Titre obligatoire

Emissions à venir

Quels pesticides dangereux sont utilisés en France ? ( carte )

Les équipes de « Cash Investigation » et de francetv info ont dressé la carte de France des départements qui utilisent le plus de pesticides dangereux.


Chaque année, près de 100 000 tonnes de pesticides classés dangereux ou potentiellement dangereux sont utilisés en France. Les équipes de « Cash Investigation » et de francetv info ont analysé le détail des ventes de ces pesticides qui mettent en danger la santé de nos enfants.

Les données avec lesquelles nous avons travaillé proviennent du ministère de l’Écologie. Le ministère de l’Agriculture exerce également un droit de regard sur leur publication. Elles sont confidentielles et couvrent une période qui s’étend de 2008 à 2013.

Plusieurs milliers de pesticides différents ont été vendus sur le marché français pendant cette période. Si certains ne présentent pas de risques, d’autres contiennent des substances actives qui ont d’ores et déjà été identifiées comme présentant un risque probable ou avéré pour l’être humain. Certaines ont même été interdites au cours de la période observée, mais la plupart d’entre elles sont encore autorisées.
La Gironde, la Marne et la Loire-Atlantique en tête

Nous avons identifié 71 substances qui sont jugées dangereuses ou potentiellement dangereuses par des organismes américain (Environmental Protection Agency) et européen (base de données gérée par la Commission européenne) ou le Centre international de recherche sur le cancer, qui dépend de l’OMS.

Puis nous avons dessiné la carte des départements qui consomment ces substances en plus grandes quantités : les départements de la Gironde, de la Marne et de la Loire-Atlantique arrivent largement en tête de notre classement, avec des ventes de pesticides dangereux trois fois et demie supérieures à la moyenne de l’ensemble des départements français.

pesticides en france

La menace que présente une substance n’est pas évaluée de la même façon selon les instituts, qui ne concluent pas toujours au même niveau de dangerosité. Pour chaque substance, nous avons choisi de retenir l’évaluation la plus critique. Lorsqu’une substance est jugée probablement cancérogène, des preuves limitées ont été constatées entre l’exposition à celle-ci et l’apparition d’un cancer. Ces preuves sont positives mais des facteurs extérieurs n’ont pas été complèment évacués par les scientifiques. Lorsqu’une substance est jugée possiblement cancérogène, des preuves de causalité ont été constatées chez l’animal mais pas encore chez l’homme.

pesticides nord

« Cash investigation » consacre un numéro aux pesticides dangereux et à leurs effets sur la santé, diffusé mardi 2 février à 20h55. Une émission à suivre en direct sur France 2 et francetv info.

source :francetvinfo.fr

 

Carte des pesticides dangereux en France + détails sur le Nord ( 59 )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 2 février 2016

Résultats du comptage des oiseaux avec succès !

Ce week-end des 30 et 31 janvier, Natagora a invité le grand public à recenser, pour la treizième année consécutive, les oiseaux qui visitent les jardins. Dimanche soir, l’association partage les premiers résultats en se réjouissant du succès de l’opération.

natagora

Ce week-end des 30 et 31 janvier, Natagora a invité le grand public à recenser, pour la treizième année consécutive, les oiseaux qui visitent les jardins. Dimanche soir, l’association partage les premiers résultats en se réjouissant du succès de l’opération.

Malgré des conditions météo peu favorables à l’observation des oiseaux, les participants ont répondu présents. Avec plus de 3000 jardins encodés, la participation est en effet massive à ce stade de l’encodage (dimanche soir). Les oiseaux ont également été nombreux : plus de 40 oiseaux par jardin en moyenne.

oiseau 2

Les espèces les plus observées sont les habituels merles noirs, rougegorges, mésanges bleues et mésanges charbonnières. On peut également se réjouir que des oiseaux plus exigeants, comme le chardonneret élégant qui ne vient que rarement aux mangeoires, sont observés de plus en plus fréquemment dans les jardins. S’y ajoute le pic vert, une espèce charismatique qui se nourrit plutôt de fourmis dans les pelouses.

Chardonneret élégant - European Goldfinch - Carduelis cardueli

Cette année, les oiseaux forestiers étaient aussi au rendez-vous dans les jardins. Geais des chênes, pics épeiche et sittelles torchepot sont venus renforcer les rangs des espèces observées.
Photos : Chardonneret élégant (A. Audevard) – Geais des chênes (C. Farinelle)
TOP 10 des espèces observées :

Fréquence dans les jardins (% de jardins où l’espèce a été observée) :
1. Merle noir : 90 % (9568 individus observés)
2. Mésange charbonnière : 87.14% (15722 individus observés)
3. Rougegorge familier : 79.94% (3711 individus observés)
4. Mésange bleue : 77.03% (12550 individus observés)
5. Pie bavarde : 68.81% (6857 individus observés)
6. Mineau domestique : 61.05% (19438 individus observés)
7. Pigeon ramier : 60.64% (7357 individus observés)
8. Pinson des arbres : 57.38% (8645 individus observés)
9. Corneille noire : 54.19% (7585 individus observés)
10. Tourterelle turque : 51.70% (5342 individus observés)

Natagora et le comptage des oiseaux qui visitent nos jardins, un succès !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur lundi 1 février 2016

Ateliers d’écriture sur le thème de l’Escaut et des zones humides

Dans le cadre des Journées Wallonnes de l’Eau 2016, qui auront lieu le dimanche 20 mars, le Contrat de rivière Escaut-Lys organise trois ateliers d’écriture sur le thème de l’Escaut et des zones humides.

ecriture

Ces ateliers auront lieu :

-       Le samedi 13 février de 9h30 à 12h30 à la bibliothèque de Wiers (Péruwelz) et animé par Thierry Ries.

-       Le samedi 20 février de 9h30 à 12h30 à Laplaigne (Brunehaut) et animé par Caroline Jesson et Thierry Ries.

-       Le samedi 27 février de 9h30 à 12h30 à Vaulx (Tournai) et animé par Caroline Jesson.

 

Thierry Ries est animateur d’ateliers d’écriture, notamment au sein de la Direction Générale des Affaires Culturelles de Hainaut (DGAC) et auteur, Caroline Jesson est la coordinatrice des Écrivains Publics de Wallonie picarde.

 

Les ateliers d’écriture sont ouverts à tous, débutants ou habitués, dans une ambiance conviviale. En début de séance, une petite visite des environs sera organisée afin d’inspirer les participants.

 

Les textes réalisés lors de ces ateliers seront valorisés lors des Journées Wallonnes de l’Eau, notamment le dimanche 20 mars le long des berges de l’Escaut.

 

Inscription auprès du Contrat de rivière Escaut-Lys :

0032 (0)69 44 45 61

032 (0) 492 70 33 45

contact@crescautlys.be

www.crescautlys.be

 

Les adresses exactes des lieux des ateliers seront communiquées lors de l’inscription.

Il est possible de s’inscrire pour un seul atelier ou pour tout le cycle.

Journée Wallone de l'Eau – Escaut-Lys – zones humides – Ateliers d'écriture.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur lundi 1 février 2016

Detox : des produits dangereux retrouvés dans des articles de sports de plein air

Des produits chimiques dangereux ont été détectés dans des vêtements et des équipements de sports de plein air, d’après les résultats d’analyses publiés aujourd’hui par Greenpeace Allemagne, Italie et Suisse.

Au total, 90 % des articles testés contenaient des PFC, une famille de substances chimiques persistantes. Les marques de sports de plein air font le bonheur des amoureux de la nature. Mais la respectent-elles vraiment ?

Detox Outdoor North Face et Mammut

 

Les analyses ont porté sur 40 articles (vêtements, chaussures, tentes, sacs à dos, cordes et sacs de couchage) choisis par environ 30 000 internautes lors d’un vote organisé sur internet par des bureaux de Greenpeace.

Ces articles de 11 marques différentes ont été achetés dans 19 pays , et provenaient de différents lieux de production . Des PFC ont été détectés dans 36 articles, et des PFC à chaîne longue particulièrement dangereux dans 18 d’entre eux. Dans leurs communications publiques, la plupart des marques affirment pourtant ne plus avoir recours à ces substances.

Des PFOA ont été retrouvés dans des produits de The North Face et de Mammut. Il s’agit d’une catégorie de PFC à chaîne longue, considérée comme une substance « extrêmement préoccupante » par l’Agence européenne des produits chimiques.

Les PFC, dangereux pour la santé humaine et l’environnement

Les composés perfluorés ou polyfluorés (PFC) sont des produits chimiques artificiels largement utilisés par les industriels du textile pour rendre leurs articles imperméables et antitaches.

Une fois présents dans l’environnement, ils se dégradent très lentement et peuvent s’immiscer dans la chaîne alimentaire. Des traces de PFC ont été retrouvées dans le foie de dauphins ou d’ours polaires, mais aussi dans des échantillons de sang humain. Certains PFC peuvent aussi affecter le système reproductif et endocrinien, et faciliter la croissance de tumeurs.

Ces produits chimiques sont aussi très volatiles. Au printemps 2015, des équipes de Greenpeace ont mené des expéditions dans huit régions montagneuses et reculées du globe pour y recueillir des échantillons d’eau et de neige. Tous les échantillons prélevés étaient positifs aux PFC, de la Chine à la Russie en passant par les Alpes et la Patagonie. Bien entendu, ces produits polluent aussi l’environnement des régions où les textiles sont fabriqués.

Expedition à Pilato Lake en Italie
Des membres de Greenpeace prélèvent des échantillons de neige dans les Apennins (Italie), mai 2015. © Roberto Isotti / Greenpeace.

Joindre les actes au marketing

La nature est au cœur des arguments marketing des marques mises en cause. Pourtant, les produits qu’elles utilisent pour fabriquer leurs vêtements et accessoires nuisent à l’environnement.

Il est temps que ces marques mettent fin à un tel cynisme et rejoignent « la campagne Detox » lancée par Greenpeace en 2011, à laquelle se sont déjà ralliées 34 enseignes textiles internationales.

La marque britannique Páramo a annoncé aujourd’hui qu’elle s’engageait à assainir sa chaîne de production. C’est la première marque de sports de plein air à rejoindre la campagne « Detox ».

Rejoignez la campagne pour demander aux autres marques d’en faire autant.

http://detox-outdoor.org/fr-CH/

 

Source : toxiques.greenpeace.fr/

 

Produits toxiques dans des vêtements de sports, alerte !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 29 janvier 2016

Alerte : la chenille processionnaire est déjà de retour !

Les chenilles processionnaires du pin refont habituellement surface au printemps. Mais cette année, elles commencent déjà à apparaître. Et attention, elles sont très dangereuses, tant pour les hommes que pour les chiens !

Alerchenilles1té par le message de Brigitte, utilisatrice de Dogfidelity, nous avons voulu insister sur les dangers causés par ces petites bêtes. Sa chienne s’est en effet retrouvée handicapée à vie il y a dix ans après « avoir survolé un nid de chenilles » alors qu’elle n’avait que 3 mois.

« Gypsie est restée 8 jours sous perfusion ! A 3 mois ses tissus étaient extrèmement vulnérables ! Je lui changeais les perfs jour/nuit, le véto passait pour voir l’évolution. Après les jours je l’alimentais avec une seringue, puis un biberon de poupée. Puis est venue la question qui fâche du véto : « vous n’allez pas faire cela toute votre vie ». Et Gypsie s’est mise à manger en s’allongeant pour attraper les croquettes qu’elles mastiquait tête renversée, et pour boire elle aspirait coucher dans son écuelle !! Une mère courge qui avec l’aide de mon briard a remonté la pente de manière inespéré. Elle a vécu 18 ans handicapée de cette manière ! », témoigne Brigitte. 

Les chenilles processionnaires de pin paraissent inoffensives, et pourtant, elles représentent une vraie menace : leurs poils urticants sont extrêmement venimeux. Ils se détachent facilement et leur contact avec la peau et les muqueuses peut être très violent.

La petite caniche de Brigitte en a fait les frais : ses « tissus ont été rongés, ses babines sont tombées 8 jours après, le nez aussi… et la langue », avertit la maîtresse. « Nous avons dû avec le véto stopper le mal et une opération a été réalisée pour couper toutes manifestations ultérieures », explique-t-elle encore aux internautes.

Ces chenilles sont donc extrêmement dangereuses, voire mortelles si votre chien venait à en avaler une…

La chenille processionnaire du pin, qui est-elle ? 

La chenille processionnaire du pin est en fait la forme larvaire d’un insecte appartenant aux lépidoptères. On la trouve principalement dans le Sud, mais elle est aussi présente ailleurs en France, y compris à Paris au bois de Boulogne ! Seules les régions montagneuses sont généralement épargnées.

Ces chenilles se logent dans les conifères, mais on peut également en trouver dans d’autres arbres, comme les feuillus.chenilles processionnaires du pin danger chien chat

Elle a l’habitude d’apparaître dès le début du printemps. Mais cette année, en raison des hausses de température et du climat plutôt perturbé, on peut d’ores et déjà en rencontrer.

D’ailleurs, si vous découvrez des nids de chenilles processionnaires (ces nids forment des boules de soie) dans les arbres de votre jardin (et que vous en êtes propriétaire), sachez que vous pouvez faire appel à la mairie pour vous en débarrasser. Toutefois, toutes les communes n’assurent pas cette élimination, et dans ce cas, c’est à vous de vous en charger, en brûlant les nids, ou en utilisant des insecticides chimiques ou biologiques, ou encore de l’eau de javel. Cette opération est à reproduire tous les ans, durant l’été et/ou l’automne.

Quels symptômes ? 

Le symptôme le plus probant est une atteinte de la cavité buccale. La langue se met à enfler (cela peut prendre plusieurs heures), puis elle se nécrose. Des troubles oculaires peuvent aussi être observés, tout comme le chien ou le chat peut se mettre à baver. Lorsque l’on ouvre la gueule de l’animal, on peut apercevoir que sa langue (ou une partie) est comme grise et/ou ulcérée.

chenille nidAutant dire qu’il s’agit d’une urgence vétérinaire et qu’il ne faut pas perdre une seconde pour consulter. Suivant le diagnostic, il proposera un traitement à base, entre autres, d’anti-inflammatoires, antibiotiques, de pansements gastriques.

Une mise sous perfusion peut être nécessaire et parfois aussi le recours à de la chirurgie. On peut rincer la plaie avec beaucoup d’eau, cela est même conseillé, mais il faut ne pas attendre pour aller aux urgences.
Si l’on ne se rend pas compte rapidement que le chien ou le chat est atteint, la nécrose peut provoquer la perte de toute ou partie de la langue, ce qui empêche par la suite l’animal de s’alimenter ou de boire. C’est en cela que tout diagnostic reste réservé.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter immédiatement votre vétérinaire.

 

Source : Santevet.com

 

La chenille procéssionnaire est déjà de retour !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 28 janvier 2016

Réouverture de Nausicaa, à Boulogne-sur-Mer

Ce week-end, Nausicaa rouvre ses portes au public.

L’occasion de découvrir les nouveautés 2016 : les seiches et les poulpes dans l’espace « Voyages en Mer du Nord », les hippocampes et les syngnates dans l’espace « Escales en Méditerranée » et le poulpe géant du pacifique dans l’exposition « Histoires d’Iles ».

 

http://www.nausicaa.fr/

Nausicaa rouvre ses portes avec de nouvelles expositions.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 22 janvier 2016

Massacre des éléphants: Yahoo complice!

Alors que le commerce de l’ivoire mène les éléphants au bord de l’extinction, au Japon, la vente de bijoux en ivoire rapporte gros à Yahoo! Mais aujourd’hui, nous avons une chance de mettre fin à la complicité de cette multinationale.

Plusieurs marques reconnues telles que Google et Amazon refusent de vendre de l’ivoire. Yahoo est l’un des seuls grands sites de vente en ligne qui l’autorise encore, mais nous pouvons les faire changer d’avis. En ce moment même, Yahoo est en train de perdre ses meilleurs employés et la directrice met des millions sur la table pour convaincre son personnel de rester. Si nous menaçons de lever le voile sur le terrible secret de Yahoo, la désertion de son personnel pourrait s’accentuer et l’entreprise pourrait reconsidérer les coûts de cette cruelle politique.

Chaque jour, 100 éléphants sont massacrés. Leur intelligence émotionnelle est telle qu’ils saisissent l’horreur de ce qui leur arrive. Soyons un million à élever la voix pour protéger ces magnifiques créatures! Avaaz fera déferler un torrent d’annonces publicitaires et ciblera les employés de Yahoo pour les enjoindre de demander un changement de politique depuis l’intérieur. Faites entendre votre voix maintenant, signez la pétition en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://secure.avaaz.org/fr/yahoo_ivory_loc_/?bURJYab&v=71633&cl=9284003544

 

 

Yahoo complice du massacre des éléphants ?

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 22 janvier 2016

Il y a un 7ème continent de déchets qui flotte au large du Pacifique

C’est une immense plaque de déchets flottant dans le nord de l’océan Pacifique, de la taille de 6 fois la France. Aussitôt se forme à l’esprit l’image d’un gigantesque amas compact de sacs plastiques, jouets, bouteilles, filets et autres bidons…
tf1 dechet flottants

Le problème de la pollution des océans est énorme : imaginez un siphon géant qui attirerait des millions de tonnes de déchets en un seul et même endroit. Sauf qu’ici, ils ne sont pas évacués comme dans un évier. Ils se regroupent et forment un « continent de plastique » : le septième . Ses conséquences sur l’écosystème marin sont désastreuses.

Afficher l'image d'origine

En réalité, ce phénomène effrayant, ressemble plus à une « soupe de plastique » constituée de quelques macro déchets éparses, mais surtout d’une myriade de petits fragments. « L’image d’un continent sert à sensibiliser le grand public, mais ne rend pas compte de la réalité, explique François Galgani, océanographe et chercheur spécialiste des déchets à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer). Il s’agit plutôt d’une multitude de micro-plastiques, d’un diamètre inférieur à 5 mm, en suspension à la surface ou jusqu’à 30 mètres de profondeur, difficiles à voir de loin. Mais quand on puise dans l’eau, on en remonte une quantité impressionnante. » Ce que confirme, dans cette vidéo, Isabelle Taupier-Letage, chef scientifique de l’expédition Tara Océans :

Ce n’est malheureusement pas une chimère : 3,43 millions de km2 de détritus, répartis en deux plaques, flottent au large du Pacifique et forment la « Grande plaque de déchets du Pacifique ». Pire, cette plaque n’est qu’un des cinq gyres océaniques de déchets de la planète. A titre de comparaison, l’océan Pacifique s’étend sur une surface de plus de 166 milliards de km2, soit environ un tiers de la surface totale de la Terre.

« Le septième continent » : 3,43 millions de km2 de déchets flottent au large du Pacifique
La pollution des océans est faite de déchets en plastique en microparticules

On connait leur existence depuis près de 15 ans. Les gyres de déchets sont des témoins de nos excès : dans le Pacifique, 3,43 millions de km2 d’amas de petits morceaux de plastique (dont la profondeur peut par endroit aller jusqu’à 30 mètres) polluent les eaux. En raccourcissant l’échelle, on y trouve près 750 000 déchets par km2, dont 5 kg de plastique pour seulement 1kg de plancton.

Des chiffres, rapportés par « l’expédition septième continent », qui donnent le tournis et un constat qui a profondément marqué Patrick Deixonne, à l’initiative de la mission. Navigateur, Patrick Deixonne rencontre un des 5 gyres de déchets pendant une tentative de traversée de l’Atlantique à la rame : « on a par exemple croisé des par-chocs de voiture au milieu de l’océan », rapporte-t-il désabusé.

« Le septième continent » : 3,43 millions de km2 de déchets flottent au large du Pacifique
269 000 tonnes de déchets flottent au large du Pacifique

Patrick Deixonne est aujourd’hui le chef de mission de « l’expédition 7e continent », opération qui a pu voir le jour grâce au partenariat entre le CNES, la Nasa et la NOAA et qui vise à « rapporter un témoignage […] de cette nouvelle catastrophe écologique […] directement liée au comportement de l’homme. »

Si ce n’est pas à proprement parler une mission scientifique, l’opération aura tout de même pour objectif de mieux comprendre ces gyres : « en collaboration avec des laboratoires de recherche, nous allons tirer profit de notre déplacement pour collecter des données et faire des prélèvements qui permettront d’améliorer la connaissance du phénomène », lit-on sur le site officiel du projet.

Mais comment se forment les plaques de déchets ? Sous l’effet des gyres océaniques, les déchets des quatre coins du monde s’accumulent en 5 principaux endroits du globe, dont la spectaculaireGrande plaque de déchets du Pacifique.

« À l’image d’un puissant siphon marin, le vortex attirerait vers lui tous les résidus de notre société », vulgarise le site notre-planete.info. Avec des conséquences désastreuses pour les écosystèmes présents : « dans cette zone la plupart des morceaux de plastique sont très petits. […] En fait ils ont la même taille que le plancton dont se nourrissent les poissons»

« Le septième continent » : 3,43 millions de km2 de déchets flottent au large du Pacifique
La pollution des océans est colossale : un véritable « septième continent » de 3,43 millions de km2 de déchets flottent au large du Pacifique

Alors quels sont leurs impacts ? Des effets sur les espèces présentes dans ces eaux, mais pas seulement : le plastique agit comme une éponge, fixant de nombreuses toxines dont des polluants organiques persistants (POP), connus pour leur nocivité et leur volatilité. « Ainsi, Bisphénol A,phtalates, DDT et PCB se retrouvent dans ces morceaux de plastique à des concentrations jusqu’à 1 million de fois supérieures aux normales », continue-t-on de lire sur notre-planete.info.

Un triste constat qui en appelle un autre, plus dérangeant encore :« le nettoyage de cet océan de déchets semble insurmontable, la superficie à couvrir est trop importante et les coûts seraient colossaux. Selon Marcus Eriksen, directeur de recherche et d’éducation à la Algalita Marine Research Foundation : il n’y a rien que nous puissions faire maintenant, à l’exception de ne pas faire plus de mal », rapporte notre-planete.info.

 

Il y a un continent de déchet dans la Pacifique grand comme 6 x la France !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 5 janvier 2016

Les 11 fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides

les 11 fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides

L’utilisation des pesticides tels qu’on les connaît (insecticides, fongicides et herbicides) a commencé dans les années 70. Quarante ans plus tard, cette pratique est devenue règle d’or et de nombreux résidus de pesticides se trouvent dans nos aliments. Rappelons que selon de récentes études, ils peuvent être la cause de cancers et présenter des menaces pour la fertilité masculine et le développement du foetus.

Chaque année, l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) analyse quelque 70000 aliments pour connaître leur teneur en résidus de pesticides. Voici ce qu’elle a trouvé, tel que le résume le livre de l’ingénieur agronome Claube Aubert, Manger bio, c’est mieux!:

– Les résidus de 338 pesticides différents dans les légumes
– 319 dans les fruits
– 93 dans les céréales
– 34 dans les produits animaux

Cependant, tous les fruits et légumes ne sont pas logés à la même enseigne. Parmi les mieux lotis: les oignons, les échalotes et l’ail (avec seulement 13,6% des échantillons contaminés), les épinards (24,5%), les asperges et poireaux (24,6%) ou les légumes racines, tels que les pommes de terre ou les radis (26%). Claude Aubert explique:

« L’essentiel des pesticides, et particulièrement des insecticides, sont utilisés à l’extérieur. Ils sont déposés sur les fruits et légumes via un pulvérisateur. C’est pourquoi les végétaux poussant à l’intérieur de la terre, tels que les pommes de terre, sont moins susceptibles d’être contaminés. »

Malheureusement tous les végétaux ne poussent pas sous terre et certains font les frais de l’omniprésence des pesticides. C’est pourquoi Claude Aubert recommande de manger bio le plus possible, car pour certains des végétaux en question, le taux de pesticides est divisé par 10 s’ils proviennent de l’agriculture bio.

« La peau des fruits est la zone où se concentrent le plus d’antioxidants et de vitamines. Mais on ne peut la consommer que si le fruit est bio, car dans le reste des cas, c’est aussi dans la peau que se concentrent les pesticides.’

 

Pesticides et nitrates, des ennemis redoutables

« On trouve des pesticides dans tous les fruits et les légumes, même s’ils sont issus de l’agriculture biologique (AB), mais en quantité beaucoup moins importante. Ceux qui en contiennent le plus sont les carottes, les pommes de terre et les poireaux », commente Valérie Espinasse.
Les pesticides ont raison de nous faire peur… Aussi appelés produits phytosanitaires, ils regroupent des herbicides, des fongicides, des insecticides, des rodenticides (contre les rongeurs) et des molluscicides (contre les escargots). « Les nitrates, quant à eux, représentent de grands toxiques neurologiques, même s’ils empêchent le développement des parasites sur les végétaux », précise Valérie Espinasse.

Pour ce qui est des fruits et légumes les plus contaminés voici la liste:

1/ Les concombres et courgettes
Plus d’un tiers (37,7%) des concombres et courgettes seraient contaminés, selon l’EFSA.
Mais, selon Claude Aubert, le simple fait de les éplucher permet de se débarrasser d’une bonne partie des pesticides. Rappelons que ceux-ci sont pulvérisés de l’extérieur.

2/ Les légumes secs (pois, haricots, lentilles,etc.)
Près de 40% des pois, haricots et lentilles seraient contaminés.
3/ Les fruits à noyau (avocat, abricot, mangue,etc.)
Attention, c’est là que ça devient très inquiétant: plus de la moitié des fruits à noyau (54,8%) seraient porteurs de résidus de pesticides. Il faut savoir que ces fruits, très attaqués par les insectes, font l’objet de nombreux traitements.
4/ Les fruits à pépins (pommes, poires,etc.)
« La pomme est extrêmement attaquée par les vers et autres insectes, rappelle Claude Aubert. Elle est la plante la plus traitée en France. » Résultat: 65,2% des échantillons de pommes et poires, rangées dans la catégorie des fruits à pépins, étaient porteurs de résidus de pesticides.
5/ Les poivrons
Les poivrons, qui sont eux aussi très attaqués par les insectes, font donc l’objet d’un traitement intensif: Les deux tiers (66%) seraient porteurs de résidus de pesticides, à égalité avec…
6/ La salade
Environ les deux tiers des échantillons de laitue analysés présentaient des résidus de pesticides.
Mais pourquoi? « La laitue est cultivée sous serre, ce qui pourrait expliquer que les pesticides ne se dissipent pas dans l’air », explique Claude Aubert.
Ce qui expliquerait pourquoi, à l’échelle mondiale, la salade est le végétal le plus contaminé.
7/ Les fraises
Pour la même raison que la salade, la fraise est elle aussi sujette aux pesticides: 71,3% des échantillons analysés présentaient des résidus.
8/ Les agrumes
75% des citrons et oranges seraient porteurs de résidus de pesticides.
9/ Les framboises
75,9% des framboises seraient contaminées.
10/ Les raisins
A l’échelle mondiale, seuls 73,8% des raisins seraient porteurs de pesticides. Mais en France, ils seraient plus de 81%. « Le raisin porte le triste record du nombre de pesticides utilisés: 26 à lui seul, déclare Claude Aubert. En plus le raisin présente un vrai désavantage: on ne peut pas l’éplucher comme d’autres fruits, alors que c’est sur la peau que se dépose le plus grand nombre de pesticides. »
11/ La pomme de terre
L’utilisation de pesticides pour les cultures de pommes de terre est en augmentation dans les pays en développement, avec l’intensification de la production et l’extension géographique et temporelle des cultures au-delà du cadre traditionnel de production du tubercule. Les produits chimiques utilisés sont fréquemment très toxiques et appliqués avec un habillement protecteur minime, voire nul. Pour cette culture, certains pesticides et herbicides des plus nuisibles pour l’homme sont encore autorisés en Europe et partout dans le monde. Achetez les françaises, un des seuls pays à avoir interdit certains de ces produits..
Préférez le  bio ce n’est parfois pas beaucoup plus cher et vous consommerez aussi plus modérément. Consommer bio signifie que vous avez décidé d’accorder du temps et de l’attention à votre alimentation et à vos courses. Que vous êtes prêts à vous investir. Par exemple de faire un potager ou planter des arbres fruitiers chez vous.

Source : Le HuffPost

Attention aux fruits et légumes que vous mangez !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 30 décembre 2015

Le redémarrage de Doel 3 reporté au 6 janvier: un autre « problème » découvert

Le réacteur nucléaire de Doel 3 ne sera pas relancé ce lundi. Il est à l’arrêt depuis vendredi dernier à la suite d’une perte d’eau survenue dans un générateur de la partie non nucléaire de la centrale.

Le redémarrage de Doel 3 reporté au 6 janvier: nouveau "problème" découvert

Le redémarrage de Doel 3 reporté au 6 janvier: nouveau « problème » découvert – © DIRK WAEM – BELGA

Si, dans un premier temps, il avait été annoncé que le redémarrage pouvait avoir lieu rapidement, il sera finalement reporté d’une semaine; on apprend que les réparations pourraient durer jusqu’au 6 janvier.

« La soudure a été réparée, mais nous avons maintenant découvert qu’il existe un problème au niveau d’un interrupteur électrique qui relie l’alternateur de la centrale au réseau haute tension », a déclaré la porte-parole d’Electrabel, Els De Clercq, à nos confrères de la VRT qui publient cette information.

Et pour résoudre ce problème-là, il faut « faire appel à une firme spécialisée », mais, en cette période des fêtes de fin d’année, ce n’est pas chose facile.

La réacteur de Doel 3 avait à peine repris son activité après un arrêt qui avait duré du 26 mars 2014 au 21 décembre dernier en raison de micro-fissures détectées dans la cuve en acier.

Notons que Doel 1 devait également redémarrer le 26 décembre, mais Electrabel a également reporté ce redémarrage au 31 décembre cette fois, tandis que Doel 2 a été relancé jeudi, quelques heures plus tard que ce que prévoyaient les plans initiaux. Doel 1 et Doel 2, les plus anciens réacteurs en activité avec Tihange 1, ont été prolongés jusqu’en 2025 par le vote d’une loi au Parlement en juin dernier.

Source: rtbf.be

Un autre problème à Doel 3 ? nos centrales deviennent fragiles ?

Posté par Pacifique FM – Officiel sur lundi 28 décembre 2015