qui pourrait durer plusieurs années. Amit Singhal, vice-président du groupe, n’a d’ailleurs pas tardé à riposter, mettant en avant le nombre croissant de moteurs de recherche concurrents – même si Google représente plus de 90% de ce marché en Europe – ou encore les performances de sites comme eBay ou Amazon qui n’ont pas souffert de l’arrivée de Google Shopping.

Pour leur défense, les avocats de Google pourront certainement compter sur le président américain qui, dès février, s’est exprimé pour défendre l’entreprise. En substance, ce dernier reproche à l’Union européenne d’être mauvaise perdante dans le domaine du numérique et de se rendre coupable de protectionnisme. « Nous avons possédé Internet. Nos entreprises l’ont créé, développé, amélioré de telle manière que l’Europe ne puisse pas lutter. Et fréquemment, ce qui est décrit comme des prises de positions nobles est en fait juste une manière de placer leurs intérêts commerciaux« , a ainsi déclaré Barack Obama.

Une position contestable de la part du président américain compte tenu des récentes révélations concernant la propre enquête de la Commission fédérale américaine du commerce (FTC) contre Google. En effet, cette dernière, qui a depuis abandonné l’idée des poursuites, était parvenue aux mêmes conclusions que la Commission européenne. Comme l’a révélé le quotidien économique américain The Wall Street Journal, la FTC considérait que Google avait adopté « une stratégie de rétrogradation ou de refus d’afficher des liens vers certains sites« , lui permettant de « maintenir de manière illégale son monopole dans la recherche et la publicité liée à la recherche« .

La perspective pour le groupe de devoir modifier ses pratiques et, partant, son business model, apparaît donc comme plausible. De fait, modifier la façon dont le moteur de recherche affiche ses résultats pourrait réduire la prédominance de Google ainsi que ses revenus publicitaires, à l’heure actuelle extrêmement élevés.

En retard vis-à-vis des Etats-Unis sur le plan technologique, l’Europe insiste sur le respect des règles du jeu

A l’inverse, là où il sera nettement plus difficile de contredire Barack Obama, c’est sur le retard, peut-être irrattrapable, pris par l’Europe dans le numérique. Comme les responsables politiques, de tous partis et de tous pays, le rappellent régulièrement, il n’existe pas de Google européen.

Et si le géant américain s’est constitué une position dominante, non critiquable en soi, c’est avant tout grâce à la qualité de son service. Un phénomène admis par le commissaire européen à l’Economie digitale, l’Allemand Günther Oettinger : « nos entreprises dans le digital sont aujourd’hui dépendantes d’une petite poignée d’acteurs non européens. Cela ne devra plus être le cas dans le futur« . Et pour y remédier, l’Union européenne entend approfondir le Marché unique du numérique et lever les barrières nationales qui freinent l’innovation et le développement des entreprises européennes. Un projet qui n’est évidemment pas sans comporter de détracteurs en Europe, venant notamment de l’industrie culturelle – ces derniers craignant, entre autres, pour la protection du droit d’auteur.

Mark Zuckerberg facebook

Ainsi, en attendant un éventuel rattrapage technologique sur les géants américains du numérique qui, à l’heure actuelle, dominent sans partage les secteurs des moteurs de recherche, des réseaux sociaux, des messageries en ligne ou encore des sites de e-commerce, l’Europe tâche donc de juguler leur emprise, colossale et croissante, sur l’économie.

Outre les contentieux de concurrence entamés contre Google, l’Europe est en effet également en croisade contre Facebook sur le terrain de la protection des données personnelles. Le réseau social fondé par Mark Zuckerberg est ainsi suspecté par plusieurs autorités européennes, dont la France, de récolter indûment des données personnelles, y compris chez des internautes non membres du réseau social. Dans ce contexte, Me Bernhard Schima, avocat de la Commission européenne, a été jusqu’à conseiller aux utilisateurs de « fermer » leur compte Facebook, étant donné que « la législation actuelle ne peut garantir une protection adéquate des données des citoyens européens« .

De la même manière, les autorités européennes reprochent aux grandes multinationales, incluant les géants américains du numérique, de se livrer à des opérations d’optimisation fiscales pour leurs activités en Europe. Des pratiques révélées il y a quelques mois lors du scandale LuxLeaks et qui devraient entraîner une réaction significative de la part de l’exécutif européen. En effet, le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, fut Premier ministre du Luxembourg pendant 18 ans et est aujourd’hui contraint de faire amende honorable dans ce domaine.

Au cours des mois à venir, Google pourrait donc voir les assauts se multiplier à son encontre et être également attaqué sur la question du montant très faible des impôts que l’entreprise paie en Europe. Certains Etats, comme l’Espagne ou encore la France via la loi Macron, prennent d’ores et déjà des dispositions législatives contre la firme.

Source : touteleurope.eu

 

Google dans la tourmente Européenne.

Posted by Pacifique FM – Officiel on dimanche 19 avril 2015

Un twerk  » suggestif », « pornographique » pour d’autres fait scandale en Russie( Video )

Un groupe d’adolescente donne un twerk plus que suggestif, certain détracteurs diront pornographique en Russie; il est vrai qu’en regardant la vidéo, il n’est question que d’adolescentes qui bougent et présentent sans arrêt leur postérieur en mouvement au public.

Mais où est la limite de la provocation et aussi du danger ?

La publication atteint presque les 14 millions de vues sur Youtube.

russie wrek

Twerk pornographique avec des adolescentes et scandale en Russie.

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015

The Art of Living:Le yoga arrive au Parlement européen

Forum de discussion unique sur le yoga avec l’humanitaire mondial Sri Sri Ravi Shankar au Parlement européen le 21 avril 2015, afin de lever le voile sur la nouvelle Journée internationale du yoga.

SriSriRaviShankar

Pour la première fois depuis que les Nations Unies ont déclaré le 21 juin Journée internationale du yoga, la délégation pour les relations avec l’Inde du Parlement européen, soutenue par les membres de tous les groupes politiques, inscrira ce thème tant attendu dans son agenda bruxellois. Intitulé « La voie du yoga », l’événement se déroulera le 21 avril dans la salle Paul Henri Spaak P3C050 du Parlement européen de Bruxelles de 16h à 17h15.

Sri Sri Ravi Shankar en personne, humanitaire mondial et fondateur de l’« Art de Vivre », a été invité pour une allocution sur le yoga. Outre son discours sur le yoga, il dirigera une séance de méditation et répondra à une série de questions-réponses. Cet événement intervient juste après que la Commission européenne ait annoncé l’utilisation d’un outil de progrès social combiné au PIB pour évaluer la santé et le bien-être des nations, questions sur lesquelles Sri Sri Ravi Shankar a travaillé et dont il a fondé les bases durant ces 34 dernières années.

L’honorable Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi, lors de son allocution à l’Assemblée générale des Nations Unies du 27 septembre 2014, a défini le yoga comme étant « la contribution inestimable de l’Inde au monde » et a exhorté les leaders mondiaux réunis aux Nations Unies à respecter une Journée internationale du yoga. Dans le cadre d’une réponse positive, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution en décembre 2014 qui désignait le 21 juin, début du solstice d’été, Journée internationale du yoga. La résolution a été menée par l’Inde et coparrainée par 177 pays membres des Nations Unies, notamment par la plupart des États membres de l’Union européenne.

À propos de Sri Sri Ravi Shankar:

Né en Inde en 1956, Sri Sri Ravi Shankar est un humanitaire mondial vénéré ainsi qu’un ambassadeur pour la paix. Sa mission visant à transformer le monde en une famille pacifiste a incité des millions de personnes à œuvrer pour une paix durable. Sri Sri a reçu de nombreux prix, notamment des doctorats honorifiques et des distinctions publiques.

Il est le fondateur de la Fondation Art de Vivre (1981) et de l’ Association internationale pour les valeurs humaines (1997), toutes deux ONG agréées par les Nations Unies et œuvrant dans plus de 151 pays.

Il est également le fondateur du Forum mondial pour l’éthique dans les affaires, qui organise régulièrement des conférences non seulement au Parlement européen mais également dans le monde entier.

http://www.srisriravishankar.org

http://www.artofliving.org

http://www.wfeb.org

http://www.iahv.org

Source : Belga

 

Sri Sri Ravi Shankar vient avec le Yoga au parlement Européen.

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015

Une jeune militante se rue sur Mario Draghi !

Mercredi, lors d’une conférence de presse au siège de la BCE à Francfort, une jeune femme s’est ruée sur le bureau de Mario Draghi !

Mario Draghiµ

Cette jeune femme allemande âgée d’une vingtaine d’années est montée sur le bureau du président de la Banque Centrale Européenne (BCE) en lançant des confettis et en criant en anglais « Arrêtez la dictature de la BCE » (« end the ECB dick-tatorship »). Slogan qui était également visible sur son t-shirt et où le jeu de mots était flagrant avec le mot « dick » qui désigne le sexe masculin en anglais.

Cependant, la question que tout le monde se pose est : Comment cette femme a pu rentrer au siège de la BCE? Tout en sachant pourtant que les procédures de sécurité pour pénétrer dans le bâtiment de la BCE sont très strictes, et aucune personne non inscrite au préalable n’est normalement autorisée à assister à la conférence de presse, qui se tient toutes les six semaines. La femme se serait mêlée discrètement aux journalistes qui assistaient à la conférence de presse de Mario Draghi.

Ensuite, la femme fut écartée et la conférence de presse fut interrompue pendant quelques minutes. Par la suite, le président de la BCE n’est pas revenu sur les événements sauf à la fin en proposant de « rattraper le temps perdu ».

Mais ce dont on a moins parlé, c’est le traitement qu’à reçu Josephine Witt après avoir été évacuée par les services de sécurité. Elle a, en effet, été retenue plus de deux heures et demie au poste de police avant d’être relâchée sans aucune charge retenue contre elle.

Cette ex-Femen n’en était en tout cas pas à son premier coup d’essai puisqu’en avril 2013, à Hanovre, elle avait montré ses seins à Vladimir Poutine. Spectacle qui avait donné lieu à une photo qui a fait le tour du monde et de la toile (photo).

Vlad poutine

Sur Twitter, la jeune femme a souligné que durant son passage remarqué à la BCE, ce n’est pas réellement son geste qui a le plus fait parler d’elle mais… ses sous-vêtements. String ou pas String? Telle est la question pour bon nombre d’internautes.

Une ex-Femen saute sur le bureau de Mario Draghi pour "arrêter la dictature de la BCE" !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015

Les jeunes créateurs d’entreprises mis à l’honneur !

Dans le CCI mag’ du mois d’avril , on a pu découvrir le BRYO, un  programme d’accompagnement  transfrontalier pour jeunes créateurs d’entreprises en France et en Belgique. Un portrait dressé par Camille Desauvage.

ccimag-ouest-avril2015

BRYO signifie « BRight & YOung »  (« jeunes et brillants ») et a été éveloppé en Flandre. Depuis 2007, le programme  est à l’origine de la création d’une cinquantaine  d’entreprises par an. Le programme  Bryo Crossborder  est organisé  conjointement par la CCI Grand Lille, VOKA West  Vlaanderen (Flandre Occidentale) et la CCI Wallonie Picarde. La seconde édition du programme  a démarré fin janvier 2015, à Villeneuve d’Ascq.

Cette année, le projet rassemble 9 start-ups  françaises, 8 flamandes et une wallonne autour  d’une même table. Les participants aborderont  différentes thématiques lors de 6 sessions de  travail qui sont organisées à raison d’une soirée  par mois pendant 6 mois. Les thèmes sont aussi diversifiés que la levée  de fonds, le développement commercial, les  réseaux, les aspects juridiques… et sont bien  entendu abordés sous l’angle transfrontalier.

Les réunions sont organisées dans des endroits emblématiques du territoire et rassemblent  jeunes entrepreneurs, entrepreneurs expérimentés et experts du sujet traité. L’objectif est  de booster les collaborations transfrontalières  au niveau des start-ups en organisant un  networking intensif entre les participants et les  acteurs du domaine. Ce projet transfrontalier  dédié aux start-ups est une initiative unique en  son genre sur le territoire eurométropolitain.

Une jeune wallonne de 12 ans se suicide !

Jeudi dernier, Morgane, une jeune liégeoise de 12 ans, s’est suicidée dans la maison familiale de La Malbaie, au Quebec.

Quebec

L’école secondaire Le Plateau où était inscrite Morgane est sous le choc après l’annonce du suicide de la jeune fille. Originaire de la région liégeoise, l’adolescente vivait au Quebec avec sa soeur et ses parents depuis plus de dix ans.

La presse québecoise est également sous le choc. Même le journal le plus lu dans le pays, « Le Journal de Quebec » a publié en une : « Une communauté bouleversée par un suicide. »

Rien ne laissait présager ce terrible drame : Morgane avait un sourire contagieux, aimait le sport et avait de nombreux amis selon les témoignages de proches. Ses amis n’ont d’ailleurs pas tardé à laisser de nombreux messages sur sa page Facebook.

Néanmoins, alors que le Facebook de la jeune fille semble être comparable aux Facebook des autres jeunes filles de son âge, une photo intrigue : celle d’une rose dans la neige maculée de sang accompagnée d’un petit texte : « Laissez faire, vous n’avez pas le sens du romantisme. »

La Sûreté du Quebec (SQ) qui enquête sur la mort de la jeune fille précise qu’elle ne subissait pas d’intimidation, le porte-parole de la SQ signale toutefois que « c’est plutôt une conjoncture d’événements, de plusieurs conflits de différents niveaux et dans différentes sphères de sa vie. »

Même si le suicide chez les jeunes est rare, cet acte ajouté à celui du jeune garçon de 11 ans à Namur démontre tout de même que malheureusement, certaines familles s’y retrouvent parfois confrontées…

À 12 ans, une jeune liégeoise se donne la mort à La Malbaie, au Quebec.

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015

30 éléphants ont été massacrés par des braconniers au Congo

C’est un véritable carnage qui vient d’avoir lieu dans le parc national de Garamba, au nord du Congo. Il aurait été perpétré par un groupe armé dans le but de financer des activités mafieuses.

elephants_congo

Trente éléphants ont été abattus de façon particulièrement brutale en un peu plus de dix jours dans l’enceinte d’un espace protégé, au Congo. Le Parc Garamba, d’une superficie de 5000 kilomètres carrés, est protégé par une équipe de 150 rangers, mais ils ne peuvent patrouiller dans chacun de ses recoins simultanément.

Les gestionnaires du parc suspectent un groupe de braconniers soudanais d’être les auteurs de ces tueries. Au total, ce sont 68 éléphants qui ont été décimés au cours des 2 derniers mois. « Il y a un groupe de soudanais qui viennent dans le parc où ils se divisent en petits groupes pour tuer des éléphants », a indiqué à l’AFP Jean-Marc Froment, directeur chargé de la Conservation d’African Parks, une ONG qui cogère le Parc Garamba avec l’Institut congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN).
Une défense s’échange contre 18.000 balles

Selon lui, il s’agit d’une criminalité liée aux mafias et aux groupes armés, qui se sont lancés dans le braconnage pour revendre l’ivoire afin d’acquérir des armes et des munitions (sachant qu’une défense peut s’échanger contre 18.000 balles de gros calibre, ou bien se vendre jusqu’à 100.000 € sur le marché noir, selon le Daily Mail). « Ces tueurs sont très expérimentés », déplore M. Froment.

Actuellement, le parc Garamba abrite 1700 pachydermes, qui sont des proies faciles pour ceux qui en ont après leurs défenses. Chaque année, près de 25.000 éléphants sont massacrés en Afrique. Leur population globale s’effrite de plus en plus, et l’espèce est plus que jamais menacée alors que le braconnage ne cesse d’augmenter. Il serait temps que les gouvernements concernés prennent des mesures concrètes et efficaces pour remédier à cela, sans quoi, nos petits-enfants risquent de ne jamais voir d’éléphants…

Sources : www.planeteanimaux.com

 

Massacre au Congo par des braconniers soudanais.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 15 avril 2015