Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
19
dim
2017
15:00 Fred’s Country
Fred’s Country
nov 19 @ 15:00
Fred's Country
Fred’s Country – Samedi de 7h à 8h Le samedi de 7h à 8h Musique country avec Fred’s La musique Country de Tradition avec Frederic (Fred) Moreau. Le programme Fred’s Country est diffusé sur 47[...]
17:00 British Connection
British Connection
nov 19 @ 17:00 – 19:00
British Connection
BRITISH CONNECTION L’EMISSION ROCK : diffusée chaque semaine sur des radios FM & web en France, Belgique, Suisse, Canada, La Réunion & web.  
19:00 FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
nov 19 @ 19:00
Découvrez pendant 1h00 de concert de grand groupes internationaux.
20:00 Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
nov 19 @ 20:00
Fréquence Rock - Stéphane et Wallace
Fréquence Rock – Dimanche de 20h à 22h Dimanche de 20h à 22h Fréquence Rock avec Wallace et Stéphane Chaque dimanche, les studios de Pacifique FM se transforment en salle de concert. Des groupes régionaux[...]

View Calendar

Plus de 700 jours de travaux prévus à Tournai !

Lundi a marqué le point de départ d’importants travaux à Tournai. Les premiers coups de pelleteuse ont été donnés à l’angle de la chaussée de Willemeau et de la rue du Général Piron.

chantier

730 jours, c’est le temps estimé des travaux d’emménagement des environs du nouveau site du Centre Hospitalier de Wallonie picarde. La première phase des travaux a débuté par une révision des raccordements à l’égout des habitations qui se présente pour l’instant sous la forme d’une énorme tranchée dans la rue du Général Piron. Les voiries et les trottoirs viendront ensuite compléter cette phase qui devrait durer jusqu’à la mi-mai.

Une date à mettre au conditionnel puisque les travaux ont déjà accusé un retard suite à un problème d’indications sur les cartes fournies aux ouvriers. Les câbles et les canalisations n’étaient pas à l’endroit indiqué ce qui fait que les travailleurs ont dû redoubler de précision pour éviter de les sectionner. Un travail sur le détail qui demande plus de temps que prévu.

La deuxième phase des travaux aura pour but de remplacer le pavé de la rue de la Citadelle par du bitume de sorte à aplanir la chaussée. 175 jours de travaux sont prévus pour cette phase qui laissera ensuite la place à la troisième partie. Celle-ci verra l’installation d’une bande centrale pour la circulation des bus et la plantation d’essences d’arbres pour donner un côté plus vert aux voiries.

À noter également que les travaux du parvis de la gare qui rendent impossible toute circulation ou même stationnement des voitures devraient durer jusqu’au mois de juin.

Premiers coups de pelleteuse donnés à l’angle de la chaussée de Willemeau et de la rue du Général Piron pour des travaux qui risquent de durer !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 15 avril 2015

Rongy accueille une maison container !

Hugues Fourmi est grutier, il habite à Rongy et à première vue, il est sans histoire. C’est sans compter sur le projet dans lequel il s’est lancé : construire une maison container.

DSC_0558

La maison de Hugues a de quoi attiser la curiosité des passants. Pas uniquement à cause des couleurs vives qui tranchent avec la brique qui parsème le quartier, mais aussi par sa singularité. Fabriquée à partir de matériaux trouvés sur les chantiers, la maison de Hugues est en réalité une maison container.

Le choix d’une telle habitation n’a pas été laissé au hasard. Employé à temps plein, Hugues ne peut consacrer énormément de temps à la construction d’une maison pour y loger sa famille. Grâce à ce container, il possède déjà une structure de base sur laquelle il peut travailler en plus d’en connaître les mesures précises. La charpente constitue par ailleurs sa première construction de la maison, impossible pour une structure traditionnelle.

Pour acquérir son container, Hugues a dû se rendre jusqu’à Libramont. À moindre coût, il a pu récupérer cette structure de métal labellisée « Dernier voyage », comprendre qu’elle ne peut plus être utilisée pour les transports de marchandises. Une astuce qui a donné des idées à Hugues qui compte apposer huit autres containers sur son terrain.

Pour ce qui est de l’isolation ou du passage des ondes électromagnétiques, principales sources de controverses  concernant les habitations-containers, Hugues a déjà pensé à tout. Du bois et de la pierre viendront recouvrir l’isolation et le wi-fi sera disponible via des câbles. Hugues respecte ainsi toutes les normes urbanistiques indispensables.

Les maisons containers ne remportent pas un très grand succès en Belgique, mais pour Hugues, c’est un investissement plus qu’intéressant. En plus d’un temps de construction plus court, cette maison lui permettra une économie de 20 % par rapport à une habitation traditionnelle. Son travail a commencé en janvier et il espère habiter dans une des parties de la maison avec sa famille pour l’été de cette année.

DSC_0568 DSC_0567 DSC_0566 DSC_0565 DSC_0564 DSC_0563 DSC_0562 DSC_0561 DSC_0560 DSC_0559

Fatigués des habitations traditionnelles ? Un habitant de Rongy a trouvé une alternative : une maison container !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 14 avril 2015

 

 

Les Bastions adoptent une nouvelle voirie pour désengorger le site !

C’est vendredi passé lors d’une dernière séance que le Collège des bourgmestres et échevins de Tournai que l’accord sur le tracé a été conclu. Une nouvelle voirie verra le jour pour désengorger le centre commercial des Bastions.

bastions

Le site a récemment commencé des travaux d’expansion afin d’accueillir plus de magasins. Un projet ambitieux qui aura pour effet d’accueillir encore plus de visiteurs. Afin d’éviter de totalement bloquer la circulation due à une affluence accrue à proximité des Bastions, les services d’urbanisme de la ville de Tournai ont imposé la mise en chantier d’une voirie qui servira à désengorger le site commercial.

Si le projet a été validé avant les travaux d’agrandissement du centre commercial, il restait encore à décider du tracé de cette nouvelle route. C’est désormais chose faite. La voirie qui sera à double sens débutera à hauteur de la station Octa+ pour déboucher à environ cinquante mètres de l’entrée actuelle du site sur la rue des Bastions.

La voirie sera réalisée aux frais des propriétaires des Bastions et passera ensuite dans les compétences de la commune qui devra en assurer l’entretien. La durée des travaux n’est pas encore connue, mais on peut penser qu’elle sera calquée sur le calendrier d’expansion des Bastions, dont la réception provisoire de l’aménagement de la phase 1 aura lieu en janvier 2016.

La construction de la voirie s’inscrit dans le projet général du nouveau plan de mobilité de Tournai. D’autres aménagements comme la présence de feux tricolores à hauteur de la rue de la Lys sur le boulevard Walter de Marvis sont envisagés, mais n’ont pas encore été totalement définis. Pour l’heure, différentes hypothèses sont encore analysées par un bureau d’études.

En plus d’agrandir son site, les Bastions se voient dotés d'une nouvelle route !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 14 avril 2015

« Nos villages, d’hier à aujourd’hui » : À la découverte du patrimoine de Brunehaut

Ce samedi 18 avril, la commune de Brunehaut présentera sa première édition de « Nos villages, d’hier à aujourd’hui ». Premier arrêt de ce voyage dans le temps : le village de Hollain.

cohésion sociale

L’idée provient de l’alliance entre le Centre de Lecture Publique de Brunehaut, le Plan de Cohésion Sociale et le Cercle d’Histoire Locale. Dans un souci de préservation et de diffusion du patrimoine locale et régionale, ces trois partenaires proposent de partir à la découverte de l’histoire des villages de Brunehaut à travers diverses activités.

Ce samedi 18 avril à 14 heures, c’est le village de Hollain qui ouvrira les festivités. Au programme de cette journée au cœur de l’Histoire, on pourra visiter Hollain en participant à un jeu de piste sur 3 kilomètres. Le parcours permettra d’en apprendre plus sur le patrimoine du village grâce à un document rempli d’anecdotes sur les lieux visités.

Un petit concours qui permettra de gagner des bons d’achat chez les commerçants de Hollain sera organisé tout au long de ce jeu de piste. Il faudra par exemple deviner à quoi servait tel ou tel bâtiment à une autre époque. Une manière ludique d’en apprendre plus sur les lieux les plus méconnus de Hollain.

Durant cette journée, une exposition de photographies se tiendra entre 14 et 18 heures à la Maison de Village. La particularité de cette exposition est qu’elle mettra en valeur l’ancien et le nouveau Hollain à travers des clichés comparatifs d’un même lieu, mais à des époques différentes. Une bonne manière de voir l’évolution d’un village en constante expansion.

Décorée par l’illustrateur Serdu, cette exposition comprendra 250 photos en format A4. Elles proviennent des habitants de Hollain qui ont généreusement offert ces trésors de l’Histoire du village. Un travail colossal de collecte commencé il y a 10 ans et qui a permis de réunir pas moins de 1500 clichés scannés et encodés dans une banque de données afin d’en préserver leur préciosité.

Tout le monde est invité à participer en offrant des photos ou des objets d’époque pour agrandir d’avantage cette collection. La journée s’achèvera à 18 h 00 avec les résultats du concours de photos organisé par le Plan de Cohésion social de Brunehaut.

Hollain marque la première édition d’un projet qui compte 9 villages. La prochaine destination n’est pas encore connue, mais elle devrait avoir lieu dans la période de septembre-octobre. Ces activités sont ouvertes à tous, que vous soyez du village participant ou non. La volonté des organisateurs est de faire connaitre l’histoire des différents villages à leurs habitants, mais aussi d’en diffuser le patrimoine aux visiteurs venus d’entités voisines. N’hésitez donc pas à y faire un tour.

En apprendre plus sur la petite histoire pour connaître la grande Histoire, c'est ce que propose le projet "Nos villages, d'hier à aujourd'hui". Première destination : le village de Hollain !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 14 avril 2015

La Belgique dit « Adieu » à ses cabines téléphoniques !

À la fin du mois de mai, les dernières cabines téléphoniques auront totalement disparu du pays. Une page qui se tourne pour un service qui n’aura pas résisté à l’évolution des nouvelles technologies.

cabines

À raison de 5 minutes d’utilisation par mois, elles n’étaient plus vraiment rentables. Autrefois disponibles partout, les cabines téléphoniques ont peu à peu disparu. De 18 000 en 1996, il n’en reste aujourd’hui qu’une petite centaine. Bijoux de modernité qui accumulaient jusqu’à 15 heures de communication par mois, les cabines téléphoniques sont à présent laissées à l’abandon.

Le porte-parole de Proximus, Hamoun Fenaux, impute le désintéressement des Belges pour ces machines à l’avènement des téléphones mobiles. Malgré tout, une poignée de cabines était toujours disponible pour satisfaire les quelques irréductibles qui vont devoir trouver une autre façon de passer leurs appels lors de déplacements.

C’est le coût d’entretien des cabines qui a décidé de leur arrêt définitif. La maintenance annuelle s’élevait à 1 000 euros par cabines auxquels il fallait rajouter les réparations nécessaires aux actes de vandalisme. Un luxe pour des cabines qui n’attirent plus suffisamment de monde pour justifier une telle dépense.

Les cabines téléphoniques ne vont toutefois pas totalement disparaitre du paysage belge. Proximus a mis en place un concours afin de distribuer une trentaine de machines qui seront utilisées dans le cadre de projets culturels ou artistiques.

La fin d'une époque… À la fin du mois de mai, les cabines téléphoniques de Belgique auront définitivement disparu !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 avril 2015

Le Soir et Sudpresse victimes d’un piratage !

Dans la soirée du dimanche, les sites des groupes Rossel étaient inaccessibles aux internautes. À présent, tout est rentré dans l’ordre.

pirates

Ce dimanche vers 19 h 30, il était impossible d’accéder aux sites internet du Soir ou des journaux du groupe Sudpresse. Un événement qui aurait pu passer inaperçu si l’origine était un problème technique. C’est aux environs de 21 h 30 que Didier Hamann, directeur général du Soir, rend publiques les vraies raisons : il s’agit d’un piratage.

Si le groupe de presse subit régulièrement des attaques de hackers, c’est une des rares fois que celle-ci n’est pas stoppée par les programmes informatiques. Une fois les raisons connues, les sites ont été désactivés pour empêcher une propagation de l’attaque. Seul le système interne a été maintenu pour permettre la sortie des versions papier du Soir, des journaux Sudpresse et du Vlan. Ce lundi matin, les quotidiens étaient bel et bien présents en librairies et les sites internet étaient à nouveau consultables.

Ce piratage n’est pas sans rappeler celui qu’a subit la semaine dernière TV5 Monde. Si la chaîne francophone a été la cible d’un groupe de hackers jihadistes, rien ne laisse penser que c’est également le cas du Soir et de Sudpresse. Le groupe Rossel affirme par ailleurs n’avoir reçu aucune menace ni revendication d’une organisation terroriste. Toujours dans la matinée du lundi, Le Soir a annoncé vouloir porter plainte suite à cette attaque. Une procédure est actuellement en cours.

Après Tv5 Monde, les sites internet du Soir et de Sudpresse ont été victimes de pirates informatiques !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 avril 2015

Le Pichou Saint-Piat, la maison du réconfort de Tournai

Chaque année, de nombreuses personnes ont du mal à arrondir leurs fins de mois. Une lutte au quotidien ou même se nourrir devient difficile. Heureusement, la maison du Pichou Saint-Piat est là pour apporter son aide.

froid

L’hiver est une période difficile. Les températures descendent, il faut payer les chauffages et le moral n’est pas toujours au beau fixe. Pour Martine, bénévole à la maison du Pichou Saint-Piat à Tournai, il est nécessaire d’agir pour aider ceux qui n’arrivent pas à affronter seuls la saison hivernale.

Si Martine est fière de ce qu’elle accomplit, elle se désole de voir que chaque année, le nombre de personnes en difficulté qui viennent chercher de quoi manger au Pichou Saint-Piat ne faiblit pas. Cette année encore, les chiffres de ce qui a été donné sont impressionnants : 792 litres de café, 360 litres de lait et de chocolat, 12 tonnes de pommes de terre ou encore 4.800 litres de soupe, l’équivalent de 50 litres par soir.

Le nombre de familles qui viennent chercher de quoi se nourrir a même doublé. En à peine un mois, les 57 familles hebdomadaires ont fini par atteindre le nombre tristement impressionnant de 117. Les sans-abris sont quant à eux une trentaine chaque soir à trouver dans le Pichou Saint-Piat un foyer dans lequel ils peuvent s’abriter du froid.  Ils y viennent pour manger, se reposer ou même simplement pour discuter.

Maintenant que l’hiver est terminé, les bénévoles ne comptent pas pour autant se reposer. Ils ont déjà en tête d’organiser des projets pour des enfants et de consacrer au moins un jour par mois à des activités à destination des seniors.

792 litres de café, 360 litres de lait et de chocolat, 12 tonnes de pommes de terre ou encore 4.800 litres de soupe, c'…

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 avril 2015

30 Tonnes d’ecstasy à Tournai !

C’est lors d’une patrouille de routine qui a eu lieu le 1er avril que la police tournaisienne a fait la découverte. Un semi-remorque qui contenait 30 tonnes de substances chimiques destinées à la fabrication d’ecstasy.

ecstasy

Le camion qui contenait les produits a été retrouvé le long de la rue de l’Aviation Anglaise, dans le zoning industriel de Marquain à Tournai. Le véhicule qui semblait abandonné a tout de suite attiré l’attention des policiers. Après une fouille rapide, ils ont mis la main sur le contenu illégal de la remorque.

Les substances chimiques étaient entreposées dans des fûts en très mauvais état qui, s’ils n’avaient pas été découverts par la police, auraient pu se briser et déverser dans la nature un mélange d’acétone, d’acide sulfurique ou encore d’acide chlorhydrique en quantité suffisante pour produire une tonne d’ecstasy.

Après enquête, il semblerait que le camion ait été volé à un important transporteur routier belge en 2007. Depuis, le convoi était utilisé pour le transport de drogues. À présent retrouvée, la cargaison a été transférée dans une société tournaisienne spécialisée dans le conditionnement et la destruction de ce genre de produits.

Sans donner plus de précision, le Parquet ajoute toutefois qu’une telle découverte n’est pas un cas isolé. Le dossier est à mettre en relation avec la découverte d’un autre camion contenant les mêmes substances dans une autre zone du pays. L’existence d’un réseau à plus grande échelle n’est donc pas à écarter.

Des produits chimiques pour fabriquer de l'ecstasy ? C'est ce qu'a trouvé la police dans un zoning industriel de Tournai !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 10 avril 2015

Comines-Warneton propose de parrainer des tombes de soldats !

Une belle façon de rendre hommage à ceux qui se sont battus pour notre liberté. La ville de Comines-Warneton propose de parrainer les tombes des soldats enterrés dans l’entité.

cimetière L’idée émerge pour la première fois en 2013. L’office du tourisme de Comines-Warneton offre la possibilité « d’adopter » des soldats morts au combat. Une idée un peu folle mais qui rencontre un succès. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 109 soldats qui sont parrainés.

Des cérémonies se déroulent tous les mardis du mois d’avril. Durant ces célébrations, les nouveaux parrains et marraines viennent se présenter devant les tombes des combattants de la Première Guerre mondiale et expliquent pourquoi ils ont choisi tel ou tel soldat.

D’abord entièrement réservé aux écoles de la commune, le parrainage a rencontré un tel succès qu’il s’est rapidement ouvert à tous. Parmi les 6 000 soldats tombés au front et enterrés dans les 20 cimetières de Comines-Warneton, 109 déjà ont trouvé un parrain ou une marraine.

Les cérémonies sont ouvertes à tous mais les adoptions ne sont plus possibles, du moins pour cette année. Si vous souhaitez également parrainer un des héros de la Grande Guerre, il faudra pour cela attendre l’année prochaine.

Ils ont été les héros de la Première Guerre mondiale, les soldats enterrés à Comines-Warneton reçoivent un hommage particulier !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 8 avril 2015

Le festival Rock n’Trolls 2015, c’est ce samedi !

La 14e édition du festival Rock n’Trolls se tiendra cette année le samedi 18 avril. Les organisateurs de l’événement ont tenu une conférence de presse à la brasserie Dubuisson le vendredi 27 mars pour nous en dire plus.

rockntrolls

« Une quatorzième édition explosive », c’est en ces termes que les organisateurs ont décrit le festival Rock n’Trolls qui aura lieu le 18 avril. Un rassemblement qui a pour but de faire vivre la ville de Leuze en mettant en avant ses artistes locaux mais aussi de belles trouvailles nationales et internationales.

Les festivités débuteront à 16 heures au 32 de la rue d’Ath à Leuze. Trois scènes seront affrétées pour accueillir les différents groupes venus de tous horizons : électro, musique celtique, karaoké… Pour 5 euros, il y en aura pour tous les goûts !

Parmi les têtes d’affiche, on retrouvera sur la scène Rock « Party Harders ». Avec une mise en scène ingénieuse et efficace, le groupe promet une performance énergétique. Feront ensuite leur entrée « The Black Tartan Clan », un mélange de culture écossaise et de punk électro qui écume les scènes depuis 2008. La troisième tête d’affiche a pour nom « Unswabbed ». En 20 ans d’existence, le groupe a déjà 4 albums à son actif et compte présenter son cinquième ce 18 avril.

black tartan clan

Seront également présents sur la scène Rock des groupes régionaux avec la présence d’Alouest. Un groupe de rock & folk issu d’Ath qui met un point d’honneur à mettre de l’ambiance tout en faisant réfléchir avec des paroles fortes et une musique entrainante. Ils laisseront ensuite la place à… un panda ! Le groupe Mingawash proposera en effet une animation sur musique de métal fusion avec un animal qu’on ne pensait pas voir dans un festival. Bien sûr, il se s’agit pas d’un vrai panda, précisons-le.

La seconde scène du nom de Trolls proposera des découvertes avec « Au Tour du Temps ». Accordéon, basse, guitare et voix seront au rendez-vous de ce groupe folk de chanson française. « Flow », le groupe lillois fera ensuite son entrée en proposant une séance de punk acoustique. La scène accueillera pour finir « Carton pâte », un véritable OVNI musical qui se décrit comme « un yaourt bulgare ». Surprenant.

Une dernière scène, l’Embushcade, proposera une animation pour tous les festivaliers. Kalash & Nikov animeront en effet pendant 6 heures un karaoké qui sera ouvert à toutes et à tous. DJ internet explorer assura le warm up pour débuter les festivités tandis que DJ Pourri clôturera une soirée bien animée.

Rock

À noter pour la troisième année consécutive l’organisation de la Nuit des Trolls. Comme chaque année, celle-ci se déroulera la veille du festival, soit le 17 avril à 19 heures. L’entrée gratuite sera l’occasion d’aller écouter DJ Forgerons et de déguster quelques bières issues de la brasserie Dubuisson. Au menu, bien sûr, les traditionnelles Bush et Pêche Mel’Bush avec en plus une petite nouvelle : la Surfine.

Retrouvez ci-dessous les deux podcasts de l’interview des organisateurs de l’événement !

Rock n’Trolls 2015 – Interview des organisateurs by Wallace -Pacifique Fm Officiel on Mixcloud

Rock n’Trolls 2015 – Interview des organisateurs 2/2 by Wallace -Pacifique Fm Officiel on Mixcloud

De la musique, de la bière et une ambiance de folie : découvrez ce que propose le festival Rock n’Trolls !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 3 avril 2015