Titre obligatoire

Emissions à venir

juin
18
lun
2018
10:00 Santé,Bien être, La Vie au Natur...
Santé,Bien être, La Vie au Natur...
juin 18 @ 10:00 – 12:00
Santé,Bien être, La Vie au Naturel - rediffusion
Rediffusion de notre émission du jeudi avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc…  
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
juin 18 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.
13:00 LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
juin 18 @ 13:00
LES TUBES DANS LA RADIO - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]

View Calendar

L’Europe maintient ses sanctions contre la Russie

Sanctions contre la Russie

europe

Hier soir, lors du Conseil européen, l’Union européenne (UE) a annoncé la possible prolongation de ses sanctions contre la Russie d’ici juillet 2015.
Les Echos rapportent qu’à l’issue de la première journée de réunion du Conseil européen, les pays membres ont décidé de « clairement lier ses sanctions économiques et leur durée contre la Russie à la mise en œuvre complète des accords de Minsk sur l’Ukraine, ce qui devrait se traduire par une prolongation de ces mesures jusqu’à la fin de l’année. » Cette décision s’inscrit dans le contexte des conflits armés en Ukraine.

Libération rappelle que des accords avaient en effet été « arrachés en février par la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande », accords qui ont permis d’instaurer « un cessez-le-feu fragile sur le terrain ».

Des sanctions économiques avaient déjà été adoptées en juillet 2014, suite à la destruction en vol au-dessus de l’Ukraine d’un Boeing de Malaysia Airlines et dont les séparatistes prorusses seraient responsables. Ces sanctions ont encore été alourdies en septembre après que la Russie a été accusée d’avoir fait entrer des troupes et des armes lourdes sur le territoire ukrainien pour stopper l’avancée des troupes loyalistes, ce que Moscou a toujours démenti.

Ces mesures, qui auraient selon plusieurs journaux durement touché l’économie russe, vont arriver à échéance en juillet cette année.

Euronews explique que les sanctions seront prolongées en cas de détérioration de la situation en Ukraine. C’est l’occasion pour le média d’en déduire que l’Union européenne « maintient la pression sur la Russie ».

Le président du Conseil européen Donald Tusk a insisté sur le fait que l’UE est « prête à soutenir le cessez-le-feu et à répondre de manière positive aux progrès accomplis » [La Tribune].

En outre, l’UE a réaffirmé qu’elle ne reconnaissait pas l’annexion de la Crimée il y a un an.

Enfin, les 28 souhaitent combattre les « campagnes de désinformation de la Russie » et mener un « plan d’action sur la communication stratégique » afin de soutenir la liberté de la presse : les médias russes devront être surveillés par une équipe, pour repérer les mensonges flagrants et en informer les Etats membres.

EurActiv parle d’une véritable « guerre de communication » dans laquelle la Russie a pour l’instant l’avantage.
Un diplomate confie en effet : « La propagande russe en Europe est un problème omniprésent, parce qu’elle est efficace. Ils sont les rois de la propagande. ». Mais il s’interroge aussi sur l’opportunité de faire une telle annonce : « Je ne comprends pas pourquoi nous rendons cela public. […] Nous devrions agir ».

Le site pose ainsi la question de la nécessité de transparence : empêche-t-elle l’UE d’être efficace ?

Source : Toute l’Europe

Le printemps arrive, les grèves avec lui

20141218_182446[1]

Un printemps chaud dans les rues, au programme, grèves , manifestations et donc perturbations de la vie économique du pays.

Jeudi 19 mars. les services publics qui organisent une « concentration de militants »  place de la Monnaie à Bruxelles, ce jeudi à 11h.

Dimanche 29 mars. Deux mouvements citoyens organisent une « grande parade » contre les mesures gouvernementales l’après-midi à Bruxelles. Les syndicats ont appelé leurs affiliés à y participer. Cela devrait donc faire du monde, et pas mal de perturbations au centre-ville.

Mardi 31 mars. . Ce mardi-là, tous les affiliés de Bruxelles, du Brabant wallon (et sans doute du Brabant flamand) sont attendus dans les rues de la capitale fédérale.

Mercredi 1 er  avril. Pour la partie francophone du pays, deux grandes manifs sont déjà annoncées. La première aura lieu à Charleroi, la seconde à Liège. Namur et Luxembourg pourraient se regrouper dans la capitale wallonne. Une décision là-dessus est attendue ce mercredi.

Mercredi 22 avril. Là, c’est carrément une grève générale de tous les services publics du pays qui s’annonce. À ce stade, seule la CGSP l’a décrétée. Le SLFP semble en rejeter l’idée. Par contre, la CSC y est plus favorable, même si elle doit encore se décider.

Des actions sont aussi attendues en Wallonie Picarde.

 

Accident mortel à Froyennes impossible de monter direction Bruxelles – Mons

acc froyennes

Accident mortel cet après-midi sur Froyennes, un camion-bétoneuse de la CCB venant de la direction de Lille a traversé la berne de la descente vers Ramegnies-Chin et s’est renversé sur la bande montante vers Bruxelles – Mons, le conducteur est décédé dans cet accident.

 

Merci au service technique de Pacifique FM pour cette photo

Visite de l’incinérateur de Thumaide par le ministre Carlo Di Antonio

ipalle2

20150313_11092820150313_105959

 

Ce vendredi 13 mars le Ministre Carlo Di Antonio était en visite à l’incinérateur de Thumaide , Pacifique FM était présent sur place pour cette visite guidée de ce complexe de traitement des déchets de notre région.

Mais qui est Carlo Di Antonio? petite tour biographique de ce ministre Wallon :

Biographie

Carlo Di Antonio est né à Boussu le 12 juillet 1962. Il est l’aîné d’une famille modeste de 6 enfants, installée à Dour, entre le Borinage et les Hauts-Pays.

Son papa était ouvrier mineur, ayant émigré avec sa famille en 1950 du petit village de Penna St Andréa dans les Abruzzes italiennes. Sa maman est, elle, issue des Honnelles, dans le Hainaut.

Après des études primaires dans l’école communale de son village, Carlo Di Antonio opte pour des études secondaires techniques à Mons. Il obtient à 17 ans son premier diplôme, de technicien horticole. Durant sa scolarité, il prend goût à l’agronomie et rejoint l’Université catholique de Louvain-la-Neuve (UCL) pour entamer des études d’ingénieur agronome. En parallèle, il s’astreint à un entrainement sportif intensif. Il devient champion de Belgique universitaire du 5000 m sur piste et de cross country. Il représentera d’ailleurs la Belgique aux Championnats du monde de cette discipline. Trente ans plus tard, il pratique toujours la course à pied plusieurs fois par semaine et participe de temps à autre à quelques compétitions.

A l’issue de ses études universitaires, Carlo DI ANTONIO décroche un diplôme de Bioingénieur et entame un doctorat en sciences agronomiques dans les laboratoires de biologie moléculaire des professeurs Briquet et Goffaux à l’UCL. Avant d’avoir finalisé sa thèse, il quitte l’université pour créer, à Dour, deux entreprises avec des amis. L’une dans le domaine des matières plastiques et l’autre, dans le domaine du spectacle : le Dour Festival.

Créé en 1989, le Dour Festival progresse rapidement et devient l’un des événements musicaux incontournables en Europe. Aujourd’hui, le Dour Festival est une petite entreprise bien installée, qui emploie 20 personnes à temps plein à l’année.

Après un bref passage chez Ecolo durant ses études à Louvain-la-Neuve, Carlo Di Antonio renouera avec la politique 20 ans plus tard en présentant aux élections communales de Dour en 2000. Il réalise alors le plus gros score, battant le Bourgmestre socialiste en place. En 2002, il est appelé par Joëlle Milquet et rejoint l’équipe du PSC afin d’organiser l’évolution du parti vers le cdH.

Il croise alors pour la première fois Benoit Lutgen. En 2004, il devient député wallon, en succédant au borain Albert Liénart. En 2006, Carlo Di Antonio remporte les élections communales et devient Bourgmestre de Dour. En 2009, il est réélu député et est appelé en 2011 par Benoît Lutgen pour lui succéder comme Ministre des Travaux Publics et de l’Agriculture. En 2012,  Carlo Di Antonio obtient avec sa liste une majorité absolue aux élections communales à Dour et atteint le chiffre historique de 2950 voix de préférence sur l’entité douroise. En 2014, il mène la liste cdH de l’arrondissement de Mons et est réélu député.

Le 22 juillet 2014, Carlo Di Antonio est à nouveau appelé par le Président du cdH à exercer de nouvelles responsabilités ministérielles. Il prête alors serment comme Ministre wallon de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports, des Aéroports et du Bien-être animal.

L’incinérateur de Thumaide en question :

Outil fondateur de l’Intercommunale IPALLE, le Centre de valorisation des déchets de Thumaide a été mis en activité en 1980 dans le but de mettre fin aux nuisances générées par la mise en décharge des ordures brutes.

Au départ « simple station d’incinération », le Centre de Thumaide a connu des mutations importantes au cours du temps, pour devenir aujourd’hui une installation moderne, performante et polyvalente de traitement des déchets.

Thumaide, c’est aujourd’hui…

  1. Plus de 90 personnes assurant l’exploitation et l’entretien du site
  2. 4 fours-chaudières
  3. Une valorisation énergétique des déchets incinérés
  4. Un centre de compostage des déchets végétaux
  5. Une unité de tri/broyage des déchets encombrants
  6. Une installation de manutention automatisée des déchets hospitaliers et médicaux (de type B2)
  7. Une unité de traitement des mâchefers en vue de leur valorisation
  8. Une unité de co-incinération des boues de stations d’épuration
  9. 5 systèmes d’épuration des fumées performants
  10. Des actions de communication ciblées
  11. Une certification EMAS (reçue officiellement le 14 novembre 2003)
  12. Un comité d’accompagnement des riverains.

Voici quelques photos qui dévoilent l’intérieur de ce site lors de notre visite avec la presse locale, le CA d’Ipalle et sa présidente Mme Ludivine Dedonder et plusieurs élus de la région.

 

20150313_102340 20150313_102510 20150313_102528 20150313_102617 20150313_102648 20150313_103217 20150313_103231 20150313_104041 20150313_104253 20150313_104355 20150313_104642 20150313_104949 20150313_105022 20150313_105232  20150313_110218 20150313_110322  20150313_111058 20150313_111129 20150313_111624 20150313_112058 20150313_112126

Perturbations et bouchon sur la E42 Tournai – Mons

travaux

Les utilisateurs de la E42 Tournai – Mons en ont de la patience, travaux à partir de la frontière française et élagage des bords de l’autoroute.

Un bouchon est là en permanence ou on avance au pas d’homme entre Vaulx et la sortie Gaurain-Ramecroix,

Ces travaux sont prévus jusqu’à l’embranchement de Saint Ghislain, ils dureront donc encore un bon moment alors automobilistes, routiers prenez votre mal en patience.

TRVAUX

 

La Ruée vers l’Art (Centre d’Expression et de Créativité de la Maison Culturelle d’Ath)

noir-banc-comp-www-1024x498

La Ruée vers l’Art (Centre d’Expression et de Créativité de la Maison Culturelle d’Ath) propose des stages de printemps pour les enfants et les ados. Du 7 au 10 et du 13 au 17 avril de 9h à 16h, les jeunes pourront s’exprimer sur le thème de la démesure. Les différents ateliers se dérouleront par sous-groupes au Château Burbant.

La semaine du mardi 7 au vendredi 10 avril
Les 6-9 ans pourront s’exprimer dans le stage « Géant les masques ». Ensemble, ils créeront des masques en fonction des expressions, des humeurs et des personnages qu’ils auront inventés. Ensuite, ils partiront à la découverte de leurs univers grâce au jeu d’acteur.
Les 10-12 ans seront amenés à créer « Des Costumes Faramineux ». Ils pourront laisser libre court à leur imagination pour concevoir des costumes et accessoires en tout genre (avec des tissus, du carton ou encore des matériaux de récup.).
Les 13-15 ans construiront un « Charimmense ! ». Ils devront créer cette machine infernale en utilisant différents matériaux comme le bois, le métal, la frigolite ou encore le carton.
Le prix de cette semaine de stage s’élève à 56€, matériel compris.

La semaine du lundi 13 au vendredi 17 avril
Les 6-9 ans joueront de la « Musique considérable ». Ils pourront créer des instruments avec des matériaux de récupération et imaginer leur propre musique pour ensuite se produire en rue.
Les 10-12 ans feront « De grands mouvements ! » grâce à un stage d’expression corporelle. Comment se déplacer dans l’espace public, interagir avec les passants, se déplacer pour exprimer des sentiments, raconter une histoire ? Une réelle expérience de théâtre de rue.
Les 13-15 ans pourront se dire « Balèze la marionette ! ». Ils auront l’occasion fabriquer une marionnette portée et découvrir plusieurs techniques de manipulation et de petits jeux de théâtre afin de lui donner vie.
Le prix de cette semaine de stage s’élève à 70€, matériel compris.
Toutes les créations de ces deux semaines de stage feront partie d’une parade qui se produira le 14 mai lors du festival Sortilèges, Rue et Vous !

Infos pratiques : Du 7 au 10 et du 13 au 17 avril 2015 de 9h à 16h au Château Burbant (Rue du Gouvernement à Ath)
Garderies gratuites sur demande dès 8h et jusque 17h
Infos et inscriptions : 068 26 99 99 – billet@mcath.be – www.maisonculturelledath.be

 

Tournai , ce samedi deux jeunes agressés au cutter sur la Grand Place de Tournai

Samedi mouvementé dans le centre de Tournai, deux jeunes ont étés agréssé au cutter suite à une bagarre, les auteurs des faits sont en fuite et recherchés.

grand place de tournai

Deux jeune hommes ensanglantés arrivent dans un café en cours de fermeture vers les 3 heures du matin sur la Grand Place de Tournai, plusieurs témoin de la scène affirment que se sont des coups de cutter qui ont occasionnés les blessures lorsd’une altercation mouvementée entre les victimes et un groupe d’autres individus qui sont apparement identifiés par la police tournaisienne.

Les victimes ont étés emmenées aux urgences dans un hopital de Tournai pour y être soignées.Tournai deviendrait-il un coupe-gorge ?

 

Cara Pils reste … Cara Pils !

Sur un minisite web lancé ce jour, Colruyt Group fait savoir que Cara Pils restera fidèle à son nom. Une décision prise à la suite des très nombreuses réactions et questions des consommateurs, notamment sur les réseaux sociaux. Colruyt Group tient à remercier tous les défenseurs de Cara Pils de s’être préoccupés du sort de la marque.

 

Promis !

Colruyt Group est agréablement surpris et touché par la pétition lancée sur la toile, ainsi que par les nombreuses réactions des consommateurs appelant à conserver le nom « Cara Pils » plutôt que de le modifier en « Everyday Pils ». « Cara fait déjà partie de l’assortiment de notre marque premier prix Everyday, comme le confirme le petit logo Everyday sur la canette. Mais il est vrai que nous n’avions pas encore pris de décision définitive quant au nom même de la bière », explique Koen Durant, marketeer. «  Maintenant que nous savons que de nombreuses personnes entretiennent un lien émotionnel fort avec Cara Pils, c’est plus clair pour nous : Cara Pils reste Cara Pils, promis. »

Le groupe se réjouit de la réaction des consommateurs et entend à présent les inviter à participer à la réflexion. Koen Durant : « Nous réfléchissons depuis un petit temps à un nouveau look pour Cara Pils. Étant donné qu’ils sont nombreux à se sentir concernés par Cara Pils, nous voulons les inviter à se prononcer sur le futur look de leur bière favorite. »
Sur le mini site de Cara Pils, trois projets sont présentés. . Un petit film y confirme en outre que la nouvelle canette Cara n’adoptera pas le look standard des autres produits de l’assortiment Everyday.

Simplification

Le transfert de Cara dans l’assortiment Eveyday entre dans le cadre d’une vaste opération qui a pour objectif de simplifier l’assortiment en magasin. Ces 2 dernières années, quelque 50 marques maison sont passées sous la marque maison Boni Selection ou de la marque premier prix Everyday. Avec les marques nationales, l’assortiment en magasin compte à présent 3 niveaux de marques clairement identifiables. En ration alisant cette offre, les clients peuvent opérer un choix plus facilement et faire leurs courses de manière plus efficace.

Rendez-vous sur le minisite de Cara-pils: https://carapils.colruytgroup.com

L’IBSR à sortit son rapport annuel 2013

IBSR_RGB
Contribuer activement à une réduction durable du nombre de victimes de la route par le développement, le partage et la mise en pratique des connaissances en matière de sécurité routière : telle est la mission renouvelée de l’IBSR.

Le nombre de tués sur place est en baisse de 6,5 % et le nombre d’accidents corporels suit la même tendance. Malgré tout, plus de 700 personnes perdent encore la vie dans des accidents de la circulation chaque année. Par rapport aux Pays-Bas, par exemple, le nombre de tués par 100 000 habitants reste deux fois plus élevé dans notre pays. Nous devons donc poursuivre nos efforts pour faire baisser ces chiffres et atteindre les objectifs fixés pour 2015 (630 tués maximum) et 2020 (420 tués).

Karin Genoe
Administrateur délégué

Mission

L’Institut Belge pour la Sécurité Routière entend contribuer activement à une réduction durable du nombre de victimes de la route et à une amélioration de la convivialité dans le trafic. En 2011, à l’occasion de la troisième édition des États Généraux de la Sécurité Routière, un nouvel objectif a été fixé, à savoir une réduction de 50% du nombre de tués sur les routes belges en 2020 par rapport à 2010 (840 personnes décédées sur la route).
Lien direct vers le rapport annuel  http://rapportannuel.ibsr.be/